Vadrouilles mentales

De
Publié par

Kimak'h, le protagoniste du roman, est né dans des circonstances énigmatiques qui lui donnent son nom. Il fait la connaissance de la fille d'un ex de Diên Biên Phu et d'un malfaisant qui le persécute. Leurs mauvaises relations se transforment en complicité lorsqu'ils défient des interdits religieux avant de se jeter sur le chemin de ce qu'ils croient être l'eldorado. Pour percer le mystère de ses origines, il retrouve la terre de ses ancêtres, s'enfonce dans les entrailles de la forêt équatoriale et vit les frayeurs de la jungle.
Publié le : dimanche 1 avril 2012
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782296488328
Nombre de pages : 258
Prix de location à la page : 0,0146€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
  
 
 
         
Vadrouilles mentales
Dédale de l’âme  
                    
   
   
 
Amarante    Cette collection est consacrée aux textes de création littéraire contemporaine francophone.  Elle accueille les uvres de fiction (romans et recueils de nouvelles) ainsi que des essais littéraires et quelques récits intimistes.       
La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site  www.harmattan.fr          
   
        
 
 
Simon-Pierre Moussounda-K           Vadrouilles mentales Dédale de l’âme  Roman    
  
 
                 
    
 
Du même auteur  Le Paradis de la Griffure,  lHarmattan, Juin 2008  LOmbre des Tropiques,  lHarmattan, Juillet 2008   
 
              
 © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-56996-6 EAN : 9782296569966  
 A Marie Jacqueline Pémbé, pour la sagesse, le sens déquité et lesprit d'abnégation que tu as  semés dans ta descendance, A Séraphin Kouloubouka, le limaginaire de mon enfance,  A tous ceux qui me sont chers, Toute ma reconnaissance.  
 
repère
qui
flotte
dans
 CHAPITRE I : TRAGIQUE BONHEUR  Ne pas voir et ne pas prévoir cest être naïf, et se taire et détourner  son regard après avoir vu ou entendu cest être lâche et coupable.   
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.