La révolution antillaise

De
Publié par

En janvier et février 2009, la "révolution antillaise" a bousculé le compromis républicain construit sur la départementalisation et convoqué les vieilles douleurs. Peu habituée à tant de colère, l'opinion publique s'est demandé alors ce qui se cachait derrière la carte postale des plages de sable blanc et les doudous créoles en robes colorées que photographient les touristes.



Pour mieux comprendre la crise qui a eu lieu aux Antilles françaises, en Guyane et à la Réunion, France Ô, chaîne du groupe France Télévisions, et les Éditions Eyrolles ont rassemblé les expertises d'économistes, de géographes, d'historiens et de sociologues reconnus.



L'objectif d'un tel ouvrage n'est pas d'alimenter la repentance permanente, ni l'oubli éternel. Il s'appuie sur la réalité et mobilise des idées nouvelles pour développer des richesses locales durables et bâtir une relation neuve et équitable entre la République et ses anciennes colonies de l'arc caraïbe.




  • Les ferments historique d'une révolution


  • Les départements d'Outre-mer : des économies sous tutelle


  • Un nouveau départ


  • Les crises antillaises et le double fond de l'identité


  • Mémoire de l'esclavage, la République en échec !


  • La diaspora antillaise de France

EAN13 : 9782212029376
Nombre de pages : 162
Prix de location à la page : 0,0082€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
La révolution QUaELLEntillaise PLACE POUR L'OUTRE-MER DANS LA RÉPUBLIQUE ?
François Durpaire Michel Giraud Guy Numa Pascal Perri Stéphanie Melyon-Reinette Serge Romana
Sous la direction de Luc Laventure
Antilles françaises : « maintenant, rien ne sera plus comme avant »
En janvier et février 2009, la « révolution antillaise » a bousculé le compromis républicain construit sur la départementalisation et convoqué les vieilles douleurs. Peu habituée à tant de colère, l’opinion publique s’est demandé alors ce qui se cachait derrière la carte postale des plages de sable blanc et les doudous créoles en robes colorées que photographient les touristes.
Pour mieux comprendre la crise qui a eu lieu aux Antilles françaises, en Guyane et à la Réunion, France Ô, chaîne du groupe France Télévisions, et les Éditions Eyrolles ont rassemblé les expertises d’économistes, de géographes, d'historiens et de sociologues reconnus.
L’objectif d’un tel ouvrage n’est pas d’alimenter la repentance permanente, ni l’oubli éternel. Il s’appuie sur la réalité et mobilise des idées nouvelles pour développer des richesses locales durables et bâtir une relation neuve et équitable entre la République et ses anciennes colonies de l’arc caraïbe.
Avec les contributions de François Durpaire, historien ; Stéphanie Melyon-Reinette, civilisationniste ; Guy Numa, économiste ; Michel Giraud, sociologue ; Serge Romana, médecin ; Pascal Perri, économiste et géographe. Sous la direction de Luc Laventure, journaliste.
La révolution antillaise
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris cedex 05
www.editions-eyrolles.com
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 inter-dit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans l’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la pos-sibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégrale-ment ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54378-0
François Durpaire, Michel Giraud, Guy Numa, Pascal Perri, Stéphanie Melyon-Reinette, Serge Romana
Sous la direction de Luc Laventure
La révolution antillaise
Quelle place pour l’Outre-mer dans la République ?
Les points de vue exprimés dans cet ouvrage n’engagent que leurs auteurs.
Sommaire
Introduction...................................................................1
Les ferments historiques d’une révolution............... 7 (Stéphanie Melyon-Reinette et François Durpaire) La résistance à l’esclavage, point d’appui symbolique aux luttes syndicales actuelles...............12 L’ancrage des luttes sociales dans le mouvement anticolonialiste...................................15 Musique et conscience identitaire ............................ 20
Les départements d’outre-mer: des économies sous tutelle...................................... 29 (Guy Numa) Des dépenses de l’État peu efficaces.........................31 Le poids de la fiscalité : l’échec du protectionnisme... 35 Le niveau des prix mis en accusation........................ 37 Monopoles, oligopoles et positions dominantes ...... 42 Conclusion................................................................ 45
Un nouveau départ..................................................... 49 (Pascal Perri) Commerce, distribution: faire respecter la loi et actualiser les règles de concurrence..................... 50 Le courage de la vérité.............................................. 54
VILa révolution antillaise
Des îles franches ...................................................... 57 Le retour aux fondamentaux: cultiver la terre pour se nourrir.......................................................... 59 Prendre l’initiative d’un marché commun des États de la Caraïbe ............................................. 62 Tourisme contre une vision quantitative de la défiscalisation.................................................. 64 Énergie :objectif solaire à une génération ............... 67 Pour la fondation d’un modèle d’économie politique pour les Antilles......................................... 68
Les crises antillaises et le double fond de l’identité..................................................................71 (Michel Giraud)
Mémoire de l’esclavage, la République en échec!........................................... 83 (Serge Romana) Crise dans les DOM et mémoire de l’esclavage......... 83 Mémoire de l’abolitionnisme, mémoire assimilationniste ....................................... 87 Grandeur et décadence de la mémoire abolitionniste républicaine .................... 95 L’échec de la politique mémorielle abolitionniste de la république ......................................................103 Républicains et nationalistes, «menm bet menm plèl» ?.......................................106 Français descendants d’esclaves.............................109 Français descendants d’esclaves: un combat pour une nouvelle République................................. 114
SommaireVII
La diaspora antillaise de France............................. 117 (Luc Laventure) Le terme « diaspora » est-il idoine, approprié, adéquat ?................................................................120
Index des noms propres...........................................143
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant