//img.uscri.be/pth/b78ad56907dddca7098f1a5dda82ff2768b8e26a
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La sécurité routière

De
228 pages
Avec plus de 1 200 000 tués par an et des dizaines de millions de blessés, les accidents de la route, devenus le plus grand fléau sanitaire du XXIe siècle, frappent aujourd'hui surtout les pays en développement. Mais la communauté internationale s'y intéresse trop peu. L'auteur, fort d'une expérience unique qui a permis de diviser par quinze le risque sur les routes de France et d'Europe, dénonce ce scandale. Au-delà de la Francophonie, c'est une nouvelle stratégie mondiale contre le fléau des accidents de la route que propose cet ouvrage.
Voir plus Voir moins
Christian Gerondeau
LA SÉCURITE ROUTIÈRE
Une réussite française, un défi pour la Francophonie
un défi pour la Francophonie ,
ne réussite française U
Préface de Jean Todt
LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE
Christian Gerondeau
LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE
Une réussite française, un défi pour la Francophonie Préface de Jean TODT
DU MÊME AUTEUR
Les Transports urbains,Éditions PUF, collection « Que saisje ? » La Mort inutile, la sécurité routière,Éditions Plon L’Énergie à revendre,Éditions J.C. Lattès Les Transports en France,Éditions Transports Actualité Les Transports en Europe,Éditions EDS Candide au pays des libéraux,Albin Michel Transport in Europe,Artech House Publishers, BostonLondres La Saga du RER et le maillon manquant,Presse de l’École Nationale des Ponts et Chaussées Les Danseuses de la République, SNCF et transports publics, L’Harmattan Écologie, la Grande Arnaque,Albin Michel CO2, un mythe planétaire,Éditions du Toucan Climate, the Great Delusion,Stacey International London Écologie, la fin des illusions,Éditions du Toucan La Poule aux Œufs d’Or : La Renaissance de Polytechnique,Éditions du Toucan Climat : J’accuse,Éditions du Toucan United Nations Climate Liars,Éditions du Toucan
© L’Harmattan, 2016 57, rue de l’ÉcolePolytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 9782343105475 EAN : 9782343105475
Je dédie ce livre à Jean Todt et Michelle Yeoh, acteurs infatigables de la lutte pour la sécurité routière dans le monde
PRÉFACE  C’est avec un très grand plaisir que j’ai accepté de préfacer le livre de Christian Gerondeau, un précurseur, un acteur et un expert particulièrement reconnu en matière de lutte contre l’insécurité routière. Mais pourquoi un ouvrage sur la sécurité routière et en quoi la Francophonie est-elle particulièrement concernée par ce combat ?  J’ai eu l’occasion, le 15 avril dernier, à la tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies, en qualité d’Envoyé Spécial de son Secrétaire Général pour la Sécurité Routière, de parler d’hécatombe silencieuse. Il s’agit en effet d’une pandémie, d’un fléau sanitaire si considérable qu’on préfère, en général, et pour de nombreuses raisons sur lesquelles je ne saurais m’étendre ici, en parler le moins possible.  Il faut cependant rappeler sans cesse des chiffres terrifiants. Plus de 1.200.000 morts chaque année dans le monde, soit 12 personnes tuées sur les routes toutes les 5 minutes, et pendant le même laps de temps 480 blessés plus ou moins gravement ; ou encore 500 enfants tués chaque jour sur les routes, principalement en allant ou en revenant de l’école. L’insécurité routière est, ne l’oublions pas, la première cause de mortalité chez les jeunes.  L’espace francophone bien évidemment (et malheureusement) n’est pas épargné par les accidents de la route. On y compte 130.000 tués sur les routes chaque année selon l’Organisation Mondiale de la Santé !  Cet espace francophone est en plein essor : démographique, économique, commercial, culturel, éducatif… Toutes raisons pour lesquelles dans l’avenir
7
son parc automobile et routier au sens large, ses infrastructures routières, le nombre de ses usagers de la route vont heureusement connaître un développement rapide, clé de la sortie de la pauvreté et de la prospérité.  Mais l’insécurité routière va s’accroître aussi si rien n’est entrepris. Or la Francophonie est un espace de solidarité, de coopération et de formation. Les pays développés qui en sont membres doivent donc aider et appuyer ceux qui sont en développement et manifestent leur volonté de réduire l’hécatombe. Car, fort heureusement, la Francophonie compte en son sein des pays qui ont obtenu des résultats exemplaires dans leur combat contre le fléau routier. La France, parmi d’autres et par exemple, en proportion de son trafic, connaît 15 fois moins de victimes que dans les années 70. Le Canada, la Belgique, la Suisse et d’autres encore ont également obtenu de remarquables résultats.  J’ai donc suggéré qu’au prochain Sommet des Chefs d’État et de gouvernement, à Madagascar, en Novembre 2016, ces questions soient abordées pour la première fois et que des actions soient envisagées, y compris mais non exclusivement en matière de formation, domaine dans lequel la Francophonie mène un combat remarquable. Je voudrais en effet insister sur l’importance de ème l’éducation à la sécurité routière. Il faudrait au 3 millénaire que chaque enfant apprenne, non seulement à lire, écrire et compter mais aussi à circuler : comme piéton, cycliste, motocycliste et futur conducteur de véhicule. C’est un objectif considérable, mais accessible si on le veut.  On a coutume de dire qu’impossible n’est pas français, dans cette langue que nous « avons en partage », et qui
8
nous incite à coopérer pour démontrer qu’il est possible de faire reculer partout ce qui est, n’ayons, une fois encore, pas peur des mots, un massacre. Paris, le 8 octobre 2016 Jean Todt Envoyé Spécial des Nations Unies pour la Sécurité Routière Président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA)
9