Que valent les valeurs ?

De
Publié par

Valeur éthique et valeur économique se rapportent toutes les deux à une certaine notion de la richesse. Sont abordés les thèmes suivants : les liens entre valeurs éthiques et la valeur économique, la valeur économique des valeurs éthiques, les nouvelles valeurs.
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 15
EAN13 : 9782336356945
Nombre de pages : 113
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Adélaïde de Lastic
Q ue valent les valeurs ?
Préface de Valérie Lejeune
Que valent les valeurs ?
Collection « Ad Valorem » *
AdélaïdeDELASTICQue valent les valeurs ?
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04035-6 6EAN : 978234304035
Sommaire Préface de Valérie LEJEUNE.....................................................9 Introduction ..............................................................................13 Chapitre 1 : Valeurs éthiques vs valeur économique ?.............15 Accointances entre les valeurs éthiques et la valeur économique ..........................................................................18 Les fondements non-économiques de l’économie ...............20 Les valeurs morales, principes non-marchands, déterminant le type de sphère économique ..............................................31 Conclusion : Perméabilité du modèle ontologique de la valeur éthique et du modèle ontologique de la valeur économique ..........................................................................34 Chapitre 2 : Les valeurs ont une valeur ....................................37 Sphère humaine / sphère économique et financière .............38 Les actifs immatériels dans la valorisation financière..........42 Les actifs immatériels dans le calcul de la richesse d’un Etat ..............................................................................................44 Chapitre 3 : La valeur des valeurs peut se mesurer et cette mesure permet de montrer son impact sur la création de richesse. ....................................................................................49 Chapitre 4 : Quelles sont les valeurs qui valent ? .....................55 Nouveaux modèles socio-économiques ...............................56 Nouvelles valeurs .................................................................61 L’efficience, nouveau mode d’évaluation ............................75 Chapitre 5 : Formaliser et valoriser un autre actif immatériel : l'éthique ....................................................................................79 La structure de l’entreprise...................................................83 L’environnement et les parties prenantes.............................87 L’acteur dans l’entreprise.....................................................92 Conclusion ................................................................................97 Bibliographie ..........................................................................105
7
Préface de Valérie LEJEUNE Je suis particulièrement heureuse que le présent livre soit le premier de la collection AD VALOREM pour la société d’Edition L’HARMATTAN. C’est avec beaucoup de considération et de sympathie pour le Docteur Adelaïde de LASTIC que j’invite les chercheurs et autres personnes curieuses de comprendre davantage l’évolution contemporaine de la valeur à découvrir son ouvrage. Le mot valeur enveloppe beaucoup de significations différentes : par exemple, les qualités morales comme le courage, le mérite, mais aussi les principes éthiques ou idéologiques, ou encore le prix, le profit, la production de performance et de sens. Il est vrai que la définition de la valeur couramment admise est très extensible. La valeur désigne aussi bien « une disposition d’esprit qu’un objet auquel on attribue de l’importance ». Ce qui est important étant ce qui est utile à la satisfaction d’un besoin, d’un désir, d’une préférence et ce qui correspond à l’évolution des codes culturels. Dans le présent ouvrage, parmi les idées marquantes qui se dégagent, je citerai avant tout le fait que l’auteure conteste la dichotomie entre des valeurs économiques qui seraient transcrivablet des valeurs éthiques etes quantitativement sociales qui seraient estimables qualitativement. Les valeurs ne doivent pas forcément être cloisonnées et analysées dans leurs catégories d’origine ; elles peuvent être mobiles, malléables, adaptables dans une interprétation commune de manière à co-évoluer. En conséquence, l’auteure met en évidence que les valeurs éthiques et sociales si elles sont transposées quantitativement peuvent s’associer aux valeurs économiques. De plus, l’évaluation quantitative des valeurs économiquesetdes valeurs éthiques ou sociales en indicateur financier, qui est l’indicateur
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.