//img.uscri.be/pth/236beef0883b59501a8a66678432772bc1f2aaf3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Pierre-Marie Gendreau

De
216 pages
Envoyé comme missionnaire au Tonkin dès l'âge de 23 ans, Pierre-Marie Gendreau deviendra évêque coadjuteur en 1887, et évêque en 1892. Il devient vicaire apostolique du Tonkin occidental, jusqu'à sa mort en 1935. Plongé dans un contexte religieux, culturel et politique auquel il était peu préparé, ce jeune missionnaire réussit à accomplir une oeuvre matérielle et spirituelle très dense dans un contexte d'évangélisation difficile.
Voir plus Voir moins
fp_k=W=VTUJOJOVJSVVSPJPON=Omáê~jJÉêêÉêÇåÉd=Éáëëçáååá~~Érì=åáãÉå=~ì=qçêÉ=îÉåÇÐ=PTUVN=˛åáâåN=ÉÇ~êJj=dáÉmáPRêÉÉêÉ==å~åíþ~É=ìåÉêÇÉ=Ñ~ë=ìå=Ç~åNURMÉìèáäçÜí~Å=ÉääáãÇÐÉå=îÖÉÅ~Äçì==Çë=íáåáãÐÉêá~ëÉÇ=K=Éå¦îÁä~ìÉ=Éí=é=I¦Ç=ëäÖŁ=ÉÉÇè==p~ÄäÉë=ÇläçååÉä=íåÉëëáã=äÉéé~~åÉ=åòìáêÉä==áëIÖ=~ê=ëÉäãÐåáÇåë=åå~áëëáç^éê¦êÉK==ë~ìáåÐãÉåä=É=íêåçžìá==IÉêá~i=˛=¦êÉë=˛=më=Ðíê~åÖj=ëááëåçá~ÉêÇ=ëɲ=í=~êÉé=êáäğ=çÇ=INTUN=åÉ=Iëáê~ãÉ=ã=Åçãí~êÇäìë=ëåé=ñì~==ÉÉÇÉéåáåë=~OPÉ==éãÐçêKcÐ=åçë=ê~j=IÉìèðîçåå~áëëá~ì=qáêÉ=Iå˛=åçáâÉÖÇ=ä=ŁáÉçê=ÇåëÅÉÉ=É=ííèçéÐ=IÉìÇ=äáÉáîÉÖê=mìÖáåáÉêI=ÄáÉ=åçÅåå=ìÉÇ=ëáÜíëÅìë=áìä=ëáìé=ITUVONUå==ÉIê~ÇÉÅÐìè=ÉÐ=ðîë=åçÇå~êå=NUìê=ÉàìíÉÅç~Ç=åáâáÅÅçìÇ=Éåçq=åÅÑççåíáåíÇÉI=~ä=íìè=Éáî=IåÉí=å~çëíçäáèìÅ~áêÉ=~é=íìçKRÉ`=É=~êîÖ~çåâá~ì=q=NVPå=Éå=˛ìèëìà=íêçã=~ë=~áäì=è~=ÉêìãëëÅ=åçêÑåçÐíÅ==ÉÉàÉë==~ìñèìÉäë=ÉëíêÉëçëÉä=ëÄç=äÅ~íìêéçÄà=ç=ÇÉíñéÉ=ÅìäÉìñIäáÖáÉ=êÉÉííñÅ=åç=ëåìÇ=å~ÖÐçåéäI=ÉåÇÐÉå=îÉêá~ååçáëëáã=Éåìí=é~ê=ë~í=ÅçããÉåÐê~éÐêÉ=íáé=ìÉé=áää=í~=Ð=~ìÉìÉìèäçé=èáíáÉêìííÉ=ä=ìåÉéäáêÅÅçã=˛=~Éáääí~êÐÉêã==îìäÉÉäíìêáéá=ëÉíÉ=naLKÉëåÉÇ=ë¦êí=É=Å~ê~Åí=ÑçêÅÉ=Çåçí=ãÉÐéê¦=ÉíÉë=äçáéíáã~ãÉê~=ÇåíÐê=~áëëìIÉìè=äá=~ëáíÐÖáäÉÜ=òåçÅ=qçåâäÉë=ë=ÉíáåçáÉéêÉíåá==êìë=ÉääíáÉê=éä~ÇìÉ=åÅåÉlasy ehcfirfeéd e ses résultats tnoml erd se filtcu désäe ~åÐîì~ÉêÇåÉd=ëÉîv=KÉáëåçÜá=ÅêÉíììä=Å~ÇëåFÉ=IåÉÐÇ=ósEòÉå~˛=^á=åÐ==ÉëíäÉê=çáÖáÇ=äÉ~ä=Éåá=ìêëîÉÉë=ãÖÉë~éìÉä=ëÉÇ=òÉä=ëÉéáèìÉ=ÅÜÉå=Å~íÜçäÉJÅÜoç~=åIvçêJëìÉÜÅáo=ÉÖä=˛=ìÉáä=Éå=ÅáåÉI=äáNVSSÉíêìÇ=ÅçÐãÉÇÉ==åê=jÖåÇdÉ~ìêÉ=é=~=~ä=çê~éÉëëá=ğç=K=Áä¦îÉ=~ì=Åçää¦ë~Ðëë=åçÉ=Ñåå~ÉÅå~ãK=
vs d kao r
m d r  NUTP NVPR
êëÉìëáäì=éìÐÅíÑÉíÉás=ì~=ëÉÖ~óçî=çáí=å=ÇêáÐ=ÉÅÉåÅ=~ÑÉá==äTVIQåÉN=
       
  Pierre-Marie GENDREAU  
Recherches Asiatiques Collection dirigée par Philippe Delalande  
Dernières parutions  Gérard Gilles EPAIN, Indo-Chine, Découverte, évangelisation, . c G o é l r o a n r i d s  a G ti il o l n e  s ;   E U P ne A  I hi N s , t  oIinrde oc-oClhoinniea,l eL oa ugbulieérer,e  T ; o U m n e e   I, h  i 2 s 0 to 1 i 2 re coloniale oubliée, Tome II, 2012. Thach TOAN, Les Khmers à lère de lhindouisme (20-1336 apr. J.-C.) , 2012. Linda AÏNOUCHE, Le don chez les Jaïns en Inde , 2012.  Quang DANG VU, Histoire de la Chine antique, tomes 1 et 2,  2011.  TAKEHARA YAMADA Yumiko, Japon et Russie : histoire dun conflit de frontière aux îles Kouriles , 2011. Guy BOIRON, La Grande Muraille de Chine. Histoire et évolution dun symbole , 2011. Prince Mangkra SOUVANNAPHOUMA, Laos. Autopsie d'une monarchie assassinée , 2010 Marguerite GUYON DE CHEMILLY, Asie du Sud-Est. La décolonisation britannique et française , 2010. Joëlle WEEKS, Représentations européennes de lInde du e XVII au XIX e siècle , 2009 Hélène PORTIER, Les missionnaires catholiques en Inde au XIXe siècle , 2009. Denis HOCQUET, BHUTTO DU PAKISTAN , Vie et martyre dun Combattant de la Liberté , 2009. Michel PENSEREAU, Le Japon entre ouverture et repli à travers lhistoire , 2009. Toan THACH, Histoire des Khmers ou lodyssée du peuple cambodgien, 2009. Stéphane GUILLAUME, La question du Tibet en droit international , 2008. Yves LE JARIEL, Phan Boi Chau (1867-1940). Le nationalisme vietnamien avant Ho Chi Minh , 2008. NÂRÂYANA, Le  Hitopadesha . Recueil de contes de lInde ancienne , 2008. Michel BOIVIN (dir.), Les ismaéliens dAsie du sud , 2008.
  Yves Gendreau    
   Pierre-Marie GENDREAU  Un missionnaire vendéen au Tonkin de 1873 à 1935           
   
 
                  
  Illustration de couverture : portrait de Mgr Gendre  au  , presbytère de Ke-so. Photo Francis Gendreau, 2007.            © L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75  0  05 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99363-1 EAN  :  9782296993631  
  
 
Remerciements 
Mes remerciements vont en premier lieu à Mr Jacques Weber, professeur dhistoire contemporaine à la faculté des lettres à Nantes, dont la rigueur intellectuelle, la clarté de lenseignement et lattention portée à ses élèves sont exemplaires. Je naurais pas entrepris cet ouvrage sans ses conseils et sa confiance. Je tiens à remercier également Madame Pimouguet-Pedarros, maître de conférences en histoire grecque qui ma encouragé dans mes études en histoire. Le Père Moussay, archiviste des MEP et ses assistantes, Brigitte Appavou, Ghislaine Olive, Annie Salavert mont permis daccéder aux sources essentielles de ce travail avec compétence et gentillesse. Le Père Baudry, archiviste à lévêché de Luçon, ma fait accéder aimablement à des documents originaux. Le soutien et la patience de mon épouse mont été indispensables. Jai également une pensée pour les Vietnamiens qui me sont chers.  
 
Liste des abréviations
AEL : Archives de lÉvêché de Luçon. AMEP : Archives des Missions étrangères de Paris. ANOM : Archives nationales doutre-mer BAMEP : Bibliothèque asiatique de la Société des Missions étrangères de Paris. MEP : Missions étrangères de Paris. P. : Père. P.-M. Gendreau : Pierre-Marie Gendreau. S.C. : Sacrée Congrégation de la Propagande.  
 
Introduction 
Pierre Jean Marie Gendreau naît le 26 novembre 1850, dans le village de la Micherie (commune du Poiré s/Vie), tout proche dAizenay, dans le diocèse de Luçon (Vendée). Il est le dernier enfant dune famille de six et perd sa mère à lâge de 4 ans ; sa tante le recueille et lélève comme son propre fils. Quelques années plus tard, son père, meunier, sinstalle à Aizenay, se remarie en 1860 et a trois autres enfants. Élevé pieusement par sa famille, il fréquente lécole catholique dAizenay et le clergé de sa  paroisse ; bon élève, il entre au petit séminaire des Sables dOlonne. Dans les archives diocésaines de Luçon, sont conservés les palmarès des élèves. Dès la classe de cinquième en 1865, il cumule de nombreux prix, en particulier en versions grecque et latine, en algèbre, en histoire religieuse et, jusquen rhétorique, figure dans les quatre premiers de sa classe dans tous les prix. En octobre 1869, il entre au grand séminaire de Luçon et, lorsque la guerre de 1870 éclate, sengage comme infirmier militaire 1 . Il retourne achever ses études de philosophie et de théologie au grand séminaire où il reçoit les ordres mineurs en juin 1871. Dans une lettre à son « Vénéré Père », il souligne que six ans auparavant, donc au petit séminaire des Sables dOlonne, à l'âge de quinze ans, il a ressenti lappel missionnaire : « je me sens entraîné comme malgré moi vers la Chine et le Japon », écrit-il 2 .   Le 1 er septembre 1871, il intègre le séminaire des Missions étrangères, rue du Bac à Paris ; sous-diacre, le 21 septembre 1872, diacre, le 21 décembre1872, il est ordonné prêtre le 7 juin 1873, à 22 ans. Désigné comme missionnaire au Tonkin occidental, « terre de martyrs », il embarque avec enthousiasme, à Marseille, sur le paquebot des Messageries maritimes , l Ava, le 20 juillet 1873. Après une brève escale à Saïgon, il débarque à Hong Kong le 29 août et reprend un autre bateau, le Laokai, pour le Tonkin, où il sinstalle en septembre 1873.
                                                 1 Alors quil peut être dispensé du service militaire. 2 AEL, boîte 1D1- 1bis, P.-M. Gendreau à son Vénéré Père, Grand Séminaire de Luçon, le 22 juin 1871. La cote 1D1 - 1bis ne sera pas rappelée ultérieurement.
 
9