12305 5th Helena Drive

De
.. Un demi-siècle après sa disparition, le mystère de Marylin Monroe demeure toujours aussi troublant, contaminé par les images de la ravissante idiote qu'on exhibait sur les écrans et par la canonisation de son anatomie. Mais qui était-elle réellement : une mijaurée qui tourne les fesses moulées dans des jupes trop étroites, une putain qui lisait Joyce, une star qui rêvait de jouer Shakespeare en talon plat, la maîtresse d'hommes célèbres dont la virilité s'affirmait sur les stades ou sur les rings plus ambitieux de la conquête électorale ou une ex-petite fille devenue sex symbol sans jamais s'affranchir d'une douloureuse tristesse.
Gilles Boulan pour le Panta Théâtre, Caen
Publié le : mardi 1 octobre 2013
Lecture(s) : 6
Tags :
EAN13 : 9791022101295
Nombre de pages : 11
Prix de location à la page : 0,0030€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
123055th_big

« To be or not to be, that is the question. »


« Avancez ! »


Un poids soudain sur l'estomac, ce poids s'estompe à chaque pas posé. Comme un oiseau blessé, tiré en plein vol, je laisse écraser mon poids sur la terre. Une aile touchée. Les bras, pas assez à leur place, jamais assez à leur place. La scène m'engloutit, trop grande. Un pas posé, cela commence toujours avec le pied posé. Le poids se dégage du mollet au talon. Tout est dans l'intention. La première fois. La toute première fois, je devais avoir dans les quinze ans.


« Mais avancez, crie la voix ! »


D'abord enlever les chaussures, sentir bien la scène sous la plante, le côté froid, le côté chaud, je me réchauffe. Avancer comme si c'était les pas les plus importants de toute une vie, avancer comme gagner à chaque pas, un peu de vie.


« Ça ira ! »


Comment ?


« Vous êtes engagée. Le rôle ne vous intéresse plus ? »


Si… mais…


Passer sa vie à jouer des petits morceaux de soi. Toute vie est bonne à prendre. Tout le monde a quitté le plateau. Quand je ferme les yeux, j'imagine traverser un pont au-dessus de la scène. Je me dis : « Ton pied doit être aussi fin que ta voix. »


Et après… il a fallu des heures pour comprendre que le plus important, c'est la démarche. On n'engage pas quelqu'un d'hésitant. Les mots sonnent justes ou faux, point barre. 


(Un temps


Quand je ferme les yeux, je m'imagine traverser un pont au-dessus du public. Je m'imagine réussir cette épreuve et au fond de la gorge ma voix devenir si petite, si menue. Je m'imagine dire :


« Ton pied doit être aussi léger que ta voix. »


Tu comprends, je me dis…


Je vole au-dessus de la scène… 


(Un temps


Je claque des dents et rabats mes ailes. Quand je ferme les yeux, je m'imagine être Cordélia. Mais je ne suis pas Cordélia, je n'ai pas son âge, je suis trop vieille pour jouer à être Cordélia. Je ne suis plus une adolescente, ai dépassé cet âge, alors pourquoi rêver à des choses aussi idiotes…


(Silence)


Dernière de Couverture
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Etat(s) Dame

de Presses-Electroniques-de-France

Sur-Prise

de Presses-Electroniques-de-France

Les plus belles œuvres de Fragonard

de Presses-Electroniques-de-France

Dom Juan

de Presses-Electroniques-de-France

Les plus belles œuvres de Vincent Van Gogh

de Presses-Electroniques-de-France

suivant