L'amour ne doit rien au hasard

De
Publié par

Les lois invisibles de l'amour
Pourquoi elle ? Pourquoi lui ? Le choix d'un partenaire amoureux n'est pas entièrement spontané. Nous sommes le plus souvent influencés. Mais de quelle manière ? Selon quels critères s'orientent, à notre

Les lois invisibles de l'amour


Pourquoi elle ? Pourquoi lui ? Le choix d'un partenaire amoureux n'est pas entièrement spontané. Nous sommes le plus souvent influencés. Mais de quelle manière ? Selon quels critères s'orientent, à notre insu, nos préférences ?


En s'appuyant sur les résultats jamais diffusés en langue française de nombreuses expériences de psychologie sociale, l'auteur montre que l'amour est moins irrationnel qu'il n'y paraît. Un ensemble de lois invisibles préside à sa naissance, à ses fluctuations et à sa longévité. Parmi celles-ci :



  • l'effet d'obstacle : plus c'est difficile, plus nous sommes motivés,

  • l'illusion émotionnelle : qui nous amène à tort à nous croire amoureux,

  • l'anti-lucidité : plus on s'aime, moins on se comprend...


Une mine d'inspiration pour renouveler ses stratégies de séduction, accroître ses chances de trouver l'âme soeur, distinguer "la fausse monnaie" des amours sincères, préserver et stimuler l'amour dans son couple !



  • Ce qu'il vaut mieux savoir avant d'aimer

    • Pour vous c'est quoi l'amour ?

    • Hommes, femmes : quand les stéréotypes prennent vie

    • Les armes de la séduction

    • Aimer ou mourir


  • Les lois de l'attraction amoureuse

    • Pourquoi toi, pourquoi moi ?

    • Choisit-on vraiment son partenaire ?

    • Errements et contrefaçons de l'amour


  • Du nuage au sol

    • Le grand amour : un mythe déchu ?

    • Les illusions qui sauvent l'amour

    • Mode d'emploi pour un atterrissage réussi

    • Préserver les bénéfices de l'amour


Publié le : jeudi 7 juillet 2011
Lecture(s) : 130
EAN13 : 9782212867947
Nombre de pages : 271
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Puisje aimer la même personne toute une vie ?
Lorsque Antoine, 35 ans, entre dans mon cabinet, je me rends bien compte quil a déjà une idée bien déterminée de ce qui la poussé à sadresser à un consultant en philosophie. Son problème est clair, dautant plus quil est par tagé par de très nombreuses personnes de sa tranche dâge, oscillant entre la volonté deconstruireun couple avec tout ce quil comprend et lincertitude quil puisse perdurer dans le temps. Vivant avec la même compagne depuis onze ans, il sinterroge sur la capacité humaine à aimer la même personne durant toute sa vie. Je remarque immédiatement une véritable angoisse face à ce questionnement, une peur peutêtre de « perdre son temps » en compromis sans savoir sils serviront réellement à quelque chose.
Si nous trouvons tous un intérêt à vivre en couple  à le rechercher sans relâche, à y rêver et à faire notre possible pour le conserver lorsque nous y avons accès , lintérêt na pas toujours été le même selon lépoque et selon le lieu. Qui na jamais entendu une g rand mère légitimer le fait quune fille choisisse un garçon sur le seul critère que celuici soit travailleur ? Les couples fondant leur exis tence sur une sécurité matérielle établissent demblée un contrat selon lequel chacun des protagonistes est gagnant et apporte à lautre ce dont il manque. Les échanges sont clairs et confortent lunion dans un rapport de sécurité au sein dun monde plein de dangers concernant lintégrité physique de lindividu. Aujour dhui, et dans nos pays riches, les besoins ne sont plus les mêmes. Les femmes comme les hommes ont gagné en indépendance et peuvent vivre en célibataires tout en subvenant à leurs besoins les
© Groupe Eyrolles
5
LAPHILOTHÉRAPIE
plus primaires. Dans ce nouveau cadre, nous attendons tous de lamour autre chose quune aisance matér ielle. Lindividualisme, cestàdire cette propension qua lhomme moder ne à pouvoir et à vouloir exprimer ce quil est au plus profond de lui, semble plus difficilement compatible aujourdhui quhier avec une vie de couple entendue pour la vie.
Que représente le couple ? Quelle évolution atil subi ? Peuton aimer la même personne toute une vie ? Pour aimer, fautil ne pas connaître ?
Que représente le couple ?
Des attentes aujourdhui différentes Si le couple daujourdhui ne remporte pas un aussi vif succès en termes de longévité que celui dil y a encore cinquante ans, cest que la société change et que les attentes face à la vie à deux ne sont plus les mêmes. Pour des raisons économiques, les nécessités vitales sont générale ment remplies par lévolution du niveau de vie. La protection maté rielle que génère le couple pour lindividu tend à disparaître pour laisser place à une plus grande volonté dindépendance financière.
De plus, les murs changent. Lindépendance crée la liberté. Les compromis que demande le couple sont dautant moins acceptés que la possibilité de vivre seul est intégrée chez lindividu.
En ce sens, le couple est moins un lieu dinter minables conces sions quun endroit où deux individus peuvent saimer et, par extension, être heureux. La quête dubonheurest ici un concept essentiel dans lappréhension quAntoine a du couple. Il lentend
6
© Groupe Eyrolles
Puisje aimer la même personne toute une vie ?
davantage comme un épanouissement personnel quuneobliga tionsociale ou matérielle.
Dans cette demande de bienêtre quest faite au couple, le temps qui passe est un danger car il empor te avec lui leuphorie de la passion, le plaisir suscité par la nouveauté et apporte en revanche les affres du quotidien et le manque de renouveau.  « Je me demande vraiment si le couple peut durer toute une vie  Questce que le couple pour vous ?  Cest une relation amoureuse entre deux personnes.  Quapportetil aux amoureux ?  Lassurance que lautre nous aime. Quil nous sécurise.  Lavezvous dans votre couple ?  Oui.  Questce donc qui vous cause problème ?  Jai limpression de ne plus rien avoir à découvrir delle.  Ny atil objectivement plus rien ?  Je nespère pas  Pourquoi imaginezvous quelle na plus rien qui puisse susciter votre curiosité ?  Je ne me sens plus émerveillé par elle. Au bout de onze ans, on a fait le tour de la personne. »
Entre lamour rêvé et lamour réel Ce quAntoine entend par « ne plus avoir à découvrir », cest le manque dexcitation à la découverte de lautre. Par là, le couple devrait, selon lui, revêtir une dimension de surprise suscitée par la personnalité de son épouse. Dans sonPetit Traité des grandes vertus,André ComteSponville affirme quil existe trois sortes damour : rêvé ;Érôs, lamour réel ;Philia, lamour Agapé, lamour pur et divin.
© Groupe Eyrolles
7
LAPHILOTHÉRAPIE
Platony voit lamour conju, premier philosophe à définir lérôs, gal dont lessence est lemanque. En ce sens, le manque signifie que lautre ne nous appartient pas, quil nous échappe. Et cest sur ce même manque que lamour érôs se constr uit.
La nouveauté éclaire la relation de couple car elle per met lexplo ration de nouveaux paysages. Les différentes facettes dont est composée la personne sont aussi nombreuses quévoluantes en permanence. Cettepluridimensionnalitéontologique permet au couple de trouver une dynamique dans lélan amoureux.
Cest en tout cas lidéal de relation amoureuse quAntoine expri me. Lémerveillement quil énonce tranche alors dautant plus avec la réalité quil vit. Le couple quil imagine est pris comme moyen de sétonner de lautre, de renouveler le quotidien par lépanouisse ment de ses auteurs.
En revanche, en sépanchant sur son idéal de couple, il statufie son épouse. Le fait de ne pouvoir atteindre avec son couple celui quil dépeint stipule que son épouse nest plus « découvrable » et par conséquent quelle est insensible à une quelconque évolution.
 « Depuis combien de temps connaissezvous parfaitement votre épouse ?  Onze ans maintenant.  Il ne vous reste plus rien à découvrir delle ?  Non.  En onze ans, navezvous jamais remarqué aucun changement en elle ?  Non. On est les mêmes.  Se pourraitil quelle ait changé sans que vous vous en soyez aperçu ?  Je ne pense pas.  Vousmême, avezvous changé ?  Oui.  Seraitil possible que votre épouse ne sennuie pas autant que vous ? »
8
© Groupe Eyrolles
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Couple

de maxima

Sociologie du couple

de presses-universitaires-de-france

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant