Quand l'Afrique réapparaîtra...

De
Publié par

La Traite négrière fut, durant des siècles, perpétuée par des nations occidentales avant d'être relayée par deux fléaux aux conséquences tout aussi préjudiciables pour l'Afrique: le colonialisme et le néo-colonialisme. Mais c'est compter sans un retour de bâton sous forme d'avertissements à ces pays du Nord qui seraient très inspirés de faire des réparations expiatoires à l'Afrique, en accompagnant sincèrement celle-ci dans sa renaissance dans l'intérêt inclusif des nations.
Publié le : dimanche 1 novembre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
EAN13 : 9782336395265
Nombre de pages : 278
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
avant d’être relayée par deux fléaux aux conséquences tout
Etudes africaines
Série Politique
Bali D Y
Quand l’Afrique réapparaîtra…
QUAND LAFRIQUERÉAPPARAÎTRA
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
DIANE (Moustapha),La liberté des médias en Guinée. Entre textes et institutions, quelles réalités ?,2015. TINOU (Robert),1700 proverbes vili, 2015. TINOU (Robert),Abécédaire du Kouilou, 2015. N’GUETTIA KOUASSI (René),La Côte d’Ivoire de notre rêve,2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Évaluer l’élève en Afrique Noire, De la pédagogie traditionnelle aux estimations contemporaines, 2015 NZENGUI (Aaron Septime),De Kant à l’Afrique. Réflexion sur la constitution républicaine en Afrique noire, 2015 HOUEDANOU (Sessinou Emile),La gestion transfrontalière des forêts en Afrique de l’Ouest,2015 EKANZA (Simon-Pierre),Le Moronou, notre patrimoine, Géographie, Agriculture, et Sociétés,2015 KAYOMBO (Chrysostome Cijika),La planification de l’éducation en Afrique, Mode d’emploi,2015 NGALIEU (Désiré),La secondarisation de l’agriculture en Afrique subsaharienne : une clé pour l’émergence,2015 KIYINDOU (Alain), ANATE (Kouméalo), CAPO-CHICHI (Alain) (Dir.),Quand l’Afrique réinvente la téléphonie mobile,2015 FAME NDONGO (Jacques),Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation. Le génie africain est de retour, 2015. TCHAKOTEU MESSABIEM (Liliane),Droit OHADA - Droit français. La protection des créanciers dans les procédures collectives d’apurement du passif, 2015. AMBOULOU (Hygin Didace),Le Droit des entreprises en difficulté dans l’espace OHADA, 2015.
Bali DEYEIMBÉREIN
Quand l’Afrique réapparaîtra…
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07277-7 EAN : 9782343072777
A mes parents Abdourahmane DIALLO, droiture même et Tiguidanké SOW, dite Djîdö Bali (la mère de Bali) Qui y ajoutait l’altruisme… Et à CHEICK ANTA DIOP, l’historien sénégalais (devrait-on écrire africain) qu’on ne présente plus !
7
C’est parfois - tel un miroir - dans le regard de l’autre, des autres, que : - vous vous définissez, - vous réalisez votre identité, - vous vous découvrez ensuite des spécificités, notamment sur les plans racial, ethnique et/ou religieux … et prenez alors conscience d’une apparente différence.
Le Nord a, depuis des lustres, pris une avance sur le Sud, … mais n’a pas encore course au «mieux-être» gagnée.
1 Le SWAHILI sera (ou ne sera pas… en espérant que NON) « l’extrait d’acte de naissance de l’Afrique », son premier vrai dénominateur commun.
1  Langue générique issue de dialectes bantous et d’Afrique de l’Est, élevée au rang de Langue officielle de l’Afrique…13 ans après que l’auteur l’eût consigné et espéré dans un de ses ouvrages.
8
ECLAIRAGE
Extrait de Journaux : Citons « Décidément, ceux qui ont cru voir en la Chine un Eldorado où tout était possible à n’importe quelle condition en sont pour leurs frais. La République populaire n’est pas bananière, entendez par là qu’elle a bien l’intention de mener sa barque à sa manière et de bien faire comprendre qui est le chef. Les constructeurs allemands, en première ligne sur ce désormais marché majeur de la planète, le découvrent chaque jour un peu plus. Encore sous la pression d’une chasse gouvernementale au comportement monopolistique qui les incite à payer de fortes amendes pour éviter de dommageables procès, voilà qu’ils font face à la révolte des concessionnaires. Et c’est la marque « XXX » qui essuie les plâtres. Ces distributeurs ne se contentent pas de renâcler. Clairement, ils exigent des compensations sonnantes et trébuchantes à la maison mère. Ceux de « XXX » exigent ainsi de recevoir 785 millions d’euros de compensations pour éponger les pertes qu’ils ont dû supporter l’an dernier. Les mêmes souhaitent que la marque « XXXXXROISE » cesse de leur donner des objectifs de vente irréalisables et voudraient qu’elle ne les oblige plus à acheter des stocks importants de pièces détachées. Ils demandent, enfin, au groupe, de ne plus les contraindre à ouvrir aussi rapidement de nouvelles concessions. Il y a tout dans cette levée de boucliers. La volonté de ne pas être considéré comme quantité négligeable, l’interpellation sur des pratiques internes et la demande d’attention à porter sur un marché qui se ralentit. Plus 6,1% de progression cette année, certes, mais ce chiffre reste
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.