Parlons Uchinaaguchi

De
Publié par

Parlons uchinaaguchi (Okinawa-gô) présente l'histoire d'une langue minoritaire méprisée, qui se trouve en état d'extinction dans sa terre natale, Okinawa, au sud du Japon, mais qui est étonnamment encore vivante au Brésil, où, il y a seulement sept ans, il y eut la naissance d'un mouvement pour la réhabiliter et la diffuser. Dans cette méthode de langue avec lexiques, l'auteur invite à connaître l'histoire d'un peuple qui cherche ses racines et sa culture singulière.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 7
Tags :
EAN13 : 9782140003424
Nombre de pages : 286
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
a er. tte méthode de langue avec lexiques, l’histoire d’un peuple q
b
©Biguaçu em Foco.
l
habiliter
la
à connaître
br)
de Satoru Saito ; photographie de l’auteur
OzIàSAlvesJr
Parlons uchinaaguchi (oKinaWa-gÔ) 沖縄語 làNGUe dU JàpON qUI Ne SURvIt qU’àU BRéSIL
Parlons uchinaaguchi (Okinawa-gô)
Parlons… Collectiondirigée par Michel Malherbe Dernières parutions Parlons tchèque,Dagmar HOBZOVÁ-MONODetAntoine MARÈS,2016. Parlons cham du Vietnam,Agnès DE FÉO, 2015.Parlons mawitanongo. Letaki-taki revisité,Joël ROY et MAMA BOBI, 2015. Parlons kazakh, Zura MAZHIT, 2015.Parlons malais de Sri Lanka,Gérard ROBUCHON, 2015. Parlons agoul,Shaban MAZANAEV, 2015.Parlons tadjik,Michel MALHERBE, 2015.Parlons tamoul,Élisabeth SETHUPATHY, 2015. Parlons abkhaze,Michel MALHERBE, 2014.Parlons maya classique,Jean-Michel HOPPAN, 2014. Parlons xokleng / laklãnõ, Ozias ALVES Jr, 2014. Parlons dzongkha, Georges VAN DRIEM, Françoise POMMARET, Karma TSHERING de Gaselô, 2014. Parlons pandjabi,Muhammad AMJAD, 2014. Parlons ouïgour,Palizhati S. YILTIZ, 2014.Parlons dhivehi,Gérard ROBUCHON, 2013.Parlons gujrâti,Azad MONANY, 2013.Parlons (hmong),Jacques LEMOINE, 2013. Parlons talian,Ozias DEODATO ALVES Jr, 2013. Parlons hunsrüchisch,Ozias DEODATO ALVES Jr, 2013. Parlons kabiyè,David ROBERTS, 2013.Parlons baloutche,Michel MALHERBE, NASEEBULLAH, 2013.Parlons douala, Valérie EWANE, 2012. Parlons routoul,Svetlana MAKHMUDOVA, 2012. Parlons coréen,Michel MALHERBE et Olivier TELLIER, 2012. Parlons lak,Kamil TCHALAEV, 2012. Parlons shor, Saodat DANIYAROVA, 2012. Parlons bouriate. Russie-Baïkal,Galina DRUON, 2012. Parlons shina,Karim KHAN SAKA,2012.Parlons batak, Yetty ARITONANG, 2011.
Ozias ALVESJR
Parlons uchinaaguchi (Okinawa-gô) Langue du Japon qui ne survit qu’au Brésil
Du même auteur, chez L’Harmattan Parlons nheengatu, 2010 Parlons hunsrückisch, 2013 Parlons talian, 2013 Parlons xokleng, 2014
Contact auteur : Ozias Deodato Alves Jr (Jornal Biguaçu em Foco) Rua Leopoldo Freiberger, 21c, Centro, Biguaçu, Santa Catarina, Brasil. CEP 88.160-100 Téléphone : (48) 3279-9900. Portable (48) 9616-7773 E-mail : ozias@jfoco.com.br. Sites: www.jbfoco.com.br et www.sjfoco.com.br. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07571-6 EAN : 9782343075716
Nmarijima nu kutuba wasshii nee kuni n wasshiin Oublier sa langue natale signifie oublier son pays natal.Tusui ya tatashina mun; warabe ya shikatina munLes vieux nous les devons traiter avec respect; les enfants avec tendresse.Tinsagu nu hanaya Chimi sachi ni sumiti Uya nu yushigutu ya Chimuni sumiriAvec la fleur de Tinsagu / je teins mes ongles / avec les enseignements des parents / je teins mon cœur. (Chanson folklorique d´Okinawa)
AGRADECIMENTOS
RosimaraCardoso (1981-2013) e seu filho Rodrigo DamascenoFinco Jr.(Foto: Família)Não importa o tempode nossa separação. Importasim ogrande Amor quenos une à Eternidade. Estás sempreem nossas orações diariamente. Que Deus, a Nossa Senhora Aparecida e osAnjos aprotejam sempre e iluminem seu caminho, queridaRosi. Amor Incondicional noPassado, no Presente eno Futuro.ETERNAMENTE. Agradecimentosespeciais àComunidadeOkinawanado Brasil, em especial a João Mezashi, Vanessa Shiroma Tinem,
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.