Notions élémentaires sur l'expression orale du français

Publié par

Ce livre propose quelques pistes pour améliorer la prononciation de sons français mal énoncés par certains utilisateurs amis de la langue de Molière. Un accent est mis sur la façon de produire tous les phonèmes de l'Alphabet Phonétique International afin de conduire le francophile à comprendre et à s'approprier le mode d'articulation des sons, ainsi que sur la diction et le respect des pauses marquées par la ponctuation.
Publié le : jeudi 1 mars 2007
Lecture(s) : 137
EAN13 : 9782336274744
Nombre de pages : 101
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Notions élémentaires sur l'expression orale du français

@ L'Harmattan, 2007 5-7, rue de l'Ecole polytechnique; 75005 Paris http://www.1ibrairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan! @wanadoo.fr

ISBN: 978-2-296-02950-7 EAN : 9782296029507

Sœur Maha Fortunata

Notions élémentaires sur l'expression orale du français

L'Harmattan

INTRODUCTION

GÉNÉRALE

La langue française n'est pas notre langue maternelle, elle est une langue étrangère. Une personne qui apprend une nouvelle langue a déjà acquis des habitudes phonétiques; son système d'audition et de production des sons est entièrement adapté aux sons de sa langue maternelle. Quand il acquiert un son nouveau, il a tendance, inévitablement, à rapprocher le son inconnu d'un des sons les plus proches de sa langue maternelle. Toute langue se transmet par l'échange de sons émis par la bouche et reçus par l'oreille. Tout acte de parole suppose la présence d'au moins deux personnes: celle qui parle et celle qui écoute. L'une produit des sons ou des bruits, l'autre les entend et les interprète. C'est le caractère audio-oral de toute langue. Les sons peuvent se prononcer tout seuls: on les appelle des voyelles. Les bruits ne peuvent pas se prononcer sans les sons: on appelle ces bruits, des consonnes. Nous entendons avec nos oreilles, mais nous comprenons avec notre esprit. Pour savoir parler, l'homme doit apprendre à opposer certains sons à certains autres. Le son est appelé phonème. Les phonèmes sont des émissions d'air produites par l'appareil phonateur. Celui-ci comprend les cordes vocales, les fosses nasales et la cavité buccale; mais un grand rôle est

joué par la position du voile du palais, celle de la langue et des lèvres. Le phonème est la plus petite unité de son, capable de produire un changement de sens par simple commutation ou échange de deux unités de même classe en un même point de la chaîne parlée. Ex. : substituer [b] à [1] ou [t] pour obtenir bouche, louche et touche. Le phonème est une unité distinctive minimale, réutilisable, caractéristique d'une langue donnée. Il est l'unité minimale pertinente d'une langue donnée. L'étude fonctionnelle des phonèmes est la phonologie appelée aussi phonématique ou phonétique fonctionnelle. Notre étude s'orientera vers la phonétique corrective. Quels moyens prendre pour acquérir une bonne prononciation de la langue française? La connaissance des éléments prosodiques peut-elle aider à corriger les habitudes phonétiques acquises antérieurement? L'étude de chaque phonème de l'Alphabet Phonétique International améliorerat-elle l'orthophonie et la prononciation des sons français?

6

CHAPITRE

I

LA PROSODIE ORALE

Introduction

La prosodie signifie, d'après le Petit Robert: la bonne prononciation. En grec, prosodie signifie: accent, quantité, dans la prononciation. Les caractères quantitatifs et mélodiques des sons en tant qu'ils interviennent dans la poésie constituent la Prosodie. En expression linguistique, la prosodie consiste en des phénomènes de modulation et d'intonation. La prononciation d'une phrase varie selon le sens du texte et les intentions du locuteur. Les éléments de modulation ou de variation sont les changements de ton, les accents d'intensité, le débit et la durée, qui déterminent la mélodie de la phrase.

-1L'intonation
D'après le Petit Robert, l'Intonation est l'action ou la manière d'attaquer, d'émettre avec la voix, un son musical. C'est le ton que l'on prend en parlant, en lisant. En linguistique, l'intonation est la place attribuée au ton ou accent de hauteur. On parlera d'intonation «montante» ou d'intonation « descendante ».

L'intonation est donc l'intégration perceptive globale des différents éléments prosodiques c'est à dire la mélodie, les tons, les pauses et le rythme. Selon l'intonation adoptée par le locuteur, l'auditeur reconnaîtra une simple assertion ou une question qui lui est posée ou un ordre. 1. La mélodie ascendante ou ton montant indique la continuité ou l'interrogation et certains types exclamatifs. Ex: Avez-vous étudié vos cours? " Tu viens? " Qui êtes-vous donc? " 2. La mélodie descendante ou ton descendant indique la finalité ou l'ordre impératif ou certains types exclamatifs. Ex: Incroyable ! ~ Allons, levez-vous vite ! ~ Descendezvite ! 3. Une mélodie ascendante et descendante dans les phrases affirmatives. Ex : Voilà deux heures" que je vous attends ~ 10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.