Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Environnement

De
235 pages
La question de l'environnement constitue un des enjeux majeurs des interrogations de nos sociétés contemporaines à propos de leur identité et de leur avenir. Interrogations à la fois théoriques et pratiques, qui prennent des formes extrêmement variées, tant du point de vue du langage que de l'action. Le problème de la nature et des relations que la société entretient avec elle est au centre des questions que l'homme se pose aujourd'hui sur lui-même.
Voir plus Voir moins

ENVIRONNEMENT: REPRESENT ATIONS ET CONCEPTS DE LA NATURE

Collection "Les Rendez- VODS d'Archimède"

. "Questions de développement: nouvelles approches et enjeux" Sous la directionde André Guichaoua- 1996
"Le géographe et les frontières" Sous la direction de Jean-PietTe Renard - 1997

.

A paraître prochainement:

.

"Femmes de la Méditerranée, Femmes du Nord de l'Europe, Femmes d'Afrique" Sous la direction de Nabil El Haggar et Faouzia Zouari

. .

"L'Autre: du visible à l'invisible" Sous la direction de Jean-François Rey "Voyage au pays des mathématiques" Sous la direction de Rudolf Bkouche

@ L'HARMATTAN, 1997
ISBN: 2-7384-5939-0

t Les Rendez- V ODSd Archimède

Collection dirigée par Nabil El Haggar Université des Sciences et Technologies de Lille

ENVIRONNEMENT:
REPRESENTATIONS ET CONCEPTS DE LA NA TURE
Sous la co-direction de Jean-Marc BESSE et Isabelle ROUSSEL

Jean-Marc Besse Augustin Berque Dominique Bourg Roger Cans Jean-Marc Drouin Serge Frontier Jean Goubier Florent Lamiot Isabelle Roussel Cyr Voisin Bertrand Zuindeau

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

L 'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques

Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

Remerciements

à :

La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), au Conseil Régional Nord Pas-de-Calais, au Fonds d'Action Sociale pour les travailleurs immigrés et leurs familles (FAS), au Conseil Général du Nord, à la Ville de Villeneuve d'Ascq qui subventionnent les activités organisées par USTL Culture et à Annie Debaisieux, agent comptable de l'Université des Sciences et Technologies de Lille. L'équipe d'USTL Culture: Isabelle Kustosz, directrice Corinne Gustin, responsable administrative Delphine Poirette, chargée de communication Michèle Duthillieux, secrétaire d'administration scolaire et universitaire Soumia Guennoun, Laurence Keirsgieter et Mylène Merad, secrétaires Ludovic Louvion et Paul Piris, assistants. L'ensemble des textes a été rassemblé par Edith Delbarge, chargée des éditions.

A vant- Propos

Par Nabil El Haggar
"C'est ainsi que s'est accomplie et que s'accomplit encore ]'évolution historique de l'hulnanité : née de multiples projets, mais sans projet, animée par de multiples finalités, mais sans finalité." Norbert Elias
1

Ce troisième ouvrage confirme, je l'espère, la pérennité de la collection "Les rendez-vous d'Archimède".

Le thème de l'Environnement et les rapports entre l'homme et la nature est si actuel, si large et si porteur de passions et d'idéologies qu'il nous était encore plus difficile de le mettre en place tout en restant fidèle a l'esprit des rendezvous d'Archimède. L'ensemble des textes publiés ici, reprenant les interventions de leurs auteurs lors des différentes rencontres-débats consacrées à ce thème, sont d'une grande qualité. Les auteurs ont parfaitement répondu à nos attentes. Leurs interventions, tout en s'adressant à un large public, n'ont pas cédé à une facile vulgarisation simplificatrice et réductrice. Ils ont réussi à appo11er leur réflexion, avec toute la rigueur qui s'impose, d'un point de vue philosophique, historique, scientifique, culturel, social et politique, sur les concepts et les problématiques nécessaires à la compréhension des relations entre l'homme et la nature.
I

La société des individus, 1939

9

Cet ouvrage est donc une restitution thématique d'une partie de cet espace de réflexion, de pensée et de liberté où échanges et rencontres trouvent vie en dehors de toute logique utilitaire. Notre conviction selon laquelle les savoirs et les connaissances sont le centre d'une construction lente et complexe des rapports que l'on peut avoir au monde fonde l'ensemble des rencontres proposées au "rendez-vous d'Archimède" . Cet espace multiforme se veut un lien indissociable entre la culture et l'éducation. Grand merci aux auteurs qui ont bien voulu s'associer à cette démarche dans son intégralité et tout particulièrement à Isabelle Roussel qui a préparé, avec nous, ces rencontres et à Jean-Marc Besse qui a accepté la codirection de cet ouvrage.

10

SOMMAIRE

SOMMAIRE

Préface Introduction

par Isabelle Roussel par Jean-Marc Besse et Isabelle Roussel

p. 17

p. 23

Partie I : LE CONCEPT DE NATURE, HISTOIRE ET ANALYSE PHILOSOPHIQUE
Les sens de la nature dans les discours philosophiques
par Jean-Marc Besse - Signification métaphysique de la nature

- Signification

techno-scientifique

de la nature

- Signification

éthique de la nature

p. p. p. p.

33 36 39 46

Le paradoxe de nos relations à la nature
par Dominique Bourg - Les sciences contemporaines et la réinscription théorique de l'homme dans la nature - L'inscription inverse: celle de la nature à l'intérieur des sociétés p. 51 p. 54 p. 63

Les sens de la nature: une notion équivoque mais irremplaçable
par Jean-Marc Drouin - Métaphores et équivoques - Des équivalents possibles - Une notion irremplaçable - Le monde naturel: lieu ou processus?

p. p. p. p. p.

75 78 80 82 83

Milieu et logique du lieu chez Watsuji
par Augustin Berque - Watsuji et Nishida 13 p. 89 p. 91

- Composition

de Fûdo - La théorie de la médiance - Difficultés et lin1ites de la mésologie watsujiennne - Le lieu de la subjectivité - Fûdo à la lumière d'une logique du lieu - Médiance et dépassement de la modernité

p. p. p. p. p. p.

92 93 97 98 101 103

.

Partie II : LES CONCEPTS DE
L'ENVIRONNEMENT

Conséquences de l'écologie

d'une vision systémique
p. p. p. p. p. p. p. 109 111 Il 7 121 127 132 137

par Serge Frontier - Ecologie '0' ou écologisme - Systèmes: définition - Systèmes complexes - Systèmes complets et écologie généralisée - Ecosystèmes : définition - Ecosystèmes : propriétés spécifiques - L'exploitation des écosystèmes: un processus systémique - L'homme dans l'écosystème

p. 149 p. 153

Du déchet à la marge: le dérisoire interpelle sur l'essentiel
par Jean Gouhier - La marge, un espace à double sens - Des mi1ieux disponibles pour des attitudes nouvelles - La marge, espace relictuel ou espace pionnier? - Conclusion - la marge, un espace de création possible dans les territoires d'esprit pionnier? p. 171 p. 173 p. 178 p. 183 p. 187

Le développement une introduction

durable: générale
p. 189 p. 194 p. 197

par Bertrand Zuindeau - Unité et diversité des conceptions du développement durable - Le développement durable en pratique

14

Partie III : Annexes Les trois soeurs de l'écologie
p. p. p. p. 207 209 212 212 Entretien avec Roger Cans - L'écologie latine - L'écologie gennanique - L'écologie anglo-saxonne

Apports et limites d'une écosystémique
Entretien avec Florent Lamiot

vision
p. 213

Environnement
Bibliographie

et santé
p. 223

Entretien avec Cyr Voisin

p. 231

15

PREFACE
par Isabelle Roussel

Préface

Par Isabelle Roussel

En insistant sur la problématique des rapports entre l'homme et la nature, ce volume reprend en quelque sorte le thème de la frontière, auquel un précédent cycle des Conférences d'Archimède était consacré. Mais il s'agit ici d'une frontière bien particulière, aux limites floues, tellement floues que c'est la notion d'interface qui, à vrai dire, l'emporte: l'homme est dans la nature, créature appartenant à l'écosystème terre, mais il est aussi hors de la partie matérielle et inanimée de la nature. L'homme, par l'intelligence qui lui est conférée, peut prendre de la distance, anticiper sur les éléments matériels, biologiques et faunistiques qui constituent la planète. Mais si cette distance devient domination, l'équilibre naturel fragile peut être rompu et la domination porter en elle le germe de sa propre destruction. Vouloir échapper au respect de la nature, matrice originelle et respectable, peut conduire à ces excès que certains aménageurs nous proposent à travers un univers minéralisé et sans âme, dans lequel tout le plaisir de l'harmonie avec les autres composantes de la planète a disparu. L'homme est alors comme amputé de toute une partie de lui-même, orphelin des éléments esthétiques les plus nécessaires à son développement. Sa position ainsi déséquilibrée devient dangereuse: on sait que les catastrophes dites naturelles les plus marquantes de ces dernières années sont les effets d'une nature malmenée, qui reprend violemment ses droits à l'occasion d'un phénomène paroxysmique certes. Ainsi à Nîmes, l'urbanisation intense, la bétonisation des exutoires naturels des eaux de

19

..

ruissellement parfois fougueuses en provenance de la garrigue, a engendré la catastrophe célèbre d'octobre 1988. D'où l'intérêt de cette position médiane, d'interface, situation dont la richesse a été remise en évidence par la théorie du développement durable qui insiste sur l'impératif d'autolimitation et de gestion économe des flux pour construire un monde durable et viable pour les générations futures. Plusieurs exemples permettent de mettre en évidence la fécondité de cette position d'interface, appelée médiance par Augustin Berque : - La redécouverte ces dernières années de l'importance du paysage et du cadre de vie comme facteur de développement économique et surtout social montre bien combien la nature respectée dans sa fonctionnalité écosystémique est un élément structurant du développement des sociétés. La période de la croissance et de ses effets prédateurs est terminée, le développement et ses aspects conciliateurs lui succède. - La dynamique du développement vient souvent de la marge et la découverte du déchet, du rebut, de la marginalité est un élément fort des aspirations sociales actuelles. Bien sûr, comme le paysage peut être considéré comme l'envers du décor, il en est de même pour la gestion des déchets, enjeu considérable de nos sociétés qui doivent transformer le rebut en matière première secondaire et, par une gestion intégrée des flux, faire vivre le développement sans laisser de séquelles au bord du chemin. - La santé est également un élément de réflexion guidé par cette position d'interface. Certaines contraintes naturelles ou d'origine anthropique peuvent avoir un impact négatif sur la santé humaine et générer des nuisances, voire même des pathologies. L'homme devient alors victime d'un contexte qu'il a, au demeurant, largement contribué à façonner. Cependant, une conception plus riche de la notion de santé, celle préconisée par l'O.M.S., revient à assimiler la santé à un bien-être et non plus seulement à une absence de pathologie. Dans cette perspective, le développement

20

individuel, en équilibre avec le milieu environnant, devient une condition indispensable pour accéder à une certaine qualité de vie. Là encore, la position de médiance est tout à fait essentielle puisque le développement de l'homme dépasse le statut de victime, évite celui de prédateur et s'inscrit dans un équilibre, une harmonie avec le milieu qui constitue sa matrice originelle.

21

INTRODUCTION
par Jean-Marc Besse et Isabelle Roussel

-

Introduction

Par Jean-Marc Besse et Isabelle Roussel
La question de l'environnement constitue un des enjeux majeurs des interrogations de nos sociétés contemporaines à propos de leur identité et de leur avenir. Interrogations à la fois théoriques et pratiques, qui prennent des formes extrêmement variées, tant du point de vue du langage que de l'action. L'urgence même qui est parfois exprimée au coeur de ces intelTogations montre de la façon la plus claire que le problème de la nature et des relations que la société entretient avec elle est au centre des questions que l'homme se pose aujourd'hui sur lui-lnême. Pour dessiner le visage de son avenir, l'homme contemporain a besoin simultanément de définir l'environnement de son histoire. Les Rendez-vous d'Archimède, organisés par l'Université des Sciences et Technologies de Lille, ont voulu être l'occasion et le lieu d'une réflexion plurielle sur la question de l'environnement. Occasion pour les étudiants, les enseignants, ou les curieux, de faire le point. Lieu de rencontre, pour l'Université, entre des points de vue et des discours différents. Mais cette question, l'Université ne la rencontre pas seulement de façon extérieure, quand elle se pose la question de ses relations publiques avec la société et ses différents acteurs. Elle est au coeur de l'activité de recherche et d'enseignement dans un grand nombre des U.F.R. qui la composent. Aussi bien, en posant, dans ces Rendez-vous d'Archimède, la question de l'environnement, l'Université non seulement cherche à répondre aux attentes d'un large public, mais aussi prolonge et répercute les recherches et préoccupations qui s'expriment quotidiennement en son sein. 25