Chroniques de souk

De
Publié par

L'auteur nous fait découvrir la vie d'un souk à Fès où son père et son grand-père commercèrent pendant plus d'un demi-siècle. Nous y voyons vivre une communauté composée de plusieurs groupes socioprofessionnels : commerçants, clients, artisans, porteurs, enfants. Véritable corps social, possédant ses propres coutumes et respectueux des règles permettant de vivre en société en tolérant son voisin, le souk, restitué ici le plus fidèlement possible, représente un échantillon du Maroc des années 50 et 60.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 65
EAN13 : 9782296514195
Nombre de pages : 166
Prix de location à la page : 0,0093€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
hCesqunirouksoe  d lE kuoSF à kïaHtnl sea sèp nead50 et 19nnées 19rt eisioaD06c sne,agoh Me èmvrouopruru iD oimadeiple pér sonsuitd sel srevart à il vlae  desalédf su tiaocédirvu dleFèe  Is.nol kï ,ùos nop rè er ici souk El Haremmoc ep tnerèc gon setèrpndraiisd me.uocèelnt pendadunlus téiée  dne uoc sv snervi  soovds, de ctisserantn,sd  eocmmreaçor pde, esiriaédmretnid ,stneilsée rchiiératé hcoéiens ,su etrut enemituéirimnu sel sl snad s toudonts éls lests ménetéorno tt aie uacch euni tssidnicoselaes autres  une osiladirét iuf l siup stnafne s ptsenscledo aes r  .nottud  ui leaussuve etroos ee tneiv c  àstird ue cels uo kuo ru iécole deest une oirudeD suis iérrtenappoohamt. Mngiomét r te tneteaule ui  urH ïa k apargnnondre ue souk El suoriafoc eerpmplt neeintme n àest  noli s aetpmc  e sedacniromas uksos dee tuod nucua snas ntrevoirlaisse ec  eu eeremtnà on caitrorése,dr ueid ed sapl nuritan vést uuk eicla sosocprl ees lispudeé g,  sulp sel spmet  occiden lusagevéo éudat lted eniu  aer t. mel ,eos etnocriar t « eseotrcrasiue »atis ce daned ept étéicos det  e lat ai fnaicne sap red scoutumes ui en  tnoévniérétul gesae. om crcmeed esselon elaitér vlat enemleptcr seru,scaetdes nts time send eios uréihhcraetn a  loh cioésoctnseatsine tniïk traduuk El Hae. inhaveleou   nisiocorp nos la  parrnitmodene tsrmeoéurpvormpetaet dntvie ueused gèr  seln tolérant son vrv enes coéiéte  aru.Dieieit r avec hrestituen soatglmuuo rtea lue reivvir suon us a ruetuartira pfaceé efasovc  eemtnleel   
Souk El Haïk à Fès pendant les années 1950 et 1960
Mohamed Diouri
Chroniques   de souk
sud otue x LH
 
 
CHRONIQUES DE SOUK Souk El Haïk à Fès pendant les années 1950 et 1960  
 
 
 
 
Mohamed DIOURI
 
CHRONIQUES DE SOUK  Souk El Haïk à Fès pendant les années 1950 et 1960  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L’H ARMATTAN
 
 
 
 
 
 
 
 
                   © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-29144-4 EAN : 9782336291444
 
 
  Ce jour-là
 Pour Myriam, ma fille décédée en février 1992   Deux ans après
Vingt ans après    Ce jour-là sest ouverte en moi une grande une immense une profonde plaie  
  Qui a dit quil faut attendre deux ans cent semaines pour que vienne un grand un immense un profond oubli ?  
  Voilà que vingt ans ont passé dix fois deux ans mille semaines et pourtant elle est toujours là la grande limmense la profonde Plaie
 
 
 
  
  Pour ma mère décédée en septembre 2011
Quil est doux de mourir Lorsquon est en train de dormir Un moment de sommeil Et léternité au réveil  Seules meurent ainsi Les saintes âmes Ma mère sainte femme Est ainsi partie   
 
 
PROLOGUE
Je n'irai pas jusqu'à dire encore que ce livre est une thérapie à l'exemple de ce que j'ai écrit dans mon premier roman Chroniques de quartier  édité en 2011 chez l'Harmattan. Mais comment désigner autrement cette façon de se libérer d'un ensemble d'histoires qui me hante depuis l'enfance par leur restitution en roman ?  Ce livre relate la vie de la communauté d'un souk à Fès et on pourrait se demander ce que cela peut avoir comme intérêt. Cette communauté est composée de plusieurs groupes socioprofessionnels très différents ; ce sont les commerçants du souk, leurs clients, les artisans qui les approvisionnent, les couturiers, les porteurs et même les enfants des commerçants qui fréquentent le souk. Or, si on ne dénie pas à cette communauté et aux groupes qui la composent d'être un échantillon représentatif de la ville de Fès et qu'on ne dénie pas non plus à cette dernière d'être elle-même un échantillon représentatif de tout le pays, on peut prétendre, sans grand risque d'exagération, que ce livre retrace la vie du Maroc des années 1950 et des années 1960, un Maroc à jamais perdu par le simple fait que nous, Marocains, sommes entrés de plain-pied dans la modernité, que nous croyons synonyme de rejet de ce qu'a été le passé.  Je crois que le plus beau compliment qu'on m'ait jamais fait, au sujet de mon premier livre, est « authenticité ». Et, effectivement, j'ai été animé par le souci exacerbé de restituer fidèlement, dans mon premier roman, les histoires de mon quartier, dans les années 1950 et les années 1960. Le même souci m'occupe actuellement dans lécriture du présent livre : raconter la réalité telle qu'elle a été, dans le souk de mon père et mon grand-père, sans la romancer, comme si cela n'était pas toujours utile pour la rendre plus agréable et plus abordable à écrire et à lire. 9  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.