Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 7,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Contes et jongleries

de editions-de-la-paix

Le lièvre de Patagonie

de editions-gallimard

Extrait de la publication
S
ss
Extrait de la publication
ro
E S
Extrait de la publication
C H E
02
roductions destinées à une ou partielle faite par quelque use, est illicite et constitue une  de la propriété intellectuelle.
ont sei-lait al ). u’ils aient han-rire. ille fera ose, elle l n’y
ns
Extrait de la publication
’abeille
vo enamorado. vedo
ui animait le «réseau ers réseaux organisés Résistance– passa la lraux, réfugié dans le e Malraux: «Soyons
n père était un mon-e de France, membre l n’avait pas d’arme. ildé avec Malraux, le n agent de la Gestapo coup de filet et passa  il fut relâché. Nous uelque temps encore e que mon frère aîné de Paris et de la zone n bref séjour, il nous
Extrait de la publication
 résistance de mon n élément détermi-e, grâce notamment cteur du musée de ser en Espagne. J’ai r, qui fut arrêté puis père, apparemment ndant, il tombait de on père, lui aussi, a ère, en 1944, mais ernière fois que ma e de la Gestapo, en lusions sur son sort: te relâcheront.» En ère. L’un et l’autre fférents, du «convoi rs que les Parisiens ération. La fiche de erdacht terroristischer st mort au camp en avensbrück. Quand stance de mon père, i au camp pendant A (Organisation de confidences reçues, nt dit qu’il avait tra-nt prennent acte le ure française délivré ccordant la médaille ille militaire, à titre u de son passé en t question de boîtes messages rédigés en épaules, c’était telle-. Mais le fait est que
Extrait de la publication
e i l l e
ngés de charançons, crits orientaux et les t dans les dernières t philologue, se sent aux). Et au fond de llets couverts d’idéo-en les avaient si bien , même pour le plus
p, je sais des choses. ts et de leurs témoi-, j’ai vécu dans une s trop jeune – j’avais la réalité, disait-on, rop jeune aussi pour ment d’injustice une  reproche quelques re: «Oh! François, , quand des rescapés e, c’était comme si , conservateur de la r la porte de l’appar-sser sans m’accorder re part ma mère ne ie au camp. Ses sou-un rabâchage d’an-s, ne voulaient pas tais là, toujours pré-ait atrocement, dans out en lui exprimant inaire, était surtout rre qui se faisait dési-ourageuse au camp. u’elle, ont toujours élène» qui les avait
Extrait de la publication
ucation chrétienne ose – «ne jamais se , qu’elle a été coura-
sur cette méfiance à nnées-là. Un jeune e réseau avant d’être artie de la «brigade ra, à son retour, très elle: il avait connu écits qui tendaient à rades compatissants, re le chérissait. Cela issait, elle, la vérité , mais l’avilissement senterie, la mort de ’idée qu’il n’était pas toire, idée qui, par  d’autant mieux, la es par bien des côtés us de solidarité chez ent cinquante Fran-u «kommando» de t restaient vivantes ée soviétique. Donc nnées après la mort plètement perdu de nte. Ce fut à l’occa-ourire du chat, où je ne et à celle de ma ’écrire ce qu’il m’a fasse un aveu: arrêté vait intégré la direc-tien de son identité t le transport vers la