Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 13,88 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Du même publieur

Rassemblerles traitsépars

DanielCohenÉditeur

Littératures,unecollection dirigée parDanielCohen

Littératuresest unecollection ouverte,toutentière, àl’écrire,quelle qu’en
soitlaforme:roman,récit,nouvelles, autofiction,journal;démarche
éditorialeaussivieille que l’édition elle-même.Mais si prescripteursde goût
ici, concepteursde laformeromanesque là, comptablesdecesprescriptions
etdecesconceptionsailleurs, assèchentlevivierdes talents,l’approche de
Littératures, chezOrizons,est simple — il eûtétévain de l’indiqueren d’autres
temps—:publierdesauteursque leurforce personnelle,leurattachement
auxformesmultiples,voire multiséculairesdulittéraire, a conduitsaudésir
de faire partagerleurexpérience intérieure.Du texte dépouilléàl’écritporté
parlesouffle de l’aventure mentale etphysique,nous vénérons,entretous
lescritèresd’où s’exsude l’œuvre littéraire,lestyle.
Flaubertécrivant:« j’estime par-dessus toutd’abord lestyle,et
ensuite levrai »,ilsavaitavoir raisoncontretouslesdépérissements.Nous
en faisonsnotrecredo.D.C.

Danslamêmecollection:

Toufic El-Khoury,Beyrouth Pantomime,2008
Bertrand duChambon,Loin de Vārānasī,2008
JacquelineDeClercq,iaArd’iteDL,en2008
GérardLaplace,La Pierre à boire,2008
HenriHeinemann,L’Éternité pliée,Journal,édition intégrale en dix volumes,
2007,2008 etau-delà
OdetteDavid,Le Maître Mot,2008
GérardGantet,Les Hauts Cris,2008

ISBN :978-2-296-04687-0

©Orizons, chezL’Harmattan, Paris,2008

EnzaPalamara

Rassembler
les traitsépars

2008

LeParadisestdispersésur toute laterre,
c’estpourquoi nousne lereconnaissons
plus.Etil faut réunir ses traitsépars.
Novalis, cité parPhilippeJaccottetdans
La Promenadesouslesarbres

Àmesparents.
À Giovanni,mon frèrebien-aimé.
IN MEMORIAM

’ai été longtempsprivée de lecture.Pendantprèsde
Jseptans,les textesétaientdevenuslettre morte.Je ne
pouvaisfixermonattentionsurautrechose quesurce
LIVREqui,lorsde deuxnuitspasséesàl’hôpital,entre
vie etmort,s’étaitgravé dans toutmon être, comme les
tablesde la Loisurlapierre.Ilréclamait son dû,dansla
plusgrande liberté.
Jetraçaisdes traitsde mamain gauche,desgribouillages:
jevoyais,soudain, apparaîtreune image,puis,s’imposant
d’emblée,ellesecomplétaitetme livrait un message.Ce
message devenait si pressantqu’il fallaitletraduire par
desmots.J’aiainsi inventéunetierce langue,l’Image étant
lavraieParole, celle qui,surgissant voilée dufond de
moi-même,exigeaitd’être entendue.

Ainsisontnéslescarnets, chacun étant unchapitre de
ceLivre qu’il étaitimpérieuxde mettreaumonde, afin
qu’ilsoitmon havre etmonsalut.

Enza Palamara,née en 1946,estagrégée desLettres.Elle
enseigne les rapportsentre lapoésie etlapeinture, àl’Uni-
versité deTours.Passionnée parl’enseignement,ellea
assuré descoursde littérature françaiseàl’Institutfrançais
deNaples.Lectriceassidue deBaudelaire,ellea consacré
uncourspublicsurla correspondance desartsenvue desa
thèsesur sesécrits surl’Art.Travaillant surles« passages
secretsentre poésie etpeinture »,elleaéprouvé lebesoin
d’expérimenterle dessin etlapeinture.Dece longtravail,
qui l’occupe depuis1992,elleatiréune «tierce langue »,
l’image libérant une parole poétique.Enseigner,dessiner,
écriresont unseul etmêmeacte;ils’agit,selonPhilippe
Jaccottet,detenterde « fairecirculer sousleciel la coupe
heureuse ».Elle publiera, chezOrizons,dansla collection
«Témoins»,Unecathédrale devisages.

DE COMMENCEMENT
EN COMMENCEMENT

12ENZAPALAMARA

RASSEMBLER LES TRAITS ÉPARS13

PourAntonio

D’une lourde
crinière
de fauve
émerge
le joyaud’unvisage humain

Combien de millénaires
a-t-il fallu
pourque leTemps
façonne
cevisage ?

14ENZAPALAMARA

RASSEMBLER LES TRAITS ÉPARS15

Un puresprit
jaillit
dansle magmasansnom
quiaspire
àprendre place
parmi
levivant

16ENZAPALAMARA

RASSEMBLER LES TRAITS ÉPARS17

Tuassistes
àl’incessante
création
dumonde

Tonâme
surgit
en mêmetempsquese forment
les rocs
que les sommets
secouvrent
de jeunesarbres
de pousses tendres

18ENZAPALAMARA

RASSEMBLER LES TRAITS ÉPARS19

La MèrePoésie
t’offre
partout
unBELVÉDÈRE

Contempler
le monde
estdetamission

20ENZAPALAMARA

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin