7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99¨/mois
ou

Publications similaires

                                                                                                                                 oNoupr’éuLroouNdg RTTEC-SEREMAANUOH-véMECAUNRO_L_SN_GON-ODRUUOL-E-ISES_PF_BASSOGOG 31/40/710:81  .iVEOUPR11  d nd
Lettres camerounaises
Juste Magloire BASSOGOG DIBOG
Nog Ndourou L’éprouvé
Pr√©ÓÄěace du ProÓÄěesseur ÓÄüean ÓĆÓĶÓÄĚÓÄ° MÓĶNÓÄĘÓĶ
         
 
Nog Ndourou
Léprouvé   
Lettres camerounaises Collection dirig√©e par G√©rard-Marie Messina ¬†¬†¬†La collection Lettres camerounaises ¬†pr√©sente¬†lÓÄāavantage du positionnement international dÓÄāune parole autochtone camerounaise miraculeusement entendue de tous, par le moyen dÓÄāun dialogue dynamique entre la culture regardante ÓÄÉ celle du Nord ÓÄÉ et la culture regard√©e ÓÄÉ celle du Sud, qui devient de plus en plus regardante. Pour une meilleure perception et une gestion plus efficace des richesses culturelles du terroir v√©hicul√©es dans un rendu litt√©raire propre, la collection Lettres camerounaises ¬†sÓÄāint√©resse particuli√®rement √† tout ce qui rel√®ve des ÓÄĄuvres de lÓÄāesprit en mati√®re de litt√©rature. Il sÓÄāagit de la fiction litt√©raire dans ses multiples formes : po√©sie, roman, th√©√Ętre, nouvelles, etc. Parce que la litt√©rature se veut le reflet¬†de¬†lÓÄāidentit√© des peuples, elle alimente la conception de la vision strat√©gique. ¬†¬†
D√©j√† parus ¬†Dieudonn√© √Čric NGANTCHA , Obama, Seumi et lÓÄā√©cole du village , 2013. Dieudonn√© √Čric NGANTCHA , Les gros champignons de Bangoulap , 2013. Moussa HAMAN-ADJI, Les masques de la vanit√© , 2013. Jeanne Marie Rosette ABOUÓÄāOU, Letter to Tita, vol.2 , 2013. Jeanne Marie Rosette ABOUÓÄāOU, Letter to Tita, vol.1 , 2013. Eug√®ne Abel NTOH, Temp√™te sur le cocotier , 2013. Gr√©goire NGUEDI, Coup de foudre √† Bouraka , 2013. Careen PILO, Quand lÓÄāespoir se r√©veilleÓÄÄ, 2013. Josu√© Delamour FOUMANE FOUMANE, La r√©compense dÓÄāun arriviste , 2013. Beno√ģt NDI, La Rose de J√©rusalem , 2013. Martial ATEBA NOMO, LÓÄāadopt√© , 2013. Larmahi ZAMEDJO, Les hommes rompent le silence , 2012.
 
   
  
 
Juste Magloire BASSOGOG DIBOG
 Nog Ndourou Léprouvé
  Préface du Professeur Jean TABI MANGA                     
 
                              
 
© LHarmattan, 2013 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00306-1 EAN : 9782343003061  
 
 
 
 
 
 
 
Je dédie ce livre
 
À tous les enfants en détresse
 
 
 
 
Mes remerciements
 
à
 
Jean Patrick LIBAM LISSOM
 
et à
 
tous ceux qui ont rendu possible la r√©alisation de ce chef-dÓÄÄÓÄĀuvre¬†
PR√ČFACE
Nog Ndourou ¬†est¬†un chef-dÓÄāÓÄĄuvre de plus dans le r√©pertoire litt√©raire camerounais. √Ä travers ce roman de n√©ophyte, peinture r√©aliste dÓÄāun ph√©nom√®ne social bien connu, la n√©gligence des enfants en lÓÄāoccurrence, Juste Magloire Bassogog Dibog qui sÓÄāinitie √† la po√©tique romanesque cr√©e un h√©ros, arch√©type social¬†:¬†Nog Ndourou. Ce nom propre compos√© que porte le personnage principal sÓÄāillustre √† la fois comme une identit√© personnelle et une fa√ßon dÓÄā√™tre. En effet, il nous situe dans lÓÄāunivers onomastique camerounais et d√©signe pr√©cis√©ment en langue bassaÓÄāa :¬†lÓÄāhomme √©prouv√©, celui qui subit la souffrance de fa√ßon perp√©tuelle, marqu√© par le destin.
LÓÄāintrigue de ce roman se noue autour de lÓÄāhyper th√®me de la condition humaine, qui se d√©cline elle-m√™me en une diversit√© de sous-th√®mes, notamment : les droits de lÓÄāhomme et de lÓÄāenfant, la torture psychologique, la corruption, le trafic dÓÄāinfluence, les in√©galit√©s sociales, lÓÄāirresponsabilit√© parentale, lÓÄāasociabilit√© villageoise, la sexualit√© pr√©coce, etc.
LÓÄāauteur semble entrevoir, au-del√† de ces pr√©occupations essentiellement vicieuses, la promotion des valeurs telles que la justice, la paix, la solidarit√©, la pratique des bonnes mÓÄĄurs, la sauvegarde du regroupement familial et du droit √† lÓÄā√©ducation, le culte de lÓÄāeffort ; car son h√©ros, tel un roseau, plie mais ne rompt jamais.
CÓÄāest donc une ÓÄĄuvre humaniste √† tonalit√© implicitement didactique mais fondamentalement path√©tique, qui vient rappeler √† la soci√©t√© ce quÓÄāelle sait sans doute d√©j√† mais quÓÄāelle oublie toujours¬†;¬†ceci, √† travers un adolescent, narrateur auto-di√©g√©tique qui rapporte de fa√ßon s√©quentielle
9