BALANCE DES PAIEMENTS. Statistiques trimestrielles 1 - 1994

De
Publié par

ISSN 1023-1005 eurostat BALANCE DES PAIEMENTS Statistiques trimestrielles 1 D 1994 eurostat STATISTISCHES AMT DER EUROPÄISCHEN GEMEINSCHAFTEN STATISTICAL OFFICE OF THE EUROPEAN COMMUNITIES OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES - Télex COMEUR LU 3423 L-2920 Luxembourg - Tél. 43 01-1 B-1049 Bruxelles, rue de la Loi 200 Tél. 299 11 11 It is Eurostat's responsibility to use the Pour établir, évaluer ou apprécier les Eurostat hat die Aufgabe, den Informa­différentes politiques communautaires, tionsbedarf der Kommission und aller European statistical system to meet the la Commission des Communautés euro­am Aufbau des Binnenmarktes Beteilig­ requirements of the Commission and all péennes a besoin d'informations. ten mit Hilfe des europäischen statisti­ parties involved in the development of schen Systems zu decken. the single market. Eurostat a pour mission, à travers le système statistique européen, de répon­Um der Öffentlichkeit die große Menge To ensure that the vast quantity of dre aux besoins de la Commission et de an verfügbaren Daten zugänglich zu accessible data is made widely avail­l'ensemble des personnes impliquées machen und Benutzern die Orientierung able, and to help each user make proper use of this information, Eurostat has set dans le développement du marché zu erleichtern, werden zwei Arten von up two main categories of document: Publikationen angeboten: Statistische unique. statistical documents and publications.
Publié le : lundi 30 janvier 2012
Lecture(s) : 51
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 104
Voir plus Voir moins

ISSN 1023-1005
eurostat
BALANCE DES PAIEMENTS
Statistiques trimestrielles
1 D 1994 eurostat
STATISTISCHES AMT DER EUROPÄISCHEN GEMEINSCHAFTEN
STATISTICAL OFFICE OF THE EUROPEAN COMMUNITIES
OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES
- Télex COMEUR LU 3423 L-2920 Luxembourg - Tél. 43 01-1
B-1049 Bruxelles, rue de la Loi 200 Tél. 299 11 11
It is Eurostat's responsibility to use the Pour établir, évaluer ou apprécier les Eurostat hat die Aufgabe, den Informa­
différentes politiques communautaires, tionsbedarf der Kommission und aller European statistical system to meet the
la Commission des Communautés euro­am Aufbau des Binnenmarktes Beteilig­ requirements of the Commission and all
péennes a besoin d'informations. ten mit Hilfe des europäischen statisti­ parties involved in the development of
schen Systems zu decken. the single market.
Eurostat a pour mission, à travers le
système statistique européen, de répon­Um der Öffentlichkeit die große Menge To ensure that the vast quantity of
dre aux besoins de la Commission et de an verfügbaren Daten zugänglich zu accessible data is made widely avail­
l'ensemble des personnes impliquées machen und Benutzern die Orientierung able, and to help each user make proper
use of this information, Eurostat has set dans le développement du marché zu erleichtern, werden zwei Arten von
up two main categories of document: Publikationen angeboten: Statistische unique.
statistical documents and publications. Dokumente und Veröffentlichungen.
Pour mettre à la disposition de tous
l'importante quantité de données acces­Statistische Dokumente sind für den The statistical document is aimed at
sibles et faire en sorte que chacun Fachmann konzipiert und enthalten das specialists and provides the most com­
puisse s'orienter correctement dans cet ausführliche Datenmaterial: Bezugsda­ plete sets of data: reference data where
ensemble, deux grandes catégories de ten, bei denen die Konzepte allgemein­ the methodology is well established,
documents ont été créées: les docu­bekannt, standardisiert und wissen­ standardized, uniform and scientific.
These data are presented in great detail. ments statistiques et les publications. schaftlich fundiert sind. Diese Daten
The statistical document is intended for werden in einer sehr tiefen Gliederung
Le document statistique s'adresse aux dargeboten. Die Statistischen Doku­ experts who are capable of using their
spécialistes. Il fournit les données les mente wenden sich an Fachleute, die in own means to seek out what they
plus complètes: données de référence der Lage sind, selbständig die benötig­ require. The information is provided on
où la méthodologie est bien connue, ten Daten aus der Fülle des dargebote­ paper and/or on diskette, magnetic tape,
standardisée, normalisée et scientifique. nen Materials auszuwählen. Diese Daten CD-ROM. The white cover sheet bears a
Ces données sont présentées à un
sind in gedruckter Form und/oder auf stylized motif which distinguishes the
niveau très détaillé. Le document statis­
Diskette, Magnetband, CD-ROM verfüg­ statistical document from other publica­
tique est destiné aux experts capables tions. bar. Statistische Dokumente unterschei­
de rechercher, par leurs propres
den sich auch optisch von anderen Ver­
moyens, les données requises. Les The publications proper tend to be com­öffentlichungen durch den mit einer stili­
informations sont alors disponibles sur piled for a well-defined and targeted sierten Graphik versehenen weißen
papier et/ou sur disquette, bande public, such as educational circles or Einband.
magnétique, CD-ROM. La couverture political and administrative decision­
makers. The information in these docu­ blanche ornée d'un graphisme stylisé Die zweite Publikationsart, die Veröffent­
démarque le document statistique des ments is selected, sorted and annotated· lichungen, wenden sich an eine ganz
autres publications. to suit the target public. In this instance, bestimmte Zielgruppe, wie zum Beispiel
therefore, Eurostat works in an advisory an den Bildungsbereich oder an Ent­
Les publications proprement dites peu­scheidungsträger in Politik und Verwal­ capacity.
vent, elles, être réalisées pour un public tung. Sie enthalten ausgewählte und auf
Where the readership is wider and less bien déterminé, ciblé, par exemple l'en­die Bedürfnisse einer Zielgruppe abge­
well defined, Eurostat provides the infor­ seignement ou les décideurs politiques stellte und kommentierte Informationen.
mation required for an initial analysis, ou administratifs. Des informations Eurostat übernimmt hier also eine Art
such as yearbooks and periodicals sélectionnées, triées et commentées en Beraterrolle.
which contain data permitting more in- fonction de ce public lui sont apportées.
Für einen breiteren Benutzerkreis gibt depth studies. These publications are Eurostat joue, dès lors, le rôle de
Eurostat Jahrbücher und periodische available on paper or in Videotext conseiller.
Veröffentlichungen heraus. Diese enthal­ databases.
ten statistische Ergebnisse für eine erste Dans le cas d'un public plus large, moins
To help the user focus his research,
Analyse sowie Hinweise auf weiteres défini, Eurostat procure des éléments
Eurostat has created 'themes' i.e. a sub­
Datenmaterial für vertiefende Untersu­ nécessaires à une première analyse, les
ject classification. The statistical docu­
chungen. Diese Veröffentlichungen annuaires et les périodiques, dans les­
ments and publications are listed by
werden in gedruckter Form und in quels figurent les renseignements adé­
series, e.g. yearbooks, short-term trends
Datenbanken angeboten, die in Menü­ quats pour approfondir l'étude. Ces
or methodology, in order to facilitate
technik zugänglich sind. publications sont présentées sur papier
access to the statistical data.
ou dans des banques de données de
Um Benutzern die Datensuche zu
type vidéotex.
Y. Franchet erleichtern, hat Eurostat Themenkreise,
d. h. eine Untergliederung nach Sachge­ Director-General Pour aider l'utilisateur à s'orienter dans
bieten, eingeführt. Daneben sind sowohl ses recherches, Eurostat a créé les
die Statistischen Dokumente als auch thèmes, c'est-à-dire une classification
die Veröffentlichungen in bestimmte par sujet. Les documents statistiques et
Reihen, wie zum Beispiel „Jahrbücher", les publications sont répertoriés par
„Konjunktur", „Methoden", unterglie­ série — par exemple, annuaire, conjonc­
dert, um den Zugriff auf die statistischen ture, méthodologie — afin de faciliter
informationen zu erleichtern. l'accès aux informations statistiques.
Y. Franchet Y. Franchet
Generaldirektor Directeur général BALANCE DES PAIEMENTS
Statistiques trimestrielles
1 D 1994
Thème
Commerce extérieur
Série
Comptes, enquêtes et statistiques
DOCUMENT STATISTIQUE
Imprimé sur papier recyclé Une fiche bibliographique figure à la fin de l'ouvrage.
Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes, 1994
ISSN 1023-1005
© CECA-CE-CEEA, Bruxelles · Luxembourg, 1994
Reproduction autorisée, sauf à des fins commerciales, moyennant mention de la source.
Printed in Italy Cette publication est réalisée par Madame Isabelle Mouillefarine-Huberiant* et Monsieur Patrick Mark
Keating** pour l'unité B5 Balance des Paiements d'Eurostat sous la coordination de Monsieur Luca
Dalpozzo, administrateur au sein de l'unité B5 d'Eurostat.
DG 34-Unité B5 : Balance des paiements - Luxembourg
Secrétariat: tél.: (352) 4301-33074
fax: (352)4301-33859
*: Isabelle Mouillefarine-Huberiant est expert de la société Planistat-Europe à Luxembourg.
**: Patrick Mark Keating est expert de la société Cray Systems à Luxembourg. SOMMAIRE
Introduction 7
Concepts et définitions de la balance des paiements 8
PARTIE 1 : COMMENTAIRES 11
PARTIE 2: TABLEAUX STATISTIQUES
I- TABLEAUX PAR RUBRIQUE
Marchandises 28
Services 30
Transport2
Tourisme4
Autres Services6
Revenus des investissementss du travail 4
Transactions gouvernementales n.c.a
Transferts unilatéraux
Transferts publics
Transferts privés8
Balance courante 50
Capitaux à l'exclusion des réserves2
Investissements directss de portefeuille
Autres capitaux long-terme
Autresx court-terme 6
Réserves
Erreurs et omissions3
II- TABLEAUX PAR PAYS
EUR 126
UEBL 68
Danemark 70
Allemagne2
Grèce '·'···. 74
Espagne
France
Irlande 8
Italie
Pays-Bas4
Portugal
Royaume-Uni . 88
USA 90
Japon2
ANNEXE
Symboles, abréviations et dénominations employés 96
Contre-valeur de 1 ECU7
Bibliographie8 INTRODUCTION
La partie 1 du présent bulletin présente une analyse Eurostat a également publié pour une partie des pays
succinte commentant les principales tendances à membres (République Fédérale d'Allemagne, France,
court terme observées en matière de balance de Royaume-Uni, Danemark, Union Economique Belgo-
paiements. Luxembourgeoise et Pays-Bas) les méthodologies
d'élaboration de leur balance des paiements; ces
La partie 2 fournit des tableaux de comparaison entre publications contiennent des références relatives aux
les principaux postes des balances des paiements de directives de la 4ème édition du Manuel du Fonds
20 pays ainsi que les données les plus récentes Monétaire International.
disponibles sur la balance des paiements globale (flux
trimestriels et annuels) pour l'ensemble (Total EUR La 5ème édition du Manuel du Fonds Monétaire
12) et pour chacun des Etats Membres de la Commu­ International a été publiée en 1993. Toutefois la
nauté Européenne, pour les Etats-Unis et le Japon. plupart des Etats Membres du Fonds n'ont pas encore
adapté leur système de collecte aux nouveaux prin­
cipes. Eurostat publiera les données des Etats Mem­Les données sont présentées selon un schéma dérivé
de celui proposé par la 4ème édition du Manuel de la bres conformément au nouveau Manuel dès que
possible. balance des paiements du Fonds Monétaire Interna­
tional : elles sont établies à partir de celles que les
autorités des différents pays élaborent pour leur Les données de la publication sont exprimées en
propre compte selon leurs définitions et méthodes millions d'unités monétaires européennes (ECU), dont
nationales. Eurostat a créé une nomenclature des les contre-valeurs en unités monétaires nationales
postes de la balance des paiements "Schéma Euros­ figurent au tableau annexé "Contre-valeur de 1 ECU".
tat", qui harmonise dans la mesure du possible les
données variables suivant les pays et les modalités La somme des données trimestrielles peut diverger du
de collecte de l'information. Les données de la publi­ total annuel en raison, d'une part, de mises à jour
cation sont ventilées en fonction de ce plan de effectuées sur les données annuelles uniquement et,
classement. d'autre part, de la conversion des données au moyen
de deux taux den différents (tauxn
annuel et taux moyen trimestriel). CONCEPTS ET DEFINITIONS DE LA BALANCE DES PAIEMENTS
La balance commerciale (marchandises) Avant-propos
Le poste "marchandises" inclut tous les biens Les définitions ci-après sont établies par référence au
Manuel de la balance des paiements - 4ème édition - meubles dont la propriété est transférée d'un résident
Fonds Monétaire International - 1977. à un non résident et vice versa.
La balance commerciale est souvent considérée Concepts de base
comme très significative, car elle représente les
marchandises qui, en valeur, constituent générale­La balance des paiements est définie comme le relevé
des transactions internationales d'un pays avec le ment le poste principal de la balance courante des
reste du monde (ou, en d'autres termes, des transac­ paiements.
tions des résidents d'un pays avec les non-résidents).
Les montants enregistrés au titre de la balance
commerciale diffèrent de ceux établis par les statisti­Ces transactions portent sur des marchandises,
ques du commerce extérieur, car les finalités de services, transferts, crédits accordés ou reçus,
valeurs mobilières, devises, etc. chacune des séries sont différentes.
Les statistiques du commerce extérieur sont établies Les différentes transactions sont enregistrées dans la
sur la base des statistiques douanières. Les importa­balance des paiements selon la méthode comptable
en partie double. Par exemple, l'importation d'un bien tions, évaluées sur une base caf, incluent les frais de
est enregistrée dans le poste "marchandises" avec le transport et d'assurances. Par contre, la balance
commerciale est établie sur une base fab/fab. Il existe signe (-) et dans le compte capital avec le signe ( + ).
beaucoup d'autres différences relatives au champ
De la môme façon, les autres transactions (y compris couvert, à la chronologie et à l'évaluation des opéra­
les transferts unilatéraux) sont enregistrées deux fois, tions. Ces différences, souvent minimes, peuvent
parfois atteindre des proportions importantes. pour des valeurs identiques mais de signes opposés.
Il en découle donc qu'en principe la somme des débits
est égale à la somme des crédits et que le solde global Les services
est toujours égal à zéro. La balance des paiements
est donc toujours en équilibre. Les services comprennent notamment toutes les
transactions afférentes aux tranports, au tourisme et
Dès lors, comment est-il possible de parler de autres services de toute nature.
déséquilibre de la balance des paiements ?
Le poste "transport" couvre le fret et les autres
L'équilibre (ou le déséquilibre) de la balance des services de distribution afférents aux marchandises,
paiements ne concerne pas la balance dans son ainsi que les services du même genre fournis pour la
plupart des autres biens. Cette autre catégorie de ensemble, mais seulement une de ses parties, c'est-
à-dire un seul ou un ensemble de ses postes. Les services compris dans la poste "transport" comprend
différents postes de la balance des paiements les services rendus par les transporteurs, principa­
pourront donc être assemblés de manières différentes lement pour le transport des voyageurs, qui ne sont
pas classés au poste "tourisme". Un traitement identi­pour construire une variante de présentation néces­
saire à l'analyse choisie. Une multitude de solutions que est appliqué aux biens et services acquis par les
apparaissent dès lors possibles. Pour définir une de transporteurs et consommés dans l'exercice de leurs
ces balances des paiement, une ligne est tirée à partir activités.
d'un point significatif du schéma. Toutes les transac­
tions figurant "au dessus de la ligne" sont celles qui Le poste "tourisme" reprend les biens et services
doivent être financées, celles reprises "au-dessous de acquis sur une économie par des voyageurs non
la ligne" constituent des sources des financement. En résidents au cours de leur séjour sur le territoire de
effet, tout déséquilibre constaté du dessus de la ligne cette économie et pour leur propre usage.
est, par construction,compensé par un montant égal
mais de signe opposé au-dessous de la ligne, puisque Le poste "autres services" représente tous les biens,
la somme algébrique des soldes est nulle. services et revenus qui ne sont pas explicitement
classés dans les postes "marchandises", "transport",
"tourisme" et dans les postes définis ci-après.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.