Orthographe en chute

De
Publié par

Les recherches convergent pour affirmer la baisse du niveau de maîtrise orthographique chez les écoliers et les collégiens. Mais retrouve-t-on ce même phénomène au baccalauréat et, juste après, à l'université ? La maîtrise orthographique est-elle une compétence recherchée par les entreprises ? S'agit-il, pour celles-ci, d'un critère de sélection lorsqu'elles recrutent ?
Publié le : dimanche 15 mars 2015
Lecture(s) : 37
EAN13 : 9782336373126
Nombre de pages : 276
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les recherches convergent pour affirmer la baisse du niveau de maîtrise orthographique chez les écoliers et les collégiens. Mais retrouve-t-on ce même phénomène au baccalauréat et, juste après, à l’université ? Au-delà de résultats que l’on suppose convergents, la quesIon centrale et cruciale reste posée : la maîtrise orthographique est-elle une compétence recherchée par les entreprises ? S’agit-il, pour celles-ci, d’un critère de sélecIon lorsqu’elles recrutent ?
Les résultats tombent comme un couperet.
Cet ouvrage présente deux expériences qui apportent des réponses plurielles aux quesIons précédentes. Dans une première étude, l’auteur compare les taux d’erreurs orthographiques dans les copies d’examen de première année universitaire sur la période 1992 – 2012. Dans un second temps, une expérimentaIon mesure le sort que le marché de l’emploi réserve à des candidats à l’orthographe lacunaire. Grâce à ceTe étude, on peut enfin prononcer une réalité longtemps restée taboue : discriminaIon à l’embauche.
, docteur en sciences de l’éducaIon, est chercheur en sciences de l’informaIon et de la communicaIon, coach en orthographe, formateur et chargé d’enseignement dans plusieurs
Loïc Drouallière
O RT H O G R A P H E E N C H UTE ORTHOGRAPHEENCHIFFRES
Deux expériences édifiantes
Orthographe en chute,
orthographe en chiffres Deux expériences édifiantes
CollectionDes Hauts et Débats, dirigée par Pascal LARDELLIER, Professeur à l’Université de Bourgogne Contact : pascal.lardellier@u-bourgogne.fr
Titres parus ou à paraître :
Serge Chaumier,L’inculture pour tous. La nouvelle Utopie des politiques culturelles(2010) Sarah Finger et Michel Moatti,L’Effet-médias. Pour une sociologie critique de l’information(2010) Arnaud Sabatier,Critique de la rationalité administrative. Pour une pensée de l’accueil(2011) Claude Javeau,Trois éloges à contre-courant(2011) Christophe Dargère,Inconcevable critique du travail(2012) Anne Van Haecht,Crise de l’école, école de la crise(2012) Elise Müller,Une anthropologie du tatouagecontemporain. Parcours de porteurs d’encre(2013) Jacques Perriault,Dialogue autour d’une lanterne. Une brève histoire de la projection animée(2013) Alexandre Eyriès, La communication politique, ou le mentir-vrai (2013) Richard Delaye, Pascal Lardellier (co-dir),L’Engagement, de la société aux organisations(2013) Stéphane Héas, Christophe Dargère (co-dir),Les porteurs de stigmates. Entre expériences intimes, contraintes institutionnelles et expressions collectives(2014) Anne Parizot,Le Bibendum Michelin et ses Bibs : mystère et ministère d’un totem… sans tabous !(2014) Loïc Drouallière,Orthographe en chute, orthographe en chiffres. Deux expériences édifiantes(2015) Daniel Moatti, Le Débat confisqué : l'école entre Pédagogues et Républicains(2014)
LoïcDrouallière
Orthographe enchute,
orthographe en chiffresDeux expériences édifiantes
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05825-2 EAN : 9782343058252
Remerciements
Cet ouvrage n’aurait sans doute jamais vu le jour sans celles et ceux qui, tour à tour, ont développé, agrémenté, nuancé, supporté mes circonspections et rébellions : mes parents, mes frères, Sandrine de Bonnefoy, José Pérez-Estève, Françoise Rochefeuille, Lionel Rivière, Elisabeth Coupard, Philippe Dumas, Jean Ravestein, Stéphane Amato.
J’exprime mon estime, ma gratitude et mon affection à l’égard de mon collègue Eric Boutin pour son art de la maïeutique et sa constante bienveillance.
Je remercie Françoise Bernard pour m’avoir « accablé » en raison d’une épithète malvenue.
Enfin, ma gratitude ne saurait être excessive à l’égard de Danièle Sallenave qui m’a fait l’honneur d’apporter sa caution académique à cet ouvrage.
S O M M A I R E
Prologue ........................................................................................13 Introduction...................................................................................15 Première partie Le contexte orthographique français ........................................29 Chapitre 1 Perspectives historique et sociale de l’orthographe ......................31 Chapitre 2 Apprentissage et altérations orthographiques ...............................61 Deuxième partie Deux expériences édifiantes......................................................125 Chapitre 3 Taux d’erreurs orthographiques dans des copies d’examen de premier cycle universitaire ....................................129 Chapitre 4 Critère de sélection dans le processus de recrutement ................159 Chapitre 5 Élements d’explication et de controverse....................................199 Conclusion ..................................................................................231 Postface par Danièle Sallenave ...................................................251 Bibliographie...............................................................................259 Morceaux choisis ........................................................................263
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.