//img.uscri.be/pth/9792d62c245c88e7709a411c9b7709b538cb8070
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Images du monde

De
196 pages
L'expression "image du monde" est au centre de La Certitude, écrit de la maturité de Wittgenstein. Elle cristallise toute une série d'aspects liés à la représentation que nous nous faisons du monde d'un point de vue plus anthropologique que scientifique. Ici se trouvent réunies les conférences d'un groupe de spécialistes et lecteurs internationaux de Wittgenstein de différents horizons qui questionnent et expliquent cette expression à travers différentes approches.
Voir plus Voir moins
CAHIERSDEPHILOSOPHIEDULANGAGE
V 9 OLUME
PIERREFASULA& ANTONIASOULEZ(COORD.)
I MAGES DU MONDE QUELLEPLACEPOURLASCIENCE?
ARTICLES P. FASULA C. GOTTSCHALKM. LEDUE. MARROUP. MERLIERA. MORENOS. PLAUDA. SOULEZ
Images du monde
Quelle place pour la science ?
Dans lesCahiers de philosophie du langage: Grammaire, sujet et signification(1994/1) Otto Neurath, un philosophe entre science et guerre(1997/2) Musique, rationalité, langage(1998/3) Pensées du possible(2000/4) Catégories(2003/5) F. Waismann, textures logiques(2006/6) Wittgenstein en confrontation(2011/7) Grammatical ou transcendantal(2012/8)
Images du monde
Quelle place pour la science ?
Actes de la journée internationale « Weltbild » 23 janvier 2014 Antonia Soulez (Paris 8) et Pierre Fasula (Paris 1) Avec le soutien de : Paris 8 Maison des sciences de l’homme Paris-Nord Fondation Biermans-Lapôtre
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05560-2 EAN : 9782343055602
SOMMAIREPrésentation par Antonia Soulez Weltbild, quelle place pour la science ? .......................... 9 Sabine Plaud (PSL Research University) LeWeltbildcomme style de pensée et comme image primitive : la compréhension wittgensteinienne de la certitude première.......................................................... 19Élise Marrou (Archives Husserl) WeltbildouWeltmodell? L’image du monde, entre force pratique et force formatrice ...................... 43 Philippe Merlier (Académie de Limoges) La certaineté ................................................................... 69Michel Le Du (Université de Strasbourg) Formes de vie de base .................................................... 89 Arley Moreno (Université de Campinas, Brésil) Pragmatique de la relation/propriété interne : l’aspect .......................................................................... 123Cristiane Gottschalk (FE-USP) Formation de certitudes et compréhension ............... 153 Pierre Fasula (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Forme de représentation, forme de vie et image du monde ....................................................... 177
7
WELTBILD,QUELLE PLACE POUR LA SCIENCE? Présentation par Antonia Soulez (Pr. émérite, Univ. Paris 8) Le 23 janvier 2014 1 – Remerciements Merci d’abord à la Fondation Biermans-Lapôtre qui nous accueille dans ses beaux lieux une deuxième fois, – Élise Marrou se souvient de la première dédiée à l’œuvre de Lydia Goehr –, à Monsieur Gonfroid et son équipe ici, dont Ann Schaefer à la communication, à Pierre Fasula en particulier qui m’a épaulée dans cette entreprise dès le début. Merci à vous tous présents ici qui avez répondu oui à l’invitation en toute fidélité au projet initial, et à Arley Moreno qui vient d’arriver avec Cristiane Gottschalk, du Brésil via L’Espagne et qui est à la source de ce projet surnommé d’abord Bellagio dont je m’en vais maintenant raconter l’aventure. 2 – La petite histoire de ce projet Une après-midi où nous déjeunions sous des pommiers autrichiens à Kirchberg, lors d’un Symposium Wittgens-tein, en plein mois d’août, Arley eut l’idée de monter avec moi cette Journée. C’était l’été 2011. D’une heureuse après-midi entre deux conférences où il faisait bien chaud, alors que nous dégustions des truites du ruisseau qui coule non loin, ce projet a d’abord germé puis s’est enrichi jus-qu’à prendre la forme d’aujourd’hui. Il devait, dans l’intervalle entre cet été à Kirchberg et aujourd’hui, don-
9