Ce soir, je fermerai la porte

De
Publié par

Tout a commencé ce jour où Gigi le voisin m'a vue descendre de la voiture de Célestin. Pensez-vous, le type est allé tout droit raconter la chose à maman. Elle n'en a pas dormi de la nuit. Dans son sommeil, elle a dû se répéter : "Dis-moi Nathalie que cet homme est le papa d'une de tes amies." Il avait 47 ans et j'en étais amoureuse. Il me gâtait. Nous passions parfois des week-ends à Libreville. Il fallait que je trouve un mensonge à sortir à maman.
Publié le : dimanche 1 avril 2007
Lecture(s) : 268
EAN13 : 9782296169524
Nombre de pages : 97
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

CE SOIR, JE FERMERAI LA PORTE

Du même auteur: Les aventures d'!mya, petite fille du Gabon. o eunesse l'Harmattan) 2004.

@ L'HARMATTAN, 5-7, rue de l'École-Polytechnique;

2007 75005 Paris

http://www.1ibrairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN: 978-2-296-02952-1 EAN : 9782296029521

Edna MEREY-APINDA

CE SOIR, JE FERMERAI LA PORTE

L'Harmattan

Ecrire l'Afrique
Collection dirigée par Denis Pryen

Déjà parus

Emmanuel F. ISSOZE-NGONDET, Un ascète dans la cour, 2007 Thérèse ZOSSOU ESSEME, Pour l'amour de Mukala, 2007. Philomène OHIN-LUCAUD, Au nom du destin, 2007. Serge Armand ZANZALA, Les «démons crachés» de l'autre
République, 2007. W. L. SAW ADOGO, Les eaux dans la calebasse. Roman, 2007. Jean-Marie V. RURANGW A, Au sortir de l'enfer, 2006. Césaire GHAGUIDI, Les pigeons roucoulent sans visa..., 2006. Norbert ZONGO, Le parachutage, 2006. Michel KINVI, Discours à ma génération. La destinée de l'Afrique,2006. Tidjéni BELOUME, Les Sany d'!mane, 2006. Mamady KOULIBAL Y, La cavale du marabout, 2006. Mamadou Hama DIALLO, Le chapelet de Dèbbo Lobbo, 2006. Lottin WEKAPE, www.romeoetjuliette.unis.com. 2006. Grégoire BIYIGO, Orphée négro, 2006. Grégoire BMGO, Homo viator, 2006. Yoro BA, Le tonneau des Danaïdes, 2006. Mohamed ADEN, Roblek-Kamil, un héros afar-somali de Tadjourah,2006. Aïssatou SECK, Et à l'aube tu t'en allais, 2006. Arouna DIABATE, Les sillons d'une endurance, 2006. Prisca OLOUNA, Laforce de toutes mes douleurs, 2006 Salvator NAHIMANA, Yobi l'enfant des collines, 2006. Pius Nkashama NGANDU, Mariana suivi de Yolena, 2006. Pierre SEME ANDONG, Le sous-chef, 2006. Adélaïde FASSINOU, Jeté en pâture, 2005. Lazare Tiga SANKARA, Les aventures de Patinde, 2005. Djékoré MOUIMOU, Le candidat au paradis refoulé, 2005. Koumanthio ZEINAB DIALLO, Les rires du silence, 2005. Koumanthio ZEINAB DIALLO, Les humiliées..., 2005. Amaka BROCKE, Laftlle errante, 2005.

En mémoire de toi que j'aimais tant, AWORET Marie-Louise. Puisse de là-haut, ton sourire, toujours illuminer mon chemin.

A Liam et Prisca avec toute mon affection.

JE SUISD'ELLE

9

« Je n'ai jamais voulu de toi I » m'avaitelle lancé dans un grand moment de colère. Je passai la nuit, ce jour là, à maudire sa méchanceté. Avait-on vraiment le même sang dans nos veines? Je me posai la question, n'obtenant pour réponse que l'écho de mon cœur qui battait la chamade. Le mépris envenimait sa bouche chaque fois qu'elle s'adressait à moi. Je me demandais comment une mère pouvait ainsi traiter la chair de sa chair. Notre histoire commune avait sûrement mal commencé. J'étais trop jeune pour m'arrêter et me poser les bonnes questions. La haine qui habitait son cœur me désarmait chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. -LL\ huit ans, j'avais appris à me faire toute petite. Dans l'insouciance de mes douze ans, j'osais lui crier qu'elle m'énervait. A 14 ans, alors que je mettais mes premières boucles d'oreilles à la mode, offertes par ma cousine Linda, elle me voua à la perdition. «On la retrouvera bientôt sur le trottoir », criait-elle aux voisines. «ça commence toujours comme cela. Regardez doncI»

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.