Légendes et Coutumes des Khaling Rai

De
Publié par

Pourquoi faut-il sacrifier un animal avant la construction d'une maison ? Comment naquit le premier être humain ? D'où viennent les poils que l'ours a dans la gueule ? Savez-vous qui est Maapya Chuchu ? Qu'est-ce que le Ngwaar ? Les contes parfois cruels de ce recueil vous offrent des réponses et vous font découvrir un pan de la culture Khaling Rai.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782296504813
Nombre de pages : 110
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
M. B
l a pa é N i N a Ra g ing l a h K sK e d s e m u t u o C t e s e d nd e g é L
Marc BECHETet Yadav Kumar RAI
Légendes et Coutumes et Y. K. Rdes Khaling Rai
Népal
Légendes et Coutumes des Khaling Rai
La Légende Des Mondes Collection dirigée par Isabelle Cadoré, Denis Rolland, Joëlle et Marcelle Chassin Dernières parutions Rachid OULEBSIR,Le pèlerinage du chacal. Contes kabyles,2012. Marc BECHET et Yamad Kumar RAI,La princesse guenon. Contes du Népal,2012. SAABU-France,Pourquoi le crapaud chante la nuit ? Contes songhaï du Burkina Faso,2012. Maïa VARSIMASHVILI-RAPHAEL,Le chat et le tigre. Contes de Géorgie, 2011. Jean-Claude RENOUX et Chu Thi Huyên Linh,Le roi et la poule rouge (bilingue français-vietnamien), 2011. Georges MAVOUBA-SOKATE,N’Dandu le vieux pêcheur et l’enfant du fleuve. Contes du royaume de Kongo, 2011. Oumar Abderrahmane DIALLO,Barowal le cheval sacré, 2011. France VERRIER,Le château entre ciel et terre. Contes populaires serbes, 2011. Anastasia ORTENZIO,Ourson et les Narecnizi, 2011. Yves Junior NGUANGUÉ,M’pessa et Jengu la déesse des eaux, 2011. Abubakar KATEREGGA et Télesphore NGARAMBE,La flûte de Kanyamasyo, 2010. Youcef ALLIOUI,Les chasseurs de lumière. Contes et mythes kabyles, bilingue berbère-français,2010. Denis DJOULDE,Lézard et caméléon, contes dii du Cameroun, 2010. Abdelaziz Baraka SAKIN, Xavier LUFFIN (traducteur),Faris Bilala et le lion, conte du Darfour-Soudan, trilingue arabe-français-anglais, 2010. Dingamtoudji MAIKOUBOU,Su et Njaamgodo, contes ngambayes du Tchad, 2010. Samafou Diguilou BONDONG,Le singe et le caïman, contes Tchiré du Tchad, 2010. Nathalie ZOGHAIB,La fille aux cendres. Contes du Liban, 2010.
Marc Bechet et Yadav Kumar Rai
Légendes et Coutumes
des Khaling Rai
Illustrations de Nem
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99612-0 EAN: 9782296996120
Sommaire
Préambule Introduction Avant-propos Grom et Laas Sunmyasang Ninwamrindam Maapya Chuchu Khomdimya Ngwaar Mariage de Naïna et Dan Kumari
Le pont de bambou
7
9
11
13
15
29
35
49
73
75
85
97
Préambule Ce livre de légendes et coutumes Khaling Rai témoigne de deux approches de la culture de cette ethnie. Les légendes dévoilent les représentations de ce peuple sur ses origines :Grom et Laas; son histoire et ses migrations :Maapya Chuchu; voire sur l’origine de la vie : Ninwamrindam. Sous forme d’histoires parfois choquantes et cruelles, nous découvrons des récits et des mythes fondateurs. L’originalité de ces récits par rapport aux contes népalais commeLa princesse guenon tient à ce que les Khaling Rai ne descendent pas du peuplement indien, ou plus exactement aryen, du Népal. Et ces contes peuvent nous surprendre. Le rite des funérailles des petits enfants fait directement écho à une partie du récit deGrom et Laas. L’histoire de Ngwaarfait également le lien entre ce passé plus ou moins lointain et mythifié et un présent qui célèbre toujours cette épopée tous les trois ans au village de Basa. Enfin, nous avons rajouté le récit d’une aventure actuelle,Le pont de bambou. Il a été écrit par Yadav Rai et correspond à une coopération passionnante et exemplaire entre les Khaling Rai et une association française : « Au Népal, un village, une amitié en marche ». Les deux auteurs ont participé activement à cette réussite. Ils font le pari que cette aventure, chargée du sens symbolique qu’est un pont, constitue un conte moderne qui rentrera dans la légende des Khaling Rai. L’enchaînement entre les contes et les coutumes permet de mieux découvrir encore les Khaling Rai. L’ensemble peut aussi permettre de s’interroger sur nos propres mythes et pratiques actuelles.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.