//img.uscri.be/pth/46f76d780bcbb7e3509111f949b038108988cc5d
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Dictionnaire de la bande dessinée d'Afrique francophone

De
380 pages
Ces dernières années, notamment avec la série Aya de Yopougon, la bande dessinée issue du continent africain fait de plus en plus parler d'elle en Europe. Etape essentielle dans la reconnaissance de ce courant artistique, ce dictionnaire, issu du projet AfriBD, rend compte de cette effervescence. Il est le témoin vivant de l'évolution et de la vitalité d'un art apparu il y a maintenant près de soixante-dix ans sur le continent.
Voir plus Voir moins

format : 156,7x235, dos=22.8 mm00261_couv_v1.indd 1 04/10/2013 23:54:0594-95
Dictionnaire de la
bande dessinée
d'Afrique francophone
rédigé par
christophe cassiau-haurie
illustré par
jason kibiswaD e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
[introduction]
un dictionnaire en forme
de pierre angulaire
Lancé en 2008, le projet AfriBD a pour objectif de mettre en valeur le
travail des auteurs de bande dessinée d’Afrique. Le projet, soutenu fnan-
cièrement par l’Organisation internationale de la francophonie et techni-
quement par Africultures, vise à rendre plus présent sur la toile la bande
dessinée du continent africain, souvent méconnue et ignorée par l’Occi-
dent et par les Africains eux-mêmes. Il s’appuie sur des associations locales
de promotion de la bande dessinée : Croart pour l’île Maurice, BD Kin
label pour la RDC et AGO pour le Togo.
Le projet a consisté en plusieurs actions. La première a consisté en des
stages de scénarisation encadrés par Alain Brezault dans ces trois pays. Il
en est sorti deux albums collectifs : Île était une fois (Maurice) et Congo
50 (RDC) qui présentent une partie des talents émergents de ces deux
pays. Un troisième album suit pour le Togo. Ensuite le site d’AfriBD a été
créé, permettant une meilleure visibilité des auteurs, des événements et
des œuvres en la matière. Enfn, la dernière action majeure consistait en la
rédaction d’un dictionnaire sur la bande dessinée d’Afrique francophone.
La a duré quinze mois. Dans le domaine, peu de choses avaient
été faites, et il a fallu partir de rien, si ce n'est de notre propre travail de
documentation et des articles de nos collègues.
Ce dictionnaire n'est sans doute pas sans erreurs ou omissions mais il est
le meilleur que nous pouvions produire aujourd’hui. Avec vos critiques et
suggestions, nous pourrons l'améliorer, le compléter, voire le réécrire. La
base de données Sudplanète fera offce de relais de ces améliorations sur le
site AfriBD : pour accéder à une visibilité internationale et participer à ce
répertoire interactif de grande ampleur, vous pouvez y ajouter tout détail
utile à votre biographie, vos planches et dessins, vos albums, etc.
[ africultures n° 94-95 ] 3D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
Nous remercions bien sûr les auteurs qui ont passé beaucoup de temps
à répondre à nos questions sur leur carrière et leur parcours, réveillant par-
fois des souvenirs longtemps enfouis dans leur mémoire… Nous tenons à
citer certains acteurs importants du neuvième art africain qui se sont enga-
gés avec enthousiasme dans cette aventure en n'hésitant jamais à répondre
à nos sollicitations : Didier Randriamanantena (Didier Mada BD), Alban
Ramiandrisoa, Franco Clerc, Nabaloum Boureima, Paulin Assem, Yannick
Deubou Sikoué, Massiré Tounkara, Oscar, Marie Paule Huet, Jean-Fran-
çois Chanson, Lassane Zohoré, Privat Ngomo, Omar Diakité, Willy Ze-
kid, Boualem Khelif, Asimba Bathy, Jean Louis Couturier, Remy Sewado,
Benjamin Kouadio, Youssou Diagne, TT Fons, Odia et Léontine Babéni
sans qui cette aventure n'aurait pas été possible.
Il paraît cependant important de préciser les contours de cet ouvrage.
Ce dictionnaire est sur la bande dessinée. Il parle donc de bande dessi-
née et pas d'autre chose. Les auteurs faisant exclusivement de la caricature
ou de l'illustration ne sont donc pas recensés.
Ce dictionnaire traite des pays francophones, même lorsqu'une partie de
la production est dans d'autres langues que le français. C'est le cas des pays
du Maghreb où la production francophone est souvent majoritaire mais loin
d'être unique. C'est également le cas des pays d'Afrique subsaharienne où
les langues locales connaissent des publications régulières de la part d'ONG
cherchant à toucher les populations. Ce recours à la langue vernaculaire
peut même toucher les publications vendues dans le commerce, comme
par exemple la BD de Madagascar qui est largement éditée en langue mal-
gache. Il en est de même du neuvième art rwandais, quasi totalement en ki-
nyarwanda. Ces publications, ce courant ont parfaitement droit de cité dans
ce dictionnaire même si la citation de titres de revues, de séries ou d'albums
dans ces langues a pu entraîner des problèmes de graphie.
Ce dictionnaire parle d'Afrique au sens politique du terme. N’y sont
donc pas inclus les territoires français que sont la Réunion et Mayotte où
il y aurait pourtant beaucoup à documenter. Ces îles avaient déjà été abor-
dées dans notre ouvrage sur la bande dessinée dans l'océan Indien (Îles en
bulles – 2009).
Ce dictionnaire ne parle pas de bande dessinée africaine, mais bel et
bien de bande dessinée d'Afrique. Il évoque donc les parcours d'auteurs
liés à l'Afrique par leurs origines familiales même lorsque la totalité de leur
carrière et aussi de leur vie se déroule en Europe. De même, le travail d'au-
teurs européens installés en Afrique et produisant sur place a également été
abordé. La petite production datant de l'époque coloniale a fait
l'objet de plusieurs notices, du moins pour autant que nous avons pu en
prendre connaissance.
4 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
Ce dictionnaire ne parle pas uniquement des auteurs. Lorsqu'un album,
une série, un événement nous a semblé particulièrement important pour
l'histoire du neuvième art d'Afrique francophone, il a fait l'objet d'une no-
tice. C’est discutable mais il nous a semblé important que certaines œuvres
ou événements soient mis en relief par rapport à d'autres.
Ce dictionnaire accompagne l’expansion de la bande dessinée d'Afrique
qui s’accélère depuis quelques années. De plus en plus d'auteurs émergent
et se font connaître, produisant de plus en plus d'œuvres. Au stade actuel,
la publication d'un dictionnaire est une pierre fondamentale dans le long
chemin qu'est la reconnaissance de cette forme d'expression artistique.
C’est l’objectif central du projet AfriBD : présenter le parcours accompli
par les différents auteurs et courants, faire une sorte de bilan d'un art qui
a fait ses débuts sur le continent au sein des journaux de divertissement
diffusés aux troupes coloniales durant la première guerre mondiale.
Nous ne saurions oublier nos compagnons de route dans cette aven-
ture : Hobopok, qui en a assuré la qualité graphique, Robert Furlong, qui
a corrigé et donné une cohérence éditoriale à cet ensemble de notices, et
Jason Kibiswa qui a illustré cet ouvrage.
Christophe Cassiau- haurie
[ africultures n° 94-95 ] 5D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
Dictionnaire de la bande dessinée
d'Afrique francophone
rédigé par Christophe Cassiau-haurie
Conservateur de bibliothèque, Christophe Cassiau-Haurie
est directeur des Services au public de la Bibliothèque
nationale et universitaire de Strasbourg. Auteur pour la
jeunesse, scénariste de BD, organisateur de festivals
(Ill'en bulles, Salon des auteurs africains de bandes dessinées),
il est également journaliste pour le site Africultures. Il est le
directeur de la collection L'Harmattan BD, spécialisée dans
la bande dessinée d'auteurs du continent africain.
En matière de BD, il est l'auteur de cinq ouvrages :
Îles en bulles, l'histoire de la bande dessinée dans l'océan Indien (Centre du Monde
éditions, 2009), L'Histoire de la bande dessinée congolaise (L'Harmattan, 2010), d'un
catalogue d'exposition Cinquante années de bande dessinée en Afrique francophone (avec
Christophe Meunier, L'Harmattan, 2010), d'un recueil d'entretiens Comment peut-
on faire de la BD en Afrique ? (revue Africultures n°84) et d'un répertoire analytique
Quand la BD d'Afrique s'invite en Europe (L'Harmattan, 2012).
Christophe Cassiau-Haurie anime, avec Alain Brezault, le projet AfriBD, soutenu par le
fonds francophone des inforoutes de l'Organisation internationale de la francophonie
(OIF), projet qui est à l'origine de la publication de ce dictionnaire.

6 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
Rédaction pa Risienne : 23 rue Bisson 75020 Paris
tel : ++33 (0)1 40 40 14 65
Rédaction Rhône-alpine : 26110 Les PiLLes
tel : ++33 (0)4 75 27 74 80
e-mail : redac@africultures.com
diRecteu R de la publication : oLivier BarLet
Rédacteu Rs en chef : Boniface Mongo-MBoussa
syLvie chaLaye
illust Rations o Riginales : Jason KiBiswa
jasonkibiswa@yahoo.fr
design g Raphique : hoBoPoK
hobopok@free.fr
site inte Rnet : www.africultures.com
saMueL Brozzu
MaxiMe nicoLas

a fRiphoto : anaïs PachaBézian
anais@africultures.com
édition/ diffusion : éditions L’harMattan
5-7 rue de L’écoLe-PoLytechnique
75005 Paris
a bonnements : voir dernière Page
Vente au numé Ro : en LiBrairie ou à L’harMattan
et sur www.harmattan.fr
tous d Roit s de Rep Roduction RéseRVés, sauf auto Risation p Réalable.
n° 94-95 - isbn : 978-2-336-29898-6 - issn : 1276-2458
c ommission p a Ritai Re af Ricultu Res.com : 0913 w 91080
ReVue publiée aVec le concou Rs du cent Re national du li VRe,
de la mission "mémoi Res, cultu Res, histoi Re de l'immig Ration" du ministè Re de l'intéRieuR,
de l a Région Rhône-alpes et de la Région île-de-f Rance.
[ africultures n° 94-95 ] 7D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
Dictionnaire de la
bande dessinée
d'Afrique francophone
8 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
Dictionnaire de la
bande dessinée
d'Afrique francophone
[ africultures n° 94-95 ] 9premier Dictionn Aire De l A b D D’Af rique fr An cophone
a
10 [ africultures n° 94-95 ]Dictionn Aire De l A b D D’Af rique fr An cophone AbCommuniCAtion
u A.LAsko. collectif Palabres au Tchad, pour lequel il dessine
1999-2000. côte d’ivoire. Personnage / Série. une histoire ainsi que dans l’unique numéro de
Présent dès le premier numéro du journal Chari BD (avec Zoulou, le héros). Il cessera par la
Gbich! avec l’histoire Escale fatale à Abidjan, suite ses activités dans la bande dessinée.
A.Lasko est une série d’Illary Simplice et Konan
Béhouna présentant les aventures d’un gangs- u Abbuk
ter repenti. Après deux autres histoires (Gbang- (assoCIatIon des bédéIstes de bukavu).
ban sur la ville, La tigresse de Treichville), la série 2003-2007. r Dc. Association.
s’arrête à la fn de l’année 2000. L'Abbuk était l'une des seules associations
d'auteurs de BD créées dans l'est de la RDC.
u Ab AkAr, Issaka sou (=abou). Elle avait son siège à l'Alliance française de la
1979. tchad. Dessinateur / Scénariste. ville de Bukavu. À défaut d'éditer, l'association
Caricaturiste, un temps directeur artistique du réalisait essentiellement des travaux de com-
journal Le Miroir, Issaka Sou Abakar a parti- mandes locales qui permettaient de subvenir
cipé au collectif Palabres au Tchad (1996) ainsi à une partie des besoins. Le président en était
qu’à l’unique numéro de Chari BD (avec Ram- Séraphin Kajibwami. Les autres artistes étaient
zi, les sales notes et Tingou). Puis en 2005, il au nombre de douze dont Petit Jean Munden-
est publié dans le collectif La grande épopée du ga Laïs, Hergé (sic...) Kika Kazamwali, Olivier
Tchad avec Samuel Daïna et Adji Moussa. En- Mushagalusa, Joseph Cakirwa Ngabo, Koko
fn, en 2008, ses dessins sont reproduits dans le N'endeko.
recueil collectif de caricatures Demain, il fera jour (2008) publié par Graphi-culture. u AbCD (assoCIatIon de bédéIstes, de a CarICaturIstes et de dessInateurs ).
u Ab ALo, ChrIstophe (=atChIla). 2012. togo. Association.
togo. Dessinateur. L'ABCD. a été créée en 2012 par KanAd
Premier lauréat en 2003 du concours de BD (Adrien Folly-Notsron) qui en est le président
sur le parcours en Afrique du missionnaire ca- actuel. Elle a pour but de fédérer le maximum
tholique Daniel Comboni à l’occasion de sa de bédéistes, de caricaturistes et autres dessi-
canonisation, Christophe T. Abalo (Atchila) nateurs, ainsi que de dénicher et de former les
fonde le groupe de dessinateurs de BD et d’il- talents afn d'enrichir le milieu de bédéistes
lustrateurs Kreator en 2004. Celui-ci orga- du Togo. L'ABCD organise depuis 2013 la
nise des expositions de BD au Centre culturel Semaine de la bande dessinée, seul festival actif
français au cours des éditions 2005 et 2006 de consacré au neuvième art au Togo.
« Lire en fête ». Abalo fut également caricatu-
riste pour des hebdomadaires togolais de 2004 u Ab CommuniCAtion
à 2008 : Le Canard indépendant, Le Change- (aMIs de la bonne CoMMunICatIon).
ment, Global sport et L’œil d’Afrique. 2010. r Dc. Association.
Association de droit congolais, ABCommuni-
u Ab AssimA, MarC. cation a remplacé l'Arp des arts créée en 2008
togo. Dessinateur / Scénariste. par un groupe d'auteurs et d'artistes désireux
Depuis l'année 2013, l'abbé Marc Abassima de dynamiser le milieu de la bande dessinée
publie une planche de BD en dernière page de locale et qui n'avait pas d'existence légale. AB-
chaque numéro du journal catholique Le Gong. Communication a, pour objectifs, de mettre
en place une structure d’édition locale, d’enca-
u Abb As, saleh Younes. drer des ateliers de BD et d’organiser des évè-
tchad. Dessinateur / Scénariste. nements autour de la BD. Albert Luba en est
Formé à l’Atelier bulles du Chari, Saleh Younes le président, Alain Piazza le vice-président. Les
Abbas fait ses débuts dans le journal pour la jeu- autres membres en sont Freddy Kabeya, André
nesse Sahibi au début des années 90. En 1996, Ditu… L'association a publié deux numéros
il fait partie des jeunes auteurs présents dans le de la revue Fara fara, ouvert un atelier de créa-
[ africultures n° 94-95 ] 11Ab DouL WAhiD D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
tion et de formation, Studio BD+, participé u Abié t. (=abIé tYéraud).
aux Dix mots de la francophonie de mars 2012 côte d’ivoire / burkina faso.
où les auteurs ont exposé 28 planches de BD… Dessinateur / Scénariste.
À partir de mars 2013, les auteurs ont publié Jeune dessinateur ivoirien installé au Burkina
une série de courtes BD confessionnelles, inti- Faso, Abié T. collabore au journal L'Étaloon où
tulée Debout Congolais. L'association a un blog il dessine des séries BD.
http://farafara.blogs.lalibre.be.
u Ab LA pokou.
u Ab DouL WAhiD, djIbrIl. 2006-2009. côte d’ivoire. Série / Personnage.
n iger. Dessinateur. Créée par Kan Souffe et Yao Alexis dans
Après avoir participé au lancement du ma- Gbich!, la série historique Abla Pokou a duré
gazine Nous jeunes en mai 2006, en tant que plusieurs années. Plusieurs épisodes furent pu-
directeur du marketing, Djibril Abdoul Wa- bliés : Premiers séjours au Denkira, L’attaque de
hid, par ailleurs professeur de dessin, se fait Koumassi, L’enfant du sacrifce, La famille en
eremarquer en dessinant la planche de la 4 de guerre, L’exode… Abla Pokou s’inspire d’une
couverture de la revue Matashi (2008), met- légende baoulé racontant l’histoire d’une reine
tant en avant le héros Toto. Abdoul Wahid a qui sacrifa son fls pour faire traverser une ri-
également illustré des petits albums bilingues vière à son peuple.
pour la jeunesse (français et haoussa, zarma,
tamachek, kanouri), comme Pour maman, u Abou.
publiés dans la collection Hirondelle, par les cameroun. Dessinateur / Scénariste.
éditions Albasa au début des années 2000. Il Dessinateur de presse et auteur de BD, Abou a
est également créateur du magazine pour les créé dans les années 90 le personnage populaire
enfants, Junior. Abdoul Wahid, qui signe aussi de Sam sam boy pour le journal La Nouvelle ex-
J-Wahid, s’adonne à d’autres activités comme pression. Il a également dessiné pour le journal
la peinture, la création de motifs dans l’indus- satirique Mamy wata ainsi que pour d'autres
trie textile et l’animation de débats dans des organes comme Galaxy.
émissions de radio.
u Abou A, rIChard.
u Ab Doun, MahMoud. côte d’ivoire. Dessinateur.
1985. Algérie. Dessinateur. Dessinateur de presse, illustrateur, infogra-
Graphiste, illustrateur, artiste, Mahmoud phiste, Richard Aboua fait partie de l'équipe
Abdoun a participé, avec l'histoire courte du journal Gbich! Caricaturiste régulier, il
Gobe mots, à l’album collectif Monstres pu- dessine également pour plusieurs séries de
blié en 2012 chez Dalimen éditions, suite à la revue (dont les séries Jo'Bleck et Gazou la
un stage encadré par Étienne Schréder. Ab- doubleuz) et dans d’autres titres du groupe
doun a également pu exposer ses planches de presse (Go magazine, Kpakpat…). Il a
eau 15 Salon international du comics à Erlan- dessiné, en partie, le tome 3 de la série Les
gen (Allemagne) en 2012. Son blog est sur sorcières, sorti en album en 2012 (Les petits
http://hadra-jib-hadra.blogspot.fr. génies) ainsi que les aventures suivantes. Il
apparaît dans le recueil collectif On va où là ?
u Abé DémA Tome 2 (2012). En 2006, Aboua a dessiné
(assoCIatIon des bédéIstes MalgaChes). dans Gbich! la série Son excellence (sur un
1985. Madagascar. Association. scénario d’Illary Simplice) qui s’est étalée sur
Créée par Aimé Razafy et Anselme après le Fes- plusieurs années.
tival de BD de Nairobi, l’Abédéma a publié le
magazine Sarigasy en 1986, « journal de BD et u Abouet, Marguer Ite. 1971.
d'humour satirique » qui fut, par la suite, inter- côte d’ivoire. Scénariste.
dit par la censure. Sarigasy accueillait aussi les Marguerite Abouet arrive en France en 1983,
travaux d’Anselme. envoyée par des parents qui souhaitent qu’elle
12 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e ACCoh
fasse des études. Elle habite actuellement en ré- Vues d'Afrique organisé par le ministère français
gion parisienne et se consacre essentiellement des Affaires étrangères, qui donnera lieu à une
à l’écriture de romans (inédits) et de scénarios exposition au Festival international de la bande
de BD. Elle rencontre le succès dès la sortie du dessinée d’Angoulême 2006. Cette même année,
premier tome de la série Aya de Yopougon, pre- ils remportent également le concours organisé
mière histoire qu’elle a écrite pour la BD. L’his- par l’ONG italienne Africa e Mediterraneo dans
toire remporte le prix du premier album au la catégorie Album inédit et participent à des ex-
Festival international de la bande dessinée d’An- positions à Harlem (New York) et à Bruxelles.
goulême 2006. Entre 2005 et 2010, six tomes L’année suivante, ils publient Africavi en italien
sont publiés, vendus à chaque fois à plusieurs chez Lai-momo et en néerlandais chez Oxfam
dizaines de milliers d’exemplaires en France et Novib. Cet album sera réédité en français en
traduits en plusieurs langues. Parallèlement, 2010 sous le titre Ils sont partis chercher de la glace
une édition pour l’Afrique (couverture souple, aux éditions L'Harmattan. En 2009, ils sont
prix minoré) de la totalité de la série est lancée présents dans le collectif La bande dessinée conte
avec beaucoup de succès. Un dessin animé est l'Afrique publié à Alger par Dalimen éditions à
sorti en 2013. En parallèle à Aya, Marguerite l’occasion du Panaf (Festival panafricain d’Alger).
Abouet a scénarisé d’autres histoires comme En 2013, ils participent avec Le pic d'Atakora,
les quatre tomes de la série pour jeunes lec- une histoire courte de sept pages, au collectif,
teurs Akissi (sorte de petite sœur d’Aya), les Sommets d'Afrique publié dans la collection
deux tomes de Bienvenue (qui, malgré le pré-
nom, ne se déroule pas du tout en Afrique),
un livre de recettes de cuisine illustrées (Dé-
lices d’Afrique, Éd. Alternatives en 2012). Elle
a également créé une association, Des livres
pour tous (http://www.deslivrespourtous.org),
dont l’objectif est de mettre en place des mai-
sons de quartier / bibliothèques en Afrique afn
de rendre plus facile l’accès aux livres pour les
enfants du continent.
u ACCoh ananI
(=ananI andré pIerre aCCoh).
1980. togo.
u ACCoh Mensah
(=Mensah MarC aCCoh).
1978. togo. Dessinateurs / Scénaristes.
Les frères Anani et Mensah Accoh ont com-
mencé le dessin très tôt. Cela a donné dans un
premier temps des inédits comme Akla, une sé-
rie en 3 albums, ou Soké. Puis, en 2000, en col-
Anani et Mensah Accoh - Extrait de laboration avec la Banque mondiale, ils éditent Ils sont partis chercher de la glace. © Accoh.
à Lomé Une si courte vie tout en continuant à
fréquenter les bancs de l’école. L’année suivante, L’Harmattan BD. En parallèle, depuis 2004,
avec leur bac scientifque en poche, ils partici- ils mènent une carrière d’illustrateurs et tra-
pent à la Journée internationale de lutte contre vaillent pour différentes ONG comme IFDC,
le Sida au lycée français de Lomé avec trois World Vision, FNUAP-Togo, INADESS-Togo
planches intitulées La cible c'est moi. Par la suite, pour lesquelles ils produisent livrets et affches.
grâce à l’appui d’un sponsor, ils sortent un cahier Anani Accoh fait partie des huit dessinateurs
touristique : Vie quotidienne à Lomé en deux vo- qui participent à l'atelier encadré par Alain Bre-
lumes. En 2006, ils sont lauréats du concours zault en décembre 2012 dans le cadre du projet
[ africultures n° 94-95 ] 13AChkA D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
AfriBD qui a donné lieu à un album collectif Après l'échec d’Achka qui cesse sa production
sur l'histoire du Togo (Chroniques de Lomé). Il y en 1992, Achka part s'installer en Europe.
dessine l'histoire courte Collisions temporelles. De
nos jours, les deux frères vivent l’un (Anani) au u ACpbD (assoCIatIon CongolaIse pour
Togo, l’autre (Mensah) au Sénégal. la proMotIon de la bande dessInée).
2002. r épublique du congo. Association.
eu AChkA. En 2002, de retour du 3 Salon de la BD de
1988-1992. Gabon. Maison d’édition. Kinshasa, Djobiss et Teddy Lokoka décident
Créée en 1988 à Libreville par Achka, Achka de créer une association afn de « promouvoir
est la première maison d'édition de bande des- la BD et les échanges culturels et artistiques avec
sinée d'Afrique francophone. En mars 1989 d’autres associations, de stimuler la créativité
démarre la collection Équateur qui a pour des jeunes artistes du collectif en publiant leurs
objectif de publier les œuvres des meilleurs planches, d’organiser des ateliers de création,
auteurs africains de BD. Entre 1989 et 1992, de recherche et d’initiation à la BD, de publier
sept bandes dessinées sont éditées : quatre de des revues de BD en partenariat avec des ONG
l'Ivoirien Lacombe [Ça, c'est fort (Monsieur et institutions locales, d’éduquer les jeunes lec-
Zézé 1), Ça gaze bien bon (Monsieur Zézé 2), teurs à l’information et de susciter l’entente, la
Opération coup de poing (MZézé 3) et solidarité et la curiosité vis-à-vis de leur propre
Sida y'a pas match ! (Monsieur Zézé 4)], trois culture » (selon le texte de création de l'asso-
du gabonais Laurent Levigot (Tita Abessolo, le ciation). En novembre 2003, ils lancent le
villageois, Soya au grand coeur : un amour de n° 0 du premier fanzine de l’association Su-
Fif et Les aventures de Pepsi et Mirinda). Mal- per Mokoua, bimensuel de sensibilisation et
heureusement, Achka cesse sa production en d’éducation, entièrement dessiné par Djobiss.
1992, ce qui mit fn au rêve de création d'un Puis, dans la foulée, sort le premier numéro
éditeur africain de BD et laissa un grand vide du magazine Mbongui BD en 2005. En 2006,
dans le pays. à l’occasion de la Journée de la francopho-
nie, le Centre culturel français édite Image,
u AChkA (=hans kwaaItaal). une sorte d’anthologie de planches inédites
Gabon / pays bas. Dessinateur / Scénariste / d’auteurs congolais : Djobiss, Cap. Punisher,
Éditeur / Rédacteur d'une revue de BD. Jussie Lamathd, Dedebe (Didier Bessongo) et
Achka démarre sa carrière en 1983 en dessi- Mahoust T. En parallèle, l’Acpbd mène des
nant des caricatures sportives ainsi qu'un strip actions dans plusieurs domaines : participa-
quotidien pour le journal L'union , à l'époque tion à des festivals, organisation d’ateliers et
principal quotidien du pays. Il y invente Bi- d'expositions, projet d'éditions… Malgré l’ab-
beng, un personnage qui symbolisera pour sence de rémunération et de reconnaissance,
longtemps le Gabonais de la rue aux yeux du l’ACPBD tente d’initier un travail dans la
public. Il lance en parallèle un hebdomadaire durée pour ses artistes, permettant la constitu-
gratuit de petites annonces, Le Coin coin, où il tion d’un collectif fort, basé sur un parcours et
dessinait la série du canard Hypotec. En 1985, des projets communs.
Achka lance le premier journal de bandes
dessinées du pays, Cocotier, qui démarre en u ACriA (atelIer de CréatIon,
mai 1985 et publie 5 numéros jusqu'en fé- de reCherChe et d’InItIatIon à l'art).
vrier 1986. Il y reprend le personnage de Bi- 1990. r Dc. Association.
beng et crée celui de Ditengou. En 1986, Achka Lancée en 1988 par Barly Baruti (dessinateur),
collabore avec un nouveau magazine mensuel Brain Tshibanda (secrétaire), Robert Suraki
d'information, L'union magazine , où il re- Watum (comptable) et Pat Masioni, l'asso-
trouve Laurent Levigot. Deux ans plus tard, ciation Cria ASBL (qui deviendra l’Acria en
il crée la première maison d'édition de bande 1992) visait à promouvoir le neuvième art
dessinée d'Afrique francophone qu'il baptise dans la capitale congolaise en organisant des
Achka. Celle-ci édite sept bandes dessinées. manifestations, des stages et des ateliers. La
14 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e ADigun
même année, elle lance le trimestriel AfroBD conférences…). Même si dans ses statuts, elle
ainsi que le concours Le Transport suivi d'une ne s'occupe pas que de BD, l’Acria a permis
exposition. Celle-ci mettra en lumière de ta- une visibilité plus importante des auteurs qui
lentueux dessinateurs comme Thembo Kash, la composaient.
Makonga Emmany, Asimba Bathy, Kimona…
qui viennent grossir les rangs de l'association. u ADADjA, ConstantIn hervé k.
À cette occasion, le Belge René Kasuku (René (=roMan).
Henrard), lui aussi dessinateur, se joint au 1987. bénin. Dessinateur / Scénariste.
ergroupe. En 1991, l’Acria organise le 1 Sa- Depuis 2006, Constantin Adadja est caricatu-
lon africain de la bande dessinée et de la Lec- riste pour le journal Le progrès sous le pseu-
ture pour la Jeunesse à Kinshasa. Par la suite, donyme de Roman. Titulaire de nombreux
quatre autres éditions suivront en 1998, 1999, prix, il est l'auteur d'un mini-album de BD
2002 et 2005 avec, à chaque fois, la présence en 2009, Les 3 singes (je reviendrai…), publié
d’auteurs africains et parfois européens (Frank dans le cadre d'un programme de soutien à la
Pé, Desberg, Deshorgher, Dany Henrotin, BD de l'Union européenne, le PSICD (Pro-
Warnauts, P'tit Luc…) En 1997, l’Acria or- gramme de soutien aux initiatives culturelles
ganise l’exposition BD97 au Centre Wallonie décentralisées). Il a également publié dans les
Bruxelles de Kinshasa, avec des planches de la magazines Azarro, Youth et dans Education
jeune génération d'auteurs comme Al’Mata, tribune. Adadja est également membre de
Hallain Paluku… En 2000, elle organise un l'association Bénin-Dessin. Son blog est sur
colloque international sur le thème « Bande http://adadja-dessin.simplesite.com.
dessinée africaine, son discours et ses problèmes ».
Les actes n’ont malheureusement jamais été u ADAmAh, hanvI.
publiés. En 2002, l’Acria prend possession togo. Dessinateur / Scénariste.
d'un lieu culturel dénommé Espace à Suivre… Primé en 1996 lors du concours international
dans la commune de Ngaliema (quartier Ma de la Fondation pour la promotion des inven-
campagne). En marge du 4e Salon de la BD, un tions (FPI) avec La délinquance juvénile (BD)
stage d'adaptation à l'écriture du scénario de depuis Genève, Hanvi D. Nyakpo Adamah a
BD animé par Frank Giroud à l'intention des scénarisé et dessiné des strips comme Nyadé
écrivains se tient à l'Espace à suivre. Cela donne dans Lis voir les belles histoires (Zed magazine
la plaquette Le candidat, au scénario collectif jeunesse) entre 2006 et 2010. Il a également
(Dieudonné Kabongo, Antoine Tshitungu, illustré en 2008 l’ouvrage pour enfants, Le caï-
Lumbume Kalimazi, Corneille Monoko…), man sacré, pour les éditions Graines de pensées
mis en images par Thembo Kash. Par la suite, et réalisé des courts-métrages comme Ahovi le
il y aura les brochures Cartoon de visite (consa- brigand, Le devoir de Nyadé, M. Agossou (avec
crée à Kash) et Graine de pro réalisée par les Patrick Akakpo), puis L’Internet et les enfants
participants à l'issue du 5e Salon en 2005 qui (1er Prix du concours national de dessins animés
mettra en exergue de nouveaux talents tels que 2009). Adamah travaille dans les studios de
Séraphin Kajibwami, Tetshim, Jérémie Nsin- PerfeCom ou avec AGO Media en attendant
gi… Malheureusement, en 2009, le Centre de monter sa propre structure. Peintre, il signe
culturel New espace à suivre, qui avait démé- ses toiles sous le pseudo Adamah5.
nagé entre-temps dans la commune de Kasa-
vubu, est rasé sur décision des autorités locales, u ADigun, souMaïla.
afn d'agrandir un hôpital. Malgré le départ de côte d’ivoire. Dessinateur / Scénariste.
Barly Baruti pour la Belgique en 2011, les ac- Caricaturiste à Fraternité matin où il animait
tivités continuent avec une équipe composée la rubrique Sourire du jour, Soumaïla Adigun,
de Ghyslaine Kandolo et Dido Kumindike. La d’origine nigériane, y fait paraître en 1983,
dernière activité en date est la mise en place en traduction, un conte de Noël : Le rêve de
du projet Rumba Maliba (spectacle de comédie Denis Kangui. Par la suite, il émigre pour les
musicale avec exposition de peintures et BD, États-Unis en 1996 et s’installe à New York. Il
[ africultures n° 94-95 ] 15ADnAne Dictionn Aire De l A b D D’Af rique fr An cophone
y continue en free lance sa carrière de designer, du concours de dessin et d'affche initié par la
graphiste, illustrateur et professeur de français FAO (1996) et a remporté un prix au concours
à l’occasion. national de BD de la fondation Sadaoc (2001).
Adotevi a participé à l'atelier encadré par Alain
u ADnAne. Brezault en décembre 2012 dans le cadre du
1991. Algérie. Revue de BD. projet AfriBD, qui a donné lieu à un album col-
Revue mensuelle pour les jeunes, en langue lectif sur l'histoire du Togo, Chroniques de Lomé.
arabe, publiée par Dar Essana Linachr. Y colla- Il y dessine l'histoire courte Lomé, du Togoland
borèrent Mohamed Aram, Nefnef, Nazim Bel- au Togo indépendant.
lahouel, Mourad et Brahim Guerroui.
u Af Ane, Charles.
u ADomAyAkpo, atasse (=papI). 1978. cameroun. Dessinateur.
1982. togo. Dessinateur / Scénariste. Titulaire d’une licence en arts plastiques et
Illustrateur, metteur en page, graphiste et for- histoire de l’art, et d’un master option arts
mateur en PAO, Papi Adomayakpo est membre plastiques de l’université de Yaoundé 1, obte-
de l’association AGO. Aspirant mangaka, il est nus après un baccalauréat scientifque, Patrice
invité au salon du jeu et du divertissement Art Charles Afane est cofondateur du Collectif A3
to Play à Nantes (France) en novembre 2012. Il en 2006 et membre de GRAP Africa (Groupe
intervient dans les différentes revues de l’asso- de recherche sur les arts et le patrimoine) depuis
ciation (AGO fction , AGO feuilleton, Zed ma- 2009. Il a illustré des ouvrages comme L’en-
gazine Ado, Lis voir les belles histoires) en tant fance chante ses droits de Mawussi Koutodjo et
que graphiste en chef. Entre 2007 et 2008 il a Symplice B. Mvondo ainsi que Les chaînes de
publié dans le magazine Sikaa star (devenu au- la honte. Afane a participé à plusieurs stages sur
jourd’hui le journal satirique Sikaa) et a illustré la BD (Jean-Claude Fournier puis Alvaro Ortiz
la couverture du livre La face cachée de la poli- Alberto en 2010), sur le scénario (avec le scéna-
tique togolaise. Personnage actif du groupe AGO, riste Franco-Camerounais Christophe Ngalle
il est en charge de la formation des membres aux Edimo en 2008) et sur la réalisation de livres
nouvelles techniques de création de l’univers de d'images pour enfants (avec Marie Wabbes en
la BD et de l’illustration assistée par ordinateur. 2004). Il a participé à différentes éditions du
Papi a participé à l'atelier encadré par Alain Bre- Fescarhy entre 2003 et 2011 ainsi qu'à l'édition
zault en décembre 2012 dans le cadre du projet 2007-2008 de l'anthologie Africa Comics avec
AfriBD qui a donné lieu à un album collectif l'histoire courte Drôle de foi, et à la revue Bit-
sur l'histoire du Togo (Chroniques de Lomé). Il y chakala avec la série Le secteur (scénarisée tour
dessine l'histoire courte Lomé dur comme fer, sur à tour par Charles Afane, Paule Mballa, Guy
un scénario d’Assem Koffvi. Beyem, ce dernier faisant également l'encrage).
En février 2012, il est élu président du Collectif
u ADotevi, joël. A3. De 2004 à 2012 Afane est formateur pour le
1982. togo. Dessinateur / Scénariste. projet Crayon de D’jino où il encadre les enfants
Joël Adotevi est dessinateur, caricaturiste et gra- de Yaoundé, Buea et Douala. En 2011 il enseigne
phiste chez AGO Media, seul éditeur spécialisé l’infographie à Powerbach. Afane prépare une
en bande dessinée du Togo. Il dessine dans AGO thèse en arts plastiques. Depuis janvier 2012, il
feuilleton (2008-2011), la série humoristique en est enseignant dans cette discipline à l’université
une page Poil à tous prix, ainsi que dans Tin- de Yaoundé 1, tout en étant plasticien.
go-tingo. Il scénarise et dessine également dans
AGO fction , la série Akongo. En 2008 et 2009, u l'Aff Aire D AkhAL Chi.
il suit les ateliers de création de BD de Sophie 2001. Mauritanie. Album.
Dieuaide, puis d’Alain Brezault et de Florent Premier album de bandes dessinées publié en
Couao-Zotti. En 2011, il commence à travailler Mauritanie, L'affaire Dakhal Chi est une BD po-
comme caricaturiste dans des journaux sati- licière d’Abdul Bâ publié en 2001 aux éditions
riques comme pipo magazine. Il a été lauréat Le cri avec le soutien du Centre culturel français.
16 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e Afrique Citoyenne
u Afri CuLtures.
2000. france. Revue.
Le n° 32 de la revue Africultures, publié en
2000 sous la direction de Sébastien Langevin,
était consacré à la « BD d'Afrique ». C'était une
première dans le genre et elle ouvrit la voie à
d'autres articles et communications permet-
tant une plus grande reconnaissance de cet art
à l'extérieur du continent.
u Afrique Citoyenne.
2003. sénégal. Revue de BD.
Éditée avec le soutien de la Fondation Kon-
rad Adenauer par l'Association sénégalaise
de coopération décentralisée (Asecod) de-
puis 2003, Afrique citoyenne aborde, par le
biais de la bande dessinée, différents thèmes
sociaux relatifs à la société sénégalaise (édu-
cation civique, formation politique, sensi-
bilisation aux questions environnementales,
etc.). Le dessinateur Malang Sène (=Kabs) y
Collectif Africa Comics - Couverture met en scène Les aventures de Pape, Oussou,
de l'édition 2003. © Africa e mediterraneo. Khoudia et Céline. À travers la trentaine de
u Afri CA Comi Cs. numéros déjà publiés, ces quatre jeunes lut-
2002. italie / Afrique. Revue / Collectif.
Publiés tous les deux ans depuis 2002 et faisant Revue Africanissimo
Couverture de Thembo Kash. Kash.©suite à des concours organisés sur tout le conti-
nent, les collectifs Africa Comics sont publiés
par la maison d’édition italienne Lai-momo. Le
travail de la majorité des dessinateurs africains
est visible dans les six albums publiés. Le projet
est géré par l’ONG Africa e mediterraneo.
u Afri CAbuLLes.
2012. france / Afrique. Site Internet.
Créé en 2012 par un passionné, ce site web
(http://africabulles.com) a pour ambition de
rendre compte de l'actualité de la bande dessi-
née et du cinéma d'animation d'Afrique et de
la diaspora. Très bien renseigné, le site se pour-
suit avec une page Facebook.
u Afri CAnissimo.
2000. r Dc. Revue de BD.
Sorti en 2000 sous l'égide des studios Kash,
l’unique numéro de la revue de bande dessi-
née Africanissimo proposait des planches de
Thembo Kash, Pat Mombili, Didier Demif,
Fif Mukuna, Hallain Paluku, Kaddy, Dady
Gonda ainsi que quelques interviews et articles.
[ africultures n° 94-95 ] 17Afrique Dessinée D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
tent ensemble contre l’abattage des arbres, se u Afro- buLLes.
penchent sur les conséquences de l’émigra- 2002. france / r Dc.
tion clandestine en Europe ou s’opposent à Association / Éditeur / Revue de BD.
ce qu’une de leurs amies épouse contre son Créée par l'auteur congolais Alix Fuilu en
gré un homme âgé. 2002 à Tourcoing, Afro-Bulles a organisé des
rencontres autour de la BD africaine, des expo-
u l'Afrique Dessiné e. sitions (Festival international de la bande dessi-
2001. france / Afrique. Association. née d’Angoulême en 2005) et des ateliers. Afro-
Créée en 2001 en France par des dessinateurs Bulles a également édité quatre numéros d’une
et scénaristes majoritairement issus de la dias- revue (Afro-bulles) et plusieurs albums collec-
pora, l’association L’Afrique dessinée a pour tifs (Vies volées, 2008 ; Sur les berges du feuve
objectif de créer une plateforme d’échanges Congo, 2011) et individuels (Corne et Ivoire).
pour ses artistes et de promouvoir la bande
dessinée qui parle de l'Afrique. Elle a déjà u Ag AgAh, paul.
organisé des ateliers de bande dessinée avec 1958. togo.
d’autres auteurs africains (Bamako, 2007 ; Rédacteur d’une revue de BD / Scénariste.
Yaoundé, 2003, 2009), des interventions Directeur de publication du bimestriel de BD
en milieu scolaire en France, au Mali ou au Ayiko. Paul Agagah y scénarise une série BD qu’il
Cameroun, des animations et expositions, organise en feuilleton afn de fdéliser le lectorat
souvent en partenariat avec d'autres asso- de 2001 à 2004. Il a commencé à publier des BD
ciations liées à l'Afrique comme le Collectif dans le magazine de vulgarisation Agro-Vision,
Afrique de Beauvais, France. Elle a édité en avec son frère jumeau Agap comme dessinateur.
mai 2007 un album collectif : Une journée Actuellement, il dirige un studio de production
dans la vie d’un Africain d’Afrique (une réédi- phonographique et nourrit l’ambition de re-
tion est à l'étude). Les membres de l’associa- prendre Ayiko en format numérique.
tion ont également publié plusieurs albums
individuels de commande pour Africa Co- u Ag Ap (=pIerre agagah).
mics, le projet Valeurs communes, mais aussi 1958. togo. Dessinateur.
le projet New arrivals. Enfn, en 2011, ils ont Illustrateur, peintre et principal dessinateur du
publié chez l’Harmattan BD, une histoire à bimestriel de BD, Ayiko. Agap a commencé à
suivre, Thembi et Jetje, tisseuses de l’arc-en- publier des BD dans le magazine de vulgari-
ciel. Le président et principal animateur est sation Agro-vision, avec son frère jumeau Paul
Christophe Ngalle Edimo, secondé par Si- Agagah comme scénariste. Sur la porte de son
mon-Pierre Mbumbo, cofondateur, Didier atelier est toujours inscrit « Ayiko, la bande
Randriamanantena et Adjim Danngar, autres dessinée togolaise »…
membres du bureau de l'association depuis
de nombreuses années. u Agbe Dor, Messan.
1976. togo. Dessinateur.
u Afro bD. Déclarant en douane depuis 2002 après des
1990-1991. r Dc. Revue de BD. études de comptabilité-gestion, scénariste et des-
Créé par l'Acria, AfroBD est un trimestriel de sinateur amateur, Messan Agbedor a publié les
bande dessinée qui a abrité plusieurs séries : deux tomes de son premier album, La flle du gou-
Tanuro, l’étudiant de l’université d’Afrique verneur, aux éditions togolaises Ponts de lianes,
de Makonga, Mashaka de Thembo Kash et en 2011 et 2012. Son second, Zoumfa et les chré-
Zenda de Pat Masioni. Barly Baruti en pro- tiens de dimanche, est paru en octobre 2012.
fte pour proposer des planches de Mohuta et
Mapeka qui seront les dernières publiées à ce u Âge D’or De LA bD m ALgAChe.
jour. Le journal a cessé sa parution au bout 1982-1991. Madagascar.
de trois numéros du fait des pillages de sep- L’âge d’or de la BD malgache débute avec les
tembre 1991. années 80. Elle se caractérise par une proliféra-
18 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e Ago fi Ction
tion de revues et de séries, phénomène unique med Agne a monté en 2003, avec Cécile Pour-
en Afrique. C’est, sur le plan éditorial, le règne rin, une maison d’éditions de mangas : Ki-oon.
des magazines et comic books dans le monde Celle-ci se situe depuis 2010 au premier rang des
de la BD malgache, avec des tirages moyens de éditeurs indépendants français de mangas. Cette
3 000 exemplaires. Le paroxysme sera atteint réussite s'explique en grande partie par sa par-
en 1989, année où vingt-huit structures édito- faite connaissance de la langue japonaise et de ce
riales déversant une trentaine de publications pays où il a vécu au début des années 2000.
mensuelles sur le marché seront recensées. Tout
cela s’arrêtera en 1991 et 1992 avec la crise – u Agnès
politique et économique – qui affectera le pays. (=agnès sYlvIe rakotoMahenIna).
Les différentes revues éditées (Danz, Avotra, 1975. Madagascar. Dessinatrice.
Benandro,…) seront un lieu d’expression créa- Artiste plasticienne reconnue, Agnès a égale-
tive extrêmement important pour de jeunes au- ment fait de la bande dessinée devenant l’une
teurs qui ont pu laisser éclater leur inspiration des rares auteures féminines de bande dessinée
issue de la culture des comic-books italiens (les de Madagascar. Elle a publié dans le journal sa-
‘fumetti’) et du cinéma populaire : aventure, tirique Ngah!? et est présente dans le répertoire
karaté, western, horreur… L’immense majorité Madabulles 2005. Après avoir été professeur de
des titres est en malgache ou en version bilingue. comptabilité analytique, puis consultante dans
Peu d’albums cartonnés seront édités. un cabinet d’audit et de gestion, elle a émigré
en France.
u Agne, ahMed.
1977. sénégal / france. Éditeur. u Ago feui LLeton.
Né d’un père sénégalais et d’une mère maurita- 2009-2011. togo. Revue de BD.
nienne, originaire de la banlieue parisienne, Ah- La revue AGO feuilleton est un outil de diver-
tissement et de vulgarisation de culture géné-
rale. Visant un public assez large, la gente fé-Messan Agbedor - Couverture de
minine y est privilégiée. De 2009 à 2011, six La flle du gouverneur 2. Agbedor.©
numéros ont été publiés, avec des séries comme
Flore à tout prix (Dessins d’AKM, scénario de
Fabrice Alawoé), Sam et Sophie (dessins de Sam,
scénario de KanAd et Koffvi Assem), Épée de
Damoclès.
u Ago fi Ction.
2008-2010. togo. Revue de BD.
La revue AGO fction est un outil de vulgarisa-
tion et de promotion de la culture scientifque.
Dans chaque numéro, en plus des séries de
bande dessinée, fgure un petit documentaire
autour duquel sont rassemblés les avis d’élèves,
d’étudiants, de professeurs et de profession-
nels. De 2008 à 2010, quatre numéros ont été
publiés, permettant à différentes séries de voir
le jour : Super Albinos (dessins de Tani Sam-
biani et scénario de Koffvi Assem), Akongo
(Joël Adotevi), Dzitri (KanAd et Koffvi As-
sem)… Un numéro spécial tout en couleurs a
également été publié : Dzitri, une ombre dans la
nuit, dessiné par KanAd et scénarisé par Koffvi
Assem.
[ africultures n° 94-95 ] 19Ago me DiA D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
dessinée : l’un est un outil de divertissement,
AGO feuilleton, l’autre est plus centré autour
de la vulgarisation de la culture scientifque :
AGO fction . Depuis 2011, les éditions AGO
spécialisées dans la BD et les livres pour en-
fants ont vu le jour. En 2012, trois albums
sont sortis dont Flore à tout prix (Fabrice
Alawoé et AKM) déjà diffusé dans AGO
feuilleton, mais aussi Haïti, mon amour (de
Koffvi Assem et KanAd) et Le bon, la bourse
et le corrompu (avec KanAd, Alawoé et Koffvi
Assem). Cette même année, ils ont également
publié un album pour enfants : Ziguidi et les
animaux.
AGO feuilleton - Couverture d'AKM. u Ague LAsse, alassane. AGO Media.©
1967. n iger. Dessinateur / Scénariste.
u Ago meDiA. Journaliste, caricaturiste et actuel directeur
2008. togo. Maison d’édition. de publication de l’hebdomadaire satirique,
AGO Media rassemble une équipe autour de La hache, "hebdomadaire nigérien d’informa-
Paulin Koffvi Assem et KanAd dans le but tions satiriques et d’opinions" qu'il a créé en
de produire des bandes dessinées et des sé- 2001 (après une première tentative de 1995
ries d’animation. L’équipe est composée de à 1997), Aguelasse est aussi l’une des rares fi-
dessinateurs, d'infographes, de scénaristes, gures marquantes du neuvième art nigérien.
de documentalistes et de communicants. Elle Ayant commencé sa carrière en illustrant un
a pour ambition de fédérer toutes les com- ouvrage de Bania Mahamadou Say, Gabdi :
pétences en matière de dessin, de scénario, satire en 1990, Aguelasse a édité en 1994 sur
d'images de synthèse, d'effets spéciaux et financement de la Coopération française, un
autres domaines techniques sollicités dans le recueil humoristique d'une cinquantaine de
cinéma d'animation. L'un des soucis majeurs pages en noir et blanc intitulé Aguelasse et les
de la société est de professionnaliser les ac- femmes. Il a également publié sous forme de
teurs intervenant dans la BD et le graphisme planches de BD des satires politiques et so-
afn qu’ils puissent mieux vivre de leur art. ciales. Ce fut notamment le cas dans Haské
Depuis 2008, l’équipe d’AGO Media édite (‘lumière’ en haoussa), le premier journal
deux magazines centrés autour de la bande privé du Niger, avec un personnage, Abdou
le râleur, entre 1997 et 1999, puis dans un
autre hebdomadaire avec lequel il a débuté, AGO fction - Couverture de KanAd.
AGO Media. Le paon Africain, premier hebdomadaire ©
satirique du pays, où il avait créé le person-
nage de Tchiwaké entre 1993 et 1994. En
2007, en avant-dernière page de La hache
nouvelle, Aguelasse publie une petite BD,
Ayouba, le tyran du foyer, financée par Ox-
fam-Québec et réalisée avec l'ONG Fe-
vvf « dans le cadre des 16 jours d'activisme
contre les violences faites aux femmes et aux
enfants ». Auparavant, Alassane Aguelasse
avait réalisé Un tueur sournois, une BD de
sensibilisation sur le SIDA pour le projet
Population, qui fut diffusée dans toutes les
20 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e Aïsse
écoles du Niger. De nos jours, il publie ré- un ouvrage sur le combat du peuple palestinien
gulièrement une série Taxi Portière 007 dans et le premier tome de l’album Les Aventures de
La Hache et dessine la une de son journal Sindbad le marin en 1985 (réédité en 2002 ; le
(qui tire à 1 000 exemplaires). Aguelasse a second tome ne sortira jamais), un personnage
également collaboré comme dessinateur de qu’il avait créé en 1978 pour la revue pango,
presse à d'autres journaux : l'hebdomadaire qui ne connaît qu’un seul numéro. Enfn, en
Sahel Dimanche et le bimensuel Anfani. 2002, sort l’un de ses autres albums, Aïcha et
Bendou (Enag), recueil de planches humoris-
u Aï Der, Mahfoud (=slahfoud). tiques publiées dans El Manchar entre 1998
1951. Algérie. Dessinateur / Scénariste. et 1999. Il a aussi écrit le scénario de l’album
Mahfoud Aïder débute à 17 ans en 1968 dans Les Mésaventures du djinn Faraon (Enal, 1985,
le journal M’Quidèch. Il y crée de 1969 à 1973 dessins d’Abdelhalim Riad), Échec aux léopards
Les aventures de Kouider. En parallèle, il anime (Enal, 1986 ; dessins d’Ahmed Hebrih, une
la rubrique des 7 erreurs dans El Moudjahid. version en arabe sortant en parallèle) et de La
Après avoir travaillé dans le privé, il participe route de l’espoir (dessins de Mansour Amouri)
en 1979 au lancement de la revue de BD histo- publié par pif en 1983. Depuis, Mahfoud Aï-
rique Tarik soutenu par le Musée du Moudja- der continue à dessiner dans la presse et a par-
hid pour lequel il crée Les aventures de Kalitous ticipé au collectif Dessine-moi l’humour (2006).
Lazhar. Trois numéros en deux versions – arabe En matière de bandes dessinées, il participe à
et français – sortent. Après Tarik, il participe la revue El Bendir, fondée en 2009 et a publié
aussi aux revues Fantasia (1987, avec un nou- chez Dalimen éditions, sous le nom d’Aladin,
vel épisode de Sindbad le marin), L’Album de un album-recueil de ses planches et dessins de
bandes dessinées et Baroud. Dans les années 80, presse, Les aventures de Sindbad El Harrague
il crée le journal Sindbad (1984, il y crée la sé- (2011). Le Festival International de la bande
rie Houria) et collabore aussi à Tim (1989, il y dessinée d’Alger lui a décerné son prix d’honneur
crée un nouvel héros, Mabrouk, mais la revue lors de l’édition de 2011.
ne sera jamais diffusée). À la même époque,
il fonde le magazine Scorpion avec Mustapha u Airjp tA gmAn
Tenani et collabore à Boa (1988, supplément (=jean pasCal randrIanjafY).
illustré de l’hebdomadaire Révolution afri- 1986. Madagascar. Dessinateur.
caine) et au journal du soir Horizons pour les- Vivant actuellement en France, AIRJP Tag-
quels il publie des planches de BD. Il publie man est un ancien membre de l’association
aussi des planches de BD au sein de El Mou- Tantsary. Il a participé au collectif 2aBD,
djahid (1971), Alouane (1972) mais aussi pour édité en 2008 par les éditions Sary92. Il a
le journal koweïtien El Arabi Assaghir (avec la également sorti une brochure en noir et blanc
série Kalitous Lazhar) et celui tunisien, Kaous cette même année, avec le soutien de l’Al-
Kouzah (où, avec la journaliste Larbi Khalfoun, liance française de Tananarive : Betsileo, dans
il crée le personnage de Nadjib) au milieu des la collection Karapapaka.
années 80. Enfn, il est également de l’équipe
qui fonde et dirige l’un des plus grands jour- u Aïsse, M IChel gbélohan (=MICkeY).
naux satiriques du continent, El Manchar en 1981. bénin. Dessinateur / Scénariste.
1990, journal qui tira jusqu’à 200 000 exem- Caricaturiste depuis 1997 sous le pseudonyme
plaires avant de disparaître en 2000. Aïder a de Mickey, il travaille au journal L'Autre quo-
publié plusieurs albums, en particulier les deux tidien, après avoir travaillé pour Le Dunya
tomes de Ça c’est du sport ! en 1982 et 1984, info, Le Soleil (entre 1997 et 2000), L'Autre
mettant en scène un piètre footballeur, Ali Bi- gazette (de 1997 à 2000). Mickey G. Aïsse
troul (vendus chacun à 50 000 exemplaires), a édité en 2008 le premier tome de l’album
mais aussi Le rêve de Yasmina et Histoires pour Les rigolos de Mickey, un recueil de 92 dessins
rire (Enal, 1984)… Il sort aussi en 1990 La ma- de presse, suivi d’un second tome en 2011.
chine infernale (El-ala al-djahanamia) au Liban, En matière de BD, il a publié en 2009 Les
[ africultures n° 94-95 ] 21Aït- AhmeD D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
u Aït hA mou, rIadh.
Algérie. Scénariste.
Jeune infographiste, Riadh Aït Hamou a scé-
narisé Victory road, série manga publiée dans
Laabstore puis en album en 2010 avec des
dessins de Sid-Ali Oudjiane. Avec le même et
Yacine Aït Ahmed, il récidive en 2012 dans la
même revue, avec la série Sinus Zéro. Il a éga-
lement participé au collectif Le voyage de la
mouette (vol. 4, Augusto & Antonella) en 2011.
u Aït hA mouDi, baChIr.
1951. Algérie. Dessinateur / Scénariste.
Bachir Aït Hamoudi (ou Hammoudi) a fait
partie de l'équipe qui a lancé les tout premiers
numéros du magazine M'Quidèch. Par la suite,
il collaborera à Tarik, Baroud, Ibtacim, Jeu-
nesse action, L'Album, Scorpion et aussi à El
Manchar. S'il a illustré des contes pour enfants
et des livrets de jeux et participé à des exposi-
tions collectives, il n'a jamais publié d'album.
u Aït kAC i, raChId.
Mickey Aïsse - Couverture de Le prix du mensonge. 1942. Algérie. Dessinateur / Scénariste. Aïsse.©
Diplômé des Beaux-Arts de Sofa (Bulgarie),
aventures de Tigboli, le prix du mensonge chez surtout connu comme dessinateur de presse,
Stars éditions, dans le cadre d'un programme mais aussi designer, affchiste, réalisateur de
de soutien à la bande dessinée de l'Union eu- dessins animés ou illustrateur, Rachid Aït Kaci
ropéenne, le PSICD (Programme de soutien a collaboré à de nombreux journaux d'infor-
aux initiatives culturelles décentralisées). Par mation nationaux comme Algérie-actualités,
ailleurs, Michel Aïsse est enseignant en génie El Moudjahid… dans lesquels il lance sa pre-
civil dans l’enseignement technique (au lycée mière bande dessinée, Tchipaze. Il dessine aussi
technique FM Coulibaly de Cotonou). Il est pour plusieurs médias internationaux (Sciences
secrétaire général de l'association Bénin-Des- et vie, Jeune Afrique, Lire, playboy, Ça m'in-
sin et participe à toutes les activités organisées téresse, Courrier international, La Recherche,
par celle-ci. Il a également ouvert une galerie L'Histoire). En 1984, sous le nom de Kaci, il
qui expose ses tableaux et ses ouvrages (la ga- publie en France un recueil de dessins humo-
lerie Maïs). Mickey G. Aïsse est présent dans ristiques, Bas les voiles ! (Rochevignes, réédité
le recueil Caricatures : le Bénin face au déf de en 2003) sur le thème du voile et de la posi-
la mondialisation, publié par Bénin-Dessin en tion de la femme dans les pays musulmans.
2012. En matière de bande dessinée, sa seule œuvre
publiée en album est Le pont, sorti directement
u Aït-Ahme D, YaCIne. en fascicule en 1968 par Algérie-actualités. Il
Algérie. Dessinateur / Scénariste. a aussi participé à de nombreuses expositions
Scénariste et dessinateur, Yacine Aït-Ahmed collectives et a reçu plusieurs prix dans des
a participé au collectif Le voyage de la mouette festivals internationaux (Saint Just le Martel,
(vol. 4, Augusto & Antonella) avec Riadh Aït Montréal…). Après avoir séjourné à Saint-
Hamou, en 2011. L'année suivante, avec le Domingue, il vit maintenant en France où des
même et Sid-Ali Oudjiane, il sort la série Sinus soucis de santé l’empêchent de se déplacer au-
zéro dans la revue Laabstore en 2012. tant qu’il le souhaiterait. Sa dernière exposition
22 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e ALAgbé
collective remonte à 2006 à Alger. Le catalogue de l’aventure de Bitchakala avant de se retirer
intitulé Dessine moi l’humour a été publié en quelques jours avant l’ouverture du Mboa fes-
2006 par les éditions Chihab. tival, première manifestation organisée dans le
domaine de la BD. En 2012, sous son impul-
u Aj Ax. sion, sortent les premiers numéros de la revue
burundi. Dessinateur. w aka w aka dont il assure de fait la rédaction
Ajax est un auteur du Burundi. Ses travaux en chef ainsi que le scénario de plusieurs his-
sont visibles dans la presse locale. toires comme Phalène dessinée par Japhet
Miagotar, des gags en une planche du Français
u Ak Am. Zou, d’histoires courtes (Godot), d’histoires
fin des années 80. Madagascar. pour Moss ainsi que le concept des Liseurs qui
Revue de BD / Série. met en scène des sculptures de Fokou.
Publiée par la maison d’édition Loky, œuvre
de Tiana Ratovohery, Akam était une parodie u ALA vo Ly.
de la série italienne Akim. Années 80. Madagascar. Revue de BD.
Créée et dirigée par Honoré Razafndramian-
u Akissi. dra, aujourd’hui décédé, Ala voly fut l’une des
2010. côte d’ivoire / france. Série. premières revues malgaches à diffuser de la
Sorte de petite sœur d’Aya de Yopougon, Akissi bande dessinée. L’une des grandes révélations
est une gamine qui vit à Abidjan et à qui arrive était Jocelyn Rajaomahefarison, avec la série
tout un tas d’aventures. Scénarisée par Mar- Inspecteur Jery, série située à la frontière entre
guerite Abouet et dessinée par Mathieu Sapin, polar et arts martiaux.
cette série, qui s’adresse plutôt à de jeunes lec-
teurs, compte quatre tomes : Attaque de chats u ALAgbé, Yvan.
(2010), Super-héros en plâtre (2011), Vacances 1971. france / bénin.
dangereuses (2012), Rentrée musclée (2013). Éditeur / Dessinateur / Scénariste.
Né à Paris de père béninois et de mère fran-
u Akm (=anthonY koMI Messan). çaise, Yvan Alagbé a publié plusieurs œuvres
1987. togo. Dessinateur / Scénariste. comme Ville prostituée (Vent d'Ouest, 1993),
AKM est dessinateur, caricaturiste et graphiste Nègres jaunes, Dyaa et Personne ne connaît mon
chez AGO Media, seul éditeur spécialisé en nom (Amok, 1995, 1997 et 2000). Ces œuvres
bande dessinée du Togo. Il dessine dans AGO à petits tirages abordent les notions d'exil, de
feuilleton (2009-2011), la série Flore à tout race, d'immigration et de civilisation. Alagbé a
prix sur un scénario de Fabrice Alawoé, qui également fondé la revue Le Cheval sans tête et
sort en fn d’année 2012 en album, et co-scé- les éditions Amok en 1994 avec Olivier Mar-
narise une autre série, Sam et Sophie. En 2011, boeuf. Les deux amis avaient présenté un pre-
il commence à travailler comme caricaturiste mier projet, Ville prostituée qui sera publié chez
dans des journaux satiriques Sika'a, Les uns Vent d'Ouest en 1993. Amok deviendra les
les autres et Vivi. Après une licence d’anglais éditions Frémok. en 2002. Après la publication
à l’université de Lomé, il étudie actuellement de Nègres jaunes, en 1995, Yvan Alagbé pour-
le cinéma d’animation à l’école Georges Méliès suit son travail sur le thème de l'immigration en
en France. publiant Dyaa en 1997, dans la collection Feu !
des éditions Amok. Avec Personne ne connaît
u Ako A, stéphane. mon nom en 2000 (coll. Espèces), il invite le
cameroun. lecteur à réféchir sur les notions d'exil, de race
Rédacteur d’une revue de BD / Scénariste. et de civilisation. En 1996, il a également si-
Analyste politique pour la Fondation Paul gné aux éditions Autrement, Courroux, un des
Ango Ela et ancien rédacteur en chef du maga- récits de l'album collectif Le réveil des nations.
zine people Situations (de janvier 2010 à jan- En 2004 il scénarise aux éditions Frémok, Qui
vier 2011), Stéphane Akoa a participé au début a connu le feu ?, dessiné par Olivier Bramanti.
[ africultures n° 94-95 ] 23ALAmA D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
u ALAmA. Cuvillier, Tagant de Omar Ennaciri et Le trésor
1984. r Dc. Revue de BD. au bout du voyage, un album muet pour enfants
Sorti à Lubumbashi, l’unique numéro de Ala- de Chanson en juillet 2013. Alberti a égale-
ma révélera une multitude d’artistes : Nkoum- ment édité au Maroc l'ouvrage Les passants de
by Gokky (Ngoy Nkulu N'koumbi Jean-Josué Brahim Raïs, publié chez Dalimen éditions en
de son vrai nom), Mutonji wa Mutonji Keta, Algérie. Alberti est diffusé en France par L'oi-
Mukiny Nkemba, Tshitadi Miji, Kanyimbo seau indigo.
Kalend, Kaïnda Kalenga, Ingwe Gingwe, Bi-
sanga Moket, Mulumba Diangala (dit Mer- u l'ALbum De b AnDes Dessinées.
cure), Kipili wa Kipili et Bongo Liz à titre de 1984. Algérie. Revue de BD.
dessinateurs. Et, comme scénaristes, Kyungu Lancé en juin 1984 par les éditions Laphomic,
Mwana Banza, Ilunga Nkulu, Musangu Mu- Album ne durera qu’un seul numéro, en noir
tambay, Luwale Mwashi, Kayembe Kibambe et blanc. Y participèrent (avec, parfois, des his-
Lele et Katumbe Manyonga. toires anciennes) Mansour Amouri, Mohamed
Bouslah, Rachid Taïbi, Maz, Abdelhalim Riad,
u ALAWoé, fabrICe. Mustapha Tenani, Amine Zirout, Mahfoud Aï-
1976. togo. Scénariste. der, Redouane Ryad Assari, Latrèche, Sid Ali
Animateur d’atelier d’écriture, écrivain et scé- Melouah, Ahmed Haroun…
nariste de BD, étudiant en théologie, Fabrice
Alawoé (de son vrai nom Oluwakayodé Ayo- u l’ALbum i LLustré et LA bD f ACiLes.
bami) est le responsable éditorial de AGO, seul 2010. cameroun. Livre d'apprentissage.
éditeur spécialisé en bande dessinée du Togo. Il Lancé en juin 1984 par les éditions laphomic,
scénarise dans AGO feuilleton (2008-2011), la la revue L’Album de bandes dessinées ne dure-
série Flore à tout prix sur des dessins d’AKM, ra qu’un seul numéro, en noir et blanc. Y parti-
qui sort en album en fn d’année 2012. Cette cipèrent (avec, parfois, des histoires anciennes)
même année, il coscénarise (avec Koffvi As- Mansour Amouri, Mohamed Bouslah, Rachid
sem) l’album Le bon, la bourse et le corrompu, Taïbi, Maz, Abdelhalim Riad, Mustapha Tena-
publié par AGO et dessiné par KanAd. ni, Amine Zirout, Mahfoud Aïder, Redouane
Ryad Assari, Latrèche, Sid Ali Melouah, Ah-
u ALbAn junIor. med Haroun…
cameroun. Dessinateur.
Alban junior a participé au collectif Trait u ALDr (lantonIrIna delphIn rIChard
noir (2005). Par la suite, il dessine quelques andrIaManjakanarIvo).
planches dans Fluide thermal, « le journal de 1973. Madagascar. Dessinateur.
bande dessinée, d’humour et de sagesse africaine », Dessinateur-caricaturiste pour de nombreuses
avec quelques membres de l’association, entre publications (Revue de l'océan Indien, Midi
décembre 2006 et mars 2007. Madagasikara, Taratra, Tremplin, Vintsy,
Saringotra…) ainsi que dans la publicité où
u ALberti. il s'est fait une bonne réputation, ALDR a
Maroc. 2011. Maison d’édition. été membre du studio Soimanga entre 2002
Fondées en 2011 par Saïd Bouftass, les éditions et 2004 et a participé à plusieurs albums de
Alberti sont la seule maison d'édition maro- sensibilisation comme Amparitriva pour Care
caine spécialisée en bande dessinée. Elles n'ont international). À ce titre, il a également contri-
publié à cette heure qu'un essai sur le dessin bué à la réalisation de plusieurs albums pour
d'observation (auteur : Saïd Bouftass). Depuis les éditions Saint-Paul (Saint Vincent de Paul,
2012, sont sortis plusieurs albums : Foukroun Frère Raphaël Rafringa) ainsi que des planches
et les tortues de la Maamora de Jean-François de BD dans des revues comme Vintsy, Mia-
Chanson, Les enfants du royaume de Jean-Fran- ra-mahita, News Magazine ainsi que Sarin-
çois Chanson et Nathalie Logié-Manche, Aï- gotra ou Taratra. Il a autoproduit un fanzine
cha K. de Jean-François Chanson et Damien de bande dessinée, intitulé Bdetanty en 2005,
24 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
année où il a exposé ses planches avec Ramafa,
Pov, Dwa et Anselme dans le cadre d'une ex-
position collective, Bédébé : planches récentes. Il
est membre fondateur du Kirajy band sous un
autre pseudonyme (Benet).
u ALiLAt, djaMel.
Algérie. Dessinateur / Scénariste.
À la fn de l’année 2000, le quotidien franco-
phone Le Soir d’Algérie publie un strip intitulé
Les anetellectuels et signé du journaliste Djamel
Alilat, par ailleurs auteur d’une chronique il-
lustrée dans le même quotidien. Rompant avec
le sempiternel dessin de dernière page présent
dans la plupart des journaux, le strip d’abord
horizontal, puis vertical occupe le coin gauche
de la page 24 pendant près de 3 ans, jusqu’en
juillet 2003, année où l’auteur décide de vo-
guer vers d’autres horizons journalistiques.
Cette bande dessinée met en scène deux ânes
devisant sur l’actualité algérienne avec force
jeux de mots et clins d’œil. Le sabir franco-al-
gérien est très présent dans les dialogues. La ga-
lerie des personnages s’étoffe assez rapidement
et Alilat n’hésite pas par la suite à faire interve-
nir ceux qui font l’actualité : hautes personna-
lités (Boutefika, Ouyahia, les "généraux", etc.)
ou acteurs plus modestes (CRS, manifestants)
qui se croisent et s’affrontent dans des histo-
riettes de quelques images sans prétention mais
qui suscitent toujours le sourire. Djamel Alilat
revient en août 2009 avec Moh Zoufri, un strip
publié pendant quelques semaines dans l’édi-
tion w eek-end du quotidien El w atan mais
cette création n’a ni la qualité, ni l’intensité de
l’album Les Anetellectuels.
u ALLAm, norédIne.
1978. france / Algérie.
Éditeur / Dessinateur / Scénariste.
Créateur de l'association 2HB, spécialisée dans
la mise en couleur par ordinateur, Norédine
Allam est également dessinateur. Il a dessiné
le tome I de l'adaptation BD de la série Léa
Parker et scénarisé Les aventures de Maïsha
(2006) sur les activités de l'association Maïsha
Africa de Sonia Rolland. Cette même année,
sous sa direction, le studio 2HB s'est égale-
ment attelé à la mission colossale consistant à
Djamel Alilat - Extrait du journal
remettre en couleurs les 33 albums d'Astérix. Le soir d'Algérie du 3 janvier 2001. © Alilat.
[ africultures n° 94-95 ] 25ALLô tunis, i Ci L'Argentine Dictionn Aire De l A b D D’Af rique fr An cophone
En 2009, Allam a collaboré à plusieurs col- Al’Mata avait lancé le magazine Mak BD avec
lectifs dont l'album Cicatrices de guerre, des les éditions Mavo, issues du quotidien L’ob-
Éditions de la Gouttière, avec l'histoire courte servateur. De 1996 à 2001, il est dessinateur
Rouge Festin. Il a également illustré le livre Terre pour le magazine pédagogique de BD, Bleu
à la lune de Jules Verne aux éditions Martelle. blanc lancé par les éditions Afrique avenir.
Il est régulièrement invité dans le Golfe Per- Il y publie des séries telles que L’héritage de
sique pour diriger des ateliers et conférences Kondé ou Aberi et des gags. En 1998, il est
sur la bande dessinée. Il a d'ailleurs réalisé sacré Calque d’or, soit le prix de meilleur ca-
Sand Ghazella en 2010, la première bande ricaturiste du Congo décerné par les profes-
dessinée d'Abu Dhabi. En 2011, il crée les sionnels des médias, puis, en 2000, il reçoit
éditions B-Douin, première maison d'édition le prix de la presse au salon africain de la BD
« musulmane » de bandes dessinées en Europe de Kinshasa organisé par l’Acria. En 2001, il
(http://www.studio-bdouin.com). Il y crée, avec publie, avec le soutien de l’ambassade du Ca-
le dessinateur Greg Blondin, la série Muslim nada en RDC, un album de sensibilisation de
show (deux titres) au sein de laquelle il raconte 30 pages sur les enfants des rues : Koboma,
avec humour le quotidien des musulmans, que koyiba… Nzela ya boloko. Cette même année,
ce soit pendant le ramadan ou lors des prépara- il dessine l’histoire Kadogo dans l’album col-
tifs d'un mariage. lectif À l’ombre du Baobab édité par l’ONG
française Équilibres et populations et présenté
u ALLô tunis, i Ci L'Argentine. au Festival international de la bande dessinée
1978. tunisie. Album. d’Angoulême. C’est aussi en 2002 qu’il décide
Sorti en 1978, à l'occasion de la coupe du d’émigrer en Europe. Il s’y fait remarquer par
monde de football, cet album d’Habib Boua- des histoires courtes dans des publications col-
houel est le premier album de BD publié en lectives : Les rendez-vous manqués dans Afro-
Tunisie. bulles n° 1 (2003), Tout ce qui tombe dans
Africa Comics 2003 (sur un scénario de Sapi
u AL’mA tA (=alaIn Mata MaMengI). Gampez), histoire pour laquelle il reçoit le 1er
1970. r Dc. Dessinateur. prix du concours panafricain organisé par les
Al’Mata a fait des études graphiques à l’Aca- éditions Lai-momo et l'ONG italienne Africa
démie des beaux-arts de Kinshasa. Il entame e Mediterraneo. C’est également en 2003 qu’il
dès 1991 une carrière de dessinateur de presse, est distingué à Rome par le 2e prix de la cari-
puisqu’il fut directeur artistique et caricatu- cature africaine. En 2004, il illustre le n° 29
riste du quotidien L’Observateur, tout en col- de la revue Grain de sel et publie dans Afro-
laborant à d’autres organes de presse tels que bulles n° 3 (Les prodiges du piano, 4 pages).
Le palmarès, Le Grognon, L’Alarme, L’alerte, Enfn, en 2005, il fait paraître deux histoires
Vite-vu, Le Soir du galibot… Il est également (La femme serpent et Drôles de rencontres) dans
consultant pour le Programme alimentaire le collectif BD Africa, paru chez Albin Michel.
mondial (PAM) à partir de 1998. Il publie son Par la suite, Al’Mata participe à l’exposition
premier album en 1992, Pourquoi tout pourrit Africa Comics, Les bulles d’Afrique (2006) et
chez nous, sur un scénario du célèbre écrivain colorise le n° 4 d’Afro-bulles. Il est régulière-
congolais Zamenga Batukezanga, dans la mai- ment sollicité par les deux revues du groupe
son d'édition que celui-ci avait créée, Nzola Bayard presse : planète jeunes pour laquelle
nsi. En 1993, il cofonde l’OAR (Organisa- il participe aux suppléments camerounais On
tion des artistes réunis pour la défense de la the move ! (du n° 86 au n° 90, Les aventures de
bande dessinée) et crée le Studio Béd’Art avec Jennifer et Cédric) et gabonais 100 % Gabao
d’autres dessinateurs tels qu’Asimba Bathy, (du n° 87 au n° 96, avec la série Les aventures
Djemba Djeis, Hissa Nsoli ou Cap Mwanza. de Paméla et Michel) et planète enfants pour
C’est avec Studio Béd’Art qu’il lancera en laquelle il dessine des rubriques comme Per-
1995 la revue Les stars de la bande dessinée sonnage célèbre et En ce temps-là (2 planches
aux éditions Vévé. Une année auparavant, pour chaque rubrique). Toujours pour pla-
26 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e
Al'Mata - Couverture de Pourquoi tout pourrit chez nous ? © Mata Mamengi.
nète jeunes, il scénarise également une dizaine lement aux revues kinoises Kin label (n° 10) et
d'épisodes du roman photo Mon gars ma go. Chaleur tropicale (Le pain maudit).
Le retour au pays d’Alphonse Madiba, son pre-
mier album individuel européen, scénarisé par u ALmo the best
Christophe Ngalle Edimo, a d’abord été édité (=alaIn guY Moukolo MonnY).
par les éditions Sary 92 (basées à Nanterre) en cameroun. Dessinateur / Scénariste.
2007, avant d’être réédité dans la collection Né vers la fn des années 70, Almo the best
L’Harmattan BD en 2010 avec un certain suc- commence sa carrière dans la presse dans le
cès. À la même époque, Al’Mata participe éga- journal La cité à Yaoundé. Premier président
[ africultures n° 94-95 ] 27D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
Almo the best - Panche extraite de la revue Para Jaka. © Almo Productions.
28 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e AmAzone
de l’association des illustrateurs et auteurs de et devient professeur d’arts plastiques dans le se-
bande dessinée du Cameroun Trait noir (2005- condaire (au lycée municipal de Jaqueville, puis
2006) avec lesquels il a sorti un album collectif de Port-Boüet à compter de 2005). En parallèle,
du même nom en 2006, Almo the best se fait re- il travaille à temps partiel dans des agences de
marquer la même année en Belgique en partici- publicité comme illustrateur-graphiste. Il est
pant, avec ses collègues, à un encart spécial ‘BD également membre de l’association ivoirienne
camerounaise’ intitulé Zamzam, dans le n° 3565 Tache d’encre. En 1998, il obtient le Prix Graine
de la revue Spirou. L’année suivante il sort de Pro au SIDHA 98 à Adzopé. En 2000, il
en solo quatre numéros de la revue Fluide remporte le Prix BD de Lire en fête au Centre
thermal, revue qu'il dirige. La même année, le culturel français d’Abidjan. En 2001, lors du Fes-
Centre culturel français de Douala édite Almo, tival Coco bulles à Grand Bassam, il gagne le Prix
du crayon plein la gomme, condensé de ses tra- du meilleur graphisme ainsi qu’un prix remis par
vaux publiés dans différentes revues nationales Canal+ Horizon, suite à un concours de cartes
ou internationales. Après avoir rencontré au de vœux et calendriers. Enfn, en avril 2002, il
Fibda 2008 (Festival international de BD d’Al- est couronné par le Prix Africa e Mediterraneo et
ger) l’éditeur Lazhari Labter, il sort en 2009 réalise l’affche et la couverture du catalogue de
aux éditions algériennes Lazhari Labter, un l’exposition Matite Africane de Bologne. Ce prix
recueil de planches de son héros, Zamzam le lui permet de voir son album Blolo Bian, l’amant
tiers-mondiste (Les Mbènguétaires) et participe de l’au-delà être édité en Italie, chez Laimomo.
au collectif La bande dessinée conte l’Afrique, Il publie une histoire courte de 5 planches dans
chez Dalimen éditions (Algérie). En 2010 Africa Comics 2007-2008 (scénario de Fidèle
Zamzam le tiers-mondiste (Les Mbèn- Koff) et 4 pages d'une bande dessinée sur les
guétaires) paraît aux éditions Almo Pro- droits de l’homme (Madjalia) dans le numéro
ductions au Cameroun, car l’album pu- Summer 2007 du magazine londonien Badidea,
blié en Algérie n’y était pas disponible histoire qui déjà parue dans Africa Comics 2003.
ainsi qu'Erotix, son premier recueil de dessins
humoristiques. En 2011, Almo publie avec l'ap- u Am AtekA y A féLix.
pui de la coopération japonaise une BD intitulée 1981. r wanda. Album.
Billy et Aïcha. En 2012 paraît le tome 2 de Zam- Tout premier album de BD ‘profane’ publié au
zam le tiers-mondiste : Délestage. Almo collabore Rwanda en langue kinyarwanda, Amateka ya
au bimestriel du groupe Bayard Presse, planète Félix (Histoire de Félix) est né avec des moyens
jeunes, entre 2006 et 2010, période durant le- dérisoires dans le cadre du club Rafki. Dessi-
quel il a créé et animé la série Tuk et Zem (BD) et née par Jean Baptiste Butere, l’histoire de 15
illustré les rubriques L’heure du conte ou Planète planches avait été diffusée à mille exemplaires
de poche. En parallèle, il dessine aussi dans la re- sur polycopié. L’histoire avait d’abord été pu-
vue camerounaise 100 % jeune (2000-2008). Il bliée dans le Rafki-journal avant d’être pu-
participe également au collectif Shegué, imprimé bliée à part.
en 2003 à l'occasion du Fescarhy (Festival de ca-
ricatures de Yaoundé) mais qui n'a jamais été dif- u Am Azone.
fusé. Il compte plusieurs participations à des fes- 2011. r Dc. Revue de BD.
tivals et salons de BD (Fescarhy, Yaoundé ; Fib- Initiée par Asimba Bathy et éditée par l’asso-
da, Alger ; Coco bulles, Abidjan). Son blog est sur ciation BD Kin label, la revue Amazone, dont
http://www.almoactu.canalblog.com. l'unique numéro à ce jour est sorti en 2011,
est une revue de BD exclusivement féminine.
u Am Anvi, bertIn prosper. Jussie Lamathd (Nsana), Abelle Bowala, Ju-
1974. côte d’ivoire. Dessinateur / Scénariste. dith Kaluaj et Charlène Makani y ont publié.
Bertin Prosper Amanvi est diplômé de l’Acadé- L’année même de sa publication, Amazone a
mie des beaux-arts d’Abidjan. En 2000, il réussit reçu une mention d’honneur au concours des
le concours de professeur certifé pour l’ensei- meilleurs fanzines à la 4e édition du Festival in-
gnement des arts dans le secondaire (CAPEAS) ternational de la bande dessinée d’Alger.
[ africultures n° 94-95 ] 29AmbonDrombe D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
u Ambon Drombe. u Ammouri, Mansour (=a MourI).
1986-1987. Madagascar. Série. 1951. Algérie. Dessinateur / Scénariste.
Publiée par la revue Koditra (entre les n° 10 Mansour Ammouri dit Amouri crée en 1969,
et 15) des éditions Tsileondriaka, dessinée et scé- dans le premier numéro de la revue M'Quidèch,
narisée par Gilbert Rakotosolofo, dont c'était la le personnage de Richa (la plume). Il anime
première bande dessinée, Ambondrombe est une cette série jusqu'en 1970 tout en participant à la
série d'horreur racontant l'histoire d'hommes rubrique De nos montagnes consacrée aux actes
morts et ressuscités semant la terreur dans tous héroïques de la lutte de libération nationale. Par
les villages de la région de Tuléar. On les appelait la suite, il travaille pour El Moudjahid où, en
‘lolovokatra’. Partant d'un phénomène connu et 1977, il publie en strips, Le miroir aux alouettes
très présent dans les mythes malgaches, Gilbert (scénario de Khiari) puis Baraket (scénario de
Rakotosolofo a dessiné l'une des séries d'horreur Mebarki). Il a créé deux autres personnages,
les plus connues du pays. Hamza et Zalamit le terrible (dont une aventure
sortit en 1979 dans la revue pango). Il dessine
u A-mi (=arIsta MIraY). également La route de l'espoir (6 pages, scénario
1982. Madagascar. Association. d’Aïder) pour pif gadget en 1983. Il a publié
Animée durant longtemps par Richard Rabe- deux albums : Sur les sentiers escarpés (1983) et
santrana, avec Roddy, Richard Max, Barry, Zalamit le terrible (1983). Il participe également
A-Mi est, historiquement, la première associa- à la naissance de revues comme Tarik (1979),
tion d’auteurs de BD de Madagascar. Elle a or- Boa (1988) et L'Album (1984) qui ne dépasse-
ganisé plusieurs expositions et manifestations ront pas les premiers numéros. Par la suite, il de-
autour de la bande dessinée. A-Mi a également vient quasi exclusivement dessinateur de presse
été à la base de la création d’ouvrages pédago- pour différents organes comme Algérie actua-
giques utilisant la bande dessinée comme outil litéss, Ech-chaâb, Horizons, El Manchar tout
pédagogique. Ce fut le cas de la série des Fefy en participant à des expositions collectives. Il
et Tiana, ouvrages qui servirent de supports travaille actuellement pour le quotidien Liberté.
pour l’apprentissage du français à Madagascar
et qui avaient été commandités par l’Alliance u An A-kouLou- fogA.
française. 2003-2008. tchad. Série / Personnage.
Complètement corrompu, le sergent Ana-Kou-
u Amisi, françoIs. lou-Foga (qui signife en arabe tchadien « moi
1935. r Dc. Dessinateur / Scénariste. aussi, j’en fais partie »), dont les aventures hi-
François Amisi Banguile se forme à l'Académie larantes sont visibles dans le journal satirique
des beaux-arts de Lubumbashi (à l'époque Eli- tchadien Le miroir dans les années 2000,
zabethville) dirigée par Laurent Moonens. En symbolise l’image qu’ont bien des citoyens de
1956, il participe à l'exposition « Jeunes peintres ce pays du métier de policier. Souvent impi-
congolais » au Cursaal d'Ostende et remporte le toyable envers les citoyens et lui-même victime
Prix du ministère des Colonies. En 1958, il par- du système, Ana-Koulou-Foga est aussi un père
ticipe à l'aménagement du pavillon du Congo à de famille qui fait ce qu’il peut pour s’en sortir.
l’Exposition universelle de Bruxelles de 1958. Par
la suite, il continuera sa carrière, réalisant des u l’An DALou.
expositions de tableaux, des affches, des aqua- Algérie. Dessinateur / Scénariste.
relles, etc. En matière de BD, Amisi a dessiné Actuellement directeur artistique dans le stu-
en 1962 une série de planches dans u haki, bul- dio d'animation Real Dream Art qui sous-
letin d’informations générales de Lubumbashi. traite avec les studios Disney, L'Andalou est
Ce sera d’abord la série Notre nouveau feuilleton aussi dessinateur de presse, calligraphe numé-
dessiné (du n° 82 au n° 86 en 1962) puis Ha- rique et designer publicitaire. Il est régulière-
disi ya ndoki (du n° 87, le 3 octobre 1962 au ment sélectionné et publié dans de grandes
n° 105, le 16 mars 1963). Cela fait de lui l'un expositions internationales de caricature et
des premiers auteurs de BD d'Afrique. de prestigieux magazines artistiques telles que
30 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e AnDrAzzi mbALA
Digital Artist, 2d Artist, Book of Creation… u An DrAzzi mbALA.
Il a reçu plusieurs prix internationaux, no- 1967. r Dc. Dessinateur / Scénariste.
tamment en dessin de presse, en calligraphie Artiste polyvalent, Andrazzi Mbala est peintre.
et en 3D. Sa dernière exposition remonte à Il a obtenu de nombreux prix dans des
mars 2012 en Italie. L’Andalou est également concours de peinture en Belgique et est réper-
auteur de BD. Il publie régulièrement des torié dans l’ouvrage XXe siècle, l’art en Wallonie
planches dans la revue El Bendir (en particu- publié par la Banque Dexia. Il a participé à
lier La planète Keskissi, le Dr Spertellou),sur son de nombreuses expositions collectives et indi-
blog (http://www.andaloussy.com), sur Face- viduelles. En décembre 2005, il a été invité à
book (http://www.facebook.com/alandaloussy) exposer une sélection de ses œuvres à l’Espace
ou encore dans la presse locale, interarabe et Wallonie-Bruxelles à Bruxelles, sous le titre
française (El w atan, pharaoh's et Medium « De la fguration à l’abstraction ; de l’abstraction
entre autres). à la fguration ; à la limite du pop art ». Un ca-
Série Ana-Koulou-Foga - Extrait de Le miroir. © Le miroir.
[ africultures n° 94-95 ] 31AnDriAnAsoLo D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
talogue de son travail a été publié à cette occa- u An DriAnony rA tsimbAzAfy.
sion. Entre 2007 et 2008, il publie Les voleurs Madagascar. Dessinateur / Scénariste.
de mort, chez Mabiki éditions, une trilogie sur Andrianony Ratsimbazafy fut l’un des pre-
la sorcellerie, très infuencée par la BD de la rue miers auteurs à faire des BD de commande
et la peinture populaire kinoise. Mickaël Jack- pour des ONG locales au début des années 80.
son, son dernier album, toujours chez Mabiki, À la même époque, il publie une histoire, Ra-
sorti en 2011, revisitait les succès de Michaël zaka dans Madagascar magazine avant de
Jackson, Beat it et Thriller, à travers le regard sortir Antehivoatra, un titre publié par La li-
de deux jeunes kinois. brairie de Madagascar, regroupant deux séries,
Ny voromahery et Antehivoatra. Il a participé
u An DriAnAsoLo, thIerrY. au colloque sur la bande dessinée, tenu en
Madagascar / france. juillet 1983 à Tananarive.
Dessinateur / Scénariste.
Dessinateur et infographiste, Thierry An- u Anko ALA, beben.
drianasolo a autoédité et dessiné la revue py- Madagascar. Dessinateur.
romania (1988) qui ne connaîtra qu’un seul Beben Ankoala fait partie de l'équipe de dessi-
numéro et sera sa seule expérience en solitaire. nateurs de Ngah!? Depuis 2003, il y dessine des
Il a également été formateur pour l'association planches de BD, des caricatures et des séries.
Mada BD, de 1993 à 1996 et a participé aux
activités de l’association jusqu’en 2002. Ayant u Anko ALA, thIerrY
créé son propre studio d’infographie, il a réalisé (=thIerrY razakanIrIna lovasoa).
un court-métrage, Matoatoa, ainsi que le pre- 1979. Madagascar. Dessinateur.
mier long-métrage en 3D, Andavabiby. Né en Thierry Ankoala est l’un des auteurs phares du
France, possédant la double nationalité, il est journal Ngah!? Il y travaille depuis 2001 et y
l’un des rares auteurs malgaches ayant publié dessine dans tous les numéros. Auparavant,
en français dans le pays. il avait commencé sa carrière en 1998 en pu-
bliant une dizaine de numéros de revues aux
éditions Danz et Tranon-Kala. Il a également
Thierry Andrianasolo - Couverture de Pyromania. collaboré au quotidien Gazetiko et au Fikam-
© Andrianasolo.
banana soritra. Il apparaît dans le recueil Ma-
dabulles 2003. Son principal pseudonyme est
Rathers.
u AnseLme (=anselMe razafIndraInIbe).
1956-2011. Madagascar.
Dessinateur / Scénariste.
Anselme Razafndrainibe était l’un des re-
présentants les plus brillants de la vitalité du
dessin de presse et de la bande dessinée mal-
gaches. Après avoir été journaliste et caricatu-
riste dans presque tous les quotidiens de Ta-
nanarive au début des années 80, et travaillé
pour les éditions Horaka de Richard Rabe-
sandratana, il fonde en 1985, avec ses frères
Rado (mort en 2000), Aimé Razafy (mort en
2008) et quelques amis dessinateurs, l’Abé-
déma (Association des bédéistes malgaches).
Ce petit groupe édite en 1986 « avec leurs
économies » l’hebdomadaire Sarigasy, pre-
mier journal satirique très actif durant les
32 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e ApoLosA
brut ou La reine Pokou. Par la suite, il collabore
à différentes revues comme Ivoire dimanche
ou Yan-Kady pour laquelle il produit la série
Zatar. Revenu en Guinée, il travaille dans le
cadre de campagnes de lutte contre le Sida,
pour lesquelles il produit une bande dessi-
née, et collabore au journal L'éducateur. Puis,
émigré en France, il illustre des livres scolaires
pour Hatier international et des contes pour
Présence africaine. Il expose aussi ses toiles
dans différentes galeries. En 2011, il sort L'en-
fant noir chez Esprit libre junior, l'une des
rares adaptations d'une œuvre littéraire d'un
écrivain africain. Depuis, Anzoumana prépare
un nouvel album, inspiré d'un ouvrage d’Ibra-
hima Khalil Fofana sur la vie de Samory, em-
pereur mandingue.
u Apo LLos (=apollos beugré).
côte d’ivoire. Scénariste.
À l’orée des années 70, Apollos fut le scéna-
riste de la très populaire série Dago (dessinée
par Maïga) qui dura quatre ans entre 1973 Anselme - Couverture de Putain d'Afrique.
Razafndrainibe.© et 1977. Il y introduisit le français moussa (le
français de la rue). Dago était un jeune paysan
« années maudites » de l’amiral-président qui partait à la conquête de la ville. La série
Ratsiraka, époque où l’information contrôlée évoquait l’exode rural, très problématique déjà
régnait en maître. À cette même époque, An- à cette époque. Dago fera l’objet du premier
selme travaille également comme consultant album de bande dessinée ivoirienne : Dago à
pour une agence des Nations unies. Cette ex- Abidjan.
périence, qui l'a amené à voyager, lui inspire
son premier album Retour d’Afrique publié u Apo LosA.
par Centre du monde éditions. Le second, 1968-1978. r Dc. Personnage / Série.
Putain d’Afrique, sorti chez L’Harmattan BD Créé par Denis Boyau Loyongo, Apolosa fut
un mois après sa mort, est encore plus grin- l'un des héros principaux de la revue Jeunes
çant, plus « politique ». En 2006, il a égale- pour jeunes. S'exprimant en hindubill, un argot
ment participé à l’aventure du journal sati- à base de lingala truffé d’américanismes et d’es-
rique Saringotra pour lequel il produisit des pagnol de « westerns-spaghetti » ainsi que de
planches de bande dessinée. mots français souvent détournés de leur sens de
façon ironique, le colosse au grand cœur Apo-
u Anzoum AnA, CaMara. losa est une sorte de shérif kinois qui ramène à
Guinée / côte d’ivoire. l’ordre les têtes brûlées et autres perturbateurs.
Dessinateur / Scénariste. Tout au long de sa carrière, il aura essayé tous
Cousin de Camara Laye, Camara Anzoumana les métiers (footballeur, cycliste, policier chargé
est né à Kouroussa, un village de Haute Gui- de régler la circulation, boxeur, enseignant) et
née. Formé à l’École des beaux-arts de Co- restera comme l'un des héros les plus popu-
nakry, il part à Abidjan où il commence sa laires de la bande dessinée congolaise. La série
carrière. Il devient dessinateur de presse pour fut reprise à partir de 1973 par Lepa Mabila
Fraternité matin, puis Fraternité hebdo pour Saye. L’un des protagonistes de la série, sorte de
lequel il crée plusieurs séries comme Konan le faire-valoir du héros, était Kikwata.
[ africultures n° 94-95 ] 33D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
Anselme - Planche extraite de la revue Sarigasy. Razafndrainibe©
34 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e AsimbA b Athy
u Ar Am zebDA, MohaMed. u Asimb A bA thy.
Algérie. Dessinateur / Scénariste. 1956. r Dc . Dessinateur / Scénariste / Créateur
Si Mohamed Aram commence à dessiner de revues de BD.
dans une revue de la police en 1962, il fait Mémoire vivante de la bande dessinée congo-
ses premiers débuts au Centre national du laise, grand animateur du milieu, Asimba
cinéma et à la Radiotélévision algérienne, Bathy a une carrière très représentative de
institutions pour lesquelles il réalise plusieurs l’importance qu’ont prise les revues dans la
dessins animés. En publiant du 19 mars au BD au Congo. Très bon dessinateur et colo-
20 août 1967 dans Algérie actualitéss, Naâr, riste, actif dans le métier depuis plus de trente
une sirène à Sidi Ferruch, il édite la première ans, il est le créateur d’une demi-douzaine de
bande dessinée algérienne de l'histoire (cette revues dont la dernière, Kin label, est un vi-
BD sera reprise en 1992 dans L'opinion). En vier de bédéistes de demain. Depuis le début
1968, il participe à la création du magazine des années 80, il a créé ou coordonné des re-
M'Quidèch, puis crée les revues pour en- vues comme Yaya, supplément mensuel BD
fants Guenifeld et Adnane. Il a aussi illustré de Disco magazine, Rasta magazine, Mak
plus d'une dizaine de contes pour enfants et BD, Les Stars de la bande dessinée, Bulles &
d'autres dessins animés. Aram a publié trois plumes, Ecodim (revue de bande dessinée re-
albums de bande dessinée : l'un pour les en- ligieuse), Fula ngenge, Mwana magazine, Le
fants, Les aventures de Bartalache (1989), un numéro un (qui révélera Fif Mukuna) mais
autre sur la lutte de libération algérienne, La aussi Chaleur tropicale et surtout, plus récem-
bataille (1981) et un troisième intitulé Les ment, Kin label devenu le réservoir de talents
aventures de Seroûn - Qui a volé les couleurs du du neuvième art congolais. En 2011, il crée
papillon ? (2013) qui traite... des bienfaits de la revue Amazone BD, premier magazine de
l'huile d'olive ! bande dessinée réalisé exclusivement par des
artistes féminines : Abelle Bowala, Charlène
u Ar Asivy stuDio. Makani, Jussie Lamathd (Nsana) et Judith Ka-
1983-1990. Madagascar. Association. luaji participent à l'expérience. Amazone a ob-
Créé et dirigé par Arthur Rakotoniaina, à tenu la mention spéciale du jury au concours
l’époque directeur de Danz, l’Arasivy Studio international des fanzines du Festival interna-
était constitué de plusieurs dessinateurs : Ar- tional de bande dessinée d’Alger, référence en la
thur Rakotoniaina lui-même, Ra-Lery (Boto- matière. Il a également publié dans plusieurs
klonina), Zida (Nofy), Jas Honoré (Jabibah), autres revues comme Les Stars de la bande
Rapé (Tsimatimanota). La structure était active dessinée (qu’il a aussi aidée à créer), Bleu blanc
au sein des éditions Danz. ou Afro-bulles. Il a assuré aussi les couleurs de
séries comme Ekofo Mukalenga ou Le candidat
u Asb DAp pour le journal pendro magazine ou d'album
(assoCIatIon des dessInateurs de bd et (Les trois derniers jours de Monseigneur Munzi-
des arts populaIres). hirwa). Il a grandement participé à l’ouvrage
2005. r Dc. Association. Les aventures de Lotika, Tome 3, L’avenir au-
L’association congolaise ASBDAP fut créée jourd’hui paru dans les années 90, et qui fut
par Prince Kumboti en 2006 afn de fédérer commencé par Barly Baruti. Bathy a égale-
un maximum de dessinateurs qui avaient leur ment participé à plusieurs albums collectifs :
atelier au Centre culturel du Zoo de Kinshasa. Là-bas… Na poto (Croix-Rouge de Belgique,
De fait, elle fédérait essentiellement les « bé- 2007), La bande dessinée conte l’Afrique (Da-
déistes de la rue », très infuencés par la pein- limen éditions, 2009), Au secours ! (Ségédo,
ture populaire qu'ils exerçaient en parallèle. 1992), Matite africana (Lai-momo, 2002). Il
L’ASBDAP a organisé en 2006 le premier Fes- est à l’initiative du collectif Congo 50 (Rou-
tival de la bande dessinée et des arts populaires larta, 2010) qui permit de relancer en grande
(FESBDAP) de Kinshasa avant de s'autodis- partie le milieu du neuvième art de RDC en
soudre par la suite. offrant une tribune à huit auteurs. Enfn, il
[ africultures n° 94-95 ] 35AssAko AssAko D i c t i o n n A i r e D e l A b A n D e
a créé et participé à plusieurs associations et u n Journal pas comme les autres (spécialisé
comme l'AzaBD, l'OAR (Organisation des dans le théâtre). Il est également le père de
artistes réunis pour la défense et la promo- logos de plusieurs journaux paraissant à Kins-
tion de la BD) et son émanation artistique, hasa, ainsi que du logotype d’AfriBD.
le Studio Béd'Art, ainsi que Kin label qu'il
préside depuis 2007. Il publie régulièrement u Ass Ako Ass Ako, paul.
dans la revue du même nom des histoires cameroun. Dessinateur.
courtes, dont Est pris celui qui croyait prendre Paul Assako Assako a reçu une mention pour
(n° 18) et la série L’engrossseur (n° 17 et 20). Il Le voyage à l'occasion du prix Africa Comics
a organisé plusieurs stages de bande dessinée, 2007-2008. Il apparaît dans l'anthologie éditée
notamment à Kinshasa où il rencontre Abelle à cette occasion. Assako est aujourd’hui ensei-
Bowala, à Pointe-Noire où il découvre Jussie gnant en arts plastiques à l’Institut de forma-
Lamathd, à Yaoundé, etc. Bathy a publié en tion artistique de Mbalmayo et à l’Université
octobre 2013, son premier album individuel, de Yaoundé 1.
Panique à Kinshasa (Crayon noir). Il a égale-
ment été caricaturiste, journaliste et rédacteur u Ass AnA, joël.
en chef de périodiques d'informations géné- 1971. centrafrique. Dessinateur.
rales. Infographiste designer, il réalise aussi Joël Assana a fait ses débuts dans l’album collec-
des courts épisodes de dessins animés. Il a tra- tif Comment aimeriez-vous vivre en l’an 2000 ?,
vaillé comme journaliste et metteur en page résultat d'un concours organisé par le Centre
au journal culturel Disco magazine, puis pour culturel français de Bangui en 1988. Par la suite,
des tabloïds d’informations générales Salongo, il est présent dans la revue Sanza bédé, dans la-
quelle il publie plusieurs histoires courtes.
u Ass Ari ryAD, redouane (=red one).
1952. Algérie. Dessinateur / Scénariste.
Dentiste à l’origine, installé en France, Re-
douane Assari démarre sa carrière dans
M’Quidèch où il a animé une série intitulée
Plein gaz (sept épisodes). En 1974, il publie
sa première série réaliste dans la revue Tarik
sous le pseudonyme de Malek Benines. Par
la suite, il collaborera à plusieurs revues BD
comme Fantasia (La troisième guerre), Tim
(La grotte de l’ogresse), L’Album (La rencontre)
mais le caractère éphémère de ces titres ne le
fait guère remarquer. En 1993, il reprend les
crayons pour Le jeudi d’Alger et L’Opinion,
puis émigre en France face à la montée des
attentats. Après plus de dix ans dans la publi-
cité, il participe à la collection de livres pour
enfants, Tilou aux éditions Tilou France qu’il
Asimba Bathy - Extrait de Yaya. Bathy© dessinera entièrement seul pendant huit titres
puis en collaboration pour 18 autres. Il sort
Mambenga 2000, Epanza Makita, Les Stars, également quelques albums de sensibilisation
Le Soir du galibot, Liberté, Le Terminus, Le comme Virus RS protégez plus tôt et plus vite !
Journal du citoyen ainsi qu’au journal sati- (2008). L’année 2010 est l’occasion pour lui
rique Le Boa éventré. Il est le créateur d’autres de refaire parler de lui dans son pays puisqu’il
organes comme Le Journal (informations gé- est invité par le FIBDA. En 2011, il sort son
nérales), Alléluia ! (informations religieuses) premier album chez Dalimen éditions, La
36 [ africultures n° 94-95 ]D e s s i n é e D ’A f r i q u e f r A n c o p h o n e AteLier bu LLes Du ChAri
planète jeunes et dessinée par Bibi Benzo. Il est
coscénariste avec Fabrice Alawoé sur l’album Le
bon, la bourse et le corrompu, dessiné par KanAd
publié par AGO en 2012. Koffvi Assem a éga-
lement écrit des contes et albums pour enfants
(Un intrus dans notre takyiènta, A la recherche
de ses origines, La Belle ensorcelée chez Graine
de pensées, les deux premiers titres illustrés par
KanAd), un roman pour la jeunesse (Rose-Fleur
chez Ruisseaux d’Afrique), des nouvelles…
Enfn, en 2012, les éditions AGO sortent Haïti
mon amour, histoire dessinée par KanAd sur un
scénario écrit par Assem. Un extrait avait reçu
une mention du jury au prix Africa e mediter-
raneo 2009-2010 et avait été publié dans Africa
Comics . Assem a participé à l'atelier
encadré par Alain Brezault en décembre 2012
dans le cadre du projet AfriBD et qui a donné
lieu à un album collectif sur l'histoire du Togo
(Chroniques de Lomé). Il y scénarise l'histoire
courte Lomé dur comme fer, dessiné par Papi
Adomayakpo.
Red one - Couverture de
La planète du Chomorkoul. © Assari.
u Aston ikApi, jeff.
planète du Chomorkoul, reprenant un début 1987. Gabon. Dessinateur.
d’histoire prévu à l’origine pour Tim et pré- Autodidacte, Jeff Aston Ikapi fait ses débuts
publié dans les premiers numéros d’El Bendir. à la RTG1 (1ère chaîne de télévision du Ga-
En parallèle, une anthologie de ces dessins sort bon) dans l'émission Espace jeunes en tant que
chez le même éditeur : L’énigme du mystérieux caricaturiste (2006). Par la suite, il travaille
dessinateur oublié (avec Omar Zelig). Un autre pour un journal satirique Le Nganga en tant
album sort en France, chez Glénat, dans le que caricaturiste et bédéiste, en suivant en
courant de l’année 2013 : Carrera Panameri- parallèle ses études secondaires (2008-2010).
cana. Il se déroule dans le milieu de la course Après l'obtention du bac, il part durant deux
automobile, ce qui paraît logique pour ce pas- ans à Casablanca suivre des cours d'infographie
sionné de voitures. (2011-2012). À la même époque, il réalise sur
sa page Facebook des BD (séries Les mwanas,
u Assem (= koffIvI Mawuto). La justice du roi Okoumé). De nos jours, il tra-
1980. togo. Scénariste. vaille pour Gabonews, une agence de presse en
Animateur d’atelier d’écriture et de création ligne. Il n’a pas encore été publié.
de BD, écrivain et scénariste, Paulin Koffvi
Assem a été directeur de publication de Zed u Ate Lier buLLes Du Ch Ari.
magazine de 2006 à 2010, puis de Lis voir 1990. tchad. Association.
les belles histoires, à la même époque. Il est Créé en 1990 par Gérard Leclaire, architecte
actuellement le directeur de publication et et auteur de bandes dessinées installé à N’Dja-
l’animateur principal d’AGO fction et d’AGO mena, l’Atelier bulles du Chari (ABC) permit
feuilleton, des magazines de bande dessinée. Il de réunir bien des jeunes auteurs en herbe et de
y a scénarisé la plupart des séries, dessinées par faire émerger des talents et des œuvres. L’ABC
KanAd (Dzitri) et Sambiani Tani (Super Albi- édita un fanzine, Sahibi, et le seul numéro de
nos). En 2012, il a scénarisé De fl en aiguille, Chari BD. Adji Moussa, Adjim Danngar, Is-
une histoire publiée en feuilleton par la revue saka Sou Abakar en sont issus.
[ africultures n° 94-95 ] 37