//img.uscri.be/pth/c548d29d076cdd14342be3910f17aef01190ff62
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Julius Corentin Acquefacques, par-delà la bande et le dessin

De
114 pages
Bande dessinée particulièrement déroutante, Julius Corentin Acquefacques de Marc-Antoine Mathieu invite le lecteur curieux dans un labyrinthe aux contours absurdes, surréalistes et humoristiques à la fois. L'œuvre suscite et parfois implique la relecture en un mouvement circulaire tendant à absorber toute référence rationnelle. Mais, comme souvent, l'absurdité a ses raisons et sous l'apparente perte de repères, des lignes de force subsistent qui, mises au jour, invitent à une nouvelle relecture…
Voir plus Voir moins

#&%'-,)

JuliusCorentinACquefACques,
pAr-delà lA bAnde et le dessin

Deuxième édition augmentée

Dany RASEMONT

JULIUS CORENTIN ACQUEFACQUES
PAR-DELÀ LA BANDE ET LE DESSIN

Collection Texte-Image
dirigée par Jean-Louis Tilleuil, Laurent Déom et Catherine Vanbraband

DanyRasemont,
Julius Corentin Acquefacques, par-delà la bande et le dessin, GRIT,1999.
NicolasLesire,
Trois femmes pour un héros. Une analyse des personnages féminins dans la série « horgal »,
GRIT,2000.
Aude Vangeenderhuysen,
Le Petit Chaperon rouge… entre peur et désir. L’ambivalence des sentiments de l’enfant à
l’égard du loup dans le texte et l’illustration, GRIT,2001.
Jean-LouisTilleuil(dir.),
Images, imaginaires du féminin, E.M.E.,2003.
Jean-LouisTilleuil(dir.),
héories et lectures de la relation image-texte, E.M.E.,2005.
Éric Lavanchy,
Étude du Cahier bleu d’André Juillard. Une approche narratologique de la bande dessinée,
Academia-Bruylant,2007.
BenoîtGlaude,
« Aire libre », art libre? Étude de la narration dans le champ de la bande dessinée
francobelge contemporaine, Academia,2011.

Hors collection
JacquesCarion, GeorgesJacquesetJean-LouisTilleuil(dir.),
Aventures et voyages au pays de la Romane. Pour Pierre Massart, E.M.E.,2002.

DanyRASEMONT

JULIUS CORENTIN ACQUEFACQUES
Par-delà la bande et le dessin

Deuxième édition augmentée

D/2016/4910/30

© Academia-L'Harmattan s.a.
Grand-Place,29
B-1348 Louvain-la-Neuve

ISBN :978-2-8061-0287-4

Tousdroitsdereproduction, d’adaptation oudetraduction,par quelqueprocédéque ce
soit,réservés pour tous pays sansl’autorisationécrite de l’éditeur oudesesayants-droit.

www.editions-academia.be

Préface à la deuxième édition

À l’heure de la réédition de cet ouvrage, s’est naturellement posée la question
de l’attitude à adopter par rapport au texte existant. La réécriture résolue aurait
pu se justiier pour augmenter une rélexion, étayer une intuition… Nous avons
inalement conservé le texte en l’état (hormis d’inévitables corrections de forme),
surtout pour respecter l’esprit de la collection, à savoir celui qui fait de la
spontanéité et de l’enthousiasme du jeune chercheur des valeurs premières.
Néanmoins, il était impossible de passer sous silence les cinquième et sixième
e
tomes deJulius CorentinAcquefacques,prisonnierdes rêves,La2,333
1 2
DimensionetLe Décalage, parus depuis la première publication du présent
ouvrage. L’analyse de ceux-ci, qui prend place dans la postface, permettra
d’efectuer un retour sur les outils initialement développés. L’étude des quatre premières
aventures deJuliusrevêt dès lors les habits d’un pari, celui de la pertinence des
intuitions analytiques. Elle ofre surtout un point de référence depuis lequel
mesurer l’évolution de la production de Mathieu. L’œuvre n’est plus la même, mais elle
n’a pas perdu ce qui lui a donné naissance. C’est notamment la volonté de cette
réédition que de le démontrer.
Sur toutes ces raisons, je fonde l’espoir que l’on pardonnera au jeune chercheur
certains tâtonnements et à celui qu’il est devenu, quelques redites inévitables.
Cette deuxième édition est aussi l’occasion d’expliciter ce que l’enthousiasme s’était
parfois précipité d’airmer.

1Marc-Antoine Mathieu,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.V :La
2,333e Dimension, Paris, Delcourt,2004, 59 p.
2Id.,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.VI :Le Décalage, Paris, Delcourt,
2013,64p.Lanumérotationdes pagesesticiproblématique.La circularité du tome —on
nepeut que lerecommencerlorsqu’on parvientàson terme — impliquequemême les
pagesde couvertures soientcomptabilisées.C’estdu moinslarègleque j’aisuivie.

[…] à quoi peut bien servir un livre sans images ni dialogues?
Lewis Carroll,Alice au pays des merveilles.

Introduction

A.Juliuset Mathieu
Commepourlaplupartdesauteursde bande dessinée, la biographie de
Mathieuest peuconnue.C’estla conséquence du peude considération que
reçoitengénéral la bande dessinée : étantdavantagevue commeunbiende
consommation que commeundomaine artistique, la bande dessinéevautà
sesauteurs une faiblereconnaissanceoicielle, àquelques rareset notables
exceptions près.Mêmesi l’essentiel estévidemmentl’œuvre, la biographie
d’unauteur peutêtrerévélatrice.
La consultationderevues spécialisées nouslivre ainsi desinformations
intéressantes.Mathieuest né en 1959etilvitdansle Maine-et-Loire.Il a
fait sesétudesà l’école desBeaux-Artsd’Angers,oùils’estintéressé à la
sculpture, à lapeinture et, comme il le ditlui-même, à « des tasd’autres
1
choses».Il a crééunatelierde graphisme, « Lucie Lom», auquels’est
ajoutéun studiodescénographie.Bref, Mathieuest unauteurcurieuxdont
l’activiténese limitepasà la bande dessinée.
La critique deson œuvre estégalement peu volumineuse.Néanmoins,
l’accord estgénéralpourexprimerlavaleurde cetteœuvre etletrouble
qu’elleprovoque : « Graphiste hors pair ?Magiciendu paradoxe?Habilleur
d’espace?Digne héritierde Kafka etde David Lynch?Diicile dequaliier
2
l’auteurdeL’OrigineetdeLa Qu…»;« […]unauteur redoutablement
3
intelligent[…] ».Autantdireque
cesappréciations,pourlemoinsélogieuses, appellentla curiosité de l’analyste.

1Marc-Antoine Mathieu, « La Bande dessinée en millemorceaux», dansJade : le
o
journal des Autres,n8, Montpellier, décembre1996- janvier 1997,p.53.
ere
2Delcourt Direct, Paris, Delcourt,1 trimestre1992, 4de couverture.
e
3Delcourt Direct, Paris, Delcourt,2 trimestre1993,p. 3.

10

JULIUS CORENTIN ACQUEFACQUES

HormisJulius, Mathieuestl’auteurdetroiscourts récitsenbande
des1 23
sinée :Paris Mâcon,L’Ascension ,.La MutationTous troisconirment une
nette inluence kafkaïenne,que j’étudieraiplusloin, etle goûtdesintrigues
complexesetdes paradoxes.Remarquons que les maisonsd’édition où sont
paruesces troisbandesdessinées (Futuropolis, AutrementetL’Association)
sontgénéralement reconnues pourleurs qualitésdepionnières.
Maisl’œuvre de Mathieu, c’est surtoutJulius Corentin Acquefacques,
pri4
sonnier des rêves, dontj’étudierai ici l’intégralité des quatrepremiers tomes:
5 67 8
L’Origine,La Qu…,Le Processus,Le Début de la in.
Enbande dessinée, il est unfestivalqui faitautorité : le festival
d’Angoulême.Juliusya étéreconnudeuxfois: en 1991,L’Origineyareçu
« L’Alph’Artcoupde cœur» et, en 1993,Le Processusyareçu« L’Alph’Art
du meilleur scénario».

B. L’étude
Si j’ai choisi d’étudiercette bande dessinée, c’estavant tout parcequ’elle
m’a interpellé.Un peucomme l’ontfaitFred, McCay ouencore Masse,

1Mathieux[sic],Paris-Mâcon, Paris, Futuropolis, coll.« X »,1987,12 p.
2Marc-Antoine Mathieu, « L’Ascension», dansLe Retour de Dieu, Paris, Autrement,
coll.« Histoiresgraphiques»,1994,p. 92–111.
3Id.,La Mutation, Paris, L’Association, coll.« Patte demouche »,1995,22 p.
4 Quatretomesétaient parusen 1999, lorsde lapremière éditiondu présent ouvrage.
e
Depuis, deuxautres tomes ontétépubliés:La 2,333Dimension,op. cit.etLe Décalage,op.
cit.Onajoutera à la bibliographie de Marc-Antoine Mathieules ouvrages suivants:Le
Cœur des ombres, Paris, L’Association,1998,20 p.;Mémoire morte, Paris, Delcourt,2000,
64p.;Le Dessin, Paris, Delcourt,2001, 44p.;Le Peintre Touo Lan, Mouthiers-sur-Boëm,
Éditionsde l’An 2,2004,60 p.;Les Sous-Sols du révolu, Paris, Futuropolis,2006,60 p.;
La Voiture symétrique, Paris, L’Association,2007,24p.;Dieu en personne, Paris, Delcourt,
2009,114p.;3”, Paris, Delcourt,2011,69 p.;encollaborationavec Étienne Davodeau,
Emmanuel Guibert, David Prudhomme, Pascal Rabaté etTroub’s,Rupestres !, Paris,
Futuropolis,2011,208p.
5 Marc-Antoine Mathieu,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.I :
L’Origine, Paris, Delcourt,1991, 48p.
6Id.,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.II :La Qu…, Paris, Delcourt,
1991, 48p.
7Id.,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.III :Le Processus, Paris,
Delcourt,1993, 48p.
8 Id.,Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves,t.IV :Le Début de la in, Paris,
Delcourt,1995, 48p.

INTRODUCTION

1

1

Mathieuaime déstabiliser sonlecteur, explorerles ressourcesde la bande
dessinée.Maiscequ’il aime avant tout,
c’estcréeretinventer.Juliusconstitueun remarquablerenouvellementdes techniquesles pluséprouvéesde la
bande dessinée.
Aucoursdemesdiférenteslectures, jen’ai cessé de découvrirdes sujets
d’étonnement.Pardes moyensdivers, Mathieu viseun même but: aller
plusloin,toujours plusloindansla création.Face à cela,mon rôlesera
d’expliqueretderésoudre les problèmes nombreux quesoulève Mathieu.
Maiscettetâcheréclame aussi de la disponibilité : il faut se
laisserentraîner parJuliusloindes sentiersbattus pour saisircequisepasse danscette
bande dessinée.Avec Mathieu, il fautavant toutcomprendre cequi arrive
aulecteur.
L’étude deJuliusmontreque l’explorationdu médium suit principalement
quatrevoies.Cesontcelles que j’ai également suiviesdans monanalyse.
Premièrement, je considérerai lamise enabyme, dontMathieu
serévélera êtreun utilisateuraverti.Ceprocédé estenefet porteurde grandes
potentialitésenbande dessinée.
Deuxièmement, j’étudierai lesinluenceslittéraireset paralittérairesde
MathieudansJulius.En plusd’un pacte de lecture, cesinluences sont pour
l’œuvreune composante essentielle.Leur utilisationestaussi dirigéevers
l’implicationdulecteurdansl’œuvre.
Troisièmement, j’étudierai l’humour,qui est omniprésentdansJulius.
Aprèsavoirétabli lanature de ceprocessuscomplexe etinsaisissable, j’en
détacherai lesconséquences particulières pourlemédiumbande dessinée
et pourla bande dessinée de Mathieu.
Enin, j’analyserai letissu relationnelquiunitles quatretomesétudiés
au surréalisme.Cette analyse aurapourbutd’établirdescorrespondances,
touten tenantcompte de la distancetemporelle etgénériquequisépare les
deux pôlesde larelation.
Cependant,on pourraitêtresurprisdevantlarelative hétérogénéité des
matièresicitraitées.Cesera également matâcheque demontrer que ce
n’est qu’une hétérogénéité apparente.Ces quatreplansd’étudeparticipent
d’unemême cohérence : dépasserlesévidenceset remettre lesfondements
de la bande dessinée en question.Danschaque chapitre, jemontreraique,
au-delà de lavariété des procédés, l’ambition qui habite Mathieuestde
repousserleslimitesd’ungenre,pourinalementlesdépasser.
Il est tempsàprésentde commencerl’analyseou,pour mieuxdire,
l’exploration…