Histoire de Sequana

De
Publié par

Sous le ciel bienveillant de la Burgondie mérovingienne, Sequana, déesse de la Seine, et saint Seigne, accompagné de Grison, un âne malicieux, conspirent pour que le mythe du fleuve soit transmis du monde païen au ùmonde chrétien. Cette transmission pourrait se passer en douceur si tout le monde ne s'en mêlait pas...
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 77
EAN13 : 9782296500938
Nombre de pages : 194
Prix de location à la page : 0,0107€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
 
     
Histoire de Sequana
 
Du même auteur
Poésie Percussions rêvées, Percussions vécues, Les Paragraphes Littéraires, Paris, 1973. Eve et Orphée, Club des Poètes, Paris, 1994. Les souvenirs de Marie Chipie, Les Poètes français, Paris, 2003. Prose Regards sur les nécropoles parisiennes, Editions Bélisane, Paris, 1992. Les chemins dIrène, DIci et dAilleurs, Meaux, 2009  
 
 
Isabelle JOUSSEAUME    Histoire de Sequana
Conte                    LH ARMATTAN
 
                         © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96429-7 EAN : 9782296964297
 
Préface I sabelle Jousseaume aime les couleurs de la Bourgogne, ses c  ollines peintes de forêts, de prés, et de vignes semblables à celles que, dans les Souvenirs de Marie-Chipie, elle faisait découvrir à ses deux jeunes héros devenus têtards. Au cours dune promenade à Saint-Seine-lAbbaye en Côte dOr, elle traversait le parvis de léglise quand elle sarrêta devant une grande plaque de fonte historiée doù sécoule une fontaine. Sur le relief de la plaque, un homme de belle prestance est assis à la gauche dun grand arbre, à droite se tient une gracieuse demoiselle portant une cruche emplie deau vers laquelle lhomme tend son gobelet. Elle visita léglise où une fresque ancienne montre le fondateur de labbaye, saint Seigne, chevauchant son âne. Pour rendre à son maître, la descente plus commode, lâne posa un genou sur la terre doù subitement jaillit la source de la Seine. Il sagit là dune illustration de la légende chrétienne de Sequanus, successeur en tant que saint patron du fleuve à la païenne et Celte Sequana qui en fut jusque-là la déesse tutélaire. Cest dans le contexte de cette promenade illustrée de légende, devant le bas-relief de fonte que lauteur reconnu le saint homme recevant leau des mains de la déesse, ainsi prit naissance ce qui devint : Lhistoire de Sequana, de saint Seigne et de Grison les sabots noirs. Au sein de la Burgondie mérovingienne nos trois héros sagitent, conspirent, festoient, secondés par Algésirus le Grand Abbé, Sceptimus le Toutpetitpetit abbé, moinillons, nobles et roi, vignerons à la trogne rubiconde, accortes villageoises, indésirable curie papale et soldatesque romaine, onagres insouciants, nymphes, faunes et dieux antiques. Et par les musiques dun verbe coloré, tour à tour grave, comique, frondeur, épique, rêveur, Isabelle Jousseaume projette le lecteur au sein des atmosphères diverses où se déroulent les évènements. Saint Seigne est un homme de belle stature, ancien moine guerrier pourfendeur de païens, mais généreusement ouvert à la Nature, au merveilleux. Grison, est un âne musicien doué de la parole, et
5
 
dont la logique, parfois, agace son maître, par son insolente pertinence. Cependant ils saiment ; « Seigne et Grison se parlaient à loreille » nous confie lauteur. Sequana , très belle dans son éternelle jeunesse, est fille de Ciel et de la Grande mère Gaïa. Née bien avant les dieux de lOlympe, avant les géants et les titans, digne petite nièce dEros, Sequana est venue au monde avec les premiers rayons de la lumière et reçoit ses pouvoirs de la Voie lactée. Le conte nous fait assister à la rencontre, provoquée par le contact fortuit du genou dun âne avec la terre, du fougueux soldat du Christ et de la nymphe. Derrière cette idylle secrète et les multiples évènements qui laccompagnent, se profile le drame que dut être jadis la confrontation entre deux merveilleux : un duel entre la « révélation » du mythe nouveau et la magie de croyances millénaires. Drame dont une secrète fusion des rites, comme dans le conte lunion des corps de Seigne et de Sequana, semble avoir su, au cours du temps déterminer le dénouement. Seigne, Sequana et Grison appartiennent respectivement à trois niveaux dexistence ; saint, mais non moins homme, déesse, animal. Et cest au niveau du divin que se fait le transfert des pouvoirs sur la source du fleuve ; cest-à-dire dans lunivers que les mythes antiques ont su traduire en donnant des noms et des visages aux forces de lumières et de ténèbres qui président aux métamorphoses perpétuelles de la nature. Lanimal Grison, responsable innocent de la rencontre entre les futurs amants de si lointaines natures, apprendra un jour quelle ascendance étrange le rattache lui même à cet autre monde. Naurait-il pas quelque lien secret avec lunivers souterrain où les divinités résident ? « Jai pour véhicule le Rêve » confie Seigne à Sequana dès leur seconde rencontre, alors quelle lui est encore invisible. Et quand plus tard elle se révèle à lui, cest pour lentraîner dans un profond labyrinthe jusqu'à la salle « verte souterraine de la nativité de la source », sous un « plafond voûté, bleu de nuit, où brillaient des myriades détoiles ». Lhistoire de Sequana, saint Seigne et de Grison les sabots noirs est tout autre chose quun conte allégorique. La force qui lanime, de la première ligne à la dernière, dans une atmosphère où
6
 
lhumeur frondeuse domine, est lacte poétique dont lessentielle fonction, ascendante par nature, est de faire voir et de faire entendre pour faire être. Sequana est gardienne et dispensatrice du merveilleux, ne reçoit-elle, quand elle sétend sur sa couche souterraine le lait des étoiles ? «  pour en nourrir la terre De la source célèbre qui porte votre nom » lui rappelle sa sur jumelle Sémélé en élégants alexandrins. Dans cet acte de haute poésie, Isabelle Jousseaume est analogue à Sequana parce que, comme elle, elle a reçu le don de donner à voir. Ainsi fait-elle tout au long de son conte, quand elle métamorphose une prairie gravissant le flanc du vallon en un lieu magique, où les pèlerins de la Lune assistent au rituel de la grande fête de DEA SEQUANA, devant le temple dont la façade était « une fenêtre entrouverte sur lappréhension du mystère du monde souterrain de la naissance de leau, reliée aux effarants secrets du ciel ». Dans le charme des ruisseaux et des doux vallons de bourgogne, entre les petits complots des hommes et les somptueux fastes nocturnes, sous les rayons du soleil et le mystère de la lune gibbeuse, dans les grottes enchantées, cette histoire tient le lecteur en haleine, de surprises en émerveillements.  Bernard Roger
 
 
Les personnages
Les personnages mythiques Sequana : Déesse de la Seine Sémélé : Sur jumelle de Sequana Saint Seigne : Saint burgonde devient pourvoyeur de la Seine après Sequana Le faune Sylvain : Faune de Sequana Grison les sabots noirs : Onagre et compagnon de Seigne Frédégonde : Onagre amante de Grison Balaâne : Grande maîtresse des onagres
Les Burgondes Le roi Mérovingien Le Grand Abbé Algésirus : Abbé de la grande abbaye de Langres Sceptimus dit le Toutpetitpetitabbé : Abbé dune abbaye campagnarde Choldéric le Bossu : Agent secret, filleul de Sceptimus Théodoric : Moinillon appartenant à Algésirus Albéric : Forgeron maître compagnon Borvo : Ilote « copain » de Choldéric Brenos : Espion au service de Sceptimus Clodomirette : Fille du peuple Brunehaut : Sur de Clodomirette Nigomarus : Fils du peuple
Les Romains Tubulus : Nonce du Pape, diplomate et guerrier Vigilus : Second de Vigilus
9
sori pde
Taratèlbus :
Victorius
n   :im Se plldso ,tap nub uetêné Chfed seg raidne s
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Fables

de Presses-Electroniques-de-France

Pantagruel

de LIGARAN

Le Hitopadesha

de harmattan