//img.uscri.be/pth/d7ef4c5f3a473af5fea91522a04a570658e20b19
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Édith et l'ange gardien

De
140 pages
Édith est une petite fille qui ne se démarque pas spécialement de ses amies, ni des membres de sa famille. Pourtant, elle a le privilège de voir son ange gardien et de dialoguer avec lui. Elle grandit dans une famille classique. Elle a une soeur aînée et un petit frère. Aux grandes vacances, la famille au complet se permet un voyage et un séjour dans une région de France ou de l'étranger. L'ange est toujours dans la partie, mais c'est un secret.
Voir plus Voir moins
dith est uŶe peïte fille Ƌui Ŷe se dĠŵaƌƋue pas spĠĐialeŵeŶt de ses aŵies, Ŷi des ŵeŵďƌes de sa faŵille. PouƌtaŶt, elle a le pƌivilğge de voiƌ soŶ aŶge gaƌdieŶ et de dialogueƌ aveĐ lui. Elle gƌaŶdit daŶs uŶe faŵille ĐlassiƋue. Elle a uŶe sœuƌ aîŶĠe et uŶ peït fƌğƌe. Audž gƌaŶdes vaĐaŶĐes, la faŵille au Đoŵplet se peƌŵet uŶ voLJage et uŶ sĠjouƌ daŶs uŶe ƌĠgioŶ de FƌaŶĐe ou de l’ĠtƌaŶgeƌ. L’aŶge est toujouƌs de la paƌïe, ŵais Đ’est uŶ seĐƌet.
, ƌeligieuse doŵiŶiĐaiŶe de la PƌĠseŶtaIoŶ, a Odete-Claire Brousse dĠjà puďliĠ Đhez L’HaƌŵaTaŶ uŶe ĐhƌoŶiƋue Ƌui lui valu la ŵĠdaille d’oƌ de l’AĐadĠŵie iŶteƌŶaIoŶale de LutğĐe (La ĐolliŶe audž Đaƌouďieƌs
IllustƌaïoŶ de Đouveƌtuƌe : © EƌiĐ Seƌƌe.
ISBN : ϵϳϴ-Ϯ-ϯϰϯ-ϭϭϯϮϭ-Ϭ ϭϰ,ϱϬ
Odette Claire Brousse
Édith et l’ange gardien
Roman
Édith et l’ange gardien
Odette Claire Brousse Édith et l’ange gardien
Roman
Du même auteur chez L’Harmattan La colline aux caroubiers. Chronique d’Algérie dans les années 90, 2001 (médaille d’or de l’Académie internationale de Lutèce) Arioul le bourricot, conte jeunesse, 2004. Et si l’amour l’emportait, roman, 2010. Parmi les pierres une rose du Sahara, roman jeunesse, 2013. Le Secret de Nawel, roman, 2006. Le Paradis des herbes folles, roman, 2016. Simon fils de Jean, roman, 2014.Sortir de chez soi. Trois nouvelles, 2015. Eliette, Anaïs, Louise et les autres, roman, 2015.© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11321-0 EAN : 9782343113210
« Qui es-tu ? » interrogea Edith à l’adresse de ce garçon, assis au pied de son lit et qui la regardait en souriant. Edith avait du mal à sortir de son sommeil, et n’avait qu’une envie, c’était de s’y replonger. Elle étendit la jambe vers cet enfant immobile, et bien que son pied fût arrivé à sa hauteur, elle ne sentit aucun poids. – Qui es-tu ? reprit-elle. – Je suis ton ange gardien, dit-il en lui adressant un large sourire. – Mon ange gardien ? – Oui, ton ange gardien. Tout le monde en a un. Tu le savais, n’est-ce pas ? – Je le savais, mais… Et la vision disparut. « Quel drôle de rêve! se dit-elle. Et pourtant on dirait que j’étais réveillée. » A sa maman qui entrait dans la chambre, elle eût voulu poser des questions, mais elle s’abstint. Elle savait bien, Edith, que les grandes personnes avaient vite fait de faire des gorges chaudes sur les questions ou les réflexions des enfants, et elle n’aimait pas cela. Elle s’abstint donc, mais la folle du logis prit le relais. Les anges, se dit-elle, on n’en parlait jamais à la maison, sauf un jour où elle partait en voyage scolaire, quand sa grand-mère lui avait dit : « que ton bon ange te protège ma chérie ! » Mais quelqu’un d’autre parlait des anges : c’était la dame du caté, quand elle avait raconté la naissance de Jésus, alors que dans le ciel, les anges chantaient la gloire de Dieu. Oui ! Et puis, à l’église, il y en avait un. Un grand, armé
7
d’une lance et qui tenait le démon sous son arme. Il s’appelait Michel. C’est encore de sa grand-mère qu’elle tenait cela. Edith avait sept ans, elle était en C.E.1. Petite fille sérieuse et appliquée, ses notes étaient convenables, et sa vie se déroulait dans un bonheur paisible entre la maison et l’école. Elle avait une grande sœur de deux ans son aînée et un petit frère qui marchait depuis quelques mois. Elle ne repensa à son ange, qu’au moment de se mettre au lit. « J’aimerais bien savoir si j’ai rêvé ce matin, ou si mon ange était en vrai. » Le sommeil fut plus fort qu’elle, et elle sombra jusqu’au matin. Mais au matin, il était là ! Là, à la même place qu’hier, au pied de son lit. – Bonjour ! dit-il – Bonjour ! – As-tu bien dormi ? – Oh ! Oui, j’ai bien dormi. Peut-être que je dors encore ? – Non, tu es bien réveillée. – Tu vas encore disparaître ? – C’est-à-dire que dans un moment tu ne vas plus me voir, mais je serai encore près de toi, comme depuis toujours. – Et pourquoi ? – Pour te guider et pour te protéger. – Et les autres ? Et ma sœur ? – Les autres, et ta sœur, ont chacun leur ange gardien qui les guide et les protège.
8
– Mais ils ne voient rien ! Alors, pourquoi moi je te vois ? – Parce que telle est la volonté de Dieu. Et l’ange disparut. « Telle est la volonté de Dieu », redit-elle en son for intérieur. Et aussi : « je suis toujours près de toi ». A ce moment la voix de sa mère monta de la cuisine : « Edith, il est l’heure, hâte-toi. Je suis occupée avec ton frère ! » Edith acheva sa toilette et descendit. Son petit frère l’accueillit avec des manifestations de joie. Elle le serra dans ses bras en pensant que lui aussi avait son ange. Le cours ordinaire de la vie lui fit oublier les apparitions de l’ange et elle rejoignit sa grande sœur pour prendre avec elle le chemin de l’école. Aujourd’hui, exercices de mathématiques. Rien de tel pour redescendre sur terre. Pourtant, à la première difficulté, le souvenir de son ange traversa sa mémoire et elle se dit qu’un bon coup de main serait le bienvenu ! – Tu rêves, Edith ! lui dit la maîtresse qui passait dans son rang. – Je réfléchis, madame ! – Ne lambine pas, je ramasse les cahiers. Le soir, en se mettant au lit, elle repensa à l’ange et se demanda si au matin, elle le verrait, comme aujourd’hui, au pied de son lit. Il y était. – Bonjour Edith ! – Bonjour ! Quel est ton nom ? La dame du caté nous a parlé de l’ange Gabriel. A l’Eglise il y a la statue de l’ange Michel. Alors, les anges ont un nom ? – Les anges ont un nom ! Appelle-moi Marcel !
9