Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 12,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Pokémon GO 100% non officiel

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

suivant
Puisje aimer la même personne toute une vie ?
Lorsque Antoine, 35 ans, entre dans mon cabinet, je me rends bien compte quil a déjà une idée bien déterminée de ce qui la poussé à sadresser à un consultant en philosophie. Son problème est clair, dautant plus quil est par tagé par de très nombreuses personnes de sa tranche dâge, oscillant entre la volonté deconstruireun couple avec tout ce quil comprend et lincertitude quil puisse perdurer dans le temps. Vivant avec la même compagne depuis onze ans, il sinterroge sur la capacité humaine à aimer la même personne durant toute sa vie. Je remarque immédiatement une véritable angoisse face à ce questionnement, une peur peutêtre de « perdre son temps » en compromis sans savoir sils serviront réellement à quelque chose.
Si nous trouvons tous un intérêt à vivre en couple  à le rechercher sans relâche, à y rêver et à faire notre possible pour le conserver lorsque nous y avons accès , lintérêt na pas toujours été le même selon lépoque et selon le lieu. Qui na jamais entendu une g rand mère légitimer le fait quune fille choisisse un garçon sur le seul critère que celuici soit travailleur ? Les couples fondant leur exis tence sur une sécurité matérielle établissent demblée un contrat selon lequel chacun des protagonistes est gagnant et apporte à lautre ce dont il manque. Les échanges sont clairs et confortent lunion dans un rapport de sécurité au sein dun monde plein de dangers concernant lintégrité physique de lindividu. Aujour dhui, et dans nos pays riches, les besoins ne sont plus les mêmes. Les femmes comme les hommes ont gagné en indépendance et peuvent vivre en célibataires tout en subvenant à leurs besoins les
© Groupe Eyrolles
5
LAPHILOTHÉRAPIE
plus primaires. Dans ce nouveau cadre, nous attendons tous de lamour autre chose quune aisance matér ielle. Lindividualisme, cestàdire cette propension qua lhomme moder ne à pouvoir et à vouloir exprimer ce quil est au plus profond de lui, semble plus difficilement compatible aujourdhui quhier avec une vie de couple entendue pour la vie.
Que représente le couple ? Quelle évolution atil subi ? Peuton aimer la même personne toute une vie ? Pour aimer, fautil ne pas connaître ?
Que représente le couple ?
Des attentes aujourdhui différentes Si le couple daujourdhui ne remporte pas un aussi vif succès en termes de longévité que celui dil y a encore cinquante ans, cest que la société change et que les attentes face à la vie à deux ne sont plus les mêmes. Pour des raisons économiques, les nécessités vitales sont générale ment remplies par lévolution du niveau de vie. La protection maté rielle que génère le couple pour lindividu tend à disparaître pour laisser place à une plus grande volonté dindépendance financière.
De plus, les murs changent. Lindépendance crée la liberté. Les compromis que demande le couple sont dautant moins acceptés que la possibilité de vivre seul est intégrée chez lindividu.
En ce sens, le couple est moins un lieu dinter minables conces sions quun endroit où deux individus peuvent saimer et, par extension, être heureux. La quête dubonheurest ici un concept essentiel dans lappréhension quAntoine a du couple. Il lentend
6
© Groupe Eyrolles
Puisje aimer la même personne toute une vie ?
davantage comme un épanouissement personnel quuneobliga tionsociale ou matérielle.
Dans cette demande de bienêtre quest faite au couple, le temps qui passe est un danger car il empor te avec lui leuphorie de la passion, le plaisir suscité par la nouveauté et apporte en revanche les affres du quotidien et le manque de renouveau.  « Je me demande vraiment si le couple peut durer toute une vie  Questce que le couple pour vous ?  Cest une relation amoureuse entre deux personnes.  Quapportetil aux amoureux ?  Lassurance que lautre nous aime. Quil nous sécurise.  Lavezvous dans votre couple ?  Oui.  Questce donc qui vous cause problème ?  Jai limpression de ne plus rien avoir à découvrir delle.  Ny atil objectivement plus rien ?  Je nespère pas  Pourquoi imaginezvous quelle na plus rien qui puisse susciter votre curiosité ?  Je ne me sens plus émerveillé par elle. Au bout de onze ans, on a fait le tour de la personne. »
Entre lamour rêvé et lamour réel Ce quAntoine entend par « ne plus avoir à découvrir », cest le manque dexcitation à la découverte de lautre. Par là, le couple devrait, selon lui, revêtir une dimension de surprise suscitée par la personnalité de son épouse. Dans sonPetit Traité des grandes vertus,André ComteSponville affirme quil existe trois sortes damour : rêvé ;Érôs, lamour réel ;Philia, lamour Agapé, lamour pur et divin.
© Groupe Eyrolles
7
LAPHILOTHÉRAPIE
Platony voit lamour conju, premier philosophe à définir lérôs, gal dont lessence est lemanque. En ce sens, le manque signifie que lautre ne nous appartient pas, quil nous échappe. Et cest sur ce même manque que lamour érôs se constr uit.
La nouveauté éclaire la relation de couple car elle per met lexplo ration de nouveaux paysages. Les différentes facettes dont est composée la personne sont aussi nombreuses quévoluantes en permanence. Cettepluridimensionnalitéontologique permet au couple de trouver une dynamique dans lélan amoureux.
Cest en tout cas lidéal de relation amoureuse quAntoine expri me. Lémerveillement quil énonce tranche alors dautant plus avec la réalité quil vit. Le couple quil imagine est pris comme moyen de sétonner de lautre, de renouveler le quotidien par lépanouisse ment de ses auteurs.
En revanche, en sépanchant sur son idéal de couple, il statufie son épouse. Le fait de ne pouvoir atteindre avec son couple celui quil dépeint stipule que son épouse nest plus « découvrable » et par conséquent quelle est insensible à une quelconque évolution.
 « Depuis combien de temps connaissezvous parfaitement votre épouse ?  Onze ans maintenant.  Il ne vous reste plus rien à découvrir delle ?  Non.  En onze ans, navezvous jamais remarqué aucun changement en elle ?  Non. On est les mêmes.  Se pourraitil quelle ait changé sans que vous vous en soyez aperçu ?  Je ne pense pas.  Vousmême, avezvous changé ?  Oui.  Seraitil possible que votre épouse ne sennuie pas autant que vous ? »
8
© Groupe Eyrolles
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin