Aperçu de la végétation et des plantes cultivées de la Suède

De
-;^ENeVYORKBOTANICAL(;ABp| APERÇU DE LA VÉGÉTATION ET 0[S PLANTES CULTIVÉES DE LA SUÈDE LIBRARY NEW YORK PAR _^^ BOTANïCAL garden. N. J. ANDERSSON MSM3BE DES ACADÉMIES DES SCIENCES ET D'AGRICOLTORE DE STOCKHOLM »La péninsule Scandinave est la terre la plus habitable et jouissant du climat le plus doux, sous une latitude boréale si élève.» AP FOUSELLES. STOCKHOLM. 1867. p. A. NOESTEDT ET FILi IMPRIMERIE ROy.\LE. .^52 LIBRARY NEW YORK BOTANICAL GAROEN. Avant-propos. l'invitation du Comité Impérial de Paris et sur le rapport deA d'Agriculture, le gouvernement suédois décida de prendrel'Académie royale l'Exposition internationale d'Horticulture organisée cette présentepart à à Paris simultanément avec la grande Exposition de l'Industrie,année d'y envoyer des échantillons des végétaux économiques et alimentaireset sous nos latitudes, dans le but de noscultivés de répandre hors fron- notions correctes et authentiques et les culturestières des sur le climat Suède.de la L'auteur de ces pages reçut la mission réunir de coordonnerde et contributions à l'Expositionnos horticole, et de rédiger un exposé suc- graphique plantes cultivéescinct et des de la Suède. un exposé de genre avecMais ce étant dans une intime relation répartition la végétationcelui de la de spontanée ainsi qu'avec la géo- logie et le climat du pays, j'ai cru devoir, comme le montre la table des matières, donner une esquisse préliminaire de la surface, de la géologie et du climat de la Suède.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 85
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 116
Voir plus Voir moins

-;^ENeVYORKBOTANICAL(;ABp|APERÇU
DE LA
VÉGÉTATION ET 0[S PLANTES CULTIVÉES
DE LA SUÈDE
LIBRARY
NEW YORK
PAR _^^
BOTANïCAL
garden.
N. J. ANDERSSON
MSM3BE DES ACADÉMIES DES SCIENCES ET D'AGRICOLTORE DE STOCKHOLM
»La péninsule Scandinave est la terre la plus
habitable et jouissant du climat le plus doux,
sous une latitude boréale si élève.»
AP FOUSELLES.
STOCKHOLM. 1867.
p. A. NOESTEDT ET FILi
IMPRIMERIE ROy.\LE..^52LIBRARY
NEW YORK
BOTANICAL
GAROEN.
Avant-propos.
l'invitation du Comité Impérial de Paris et sur le rapport deA
d'Agriculture, le gouvernement suédois décida de prendrel'Académie royale
l'Exposition internationale d'Horticulture organisée cette présentepart à
à Paris simultanément avec la grande Exposition de l'Industrie,année
d'y envoyer des échantillons des végétaux économiques et alimentaireset
sous nos latitudes, dans le but de noscultivés de répandre hors fron-
notions correctes et authentiques et les culturestières des sur le climat
Suède.de la
L'auteur de ces pages reçut la mission réunir de coordonnerde et
contributions à l'Expositionnos horticole, et de rédiger un exposé suc-
graphique plantes cultivéescinct et des de la Suède.
un exposé de genre avecMais ce étant dans une intime relation
répartition la végétationcelui de la de spontanée ainsi qu'avec la géo-
logie et le climat du pays, j'ai cru devoir, comme le montre la table
des matières, donner une esquisse préliminaire de la surface, de la géologie
et du climat de la Suède. Je l'ai fait suivre d'un court tableau de
la géographie de notre flore indigène, après lequel vient un aperçu ra-
pide des principaux types de plantes cultivées que nous possédons et
qui supportent le mieux notre climat, cet aperçu donnant en outre, avec
les cartes illustratives qui s'y rapportent, les limites de la végétation de
. ces types en Suède.
La brièveté de l'esquisse de la nature, du sol et du climat de la
"
Suède ainsi que de la distribution géographique de notre végétation
spontanée, est due à une double cause, le manque d'espace et la cir-
constance, que toutes ces choses ne sont ici que des accessoires. Quant
aux données visiblement incomplètes sur nos cultures, elles ont leur
cause dans la connaissance imparfaite que nous avons des types divers
~) cultivés dans les différentes" régions de notre pays, de ceux qui con-
viennent le mieux à ces régions, qui s'y développent le mieux et
y
présentent la plus grande utilité, ainsi que de la limite de leur ex-
tension polaire ou verticale.T-a température de année généralement si défavorablecette a été
les plantes cnltivées, qu'il nonsau dévclopijcmcnt normal de toutes a
impossible d'envoyer à Paris les échantillons de ces types qui mieuxété
description montreraient "quos patria gignat et quos ferreque toute
recuset." (Linné). Puisse donc ce petit travail compenser en qnelque
manière l'absence partielle nos productions végétales; s'il est mal-de
lieurtusemcnt ii complet, c(da résnlte de difficultés qu'il est encore im-
de surmonter ou qui sont du moins au-dessus des forces depossible
l'Auteur.
-J-J lS(i7.Stockholm, Sept.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.