//img.uscri.be/pth/863eb79a64428df773535f4111c7cb934a35fb4d
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les défis de la petite entreprise internationale

De
286 pages
La petite entreprise internationale doit surmonter des difficultés : allocation des ressources, encadrement d'équipes éloignées et multiculturelles. Cet ouvrage, qui étudie plus particulièrement les différences culturelles Europe-Asie, propose des solutions, notamment la construction d'un langage commun de management et le développement de compétences interculturelles pour une gestion plus performante.
Voir plus Voir moins
Les défis de la petite entreprise internationale
Langage de management
et compétences interculturelles
Dernières parutions
Entreprises et Management Collection dirigée par Ludovic François La collectionEntreprises et Managementest destinée à accueillir des travaux traitant des questions liées aux sciences de gestion et à lentreprise.Lesouvragesepuuxbliséosntonitsspusourdelatpèlupartunevocationpratique. Certains dentre h ses profes soutenues à HEC. sionnelles Kamilia BAHIA,Le Processus de réalisation dun mémoire ou dune thèse en marketing, 2011.Françoise DUPUICH (sous le dir. de),La Gestion des ressources humaines en devenir, 2011. Jean-Baptiste POULLE,Réflexion sur le droit souple et le gouvernement dentreprise, 2011. Jawad MEJJAD,Le rire dans l'entreprise. Une analyse compréhensive du rire dans la société, 2010. Jean-Charles MATHE,Analyse et management stratégiques, 2010. Frédéric ISELIN,Entrepreneurs, managers, vendez-vous assez cher ?, 2010. Audrey BECUWE,Gestion des ressources humaines dans les municipalités françaises. De lexpérimentation à linstitutionnalisation, 2010. Gabriel GUERY,Droit du travail à lintention des managers, 2010. My-Lan CAO,Les vrais enjeux dun projet de construction durable, 2009. Alain COUGARD,Du gel des salaires à la débâcle des compétences. Plaidoyer pour un nouveau regard sur la rémunération, 2009. Sami BASLY,Le processus dinternationalisation de lentreprise familiale, 2009. Victoire de MARGERIE,Strategy and technology, 2009.
AndrésDÁVILASimon COUDERC LES DÉFIS DE LA PETITE ENTREPRISE INTERNATIONALE
Langage de management et compétences interculturelles Préface de Frank Bournois Postface de Marc Bonnet LHarmattan
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96800-4 EAN : 9782296968004
SOMMAIREPRÉFACE...................................................................................9POSTFACE ..............................................................................13INTRODUCTION ....................................................................17PREMIÈREPARTIE:DÉVELOPPEMENT DESPETITES ENTREPRISES À LILANORETNITAN: DÉFI DE GÉRER LA LE COMPLEXITÉ ET LA DIVERSITÉ CULTURELLE........................27Chapitre 1 - La problématique des petites entreprises à linternational ....................................................................291.1. La petite entreprise multinationale, ses caractéristiques et ses contraintes. .................................311.2. La gestion de la complexité et des ressources des petites entreprises multinationales .................................521.3. La petite entreprise internationale confrontée à linterculturalité .............................................................66Conclusion du Chapitre 1. .................................................77Chapitre 2 - Management international : vers un nouveau paradigme ..........................................................................792.1. Les approches théoriques sur les différences culturelles.......................................................................812.2. Exemple dune approche intégratrice : lalternative socio-économique ........................................................1082.3. Quelques principes de gestion interculturelle .......115Conclusion du Chapitre 2. ...............................................119CNCOSILUONDELAPREMIÈREPARTIE..............................121DEUXIÈMEPARTIE:CONSTRUIREUNLANGAGECOMMUNET DÉVELOPPERDESCOMPÉTENCESDANSLENTREPRISE IONALETINAERNT..........................................................23..1....Chapitre 3 - Le référentiel commun de management et le développement de compétences interculturelles .............1253.1. Construction du référentiel de management .........1273.2. Les compétences interculturelles dans les organisations internationalisées ...................................1463.3. Complémentarité entre le référentiel de management et le développement des compétences .........................177Conclusion du Chapitre 3. ...............................................191
Chapitre 4 - Assurer le succès dune action dans une petite entreprise internationale ..................................................1934.1. Une gestion performante des petites entreprises internationales..............................................................1944.2. Lagent du changement interculturel ....................2044.3. Le protocole dintervention ..................................216Conclusion du Chapitre 4. ...............................................230COSIONNCLUDELADEUXIÈMEPARTIE.............................233CONCLUSIONGÉNÉRALE ................................................235RÉFÉRENCESBIBLIOGRAPHIQUES................................245GLOSSAIRE ..........................................................................272LISTEDESFIGURES ...........................................................281LISTEDES382................XUAELBAT.......................................
« Ce n'est pas dans je ne sais quelle retraite que nous nous découvrirons : c'est sur la route, dans la ville, au milieu de la foule, chose parmi les choses, homme parmi les hommes. » [Jean-Paul Sartre] - Situations
PRÉFACE Les puissances dantan sont aujourdhui amenées à se remettre en cause du fait du comportement dynamique de nouveaux acteurs. Les entreprises sont inexorablement appelées à renouveler leurs offres pour s'adapter. En déconcentrant leurs organisations, les nouveaux entrepreneurs démultiplient leurs présences et saffranchissent ainsi des frontières. Ce faisant, ils assimilent de nouvelles cultures, souvrent à de nombreuses opportunités, augmentent leur capital de connaissances et accroissent leurs chances de capter des affaires. Ce mouvement, d'ordre apparemment micro-économique, participe subrepticement à la reconfiguration mondiale en cours. Des théoriciens comme Baumol, Litan et Schramm (2007) soulignent bien quune économie dynamique repose essentiellement sur un ensemble dentreprises innovantes liées à de grands groupes déjà bien établis : en lentreprenariat dinnovation réside la clef vers le succès. Bien que les groupes développent des innovations et fournissent les liquidités nécessaires pour les développer en produits et services disponibles à un prix convenable, ils sont plus adaptés à « lentreprenariat réplicatif ». Hors, ce ne peut être qu'à travers un capitalisme entrepreneurial des PME que linnovation sera assez radicale pour pousser durablement la croissance économique. Dailleurs, la population active n'est-elle pas majoritairement salariée par les petites et moyennes entreprises ? Par exemple, la part de la population active contribuant à l'activité des PME serait de 60,1% en Allemagne, de 58,9% au Royaume-Uni et de 55% en France (selon les différents instituts statistiques nationaux). Pour Filion (2007), les PME créent 80% des emplois en France. L'intérêt est général à encourager leur développement et à soutenir leur internationalisation. Ce soutien passe par une transformation réelle du management afin de préparer les entrepreneurs à rencontrer de nouvelles cultures, à revoir leurs processus de fonctionnement, à redimensionner leur outil de production, à revoir leurs offres pour les rendre « World compatible ».
9
Le livre stimulant que nous proposent Andrès Dávila et Simon Couderc contribue de manière structurée et concrète à accompagner le développement et le succès de la petite entreprise internationale. Cest dans cet esprit de recherche de performance que cet ouvrage a été préparé. Des entreprises présentes à linternational ont été observées à la loupe afin d'identifier les mécanismes sensibles et les ressorts subtils de fonctionnement. Les auteurs, en s'appuyant sur leur expérience vécue, apportent une valeur ajoutée précieuse à l'entrepreneur qui veut s'engager dans les (micro)-réglages propres à son contexte. La première partie présente de manière synthétique et pratique les principales théories utiles du management international. De nombreux points pratiques sont proposés sur les difficultés propres aux PME internationales. Une des originalités du livre est d'aborder pratiquement les blocages récurrents que rencontre le patron. Ainsi sont traités avec lucidité les problèmes managériaux concentrés sur un petit nombre de collaborateurs et managers tout comme limportance de repenser pratiquement les techniques managériales classiques. Parmi les autres problématiques essentielles dans lesquelles les deux auteurs nous entraînent, l'entrepreneur avisé appréciera les réponses à une question lancinante : comment allouer les moyens nécessaires au développement de la petite entreprise, souvent incomprise du fait de sa petite taille et de sa dispersion géographique. Les exemples pertinents nous font voyager dans des situations économiques en France mais aussi dans les pays émergents en Asie. Un large spectre de questionnements se retrouve ainsi illustré par un grand nombre de PME internationales couvrant des conditions demploi très différentes, des techniques managériales à flexibiliser. La seconde partie propose un véritable modèle dintervention. La méthodologie présentée guide le dirigeant qui doit mener cette transformation : 1) savoir déployer deux instruments-clés (un référentiel de management, une gestion des compétences interculturelles) et 2) appliquer les modes dintervention suggérés pour réussir à gérer une PME internationale. Les pays émergents changent la donne et nous interpellent sur la pertinence et la robustesse absolues de nos méthodes
10