//img.uscri.be/pth/fe772f6e215dc9345b9f3486f9415665e26bffbe
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Courir, les sentiers intérieurs

De
244 pages
Dans ce récit personnel, l'auteure évoque sa passion pour la course à pied et les grands paysages. Elle nous emmène sur les chemins de l'Ardenne belge et du sud de l'italie en passant par le Mont-Blanc. L'écriture vive et imagée nous fait partager son expérience tant sportive qu'intime, dans le dédale des aventures de rando-courses et de trails. Ce livre atypique invite le lecteur à bouger, vivre, et saisir la philosophie de la course à pied à travers cette femme qui découvre ses sentiers intérieurs.
Voir plus Voir moins
9HSMDNG*daifei+
Nathalie Goosse Courir, les sentiers intérieurs
©L’Harmattan, 20175-7, rue de l’École Polytechnique –75 005 Paris http://www.editions-harmattan.fr Tous droitsde reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit. ISBN : 978-2-336-30854-8 EAN : 9782336308548
L’Harmattan, 201 7, rue de l’École Polytechnique –
de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou
Courir, les sentiers intérieurs
Encres de vie
Collection dirigée par Annemarie Trekker
Cette collection a pour objectif de publier des textes littéraires à caractère autobiographique sous forme de récit (de vie), d’autofiction ou de roman personnel, ainsi que des témoignages et des écrits restituant et/ou mettant en scène la mémoire collective.
Dans la même collection :
Agathe Gosse,À la source de mes mots, le fleuve Congo,2014. Marie Fizaine,Le goût de la terre,2014. Anne Lauwers,Les couleurs de la musique, 2014. Jean-Paul Procureur,Alesia, Lettre ouverte à ma mère, 2014. Nelly Laurent,La rue des Songes ou les rêves d’une métamorphose, 2014. Christian Leray,Amor do MarAmour de la Mer, 2015. Michèle-Baj Strobel,D’Orient et d’ailleurs. Ateliers des voyages, 2015. Laurence Leguay,Lettre à l’absent, 2015. Bernadette Feroumont,Accompagner la vie jusque-là. Récits de volontaires en soins palliatifs, 2015. Jean-Pierre Outers,Un Voyage à l’envers, 2015. Rachel Santerne,Les jours qui précédaient sa disparition, 2016. Annemarie Trekker,Les maisons de pierre, 2016. Marie Fizaine,Exode 1940. De la Gaume à la Bourgogne, 2016. Bernarde Rousseaux,La mesure du neutre, 2016. Jean-Pierre Vander Straeten,Chronique d’un étudiant à Louvain au temps du Walen buiten, 2016 Henri Ostrowiecki,Mon Conservatoire, côté cour, 2016 Agathe Gosse,Présence,2016. Odette Philippart,En ce farfelu royaume, 2016. Claudine Bonnet et Liz,Aime trop la vie !, 2016. Louis Goffin,Ciels d’enfance, 2016. Isabelle Schmidt,Ku muana. Genèse d’une folie, 2016. Nicolas Gaspard,Ondes Positives. La radio racontée à Charlotte, 2017. Manuela Varrasso,Le voyage d’Andrea, 2017.
Nathalie Goosse
Courir, les sentiers intérieurs
Collection : Encres de vie
Du même auteur
Récit personnel Du soleil dans mes souvenirs,Publibook, 2011.
Seuls ceux qui prennent le risque daller trop loin peuvent éventuellement savoir jusquoù ils peuvent aller. T.S Eliot
À Vincenzo, mon mari, pour sa complicité dans la course. À Bruno et Matteo, mes enfants, pour quils aillent toujours au bout de leurs rêves. À maman et papa.
Courir
Renaître dans un autre monde, hors les murs, renaître dans une nouvelle journée. Sortir de la cage. Renaître une nouvelle fois, encore. Courir. Sen aller de ce monde consumériste, sortir des stéréotypes. Ne pas ressembler à tous ces clones formatés par les lobbys. Être enfin moi. Ne plus être dans le déni de mes désirs. Renouer avec la vraie vie. Renouer avec les mouvements fondamentaux, tel un puriste avec le langage, rechercher la pureté du mouvement, courir avec mes jambes, tirer avec mes bras, sentir le palpitant, être hors dhaleine. Me sentir lente et lourde ou légère et rapide comme un éclair. Ressentir la pesanteur de linstant. Ressentir le poids de mon corps dans lenchaînement des mouvements, depuis le déroulement du pied jusquà la coordination de l’épaule. Courir à l’instinct. Ne pas tricher, vivre mon corps. Le transporter comme mon habitacle. Porter mon histoire, ma vie. Déplacer mes émotions, mon souffle sur les choses, les paysages. Courir et sentir que lespace mappartient. Nêtre plus que moi et le monde, moi et la terre. Rechercher des états, la paix, la solitude, le calme, le plaisir. Quand tout nest que silence. Courir pour mécouter enfin.
9