La Danse du Lys T4 l'épée de... (Extrait)

De
Publié par

Extrait de la Danse du lys T4, en cours de réécriture ; un peu de lecture, faîtes-vous plaisir.

Publié le : dimanche 16 septembre 2012
Lecture(s) : 73
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Extrait de la Danse du lys T4,
en cours de réécriture :
La jeune fille courait rapidement sur la route pavée, les traits livides,
son panier ballotant dangereusement aux bouts de ses bras. Elle le
serrait contre elle, jetant de fréquents regards pleins de terreur par-
dessus son épaule. Sa respiration était précipitée, ses pensées
incohérentes. C’était à peine si elle se souvenait de son prénom. Élise. Sa
jupe rouge fouettait ses jambes nues à mesure qu’elle courait, le cœur
cognant fortement à ses oreilles. Elle n’en pouvait plus. Elle fuyait les
lieux dévastés de son ancienne petite cité depuis deux jours, déjà. Elle
avait prévenu tous les hameaux croisés sur son chemin. Les habitants ne
l’avaient souvent pas crue.
Élise se dirigeait vers Tempête, ses immenses yeux bleus clairs affolés
posés sur le lointain. Ses longues mèches blondes s’élevaient derrière elle
tel un porte étendard. La plaine s’étirait devant elle, ses herbes hautes
frôlées par la tendre brise qui s’épanouissait dans les environs. Au loin,
on apercevait les contours brou
illés d’Oros Ultima, le pic qui dominait la
région, enfin les pics, à présent.
La jeune fille rit de nervosité, les jambes tremblotantes. Ses yeux se
voilèrent de grisaille. Brusquement, elle tituba et ses chevilles se
heurtèrent férocement. Elle s’écr
oula, sans force, les joues baignées de
larmes. Son panier presque vide roula sur les pavés et quelques prunes
s’éparpillèrent dans la poussière. Élise tenta de se relever, en prenant
appuie sur ses mains. Elle retomba aussitôt, les joues rouges, une goutte
de sueur roulant sur l’arête de son nez. Puis elle se laissa aller sur le dos,
épuisée, une main posée sur son ventre. Elle s’était nourrie seulement de
prunes les deux derniers jours. Son corps ne pouvait plus soutenir
l’effort.
Sa famille devait av
oir été réduite en cendre à l’heure qu’il était, les
restes de ses membres éparpillés au quatre vents. Sa tristesse engloutit
ses sens. Élise appela la mort de tous ses vœux. Toute sa vie venait de
s’écrouler. A quoi bon continuer? Elle ferma les yeux et l
aissa sa joue
épouser le sol.
La Danse du Lys T4 l’épée de…, G.N.Paradis
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.