Le chercheur et le paralytique

De
Publié par

Marc, 21 ans, est devenu paraplégique suite à un accident de la route. Devra-t-il rester cloué à vie dans son fauteuil roulant ? Les progrès de la recherche lui permettront-il un jour de remarcher ? Ce sont ces questions qu'il pose à un chercheur fondamentaliste, spécialiste des lésions médullaires traumatiques, à l'occasion d'une série de visites à son laboratoire. Dans un souci de pédagogie, le chercheur explique au patient, les avancées récentes, décisives et prometteuses des recherches dans ce domaine.
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
EAN13 : 9782140005596
Nombre de pages : 268
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
JeanClaudeHorvat
LE CHERCHEUR ET LE PARALYTIQUE
Vers une réparation de la moelle épinière blessée
Les réponses d’un chercheur aux interrogations d’un paraplégique
Le chercheur et le paralytique Vers une réparation de la moelle épinière blessée
Éthique et pratique médicales fondée par Richard Moreau Collection dirigée par Roger Teyssou La collectionLes Acteurs de la Science, prévue pour recevoir des études sur l’épopée scientifique moderne, se dédouble pour accueillir des ouvrages consacrés spécifiquement aux questions fondamentales que la santé pose actuellement. Cette nouvelle série cherche à faire le point objectivement et en dehors des modes sur des connaissances, des hypothèses et des enjeux souvent essentiels pour la vie de l’homme. Elle reprend certains titres publiés auparavant dansActeurs de la science. Dernières parutions Daniel BIRNBAUM,C’est la lutte finale, 2015. Jacques ROBERT,Mal de mère et maux d’enfants, 2014. France BERETERBIDE,Essais cliniques dans les pays du Sud : entre impérialisme éthique et relativisme moral ?, 2014. Lucien KARHAUSEN,Mythologies médicales, 2014. Nausica ZABALLOS,:Vie et mort d’un hôpital psychiatrique le Camarillo Hospital (1936-1996), 2014. Monica GINNAIO,La pellagre : histoire du Mal de la Misère en Italie, 2013. Pr Jean-Luc WAUTIER (avec la collaboration de Marie-Paule Wautier),Le sens de la médecine ou la révolution culturelle dans le système de santé, 2013. François VACHON,Mon corps m’a dit, Vite et mieux comprendre quand une urgence médicale menace vraiment sa vie, 2013. Philippe GARNIER,Infections nosocomiales et trou de la sécu, maux croisés de santé, 2013. Jean-Adolphe RONDAL,La réhabilitation des personnes porteuses d’une trisomie 21, 2013. Annagrazia ALTAVILLA,La recherche sur les cellules souches : quels enjeux pour l’Europe ?,2012. Michel NADOT,Le mythe infirmier, 2012.
Jean-Claude Horvat
Le chercheur et le paralytique Vers une réparation de la moelle épinière blessée
Les réponses d’un chercheur aux interrogations d’un paraplégique
Du même auteur
Paraplégie, espoirs et réalités de la recherche fondamentale et clinique. Lavoisier, Médecine Sciences publications, 2010.
Figures reproduites d’aprèsParaplégie, espoirs et réalités de la recherche fondamentale et clinique, © Lavoisier, Paris, 2010, avec autorisation.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-08749-8 EAN : 9782343087498
À David
Prologue
 Marc, sympathique jeune homme de 21 ans, est devenu paraplégique à la suite d’un accident de la route. Il ne peut plus marcher. Ses deux jambes sont en effet totalement paralysées, sans mentionner bien d’autres déficiences fonctionnelles. La cause de cette paralysie se situe au ni-veau de sa moelle épinière, très gravement endommagée par la fracture d’une vertèbre thoracique au moment précis de l’accident. A première vue, étant paraplégique complet, ses chances de récupération motrice sont très faibles. De-vra-t-il rester cloué à vie dans son fauteuil roulant ? Ou les progrès de la recherche lui permettront-il un jour de re-marcher ?  Les lésions traumatiques sévères de la moelle épinière suppriment toute communication entre le cerveau et la partie sous-lésionnelle du corps. En ce qui concerne la seule motricité, la gravité de l’atteinte traumatique dépend étroitement de son niveau. Les lésions de la moelle épi-nière thoracique ou lombaire provoquent une paralysie des jambes mais non des bras (paraplégie), les lésions de la moelle épinière cervicale, surtout haute, déterminent une paralysie des quatre membres (tétraplégie), à laquelle peut se surajouter un très grave dysfonctionnement de la fonc-tion respiratoire.  Pour la seule population française, on estime actuelle-ment le nombre total de para-/tétraplégiques (prévalence) à environ 40/45.000 (soit l’équivalent de la population d’une ville comme Nevers), le nombre annuel de nou-veaux cas (incidence) à 1200/1500. Les estimations va-rient cependant quelque peu selon les sources. Les plus touchés statistiquement sont des hommes, jeunes, sportifs,
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.