Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Game Of Thrones : les stratégies des 7 royaumes appliquées à la vie professionnelle

De
146 pages




Si vous voulez conquérir le Trône de Fer, c’est tout ou rien : la victoire ou la mort






Vous pensez que Game of Thrones est une histoire à mille lieues du monde moderne des affaires ? Regardez mieux et vous verrez que les différences entre ces deux univers sont très superficielles : le Conseil restreint est une quasi réplique des conseils d’administration actuels, Daenerys Targaryen est cette ingénue fraîchement embauchées que vous ne pouvez plus ignorer, et les Marcheurs Blancs sont la menace rampante qui met en danger votre entreprise.



Nous apprenons toujours à travers des histoires et les nombreuses similitudes entre Game of Thrones et le monde des affaires donnent ici aux lecteurs une formidable opportunité tout à la fois d’observer différemment, de découvrir et de se divertir. Les auteurs puisent dans les épisodes de cette série culte pour illustrer la plupart des principes de management. Ainsi, vous découvrirez, entre autres choses :


- Ce que Tywin Lannister a en commun avec Steve Jobs


- Pourquoi Ned Stark aurait dû recourir à la méthode des scénarii


- Ce que Daenerys Targaryen nous apprend sur le leadership-serviteur


- Comment réseauter comme Littleffinger


- Pourquoi vous comporter comme Jon Snow ne vous servira qu’à vous mettre à dos votre patron.






Si vous vous êtes déjà demandé comment s’en sortirait Tyrion Lannister s’il présidait le Conseil d’administration de votre entreprise, ou ce que cela donnerait d’avoir Stannis Baratheon comme patron, ce livre est pour vous !

Voir plus Voir moins

Couverture

Cover

4e de couverture

Cover

Titre

Title

Journaliste indépendant depuis 1990, spécialiste de l’entreprise, des nouvelles technologies, du changement social et de l’innovation,Tim Phillipsécrit régulièrement pour la presse anglo-saxonne (leWall Street Journal Europe, l’International Herald Tribune, leTimes, leDaily Express). Il a assuré la chronique technologie et internet du quotidien britanniqueThe Guardianet signé une douzaine d’ouvrages dontMachiavel, leçons pour devenir un fin stratège(Maxima, 2009).

Rebecca Clareest éditrice dans le domaine des affaires.

Tous deux sont de grands connaisseurs de la sérieGame of Thrones.

 

Envoyez-nous vos commentaires, réactions, avis : GoT@maxima.fr

 

 

 

www.maxima.fr

Suivez-nous sur Twitter : @maximaediteur

Rejoignez-nous sur facebook.com/EditionsMaxima

 

 

 

logodéfinitifmaxima1200NB

8, rue Pasquier, 75008 Paris.

Tél : + 33 1 44 39 74 00 – Fax : + 33 1 45 48 46 88

 

© Maxima, Paris, 2016 pour la présente traduction.

ISBN : 978 2 81880 6456

 

Titre original :Game of Throneson Business© Infinite Ideas Ltd. 2015 traduit de ­l’anglais par Stéphane Derville.

Conception et réalisation de la couverture (montage photos fotolia et dreamstime) : Agnès Szynkier pour Maxima.

 

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Les marques, titres et noms des produits cités dans cet ouvrage dont la publication est indépendante de toute affiliation et lien de toute nature avec HBO, sont déposés et appartiennent à leurs...

Introduction

Bran : – J’ai horreur de vos histoires.

Vieille Nan : – Je connais l’histoire d’un garçon qui avait horreur
des histoires.

Si vous n’avez jamais vu un épisode deGame of Thrones, vous avez peut-être raté bien plus qu’un simple divertissement. Cette histoire de sexe, de duels et de zombies des neiges que son auteur a placée dans une espèce de Moyen-Âge européen fantasmé, n’est probablement pas l’univers que vous auriez pensé explorer pour progresser dans votre carrière professionnelle. Cette série a des millions de fans et autant de détracteurs, déconcertés par le fait qu’elle se déroule dans un royaume imaginaire, qu’on y assiste à des scènes totalement gratuites de sexe et de violence et que ses personnages ont des noms à coucher dehors. En de mauvaises mains, il est certain que ce...

1.

Diriger pour servir

Jorah Mormont : « Votre requête est sensée, vous avez un titre, un droit de naissance, mais plus encore… vous avez un cœur. Vous ne serez pas seulement respectée et crainte, vous serez aussi aimée. Vous pouvez et vous devriez régner. Des siècles pourraient passer sans voir naître une personnalité comme la vôtre. »

Daenerys est peut-être née avec les qualités d’un leader mais elle a dû affûter ses compétences dans ce domaine. Lorsque nous faisons sa connaissance c’est une jeune fille nerveuse, paresseuse, terrorisée par son époux, Khal Drogo, et brutalisée par son frère. Tout ce à quoi elle aspire c’est de rentrer chez elle, et lorsqu’elle explique qu’elle ne veut pas prendre la tête d’une armée pour reprendre le trône, elle exprime simplement le souhait de trouver un refuge où cessera son exil. Les circonstances la contraignent à changer de comportement et revoir ses ambitions...

2.

Diriger pour vaincre

Tywin Lannister : « Tu te ramollis, Clegane ! J’ai toujours pensé que tu étais doué pour la violence. Brûler les villages, brûler les fermes. Leur faire comprendre ce qu’il en coûte d’avoir choisi le mauvais camp. »

Le style maternel de management ne convient pas à tout le monde. Si la compassion et la paix ne fonctionnent pas dans votre cas, pourquoi ne pas essayer l’extrême inverse ? Mais attention, cette option n’est pas recommandée à ceux qui n’ont pas le cœur bien accroché.

« Main du Roi », Tywin Lannister dirige en tout sauf en titre dans les Sept Royaumes. C’est un pragmatique – pour justifier le meurtre de Robb Stark et de sa famille pendant les noces d’Edmure Tully et Roslin Frey, il déclare : « expliquez-moi en quoi il serait plus noble de tuer 10 000 hommes au cours d’une bataille qu’une douzaine pendant un dîner. » Tywin est également un fin stratège et le plus dominant des mâles dominants de cette histoire. Il ne cesse de se plaindre d’être entouré de moralisateurs apeurés. La conviction légitime de sa supériorité en fait un dictateur, brutal avec ses affidés comme avec ses ennemis et même avec ses propres enfants. Il...

3.

Ne mélangez pas
les affaires et le plaisir

Tormund : « Je t’ai vu percer d’une flèche l’œil d’un lapin à deux cents mètres. Si ce gamin marche toujours, c’est parce que tu l’as laissé faire. »

Après avoir infiltré le camp des Sauvageons, Jon Snow est séduit par une jeune femme aux cheveux de feu, Ygritte. On sent bien que cela ne présage rien de bon. Ses sentiments pour elle obscurcissent son jugement et il se voit contraint de choisir entre ses « frères » de la Garde de Nuit et elle. Même si, dans le monde professionnel, les conséquences peuvent ne pas être aussi dramatiques, échouer à établir une frontière entre sa vie privée et son travail entraîne de nombreuses difficultés.

Le serment de la Garde de Nuit impose un vœu de célibat pour une bonne raison – une relation amoureuse complique la vie d’un homme et « le bouclier qui protège le royaume des hommes » ne saurait être fragilisé. Ygritte, de son côté, est dans une position plus délicate encore. Elle pense que, dans la mesure où ils peuvent faire remonter leurs origines aux Premiers...

4.

Restez déterminé,
quelles que soient les difficultés

Ned Stark : « Tu comprends pourquoi il fallait que je le tue ?… Celui qui prononce la sentence doit l’exécuter. »

Dans le tout premier épisode deGame of Thronesnous apprenons les difficiles conditions dans lesquelles un leader doit exercer son pouvoir de justice. Will, le seul membre du corps expéditionnaire de la Garde de Nuit à échapper aux spectres prend la fuite. Capturé par les Stark, il est jugé comme déserteur et condamné à mort. Comme Ned Stark l’explique à son plus jeune fils, Bran, la justice veut que celui qui prononce le verdict exécute la sentence. Bien que Will tente de justifier sa fuite et admette sa lâcheté, Lord Stark confirme la sanction. Will a prêté serment lorsqu’il a rejoint la Garde de Nuit et la loi est la loi. Il est peu probable que vous ayez un jour à exécuter qui que ce soit, mais les leaders sont souvent confrontés à des décisions problématiques. Comment donc allez-vous concilier une attitude ferme et le soutien de vos ­collaborateurs ?

L’une des choses les plus difficiles à faire pour un manager est de...

5.

Tenez vos engagements

Jaime Lannister : « Tous ces serments ! Ils vous font jurer, et jurer… Défendez le Roi, obéissez-lui, obéissez à votre père, protégez les innocents, défendez les faibles. Mais si votre père hait le Roi ! Si le Roi massacre des innocents ? C’en est trop. Quoi qu’on fasse, on abjure l’un ou l’autre serment. »

Afin de rassembler des troupes et gagner du soutien dans sa lutte incessante contre les Lannister, le Roi du Nord, Robb Stark, fait la promesse d’épouser l’une des filles de Walder Frey, dont aucune n’est renommée pour sa beauté. Talisa Maegyr, en revanche, est à la fois belle et moralement irréprochable (lorsque Robb la rencontre pour la première fois, elle soigne des soldats blessés). C’est elle que Robb épouse, en dépit de tout bon sens et malgré les avertissements de sa mère qui lui explique que manquer de parole envers Walder Frey se révélera une grossière erreur. Pour apaiser Walder, l’oncle de Robb, Edmure, lui est proposé comme époux pour l’une de ses filles. Mais la confiance est rompue...

6.

Le pouvoir fait l’homme

Varys : « Le pouvoir est là où les gens pensent qu’il est. C’est un artifice, une ombre sur le mur, et même un très petit homme peut en projeter une très large. »

Voilà un principe que connaissait bien Nicolas Machiavel, le politicien florentin du XVIesiècle, mais que Robb Stark a compris trop tard pour éviter sa fin tragique. De tous les rebondissements auxquels le spectateur a pu assister au cours des quatre premières saisons deGame of Thrones, celui des Noces Pourpres, qui intervient dans l’épisode intitulé « Les Pluies de ­Castamere », a suscité le plus de réactions. Avant même qu’il s’y passe quoi que ce soit, le spectateur a l’intuition que quelque chose d’important se prépare. Cet épisode a pratiquement fait disjoncter internet. Du coup, vous n’avez sans doute pas besoin que l’on vous rappelle ce qu’il s’est passé (et si vous n’avez pas vu l’épisode, passez directement au chapitre suivant). La prochaine fois que l’on vous décrit...

7.

Dites la vérité

Baelish : – Y a-t-il quelqu’un à votre service en qui vous avez entièrement confiance ?

Ned : – Oui.

Baelish : – Il eût été plus sage de répondre « non » mon Seigneur.

Très tôt dans l’histoire, Jorah Mormont est aux côtés de Daenerys et la conseille. Mais d’où vient-il et que fait-il à Essos ? Il parvient à devenir très proche de Daenerys en semblant ne souhaiter que défendre les intérêts de la princesse mais, en fait, il a été envoyé en mission par Varys pour l’espionner et gagner ainsi le pardon des crimes qu’il a perpétrés en tant que marchand d’esclaves. Captivé par la personnalité de Daenerys, il réalise qu’elle pourrait bien devenir Reine de Westeros et déjoue une tentative d’empoisonnement. Avant qu’elle ne découvre la vérité à propos de Jorah, Daenerys a été amenée à suivre ses conseils et à lui faire confiance, et l’écarter est une décision aussi insupportable pour elle que pour lui.

Le point positif à propos de Bronn, le garde du corps de Tyrion Lannister, c’est qu’il est un guerrier, un mercenaire. Ses motivations sont claires et il n’a aucun sens de...

8.

Ouvrez-vous aux autres cultures

Daenerys : – Ser Jorah, je ne sais pas comment on dit merci en dothraki.

Jorah : – Il n’y pas de mot pour dire merci en dothraki.

Quand le frère de Daenerys Targaryen, Viserys, la force à épouser le chef des Dothrakis, Khal Drogo, en échange de troupes, elle en est très malheureuse. Mais elle fait l’effort de comprendre les coutumes des Dothrakis et d’apprendre leur langue. Elle parvient ainsi à s’attirer les bonnes grâces de son époux dont elle séduit le peuple au point qu’à la mort impromptue de leur chef, nombreux sont ceux qui sont prêts à la suivre et à l’accepter comme leur khaleesi, autrement dit leur reine. De son côté, Drogo ne cherche pas à apprendre les coutumes ni le langage du peuple de Daenerys. Lorsqu’elle lui demande, le jour de leurs noces, s’il connaît la langue commune, il répond simplement « non ». Ce qui est à peu près la seule réponse qu’il est en mesure de formuler à toutes les questions de...

9.

Le réseau, le réseau, le réseau

Varys : « Je fais commerce de mon savoir, Madame. Mes petits oiseaux sont partout. »

Dans un monde où la confiance est de plus en plus rare, les individus les plus influents sont à l’affût de toutes les rumeurs. Lord Varys, Petyr Baelish et Cersei Lannister dirigent tous les trois des réseaux d’espions à Port-Réal. Ils cachent leurs cartes maîtresses et cherchent à débusquer les secrets des autres. Loin de nous l’idée de vous conseiller, comme ils l’ont fait, d’ouvrir un bordel pour essayer d’y apprendre ce qu’envisagent de faire vos collègues ou vos concurrents, néanmoins il est toujours intéressant d’organiser des réunions moins formelles au cours desquelles les gens sont plus susceptibles de parler de leurs projets – les opportunités professionnelles sont plus facilement découvertes de cette façon qu’en utilisant les canaux officiels.

Dans l’un des premiers épisodes de Game of Thrones, Baelish déambule dans les jardins de son palais en compagnie de Ned Stark. Il lui recommande de s’exprimer prudemment...

10.

Si vous ne pouvez pas diriger, influencez

Varys : « L’influence pousse comme la mauvaise herbe. J’ai patiemment cultivé la mienne pour qu’elle s’étende depuis le Donjon Rouge jusque de l’autre côté du monde. »

C’est assez pénible d’être une femme dansGame of Thrones. Si vous êtes née dans le peuple, vous devenez domestique ou prostituée, et si vous êtes noble… eh bien, c’est à peu près pareil, sauf que vous êtes mieux habillée. Les femmes sont là pour sceller des alliances par leur mariage, et pour faire des enfants. Sinon, leur rôle consiste à écouter les discours de leur mari, à coudre et discuter avec d’autres femmes de leurs travaux de couture. Rien de surprenant donc à ce que Cersei Lannister, tout aussi intelligente que ses frères, s’ennuie et s’énerve contre le sort qu’on lui réserve. Elle passe donc une grande partie de son temps à comploter et tirer les ficelles en coulisses. Vous n’êtes peut-être pas (encore) le leader mais vous pouvez néanmoins faire aboutir certains de vos projets si vous savez ce qu’il faut dire et à qui.

D’abord en tant que reine, puis en qualité de régente, Cersei exerce une...

11.

Gardez un œil sur les finances

Tycho Nestoris : « de l’autre côté de la mer Étroite vos livres sont remplis de mots comme “usurpateur”, “fou” et “droit du sang”. Ici, les nôtres sont remplis de chiffres. Nous préférons les histoires qu’ils racontent. Plus simples, moins… ouvertes à différentes interprétations. »

La guerre coûte cher. Les Lannister ont acquis leur suprématie parce qu’ils étaient riches, et lorsque Robert Baratheon est devenu roi, il a eu besoin de leur argent. Il a épousé Cersei Lannister pour son argent, ce qui a mis son père, Tywin Lannister, en position de force. Mais désormais, après avoir dû repousser les tentatives pour s’emparer du trône menées par Robb Stark puis par les deux frères Baratheon – Stannis et Renly – les Lannister sont à court d’argent et doivent se rapprocher des Tyrell. Et Stannis Baratheon, dans un élan brillamment pragmatique, doit emprunter de l’argent à la Banque de fer de Braavos.

Lorsque Ned Stark entre au Conseil restreint comme Main du Roi, le Grand Argentier des Sept...

12.

Les risques de la consanguinité entrepreneuriale

Petyr Baelish : « Parfois, je l’ai entendu dire, frères et sœurs développent une certaine affection. Et lorsque cette affection est connue de tous, eh bien, cela crée une situation évidemment embarrassante, surtout lorsqu’il s’agit d’une famille très en vue. »

« De la même façon que le régicide et la violation des droits des visiteurs étrangers, l’inceste est proscrit par les principales religions de Westeros » nous explique la page Wikipédia consacrée àGame of Thrones. « Les enfants nés d’unions incestueuses sont des abominations. » Mais cela n’a pas empêché leur existence. À l’évidence, il y a d’un côté le fait que l’inceste soit « proscrit par les principales religions » et, de l’autre, la position de certains qui déclarent : « qui êtes-vous pour nous dire ce qu’il faut faire ou pas ? » Les Targaryen sont particulièrement portés sur l’inceste et les unions consanguines afin de préserver la pureté de leur descendance. Le roi Aerys...

13.

Ne laissez pas le pouvoir
vous monter à la tête

Joffrey : – Je suis le roi ! Je vous punirai !

Tywin : – Quiconque doit affirmer qu’il est le roi ne l’est pas vraiment. Je ferai en sorte que vous le compreniez bien lorsque j’aurai gagné cette guerre en votre nom.

Il y a dansGame of Thrones une proportion inquiétante de malades mentaux. Le déséquilibre psychologique semble y être largement partagé dans les hautes sphères de la société – ce qui n’est pas surprenant compte tenu des incessantes luttes de pouvoir et de l’abondance de mariages consanguins. Le père de Daerenys Targaryen, Aerys II, était surnommé le Roi Fou, et Joffrey est rien moins qu’instable. Au sommet de l’échelle sociale, la vie est un bien précaire et nécessite une constante attention. Il n’est donc pas surprenant de découvrir que tout le monde n’a pas les capacités pour gérer cette situation.

Robert Baratheon découvre qu’il est bien plus difficile de régner que de gagner la guerre. La victoire n’engendre peut-être pas tous les bienfaits qu’elle laissait espérer. Il se plaint à Ned Stark qu’à cause de la guerre ils ont perdu leur jeunesse, et lorsqu’il parle à Barristan Selmy...

14.

Anticipez les périodes difficiles

Mestre Aemon : « Les Stark finissent toujours par avoir raison. L’hiver approche. Il sera long et de sombres événements viendront avec lui. Lorsque l’hiver sera là, puissent les dieux nous venir en aide si nous ne sommes pas préparés ! »

DansGame of Thrones, le rythme des saisons est un peu farfelu. Des années normales de 365 jours scindées en quatre saisons bien distinctes semblent inexistantes, au lieu de quoi on assiste à des périodes imprévisibles et irrégulières en durée qui peuvent être tantôt de très longs étés, tantôt d’interminables hivers. De nombreux jeunes n’ont connu que la chaleur de l’été (qui, selon Mestre Aemon, a duré neuf ans) et le calme de la paix. Mais les plus âgés se souviennent d’une époque où l’hiver avait duré toute une génération. Vieille Nan, qui a veillé sur Bran Stark après son accident, lui a raconté l’histoire de cette longue nuit au cours de laquelle des enfants sont nés, ont grandi puis sont morts sans jamais avoir vu le soleil. Au début...

15.

Ne partagez pas tout

Ned Stark : – Lord Baelish, peut-être ai-je eu tort de ne pas vous avoir fait confiance.

Petyr Baelish : – C’est au contraire la chose la plus sage que vous ayez faite depuis que vous êtes descendu de cheval.