Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 3 février

De
9 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Petite chronique du 3 février

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366022643
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1468 - Gutenberg lègue l'imprimerie à l'humanité
Mayence, Saint Empire romain germanique

Johannes Gensfleisch, plus connu sous le nom de Gutenberg vient de mourir. Il est né à Mayence entre 1397 et 1400. On lui doit l'invention de l'imprimerie qui a révolutionné la manière de fabriquer des livres et, en abaissant considérablement leur prix, mis la lecture à la portée de tous. Avec Gutenberg, les hommes ont aussi découvert l'utilité de mécaniser le travail manuel.

Début du Moyen Âge. Les livres sont fabriqués un à un dans des monastères spécialisés comme on en voit dans le film de Jean-Jacques Annaud, Le nom de la Rose (1986). À partir des années 1200, les monastères abandonnent cette activité à des ateliers laïcs installés près des universités. Des copistes recopient les textes à la plume d'oie sur des feuilles de parchemin ou de papier, à partir d'un original. Des enlumineurs agrémentent les pages de délicates miniatures aux couleurs vives. Les ateliers approvisionnent ainsi à prix d'or les clercs et les bourgeois assez riches pour se payer des manuscrits (nom donné aux livres écrits à la main). Mais à l'époque de Gutenberg, la copie de manuscrits n'est plus en état de satisfaire les besoins de lecture et d'apprentissage d'un nombre croissant d'étudiants et d'érudits. L'Europe est dans l'attente d'une révolution...

L'imprimerie est dérivée de la gravure sur cuivre ou sur bois, une technique connue depuis longtemps en Europe et en Chine mais seulement utilisée pour reproduire des images : on grave l'image sur une surface en cuivre ou en bois, on enduit d'encre la partie en relief, on presse dessus une feuille de papier de façon à fixer l'image sur celle-ci. Gutenberg, graveur sur bois, a l'idée aussi simple que...