//img.uscri.be/pth/7ae8e8e0cbc79974490c5c57d47064b7b7c20df5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Figures(s) de L'Occitanie

De
262 pages
"Occitanie : la belle inconnue", titrait en 2004 une association à Barcelone pour le centenaire de l'attribution du Prix Nobel de littérature au provençal Fréderic Mistral. A travers une quinzaine d'articles écrits dans la première décennie du XXIe siècle, l'auteur la fait découvrir selon trois axes : "Du pays à l'espace monde " ; "Langues" ; "Estrambord" (Enthousiasme). Il s'agit de cerner ce qui fait l'unité et la diversité d'une culture désormais millénaire, peut-être à l'origine de l'existence de l'Europe selon Nietzche.
Voir plus Voir moins
QQuestions    cnoetpmroiaensigFe(ur )sl edccOnatiixe-ie xsiècxxe giruelFsed(e)sitccO lixxieanis exx-eccOselcèl  aeblltinaei: ue, titre inconn 400 enu tia2 nen iosébasoasatci eoplenoaBcr e àairentene ceur loitubirttal ed l beNox ri Pdun rp unevo laçdérF ldetéittura arertvare snu euniéric Mistral. À  stircé  al snadde inaescltiarx ix eudcèel eisièrepreenni déce  d laeceorrres lae , évris axes elon trouorvris iaerd cé »deoncepaesl à sap u «  ienla drer ontd  eati ls i e riat plecalo» àusu sni nos  occsione deitanl  aupsiitet «eps leur desee  naèrua ,s noéertion dans le noed , àrtvare spaP ud siu sel, astrenrpaà e ai illle ,ldase, epartBonase eas tcco natisas el rieisan d nauete.c « a lanues »  l aalà l c taneu, aaiseussiis anal al çnar eucon ioat àxelepno tvéoéu sel sues latines  selartnexua nal anal pe,s lunééer rospet Posc ePbrin nnotru stetutins ies drsuetadno xuavarts sociolrrain desed  eet sneutêssaulei  ,s ai sre00eitsv u pouonnuus c, pl xusvaua srt res e.sxiar ler  drobmartsE « licien Poues Féevsr rasite i nree e0et  sr0ervbev  rcun eno ,aéit, duierlèe olticcd  uo einanse ldeeneneitnosuaise» p orte téoinae nudd eian eultcuelur cletionsrodaborT suolubFa lecasiun iop raèierednrtt et cernanonce. ad »l snor  enala« uendet a  l,ic értaoruduité  auunivers àdeauirr,auav ed rinevu ead  poèr leoante rtneéc a rap eid enssauuni die ,eit el txetrp ele ainsi le souesnoi néoirlet aiunl ce uiid asrev étil teal, il s.u totc reen rai tedrécée  detb oetsesueiruc seinoue  lane detiuan u eeadnlaelcéd evuo etr« eda luroasponsi uleelé attip eutêtre, via la erianéiN tnod e csetitaradnuti étlru eucsore déillais luuoes( étd  eoTuniversigie à lcos oloiuessed r pstferorrTe ealvr é.eeHrupol e detencexise ld eniirol à reab Sai Gdut  e »re de lécole enl  aosicoitsioesclor pnttaur sn edrbmo ueitraouvre d et agesdnuue rani eid el Tuta lstotarobalSSL eriRAL_FIGUS_PF_TERPMROIAENSNC-NOET11  045/.iIEd ndCCO-NATI-SERL-ED
Hervé Terral
  
Questions contemporaines
4:1  121/ 3 auctlru eed sap France et sur l2-87633-392-0-66 dscoBNIS 9 :noet  c iaenpmroQQue26 ns  stioOITSEUQs
       Figure(s) de lOccitanie   e XX e siècles  -                                          
XIX
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud  Chômage, exclusion, globalisation Jamais les « questions contemporaines » nont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est doffrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.  Dernières parutions  Etienne AUTANT, Construire une société conviviale, 2013. Bertrand PIRAUDEAU, Le recrutement dans le football français. Histoire, logiques et enjeux géographiques , 2013. Jean-Marie BOUGUEN, La naissance de la politique pétrolière en France , 2013. Herbert GESCHWIND, Le  rôle des soins palliatifs, nouvelle édition,  2013. Sébastien de DIESBACH, La révolution impossible. Mes années avec Socialisme ou Barbarie, 2013. Jacob ETIENNE, Protection rapprochée et sécurité entreprise. Des nouvelles normes à linternational , 2013. Jacques ARNOL-STEPHAN, Entreprendre dans un monde en mutation , 2013. Françoise HAY, Christian MILELLI, Yunnan SHI, avec la collaboration de Joëlle LE GOFF, Faut-il encore investir en Chine ? Opportunités, risques et logiques économiques , 2013. Andreea ZAMFIRA, Une sociologie électorale des communautés pluriethniques , 2012. Eric LAFOND et Vincent BELEY, Emploi, ne pas renoncer , 2012. Geneviève GUILPAIN, Les célibataires, des femmes singulières. Le célibat féminin en France (XVII e -XXI e siècle), 2012. François DI SALVO, La Grèce à lheure du décrochage européen , 2012.
 
                  
Hervé Terral       Figure(s) de lOccitanie   XIX e -XX e siècles  
 
Ouvrages dHervé Terral aux éditions LHarmattan  LES SAVOIRS DU MAÎTRE. Enseigner de Guizot à Ferry, 1998. LES IDÉAUX PÉDAGOGIQUES ET L'INSTITUTION SCOLAIRE. Pour une analyse socio-historique. Préface de Jean-Manuel de Queiroz, 2002. PAUL LAPIE. École et société, 2003. EDUQUER LES PAUVRES, FORMER LE PEUPLE. Généalogie de l'enseignement professionnel français, 2009.   
         
    Illustration de couverture : %HQ 2FFLWDQLD  ERXOHJD WL   DFU\OLTXH VXU WRLOH        © L'Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-29366-0 EAN  :  9782336293660  
En mémoire dun « Indigène » du Lauragais, Jules de Gounon-Loubens (1813-1894), loué aussi par Fernand Braudel pour ses travaux sur la vieille Castille    Dins totei lei batestas ont se portam, Auràs pas ges de nom ni de bandiera Mas aqueu silenci quamb la mar fraireja, E aqueu trauc de lum au còr de la peitrina.   Roland Pécout ( Mastrabelè, 1999)    À une amie lointaine, un amor de lonh , comme disait jadis Jaufre Rudel dans son poème Lanquan li jorn son lonc en mai   Dansons donc de mille manières, Libre  soit appelé notre art, Gai  notre savoir ! () Dansons tels les troubadours Entre saints et putains, Entre Dieu et le monde, notre danse !   Nietzsche ( Le gai savoir, « Au mistral », 1887)          
 
 
 Enfants, enfants, nécoutez pas les vieilles dames qui veulent vous persuader que pour bien voir un tableau impressionniste il faut dabord se reculer : mettez votre nez sur la toile, au contraire. À distance, vous ne verrez quune image, et ne ferez que vérifier, comme les notaires, quelle est bien conforme au réel : plus en tout cas quon aurait pu le croire, ou le craindre. De très près vous verrez de la peinture en revanche  Renaud Camus ( Sept sites mineurs pour des promenades darrière-saison en Lomagne, 1994)