//img.uscri.be/pth/6e7d2c20c7d618a7f044c71f4c86b4b2b02e9fdf
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les jeux collectifs en Europe

De
312 pages
Longtemps oubliés, les jeux collectifs des fêtes populaires européennes interrogent aujourd'hui autant la revitalisation des traditions que les pratiques corporelles. Les études rassemblées ici, venues des quatre coins de l'Europe, montrent que ces jeux ne sont jamais de simples loisirs. Les notions de compétition, d'honneur, de sociabilité, de communauté sont en jeu. Les transformations historiques témoignent quant à elles d'enjeux plus comtemporains liés à la sauvegarde ou à la transmission de ces pratiques.
Voir plus Voir moins
Sous la directiondeLaurent Sébastien FOURNIER
Les jeux collectifs en Europe
Transformations historiques
ETHNOLOGIE DE L’EUROPE
Préface de Paul NICOLAS
Les jeux collectifs en Europe Transformations historiques
Ethnologie de l’Europe Collection dirigée par Jocelyne Bonnet-Carbonell
 La collection a pour but de porter témoignage sur le vécu culturel des Européens, à partir de faits collectés, de documents croisés et de comparaisons révélant continuité et transformations.  Collaborent à cette collection des universitaires et des chercheurs francophones associés aux recherches en ethnologie et en historiographie européennes, menées par le RéseauEurethno, membre de la Fédération Européenne des Réseaux de coopération scientifique du Conseil de l’Europe.
Déjà parus :
- Inventions européennes du temps : temps des mythes, temps de l’histoire Sous la direction de J. Bonnet-Carbonell – 2004
- Fêtes et rites agraires en Europe : métamorphoses ? Sous la direction de J. Bonnet-Carbonell et L. S. Fournier – 2004
- Malmorts, revenants et vampires en Europe Sous la direction de J. Bonnet-Carbonell – 2005
- Peurs et risque au cœur de la fête Sous la direction de J. Bonnet-Carbonell et L. S. Fournier – 2007
- Le « petit patrimoine » des Européens Sous la direction de L. S. Fournier – 2008
- La fête du village : continuités et reconstructions en Europe contemporaine Sous la direction de L. S. Fournier – 2011
- Des bergers en Europe : pratiques, rites, représentations Sous la direction de J. Bonnet-Carbonell – 2012
Sous la direction de Laurent Sébastien FOURNIER LES JEUX COLLECTIFS ENEUROPETransformations historiques
Préface de Paul NICOLAS Ouvrage publié avec le concours du Centre nantais de sociologie (Université de Nantes)L’Harmattan
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29059-1 EAN : 9782336290591
Sommaire
P. Nicolas, Préface ......................................................................................7
L. S. Fournier, Introduction ......................................................................9
I : Méthodes d’approche
J. Guibert, Comment étudier les jeux sportifs ? ...........................................11
T. Tötszegi, Jeu et culture écrite : patrimonialisation des jeux par l’écrit ....23
F. Mandin, A qui appartiennent les jeux traditionnels ? Regard juridique sur la patrimonialisation des pratiques physiques ........................................35
II : Pratiques ludiques européennes d’hier à aujourd’hui
C. Mazzoli-Guintard, Jeux collectifs en al-Andalous (péninsule ibérique, VIIIe-XVe siècles) .......................................................................................53
M. Simonsen, « Le chat dans la barrique ». Les jeux de carnaval des immigrants hollandais à la cour du Danemark au XVIIe siècle ...................69
K. Verebelyi, Le roi de la jeunesse : rite, jeu, sport.....................................79
V. Keszeg, Compétition versus magie. L’apparition des compétitions dans la vie quotidienne (Transylvanie, XXe siècle) .............................................89
I. Kuzma, Revitalisations de traditions en Pologne. Le cas du «pallante».99
V. Spera, Le jeu du coq de Saint Antoine Abbé. Pratiques ludiques et compétitions rituelles ...................................................................................107
F. Giacalone, Le jeu collectif : villes en fête et tournois médiévaux en Ombrie (Italie)..............................................................................................133
III : Continuité et renouveau des jeux dans les régions françaises
J.-F. Loudcher, De la soule de Mareil (XVIIIe siècle) à celles de Sens, Vendôme et Tricot (XXe siècle) : étude comparée d’un jeu traditionnel et de ses revivalismes .......................................................................................157
F. Loyer, Legouren entre : analyse d’une forme de luttejeu et sport traditionnelle encore présente de nos jours ..................................................175
C. Lagoueyte, La pelote basque, un « sport culturel ». La sportification de la main nue en trinquet au Pays basque français ..........................................193
M. Lamothe, La boule, la quille, le plantier. Mutations et adaptations du jeu de quilles de 9 dans le Sud Ouest de la France.......................................209
M. Vigne, Le jeu de quilles à 9 dans le haut pays d’Artois..........................227
V. Feschet, L’être et le paraître des joueurs de pétanque : entre jeu traditionnel et sport de haut niveau ..............................................................247
IV : Actions et projets
A. Citolleux, Le jeu du volant : origines européennes, évolutions, perspectives ..................................................................................................265
G. Jaouen, L’Association Européenne des Jeux et Sports Traditionnels (AEJST) : un mouvement de la société civile, entre sport et culture ...........279
A. Ayoub, Quelques réflexions à propos du Thésaurus International des Jeux Traditionnels ........................................................................................293
Préface
Paul NICOLAS Président de la Confédération FALSAB Confédération des jeux et des sports traditionnels de Bretagne
Que pensons-nous avoir reçu de nos anciens, que pensons-nous devoir ou pouvoir transmettre aux générations futures ? Quelle forme donner à nos loisirs, à ces moments de vie partagés, ces moments de détente étant directement liés à la société dans laquelle ils se forment ? Autrefois, les occasions de se rencontrer pour simplement communiquer étaient rares, c’était bien avant la mécanisation des moyens de production dans nos campagnes. La seule véritable opportunité se situait le dimanche après midi. Les hommes pour se distraire et oublier momentanément les durs travaux de la terre, se réunissaient, et selon les terroirs jouaient, aux boules, aux palets, aux quilles et ceci dans plusieurs variantes. Lors des pardons, en Bretagne, ils se retrouvaient, venant de plusieurs paroisses, parfois même de plusieurs cantons et se lançaient des défis. Les costauds projetaient la gerbe, levaient les essieux de charrettes, lançaient la pierre lourde, tiraient sur la corde. La modernité a permis d’augmenter considérablement les moyens de locomotion, les sports se sont démocratisés et des efforts importants furent réalisés pour intéresser les jeunes gens à des pratiques peut-être plus attrayantes pour eux parce que nouvelles. Les jeux vidéo passionnent les jeunes gens. Dans cet univers froid, qu’en est-il du plaisir de se parler, de parfois s’engueuler, en un mot de communiquer avec les hommes et pour les hommes ? Les plus anciens ont continué à se retrouver les samedis après-midi et parfois aussi le dimanche malgré la concurrence de la sacro sainte télévision. Les sports sont presque tous, à leur origine, des jeux traditionnels. Ils servent à déplacer les preuves de vie de tous les jours lors des moments de loisirs…
Une boule qui roule, Des quilles qui tombent, Un palet qui pique, Une galoche abattue, Une botte de paille qui s’envole, Deux lutteurs qui se jaugent….
Enfin le point est marqué Deux verres qui s’entrechoquent Des mains qui s’étreignent La joie d’avoir pu communiquer
7
Tout cela des milliers de fois effectué par des milliers de compétiteurs qui ressentent profondément le plaisir de se retrouver ensemble le plus simplement possible. Tous sont persuadés que c’est ainsi que s’élabore le lien social dont tout le monde parle tant, mais qui fait cruellement défaut aujourd’hui. Les jeux traditionnels peuvent être ces fédérateurs qui font abstraction de toute condition sociale, mais, également, du sexe et de l’âge au profit du plaisir sain de se retrouver, et de partager des moments de convivialité ou tout simplement d’être heureux entre amis. Voilà le message pas très orthodoxe, écrit par un homme de terrain fortement impliqué dans la culture des jeux traditionnels depuis de nombreuses années.
Comité de lecture :
J. Bonnet (Univ. Montpellier III), Ch.-O. Carbonell (Univ. Montpellier III), L. S. Fournier (Univ. Nantes), B. Jaworska (Univ. Lodz), C. Rivière (Univ. Paris V Sorbonne), M. Simonsen (Univ. Copenhague), K. Verebelyi (Univ. Eötvös Lorand, Budapest).
Le manque de signes diacritiques a empêché les translittérations nécessaires dans certains articles. Le lecteur voudra bien nous en excuser.
Les textes publiés le sont sous l’unique responsabilité de leurs auteurs.
La mise au point définitive a été réalisée en 2012 par Laurent Sébastien Fournier, en délégation à l’IDEMEC UMR 7307 CNRS.
8
Introduction
Jeux collectifs et revitalisation des traditions en Europe
Laurent Sébastien FOURNIER Secrétaire du réseau FER-Eurethno Université de Nantes - France
Longtemps oubliés, les jeux collectifs sont récemment redevenus un objet d’étude légitime car ils se situent au croisement d’interrogations portant sur la revitalisation des traditions d’une part et sur les pratiques corporelles d’autre part. En 2011, le XXVe Atelier d’études comparées du Réseau FER-Eurethno du Conseil de l’Europe a abordé ces thématiques lors d’une manifestation scientifique et culturelle organisée en partenariat avec l’Université de Nantes et la Confédération FALSAB des jeux et sports traditionnels de Bretagne. Les conférences, soutenues par l’Association Française des Anthropologues, la Société d’Ethnologie Française et le Réseau Sport en Pays de la Loire, ont été prolongées par une journée de découverte par la pratique de certains jeux traditionnels, inscrite par la Ville de Nantes au programme des journées européennes du patrimoine. La rencontre des chercheurs, des spécialistes du patrimoine et des praticiens des jeux traditionnels a permis de renouveler la réflexion en profondeur. Sur le plan de la recherche, il a été possible de mieux comprendre les articulations entre sport, éducation et culture dans la pratique des jeux traditionnels. Des cas d’étude ethnographiques ont été comparés et l’approche historiographique a permis d’isoler un ensemble de traits distinctifs qui, sur le temps long, associe les jeux collectifs à des contextes festifs à l’échelle européenne. Sur le plan de l’action, les discussions qui ont accompagné l’atelier ont permis de préparer plusieurs projets. L’un d’eux, soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, porte sur l’inventaire des jeux traditionnels en France et s’inscrit dans le travail réalisé par la France pour appliquer la Convention de l’UNESCO de 2003 sur le
9