Le Cambodge colonial et ses " mauvais français "

De
Publié par

S'appuyant sur de nouveaux éléments des archives françaises, vietnamiennes et cambodgiennes, ce livre se consacre à ceux qui se tenaient aux frontières entre les colonisateurs et les colonisés : interprètes indigènes, intermédiaires, concubines et leurs enfants métis, marginaux européens - ceux que les autorités à Saigon appelaient " les mauvais Français". L'ouvrage révèle le rôle crucial joué par ces personnages dans l'établissement du Protectorat français au Cambodge.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
EAN13 : 9782336391281
Nombre de pages : 382
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Caraman dont la biographie sert de fil rouge à l’histoire.
Gregor MULLER
LE CAMBODGE COLONIAL ET SES « MAUVAIS FRANÇAIS »
Les débuts du Protectorat français et la vie de Frédéric Thomas Caraman, 1840-87
Traduit de l’anglais par Bénédicte du Cheyron Monroe
08/09/15 22:23
1
2
Le Cambodge colonial et ses « mauvais Français »
Recherches Asiatiques Collection dirigée par Philippe Delalande
Dernières parutions
Avòunado NGWÂMA,La cour d’amour. La galanterie dans les contreforts orientaux de l’Himalaya, 2014. Jean-José SEGERIC,La Chine et le traité de Versailles (1919). Une trahison occidentale, 2014. Nguyên BA THIÊN,La Cochinchine. Histoire d’une colonie française en Asie extrême, 2014. Claude HELPER,La politique des USA en Corée du Nord. Un fiasco, 2014. Olivier LOUIS,Histoire du Pakistan jusqu’à nos jours, 2014.Jacques MAÎTRE,ViLt Nam central. Renaissance de la vallée d’A ưới après les bombes américaines et l’agent orange (1961-2011), 2013. Jean-José SÉGÉRIC,Le Japon militaire, 2013. Barbara VAILLANT,Boat people vietnamiens. Entre mémoire et diaspora, 2013. Jean-Claude PIVIN,Les semailles des Kurus. Extraits choisis du Mahābhārata, 2012. LI Hong,La renaissance des campagnes en Corée du Sud 1960-2012, 2012. Marion FROMENTIN-LIBOUTHET,L’image du Laos au temps de la colonisation française (1861-1914),2012. Philippe GENDREAU,Pierre-Marie Gendreau. Un missionnaire vendéen au Tonkin, 2012. Gérard Gilles EPAIN,Indo-Chine. Découverte, évangélisation, colonisation. Une histoire coloniale oubliée,Tome I, 2012. Gérard Gilles EPAIN,Indo-Chine, la guerre. Une histoire coloniale oubliée, Tome II, 2012. Thach TOAN,Les Khmers à l’ère de l’hindouisme (20-1336 apr. J.-C.), 2012. Linda AÏNOUCHE,Le don chez les Jaïns en Inde, 2012. Quang DANG VU,Histoire de la Chine antique,Tomes I et II,2011. Yumiko TAKEHARA YAMADA,Japon et Russie. Histoire d’un conflit de frontière aux îles Kouriles, 2011. Guy BOIRON,La Grande Muraille de Chine. Histoire et évolution d’un symbole, 2011. Prince Mangkra SOUVANNAPHOUMA,Laos. Autopsie d'une monarchie assassinée, 2010 Marguerite GUYON DE CHEMILLY,Asie du Sud-Est. La décolonisation britannique et française, 2010. e e Joëlle WEEKS,au XIXReprésentations européennes de l’Inde du XVII siècle, 2009.
Gregor MULLERLe Cambodge colonial et ses « mauvais Français »
Les débuts du Protectorat français et la vie de Frédéric Thomas Camaran, 1840-87
Traduit de l’anglais par Bénédicte du Cheyron Monroe
Titre original :
Colonial Cambodia’s ‘Bad Frenchmen’ : The rise of French rule and the life of Thomas Caraman 1840-87
Éditeur original :
Routledge, 2 Park Square, Milton Park, Abingdon, Oxon OX14 4RN pour le Royaume UnietRoutledge 270 Madison Ave, New York, NY 10016 pour les États-Unis et le Canada
ISBN original :
ISBN10 : 0-415-35562-1 (hbk) ISBN10 : 0-415-54553-6 (pbk) ISBN10 : 0-203-00201-6 (ebk) ISBN13 : 978-0-415-35562-9 (hbk) ISBN13 : 978-0-415-54553-2 (pbk) ISBN13 : 978-0-203-00201-8 (ebk) Traduit de l’anglais par Bénédicte du Cheyron Monroe
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06673-8 EAN : 9782343066738
Pour Ingrid
« Il est de ces gens qu’on connaît pour les avoir vus partout ; on leur serre la main, on leur parle, on les écoute… Qui sont-ils, d’où viennent-ils, que font-ils? On se demande un instant, et, ne trouvant pas la réponse, on n’y pense plus ».
Anthony W. Klobukowski, chef du cabinet du gouverneur de Saigon, 1885
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.