Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 12,38 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Du même publieur

Effusions du cœur d’un psychiatre ami du genre humain
Hanania Alain AMAR Effusions du cœur d’un psychiatre ami du genre humain Récits et nouvelles Préface de Thierry FERAL
       !  "#      !!"#!# $% !!"#!#
Mes remerciements les plus affectueux vont à mon "vieil" ami et complice Thierry Feral qui veut bien m'aider dans mon travail par son immense culture et ses conseils précieux et éclairés. Cette amitié nous permet de travailler ensemble à la rédaction d'ouvrages personnels ou communs avec le plus grand bonheur.
Préface Thierry Feral Cordialement invité par le docteur AMAR à présenter son nouveau livre, il était inévitable que je dise d’emblée quelques mots du titre puisque j’en suis l’inspirateur. A la lecture du manuscrit, il n’est pas banal que me soientsponta némentrevenus à l’esprit deux ouvrages épluchés durant mes études de germanistique :L’Education du genre humain de G. E. Lessing (1780), appel aux hommes à s’unir dans la rai son et la vertu, etEffusions du cœur d’un moine ami des arts de W. H. Wackenroder (1797), manifeste pour une vie placée sous le patronage de l’émotion esthétique. Pourquoi cette double réminiscence dont la combinaison s’imposa soudain à moi pour caractériser ce recueil de textes théoriques, récits et poèmes que venait de me confier le docteur AMAR. ? Sim plement parce que c’estprécisémentdans la conjugaison des deux exigences formulées en leur temps par Lessing et Wac kenroder que réside la « substantifique moelle » de son pro pos : incontestable continuateur desLumièrespar son cons tant souci de battre en brèche la puissance niveleuse des mystifications qui se posent en vérités absolues, le docteur AMAR n’omet pas d’insister aussi sur l’importance du sen timent et du rêve sans lesquels l’existence se voit réduite à une froide mécanique, à terme redoutable pour l’essence même de ce qui la fonde :L’Homme. Cette prise en compte du respect de la personne héritée de ses parents, ainsi que de la position centrale et de l’unicité de l’individu apprise de son maître en psychiatrie, Georges Daumezon, le docteur AMAR l’affirme ici de façon saisissante, et notamment contre ces technocrates et autres décideurs qui prétendent imposer une « gouvernance », sans conscience que — pour reprendre la
belle formule de John Cowper Powys en pleine éruption fas ciste (1934) — « l’illusion vitale d’un individu [est] aussi sa crée que sa peau ». CesEffusions du cœur, tantôt rebelles, tantôt empreintes de délicatesse et de tendresse, renvoient à cette « volonté de ne pas subir » dont parlait Albert Camus. Pour ma part, j’y trouve, comme dans toutes les publications du docteur AMAR, une impulsion à l’ascension humaine dans une société lamentablement dépouillée d’armature mo rale et de perspectives par l’aveugle tyrannie du rendement, de l’efficience, du profit, et où se trouve incessamment stéri lisé tout effort contemplatif qui permettrait à chacun de se signifier luimême et, dans la culture des solidarités, de signi fier le monde. Thierry FERAL
10
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin