Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Hypnose et autohypnose

De
202 pages
Longtemps reléguée au silence par la psychanalyse l'hypnose connaît aujourd'hui, sous d'autres noms, un renouveau attesté par le succès de méthodes de relaxation qui en procèdent. Mais de tout temps l'état mental où elle s'enracine a inspiré la recherche d'expériences libératrices. C'est le cas des diverses formes de prières ou de la spiritualité propre au quiétisme et au zen.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Hypnose et autohypnose
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56456-5 EAN : 9782296564565
Michel Larroque
Hypnose et autohypnose
Nouvelle édition revue et augmentée LHarmattan
5
Du même auteur chez LHarmattan Hypnose, suggestion et autosuggestion, 1993.Volonté et Involonté dans la pensée occidentale et orientale, 1994. Approches occidentales du bouddhisme zen, 2003. Esquisse dune philosophie de lamour, 2006. La philosophie au lycée, 2007.
À la mémoire dePierre Janet
Avant-propos
Lhypnose nest pas un fait singulier relevant dune explication indépendante. Elle est, au contraire, indissociable des lois générales du psychisme. Sa nature en est déductible comme une conséquence particulière lest des prémisses qui la fondent. Elle constitue donc un révélateur. Lintérêt dune réflexion sur lhypnose est donc damorcer une interrogation sur lessence de la conscience à partir dun faisceau de données concrètes. La première dentre elles est linduction de lhypnose. Les procédés mis en uvre pour la produire doivent en révéler lessence. Tous ont pour but de promouvoir la passivité du sujet. Il faut donc approfondir la nature de lactivité mentale dont la suspension autorise lhypnose. Leffort crée la conscience en instaurant une distance entre le sujet et la durée vécue, forme générale de ses états mentaux. Il en résulte un clivage de lêtre, une objectivation de sa vie psychologique, une spatialisation du temps. La passivité hypnotique abolit ces caractères essentiels de la conscience : le sujet hypnotisé est un être unifié, coïncidant avec son vécu, ignorant, faute de recul, sa temporalité. Si cette hypothèse est exacte, elle doit pouvoir rendre compte des principaux effets de lhypnose. Linterprétation, dans la perspective ainsi définie, des hallucinations positives ou négatives, des modifications fonctionnelles, des régressions, des créations de personnalités fictives, de lamnésie post-hypnotique devrait avoir valeur de preuve.
Lhystérie apparaît comme le terrain privilégié de la suggestion à condition de ne pas confondre lessence de cette dernière avec lhétérosuggestion. Or, « létat mental des hystériques » reproduit jusquà la caricature les traits caractéristiques du vécu hypnotique. Le névrosé obsessionnel, peu suggestible, accuse les traits opposés. Lexamen de ces deux structures névrotiques constitue donc une confirmation de la théorie proposée. Lhétérosuggestion nest quun moyen commode pour produire le vécu hypnotique. Mais dautres procédés tels que lhabitude y parviennent également. Le rapport à autrui nest donc pas essentiel dans les phénomènes de suggestion. Les explications de lhypnose par les remous affectifs que suscitent la proximité de lhypnotiseur et de lhypnotisé en manquent la vraie nature. Lautohypnose parvient à produire des effets identiques à ceux de lhypnose classique. Elle a été constamment utilisée au cours des temps, sous des noms divers, comme outil de paix intérieure ; elle constitue actuellement la trame de la plupart des méthodes de relaxation. Le fond de lhypnose est un vécu temporel particulier : le sujet coïncide avec la mobilité de la durée au lieu de sen forger, à distance, une représentation objective. Dautres expériences partagent ce fond commun avec lhypnose. Bien que différentes, elles sen rapprochent cependant comme des espèces diverses au sein du même genre.
10