Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus
ou
Achetez pour : 98,00 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Sport et innovation : stratégies techniques et produits (Collection finance gestion management)

De
449 pages
Loin de représenter un vecteur de stabilité sociale et technologique, les innovations perturbent immuablement le bon ordre des choses. Qu'en est-il au niveau des pratiques et des organisations sportives ? Comment les entreprises et les professionnels conçoivent-ils les innovations ? Qui sont les "vrais" innovateurs du domaine ? L'objectif de cet ouvrage est de comprendre les processus et la dynamique des innovations dans un secteur où le changement est largement institué et structurant. Une double orientation organise le cheminement de cette étude : tout d'abord, les connaissances scientifiques et les courants d'idées qui ont forgé la théorie , ensuite, les modalités opératoires de gestation et de diffusion des innovations dans les différents secteurs du sport (industrie des articles de sport, prestations de services et de conseils, encadrement et gestion des activités, nouvelles technologies, environnement fédéral et associatif, enseignement de l'EPS, etc.).
Introduction. L'innovation dans tous ses états : principes, limites et champs d'intervention. Les typologies, les mécanismes d'émergence et de diffusion des innovations. L'innovation et la création d'activités nouvelles dans les APS. Les innovations des sportifs et des agents historiques du changement. L'innovation et les petites entreprises productives du secteur des SAR. L'innovation dans le milieu de l'éducation physique et sportive (EPS). L'impact du progrès technologique dans l'essor et la transformation des pratiques sportives. Conclusion. Bibliographie. Index.
Voir plus Voir moins
Sport et innovation
A Laura pour l’énergie qu’elle me donne, à Corine pour toute la patience qu’elle m’a accordée tout au long de ce projet.
Tous mes plus vifs remerciements à Catherine pour ses corrections et nombreuses relectures.
Un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à la lente gestation de cet ouvrage.
©LAVOISIER, 2005 LAVOISIER 11, rue Lavoisier 75008 Paris
www.hermes-science.com www.lavoisier.fr
ISBN 2-7462-1241-2
Tous les noms de sociétés ou de produits cités dans cet ouvrage sont utilisés à des fins d’identification et sont des marques de leurs détenteurs respectifs.
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article L. 122-5, d'une part, que les "copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective" et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, "toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite" (article L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Sport et innovation
stratégies, techniques et produits
Dieter Hillairet
COLLECTION DIRIGÉE PAR
JEAN-MARIE DOUBLET
La résilience dans l’entreprise — Evelyne Dentz, Gilbert Bailli, 2005.
Ethnologie et conception des sites web scolaires — Jacques Audran, 2005.
Marketing ethnique — Chantal Ammi, 2005.
Le secteur bancaire et les marchés financiers en Chine — Jean-Luc Marteau — 2005.
Stratégies d’entreprise — André Labourdette, 2005.
La dimension humaine de l’intelligence économique — Pierre Achard, 2005.
La création d’entreprises innovantes — Jean-Claude Sabonnadière, Sylvie Blanco, 2005.
La synergie dans l’entreprise — Jean Belotti, 2005.
Analyse des pratiques de manager — Denis Bismuth, 2005.
Intelligence des marchés et développement international Éric de Fontgalland, 2005.
Le changement sans perte d’authenticité — Pierre Achard, 2005.
Stratégies d’entreprise — André Labourdette, 2005.
La prise de fonction en entreprise — Dominique Christian, 2005.
Enseigner le management — Gilles Garel et Eric Godelier, 2004.
Veille et intelligence stratégique — Corine Cohen, 2004.
Les chaînes d’approvisionnement — Satyaveer Singh Chauhan, Cyril Duron et Jean-Marie Proth, 2003.
James March, penser les organisations — Eric Godelier, 2003.
 
TABLE DES MATIERES 
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 1. Linnovation dans tous ses états : principes, limites et champs dintervention. . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .
1.1. Quest-ce que linnovation ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2. Les approches rationnelles et scientifiques de linnovation . . . . . 1.2.1. Linnovation vue sous langle économique . . . . . . . . . . . 1.2.2. Linnovation vue sous langle social et organisationnel . . . . 1.2.3. Linnovation vue sous langle sociétal et technique . . . . . . 1.2.4. Linnovation vue sous langle éducatif et scolaire . . . . . . . 1.2.5. Linnovation vue sous langle cognitif et créatif (génération des idées) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3. Les notions dinnovation et dinvention : quelles différences ? . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.4. Eléments pour une autonomie conceptuelle et théorique de linnovation servicielle vis-à-vis de linnovation technologique . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13 
19 
20 25 25 30 32 37 
44 49 
54 
8 Sport et innovation
Chapitre 2. Les typologies, les mécanismes démergence et de diffusion des innovations. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2.1. Le processus dinnovation : des perceptions variées mais complémentaires . 2.1.1. La perception « mécaniste » et « héroïque » de léconomiste . . . . . . . 2.1.2. La perception « progressiste » et « paradoxale » du spécialiste
de la firme, de lévolution technologique et industrielle . . . . . . . . . . . . . . 2.1.3. La perception « intégrative » et « cognitive » du spécialiste des changements sociaux et organisationnels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.4. La perception « praxéologique » et « phénoménologique » du pédagogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Les cycles de vie et les modalités de formation/diffusion des innovations (approche économique et technologique) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2.2.1. La théorie du cycle de vie des produits manufacturés . . . . . . . . . . . 2.2.2. En amont du processus dinnovation : lémergence et la concrétisation des idées innovantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.3. et en aval du processus : la diffusion et la socialisation des innovations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. Les typologies dinnovations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.1. Classification en fonction de la radicalité et de lintensité du changement induit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.2. Classification en fonction du rôle et du secteur de destination
de l innovation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.3. Classification en fonction de lintentionnalité dorigine . . . . . . . . . . 2.3.4. Classification en fonction du lien de causalité/dépendance (relation médiée individu/innovation) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.5. Classification en fonction de lenracinement dogmatique et philosophique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 3. Linnovation et la création dactivités nouvelles dans les APS. .
63 
65 66 
68 
71 
73 
75 76 
80 
87 94 96  
101 113 
121 
126 
129 
 
3.1. Les contingences du changement et la variabilité des innovations dans le champ des APS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 3.1.1. Des activités plus marquées par un processus continu daméliorations que par des ruptures sociales et technologiques intermittentes ! . . . . . . . . . 132
 
Table des matières 9
3.1.2. Les records sportifs constituent-ils une forme élémentaire dinnovation incrémentale ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Linnovation et les prestations de services dans le sport et les loisirs . . . . . 3.2.1. Les APS : un secteur largement dominé par des activités de service
et de conseils aux particuliers ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2. Les variétés de nouveautés et dinnovations servicielles . . . . . . . . . . 3.2.3. Produire de la qualité : une nécessité absolue pour les prestataires de service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3. Les nouveaux espaces et territoires de pratiques sportives . . . . . . . . . . . 3.3.1. Limposition de la norme et le développement des équipements sportifs traditionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3.3.2. Lintervention publique et privée à lorigine du changement . . . . . . . 3.3.3. Les enjeux liés aux nouvelles générations despaces sportifs . . . . . . . 3.3.4. Les principales spécificités en termes dinnovation et de création de valeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 4. Les innovations des sportifs et des agents historiques du changement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4.1. Les innovations initiées par les consommateurs et les pratiquants . . . . . . . 4.1.1. Les sportifs de base peuvent-ils être réellement à lorigine dinnovations ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1.2. Les sportifs de haut niveau et linnovation dans les disciplines sportives codifiées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. Les innovations initiées par les professionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2.1. Le cas des shapeurs de surf (les « artisans de la glisse ») . . . . . . . . . 4.2.2. Le cas des diplômés en stratégie, en innovation et en portage de projets
innovants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2.3. Le cas des revues spécialisées dans les disciplines sportives . 4.2.4. Le cas des designers salariés et consultants des entreprises de lIAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3. Le comportement « inique » des fédérations sportives vis-à-vis de linnovation et des activités émergentes . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
139 142 
145 149 
159 163 
165 170 175 
180 
191 
193 
194 
201 205 206 
212 219 
223 
2
39 
10 Sport et innovation
4.3.1. La psychorigidité institutionnelle et la réglementation sportive comme barrières aux changements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.2. Le dogmatisme institutionnel comme force anti-innovations . . . . . . . 4.3.3. Un exemple de sédition institutionnelle : le cas de la FFUG (Fédération Française Unifiée de la Glisse) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 5. Linnovation et les petites entreprises productives du secteur des SAR. . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  
5.1. Linnovation des PME et GEvslinnovation des PE et TPE ! . . . . . . . . . 5.1.1. Linnovation dans le contexte des grandes entreprises . . . . . . . . . . . 5.1.2. Linnovation dans le contexte des petites et très petites structures innovantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2. Linnovation dans les PE et TPE du secteur des SAR : le cas des entrepreneurs-innovateurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2.1. La prévalence du modèle de lentrepreneur-innovateur « héroïque » . . 5.2.2. Lesprit dentreprendre (et dinnover) et les attitudes psychologiques propices à la créativité et à la génération des idées innovantes . . . . . . . . . . 5.2.3. Les facteurs de risque et les principaux obstacles encourus lors dun projet dinnovation ou de création dactivités nouvelles . . . . . . . . . . 5.2.4. Les facteurs-clés de succès pour les innovateurs ayant créé leur entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5.3. Lapparition des idées innovantes et les modalités de créativité en entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.1. Les techniques de créativité et de génération des idées. . . . . . . . . . . 5.3.2. Les conditions propices à la créativité et au déclenchement des idées chez les entrepreneurs-innovateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.4. Quelques croyances récurrentes autour de linnovation ! . . . . . . . . . . . .
 
 
241 245 
250 
253
257 259 
265 
274 275 
283 
290 
296 
302 305 
310 315
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin