//img.uscri.be/pth/5204aa3adaeb487a0539885276885ec44551e65f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,25 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Comment peut-on être chercheur(e) ?

De
103 pages
Avec la volonté de lever certains tabous, ce dialogue entre une doctorante en biologie et une astrophysicienne tente d'éclairer quiconque s'interroge sur le métier de chercheur. Il évoque les relations interpersonnelles dans les laboratoires: relation des étudiants avec leur directeur de thèse, quasi-absence des femmes dans les instances de décision, l'angoisse des post-doctorants liée à l'incertitude de l'avenir...
Voir plus Voir moins

Comment peut-on être chercheur( e) ?

www.librairiehannattan.com diffusion.hannattan@wanadoo.fr hannattanl @wanadoo.fr cgL'Hannattan, 2007 ISBN: 978-2-296-02512-7 EAN : 9782296025127

Florence Maika Lydie Koch Miramond

Comment peut-on être chercheur( e) ?

Préface d'Axel Kahn

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique; FRANCE
L 'Hannattan Hongrie Kônyvesbolt Kossuth L. u. 14-16 Espace Fac..des L'Hannattan Kinshasa

75005 Paris

Sc. Sociales, Pol. et Adm. ; BP243, KINXI

L'Hannattan ltalia Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

L'Hannattan Burkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12

1053 Budapest

Umv~&œdeKins~a-RDC

Table des matières
Préface - Axel Kahn

9
13 17 29 53 67 89

Avant-propos Maître et étudiants Femmes et Sciences Savants et modèles La responsabilité sociale des chercheurs À la croisée des chemins

7

Préface
Femmes et chercheurs, hier, aujourd'hui et demain Axel Kahn
Quelle belle aventure que celle-là. Manifester sa curiosité pour les merveilles de la nature et les lois qui les gouvernent, se poser des questions légitimes, vouloir y répondre et s'en donner les moyens. Offrir à ses pairs et au monde entier sa solution, rationnelle et vérifiable, accepter qu'elle soit remise en cause par d'autres scientifiques, contribuer de toute sa passion, de toute son intelligence et de toute son énergie au déchirement du voile d'ignorance, au développement de techniques et d'objets donnant aux hommes de meilleurs moyens pour s'épanouir, telles sont les fins et les ressorts du métier de chercheur. Avec la créativité artistique, il s'agit là d'une des voies où peut s'exprimer le talent et s'exercer la liberté d'une femme ou d'un homme, isolément et en collaboration avec leur équipe.

9

Cependant, cette présentation idyllique se heurte souvent à des réalités d'un autre ordre, liées à ce que ce sont des êtres humains qui conduisent les recherches, et qu'ils sont de ce fait tous aussi sensibles que n'importe quel autre citoyen à un entrelacs de déterminants sociaux, idéologiques et économiques. En particulier, le pouvoir masculin s'exerce aussi dans le monde de la recherche, traversé par les mêmes courants de pensée que le reste de la société. De plus, on sait depuis le XVIIe siècle que « le savoir est pouvoir », si bien que la science et la technique engendrent les outils de la richesse et de la puissance. Or, tous les artéfacts et tous les biens ne sont pas, hélas, utilisés au bénéfice de l'humanité. Il suffit d'évoquer le développement des armes modernes et les incroyables inégalités qui continuent de progresser dans le monde pour s'en convaincre. Confrontées à cette tension entre l'évidente légitimité des sciences et la magnificence de leurs objectifs, d'une part, et la réalité des rapports de force au sein de la communauté scientifique, d'autre part ; lucides quant aux bienfaits aussi bien qu'aux méfaits des techniques et des outils développés grâce à l'avancée des connaissances, deux femmes chercheurs, une physicienne dont la carrière brillante a débuté dans les années cinquante et une jeune biologiste terminant ses travaux de thèse, échangent leurs points de vue, disent leurs espoirs, ne masquent point leurs craintes et avancent leurs

10

solutions. Bien sûr, l'approche de la doctorante, scientifique débutante et celle de la physicienne honorée et titrée diffèrent sur bien des points, mais elles partagent à l'évidence la même passion de la vérité et des gens. Puisque la science et les femmes sont, dit-on souvent, l'avenir de l'homme, écoutons leur dialogue.

Il