//img.uscri.be/pth/e24fb0633e46bf1ea92454c15cc7b6eef2ec2452
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le transport public à N'Djamena

De
204 pages
A travers les interviews et les enquêtes menées auprès des acteurs sur le terrain, ce livre se propose d'analyser le fonctionnement du système de transport public à N'Djamena avec comme point focal le réseau des acteurs et les conflits qui en découlent.
Voir plus Voir moins
La plupart des chauffeurs sont peu qualifiés. Ils n’ont pas ou peu
difficilement desservis, et ce notamment à cause de la mauvaise
effet que le transport public à N’Djamena n’est pas fiable. Les taxis motos font leur apparition vers la fin des années 1990 comme une alternative aux problèmes de mobilité. Malgré cette alternative, les problèmes liés à la sécurité, au confort, au tarif et à l’accessibilité vont toujours grandissant. Dans ce contexte, nous nous posons la
impliqués dans ce secteur afin d’améliorer la qualité du service ?
autres et de prendre des décisions importantes afin de résoudre
interviews et les enquêtes menées auprès des acteurs sur le terrain,
acteurs et les conflits qui en découlent.
Berlin. Il est aussi diplômé de l’institut des sciences régionales et de la planification
Etudes africaines
Série Sociologie
Nadmian N
Le transport public à N’Djamena
Le transport public à N’Djamena
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Paul LANDO,Territoires du vodoun en milieu urbain, Le cas de Ouidah en République du Bénin, 2016. Josué GUÉBO,Dictionnaire des mots et expressions du français ivoirien, 2016. Christine THÉODORE,Objets d’initiation. Rencontre avec un chasseur dozo. Échanges d’objets et modifications des interactions, 2016. e Pierre Kamé BOUOPDA,Histoire politique du Cameroun au XX siècle, 2016. Théophane AYIGBÉDÉ,Déchets solides ménagers et risques environnementaux au Bénin, 2016. Tidiani SIDIBE,L’essentiel du management d’une banque commerciale. Du front office au back-office,2016. Justelle MATSITSA KIANGATA,Conscience historique et devenir des États africains, 2016. Alhousseini MOULOUL,Les Touaregs du Niger.Chroniques des années de braises,2016.Emmanuel KAMDEN,Innovation entrepreneuriale et développement durable en Afrique : défis et opportunités,2016. Albert B. KALONGA LUSE-LUA-NZAMBI,Désarmement, démobilisation et réintégration des enfants-soldats. Échec au Sud-Kivu ?, 2016. Zakaria FADOUL KHIDIR,Anthropologie des populations tchadiennes. Les Béri du Tchad, 2016. Célestin HITIMANA,Rwanda : deux siècles de crimes contre l’humanité, 2016. Maximin Lucien DA,La noix de cajou, levier de développement local au nord-est de la Côte d’Ivoire, Contribution au développement socialement durable, Cas du district du Zanzan : Gontougo et Bounkani, 2016. Ousmane KOUANGBE HOUZIBE,L’impasse démocratique en Afrique francophone : le cas du Tchad. Les dimensions juridiques, politiques et institutionnelles de la démocratisation en Afrique subsaharienne, 2016. Titi PALE,Les femmes victimes de la guerre civile ivoirienne. Récits d’atrocités et (auto) reconstruction, 2016.
Nadmian NDADOUM
Le transport public à N’Djamena
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09516-5 EAN : 9782343095165
Je dédie cette thèse à mon père défuntNDjekolé Ndadoum André Le Kemkeilar que Dieu a rappelé auprès de LUI le 10 février 2009. Même loin de moi, tu ne cessais de prier, de m’encourager et de me donner des conseils, chaque fois que cela était nécessaire par des coups de fil.
CHAPITRE 1 Introduction
Cette étude porte sur les possibilités et les limites de l’offre de transport public à N’Djamena, capitale de la République du Tchad. Il s’agit d’analyser le fonctionnement du système de transport des minibus et des taxis motos avec comme point focal l’analyse de l’organisation des acteurs.
Le transport urbain, et en particulier celui des taxis motos, est encore loin d’améliorer les conditions de déplacement des habitants de N’Djamena à cause, notamment, de certaines singularités qu’elle présente, à savoir les embouteillages, les accidents de la route, la pollution de l’air et sonore (cf. Ezzine 2000) (cf. Gakenheimer 1999) (cf. Cervero et al. 2007).
En outre, il est dominé par la présence d’innombrables entreprises privées de minibus. Elles n’offrent cependant pas un service de qualité. Il n’y a pas d’aménagement approprié pour les arrêts sur la voirie. Les horaires ne sont pas réguliers. De même, il n’y a pas un tarif standard. Le prix se négocie. La plupart des chauffeurs sont peu qualifiés. Ils ont peu ou pas suivi une formation dans une auto-école. Les quartiers périphériques sont difficilement desservis, et ce notamment à cause de la mauvaise qualité des infrastructures routières. Cette situation montre en effet que le transport public à N’Djamena n’est pas fiable. Les taxis motos font leur apparition vers la fin des années 1990 comme une alternative aux problèmes de mobilité (cf. Trans-Africa 2009). Malgré cette alternative, les problèmes liés à la sécurité, au confort, au tarif et à l’accessibilité restent toujours irrésolus.
Au Tchad, il y a peu d’études réalisées sur le système de transport des taxis motos et des minibus. Cela est lié aux difficultés de recherches, notamment la collecte des données et des informations auprès des ménages ou des acteurs concernés
9