//img.uscri.be/pth/abe06f13614649e64296ae85d963a09adc1f71f8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La culture orale commune à Malte et à la Tunisie

De
138 pages
Le maltais est souvent perçu comme une langue "pas comme les autres". Son origine évoque, à tort, le phénicien et le punique. Or, aucune langue ne l'a façonné davantage que le parler tunisien dont il a hérité des traits essentiels entre les IXè et XIIIè siècles. On découvre une multitude de correspondances, notamment des expressions de la vie quotidienne, entre maltais et tunisien. La Tunisie fut une terre d'émigration pour des milliers de Maltais aux XIXè et XXè siècles. Ce livre offre un point de vue original : Malte vue de Tunis mille ans plus tard...
Voir plus Voir moins
Kamal Chaouachi
La culture orale commune à Malte et à la Tunisie
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
La culture orale commune à Malte et à la Tunisie Contribution anthropo-linguistique au long débat sur la nature de la langue maltaise
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Abdelaziz RIZIKI MOHAMED,Sociologie de la diplomatie marocaine, 2014.Ahmed BENNOUNA,Le crédit-bail au Maroc.Un mode de financement original,2014. Francesco CORREALE,Le front colonial de la guerre 1914-1918, Trafic d’armes et propagandes dans l’Occident maghrébin, 2014. Mustapha HOGGA,Théocratie populiste ou séparation des pouvoirs au Maroc ? Histoire et alternative démocratique, 2014. André-Paul WEBER,Régence d’Alger et Royaume de France (1500-1800). Trois siècles de luttes et d’intérêts partagés,2014. Cyril GARCIA,Trois historiens face à la guerre d’Algérie, 2014. Seghier TAB,Les élus français d’origine maghrébine et la politique représentative,2013. Mariam MONJID,L’Islam et la modernité dans le droit de la famille au Maghreb, Etude comparative : Algérie, Maroc et Tunisie, 2013. Tahar HADDAD,La naissance du mouvement syndical tunisien, 2013. Geneviève FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Ismaïl REGRAGUI,La diplomatie publique marocaine : une stratégie de marque religieuse ?, 2013. Anis BEN ALI,Le rapatriement des Français d’Afrique du Nord dans la presse. Alpes-Maritimes 1955-1962, 2013. Mohamed CHABANE,Heurts et malheurs du secteur agricole en Algérie, 1962-2012,2013 Hosni KITOUNI,La Kabylie orientale dans l’histoire. Pays des Kutuma et guerre coloniale, 2013. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Jean BISSON,La guerre en Méditerranée 8 novembre 1942-9 septembre 1943. L’histoire revisitée, 2012. Adel BOUSNINA,Le littoral et le désert tunisiens. Développement humain et disparités régionales en Tunisie, 2012. Guy FEUER, Kamel YAHMI,Un dialogue pour la réconciliation, Un Algérien de France – Un Français d’Algérie, 2012.
Kamal Chaouachi La culture orale commune à Malte et à la Tunisie
Contribution anthropo-linguistique au long débat sur la nature de la languemaltaise
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03577-2 EAN : 9782343035772
Sommaire Introduction....................................................................11 Chapitre 1: Le maltais, comme dialecte orphelin ........... 17 Chapitre 2: Conséquences linguistiques d'une rupture.... 29 Chapitre 3: Maltais et arabe contemporain..................... 39 3.1 Pouvoir et savoir en maltais................................. 40 3.2 Traits tunisiens du maltais & Maltais de Tunisie .. 42 3.3 Les religions du Livre en maltais ......................... 57 3.4 Traits proche-orientaux du maltais ....................... 64 3.5 La Cantilena maltaise et sa version tunisienne ..... 67 3.6 « Mai en fleurs » et sa version tunisienne............. 75 Chapitre 4: Dialectologie historique comparée .............. 81 Chapitre 5: Reconstitution socio-historique ................... 87 Conclusion ....................................................................93 Bibliographie ................................................................ 97 Guide de prononciation du maltais .............................. 107 Annexes (avec l'Ode à Malte et sa traduction) ..............111 Source des illustrations................................................ 129
Remerciements L'auteur tient à remercier les personnalités suivantes: -David Mallia (photographie de couverture). Fin connaisseur de la Tunisie, il nous a également fait profiter de précieuses remarques relatives au lexique maltais d'hier et d'aujourd'hui. -Christian Attard qui, avec son collègue Gérard Bacquet, gère la ressource en ligne intitulée "Sfax 1881-1956" bâtie autour de l'association "La Diaspora Sfaxienne" et la revue annuelle correspondante. Quelques unes de leurs photographies anciennes sur les Maltais de Tunisie ont été reproduites ici avec leur aimable autorisation -Habib Kazdaghli, doyen de la Faculté de Lettres de La Manouba (Grand Tunis), qu'il a rencontré lors de la conférence organisée par l’association Tounesal-Fatet et la fondation Konrad-Adenauer sur la cohabitation harmonieuse, passée et moderne, des diverses communautés en Tunisie (Hôtel Africa, Tunis, 8 février 2014). Tous deuxy étaient invités comme orateurs et ce fut l'occasion pour l'auteur de présenter, pour la première fois et devant un public de qualité et curieux, la question du maltais à travers, entre autres, la traduction commentée de la Cantilena (Il-Kantilena), texte le plus ancien dans la littérature de cette langue. Par la suite, le Pr Kazdaghli l'a invité et reçu personnellement dans son établissement pour lui remettre un ouvrage publié par ses collègues en 2007 et traitant des communautés méditerranéennes de Tunisie à travers l'histoire. Y est notamment abordée celle originaire de Malte, présente sur le sol tunisien avant le Protectorat (1881) et, au-delà de la première guerre mondiale, jusqu'à l'indépendance (1956).
Dédicace -Au Pr Joseph Aquilina, qui, il y a un demi-siècle, a mené et administré les premières recherches scientifiques dépassionnées sur la nature de la langue maltaise et l'histoire de sa formation. -aux Maltais de la diaspora, particulièrement celle issue de Tunisie, à leurs enfants et petits-enfants. Certains sont devenus des chercheurs courageux comme, par exemple, Carmel Sammut qui est ainsi parvenu à comprendre et reconstituer les contradictions existentielles de cette communauté; notamment à travers sa présentation du récit de sa propre grand-mère maternelle, Antoinette Schembri, qui est née et a vécu à Tunis. -Aux Français qui continueront à faire un bon accueil aux Maltais issus de la diaspora et qui chercheront à toujours mieux saisir le tréfonds de leur âme endolorie, ou presque. -A CassarPullicino, pour la beauté et la qualité du discours de fraternité qu'il a prononcé à l'UNESCO en 1978. -A tous les Maltais qui n'hésitentpas à recourir au vocabulaire ancien de leur jolie langue au moment de communiquer amicalement avec leurs voisins méditerranéens, particulièrement avec les Tunisiens dont la langue est si intimement proche de la leur. -A tous les Tunisiens qui ferontl'effort de chercher à comprendre pourquoi et comment la langue de leurs voisins européens immédiats n'est ni tout à fait la même que la leur, ni tout à fait une autre…Peut-être cesseront-ils aussi de s'étonner de l'accent mystérieux de l'auteur... -A l'Egyptien Ahmad Talaat Sulaiman, pionnier (de