Conseils pour réussir ses études

De
Publié par

Un fiche de conseils pour réussir ses études, destinée aux lycéens et aux étudiants. L'auteur de cette fiche articule ses conseils autour de plusieurs points, qu'il place comme des normes pour la réussite des études. Il est primordial d'avoir un but, un projet d'avenir, de savoir gérer son temps, dresser son emploi du temps, être méthodique, attentif, de rafraîchir sa mémoire, de savoir prendre des notes, d'être présent en cours, de se faire confiance. Ces multiples conseils détaillés vous permettront d'orienter votre travail pour être certain de réussir vos études
Publié le : jeudi 18 août 2011
Lecture(s) : 465
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
CONSEILS POUR REUSSIR SES ETUDES
Cher lecteur, voici des conseils pour réussir ses études, ceux des conseils que
nous avons minutieusement cherchés et publier sur ce site.
MERCI ET BONNE LECTURE !!!!!
Ces conseils sont destinés aux élèves qui veulent réussir leurs études. Ils
s'articulent autour des
points suivant :
1. Avoir un but :
2.
la motivation scolaire est indispensable à la réussite de l'élève. En effet,
bon
nombre de jeunes échouent à l'école parce qu'ils ne sont simplement pas
motivés. Ils fréquentent les
écoles sans avoir la moindre idée de utilité de l'école dans leur vie. En vérité, ils
n'ont pas de rêve
d'avenir, l'école et l'instruction perdent toute signification.
Plusieurs personnes ressources peuvent aider les jeunes à avoir une motivation
pour les études.
C'est le cas par exemple des conseillers d'orientation. Une structure telle le
CIOSPB, (centre national
d'information, de l'orientation scolaire, professionnelle et des bourses) pourrait
aussi aider les élèves
à lutter contre le décrochage scolaire.
2. Avoir un projet d'avenir :
il faut avoir un projet d'avenir et se battre pour
sa réalisation. Le
projet d'avenir constitue d'abord un rêve. Il ne devient réalité que quand
l'élève s'accroche à son
rêve. Rien n'est facile et gratuit dans la vie. Tout s'obtient à la suite d'efforts.
Efforcez-vous donc.
3. Savoir gérer son temps :
les élèves se plaignent souvent du fait qu'ils manquent de temps
pour étudier. Selon les témoignages, savoir s'organiser se résume souvent pour
eux à utiliser des
moments creux pour l'étude, moments qui, autrement, seraient perdus.
Beaucoup d'élèves ne
savent pas comment organiser leur temps d'étude à la maison. En
conséquence, ils n'étudient pas et
sont en situation d'échec.
4. Dresser son horaire :
5.
toute personne qui veut organiser quelque chose commence d'abord
par faire un plan. Le plan indique ce qu'il faut faire, quand et comment le faire
ainsi que le matériel
nécessaire. Peut-on sérieusement penser organiser son temps d'étude sans
d'abord faire un plan ?
L'horaire d'étude à la maison tient lieu de plan. Il indiquera les jours et les
heures d'étude et
déterminera le temps à consacrer à chaque matière ou discipline.
L'emploi du temps de l'élève est très variable à cause des problèmes de
manque ou de
changement de professeurs tout au long de l'année scolaire. Par conséquent,
cet emploi de temps
donne des soirées libres et d'autres occupées par des cours qui vont jusqu'à 17
heures ou même 18
heures. Compte tenu de tout cela, le plan d'études de l'élève est très variable.
Pour qu'un plan d'étude soit efficace, il doit tenir compte de toutes les
matières de classe.
Il n'est peut-être pas nécessaire de consacrer le même temps d'étude à toutes
les matières. Celles
dans lesquelles l'élève excelle nécessitent moins de travail à la maison. En
revanche, il faudrait
consacrer plus de temps à certaines autres matières.
Le plan d'étude de l'élève doit être aéré. Il ne doit pas être surchargé. Il est en
outre nécessaire
que les périodes de travail s'alternent avec des moments de loisirs, que les
disciplines exigeant une
forte mémorisation s'alternent avec des disciplines n'exigeant pas beaucoup
d'efforts de rétention
Au début, la mise en application d'un plan d'étude est difficile mais, avec le
temps, l'élève finit
par s'y adapter.
6. Etre méthodique :
7.
l'élève perd du temps lorsqu'il ne dispose pas d'une méthode de travail.
On compare généralement la méthode d'étude à la manière de construire une
maison par l'ouvrier.
Dans nos contrées, les élèves se contentaient d'apprendre " par coeur ", voire "
par poumons ",
les matières à la veille des examens. Cette façon de faire est inefficace pour
plusieurs raisons :
· l'élève qui n'étudie que la veille des examens se retrouve la plupart du temps
avec de nombreuses
pages à mémoriser. Il doit souvent étudier tard dans la nuit et se coucher à une
heure tardive ;
L'élève qui tente de tout apprendre vite a peur de manquer de temps et il est
nerveux. Sa
concentration s'en trouve affectée et réduite ; dans de nombreux cas il devient
vite surmené.
Le matin de l'examen, celui-ci se réveille fatigué parce qu'il s'est couché tard la
veille ;
A l'examen, il peut avoir un trouble de mémoire et il échoue ;
Même si cet élève réussit à obtenir la note de passage, il n'est pas au bout de
ses peines, car la
matière mémorisée en quelques heures est souvent oubliée à la sortie de
l'examen.
L'élève doit avoir une méthode d'étude. Cette méthode doit être basée sur la
répétition qui figure
parmi les grands moyens d'apprentissage.
6. Etre attentif (ve) en classe :
il ne faut pas laisser son esprit s'envoler lorsqu'on est en
situation de classe. l'attention en classe est importante. Elle est
complémentaire à l'étude.
L'élève qui est attentif en classe entend la matière une première fois et procure
ainsi du matériel de
travail à sa mémoire auditive. Les élèves ne sont pas attentifs en classe parce
qu'ils ont généralement
faim. D'autres manquent de sommeil et, enfin, un certain nombre ont des
problèmes d'élimination.
Pour favoriser l'attention en classe il faudrait :
· encourager le jeune à faire de l'exercice physique car c'est un anti-stresse, un
bon moyen de se
détendre et d'être plus attentif ;
· veillez à ce qu'il dorme suffisamment afin d'être bien éveillé en classe ;
· lui permettre de déjeuner avant de partir pour l'école car la faim nuit à
l'attention en classe ;
· le sensibiliser à l'importance de l'élimination.
8. Rafraîchir sa mémoire.
9.
10.
Pour rafraîchir sa mémoire, il faudrait adopter la méthode d'étude
basée en grande partie sur la répétition. La répétition consiste à relire souvent
les mêmes pages.
Pour mieux réussir à l'école, nous suggérons aux élèves les moyens
d'apprentissage suivants :
· la répétition : plus on répète une leçon ou un exercice plus on le retient et
mieux on le retient ;
· les essais - erreurs : comme son nom l'indique la méthode des " essais -erreurs
" signifie qu'une
personne qui fait quelque chose et se trompe peut se reprendre en corrigeant
ses erreurs.
Les devoirs, loin de ne servir qu'à mettre des notes dans le bulletin, permettent
de constater les
erreurs et de les corriger. L'élève qui néglige ses devoirs se prive sans le savoir
d'un moyen
d'apprentissage. Ce qui caractérise principalement la méthode des essais-
erreurs, c'est la découverte
progressive par le sujet d'une ou des solutions d'une situation complexe
d'apprentissage.
· les récompenses/punitions : elles sont utilisées par les parents et les
éducateurs pour récompenser
les jeunes qui répondent à leurs attentes et corriger les comportements non
désirés.
Pour favoriser la mémorisation nous suggérons de :
· faire des résumés, car il est plus facile de mémoriser un résumé qu'un
chapitre entier
· inciter le jeune à relire souvent ses résumés afin de favoriser la mémorisation
à long terme
· veiller à ce que l'étude se fasse dans une atmosphère propice à la
mémorisation.
8. Prendre des notes :
il faut écrire pour mieux se souvenir. Les élèves distraits pendant les
cours ne peuvent prendre de notes et sont par conséquent pris au dépourvu
lorsque arrive le
moment d'étudier.
Comment prendre des notes ?
- il faut noter l'essentiel de ce que dit le professeur,
- savoir discerner l'essentiel dans un déluge de mots.
La prise de notes, c'est un moyen d'être attentif en classe et c'est aussi un outil
essentiel d'étude.
9. Etre présent au cours :
il faut briller par sa présence au cours. L'absentéisme figure parmi
les principales causes des échecs scolaire. Donc, pour qui veut demeurer à
l'école et terminer ses
études, la présence aux cours est essentielle.
Entre autres éléments positifs, la présence au cours :
- nourrit la motivation, car pour être motivé à l'école, l'élève a besoin de savoir
où il en est dans ses
matières de classe. L'élève qui s'absente fréquemment perd le fil conducteur
qui donne un sens à
l'ensemble des cours. Ne sachant plus où il en est, il perd l'intérêt et décroche
- rend possible l'accès à des notes de cours qui correspondent à la matière
enseignée. L'élève "
irrégulier en classe " peut difficilement posséder des notes de cours complets,
ce qui rend l'étude
difficile
La présence aux cours favorise la persévérance scolaire et par conséquent, la
réussite scolaire.
11.
Mesurer ses propres capacités :
12.
13.
les élèves se demandent souvent s'ils sont capables de
réussir dans certaines matières. D'autres ne se posent même pas la question. A
partir d'échecs
répétés, ils concluent qu'ils n'ont pas de talent.
Pour mesurer ses capacités, l'élève doit étudier régulièrement et observer ses
résultats scolaires.
11. Lutter contre la dépression :
il existe des signes qui permettent de reconnaître une
dépression. Ce sont :
·
la perte d'intérêt,
· la perte ou l'augmentation de l'appétit,
· l'insomnie ou l'hypersomnie,
· la grande fatigue,
· le sentiment d'être " bon à rien ",
· les difficultés de concentration,
· la perte d'espoir.
Pour lutter contre la dépression il faudrait :
· déterminer la cause du découragement. Au besoin, il faut contacter une
personne-ressource de
l'école
: un professeur, un conseiller d'orientation, un psychologue ;
· repérer les moyens disponibles pour remédier à la dépression ;
· faire des exercices physiques.
12. Se faire confiance :
l'élève, pour réussir à l'école, doit avoir une pensée positive. Les pensées
négatives empêchent l'élève d'obtenir de bons résultats à l'école parce qu'elles
démotivent. Elles
empêchent la personne qui les rasassent d'utiliser tous les moyens possibles au
maximum.
Pour lutter contre les pensées négatives, voici ce que suggère un
psychopédagogue aux élèves.
" Le soir, avant de vous endormir, fermez les yeux et faites dérouler dans votre
esprit tous les
beaux projets que vous aimeriez voir se réaliser. Et surtout, voyez-vous
gagnant. "
Ainsi un élève qui a perdu confiance en lui à cause de ses échecs se voit en train
de réussir. Il
imagine ses parents, ses enseignants et ses camarades qui le félicitent d'avoir
obtenu de beaux
résultats. Il regarde défiler dans sa tête une histoire qu'il a imaginée et dans
laquelle il est la vedette.
Il ajoute les détails qui lui font plaisir. Et, chaque soir, il regarde à nouveau son
film intérieur. Il
s'endort sur ces images. Quelquefois, la nuit, il revit son film en rêve. Et le
matin, quand il se lève, au
lieu d'être déprimé, il est enthousiasmé. C'est en tant que gagnant, et non
comme perdant, qu'il s'en
va à l'école.
14.
Fraire preuve d'envergure :
15.
on ne va pas à l'école uniquement pour réussir une fonction
sociale ou encore pour gagner de l'argent. On peut y aller pour se faire plaisir.
Le plaisir de connaître
et de comprendre.
14. Mettre du coeur à ce qu'on fait :
il faut consacrer son temps et ses efforts à ce qu'on fait. Dans
une société où la technologie règne en maîtresse, le temps et l'effort sont des
outils essentiels.
Le goût du travail et de l'effort s'acquiert par la pratique dans les travaux
manuels à la maison et
dans les travaux scolaires. Vouloir tout avoir de façon instantanée, sans y
mettre le temps, est
irréalisable. Vouloir tout posséder sans effort l'est tout autant. En fait, il n'y a
rien de gratuit en ce
bas monde. Tout se gagne. Il faut même se méfier des choses gratuites.
CHARTE DES Droits et Devoirs des Professeurs et des Elèves.
Le professeur est une personne, l'élève aussi. Vous allez passer une année
ensemble. Alors,
autant " faire avec ". La classe idéale n'existe pas, mais pourquoi ne pas
imaginer une sorte de pacte?
Le CIOSPB, dans l'objectif de clarifier la relation éducative enseignant-élève,
propose une charte
des droits et devoirs des élèves et des professeurs.
2.1 CE QUE LES PROFESSEURS VOUS DOIVENT
2.2
2.1.1. Un professeur doit arriver à l'heure
Cette petite règle de vie de tous les jours lui permet d'être pris au sérieux par
sa classe. D'autant
plus qu'il estime souvent ne pas avoir assez de temps pour terminer le
programme…Mais surtout,
comment pourrait-il ensuite refuser en cours les élèves retardataires qui
frappent à la porte ?
2.1.2. Un professeur doit aller en cours en l'ayant préparé
Condition sine qua non : que le professeur maîtrise bien les connaissances de la
matière qu'il
enseigne. Mais " construire " un cours, c'est aussi réfléchir à la façon de le
présenter ou de mettre en
valeur les notions clés, choisir des exemples ou des exercices d'application.
Tout l'art d'un bon
professeur est de préparer un canevas précis avec une marge de manoeuvre
suffisamment large pour
s'adapter à l'humeur du jour de sa classe.
2.1.3. Un professeur doit faire participer tous les élèves de sa
classe
Il permet ainsi à chacun de se valoriser en s'exprimant et rend les élèves
acteurs du cours. Il doit
distribuer la parole de manière équitable, entre l'élève bavard qui la
monopolise et le timide, un peu
étouffé par le groupe, qui a certainement
quelque chose à dire…
2.1.4. Un professeur doit chercher à vous partager sa passion en
donnant du sens à ce que vous
faites.
Il doit expliquer la logique de son cours, son objectif, pourquoi il leur fait faire
telle ou telle chose,
ce qu'il attend d'eux. Il doit donc prendre le temps de leur apprendre à se servir
de leur savoir. Son
objectif est atteint s'il attise leur curiosité, leur fait réagir et leur donne envie
d'en savoir plus par
eux-mêmes !
2.1.5. Un professeur doit corriger une copie en accompagnant la
note d'appréciations constructives
Les appréciations servent à quelque chose quand elles aident les élèves à
repérer leurs erreurs et les
incitent à se corriger eux-mêmes, elles signalent leurs points faibles (ils savent
alors sur quoi " mettre
le paquet ") et les encouragent (ils chercheront alors à faire mieux la prochaine
fois !).
2.1.6. Un professeur doit vous écouter et vous respecter
Il ne doit pas humilier un élève et encore moins les autres. Il suit la progression
de tous en
essayant de repérer les difficultés ou les blocages de chacun. Il veille
particulièrement à ne pas
mettre à l'écart les élèves en situation d'échec, surtout si ceux-ci disent tout
haut qu'ils en ont marre
de l'école et des cours en général. Sans forcément attirer les confidences de ses
élèves, le professeur,
comme tout adulte, devrait repérer les appels au secours de ceux qui broient
du noir.
L'enseignement, c'est d'abord une question de compréhension.
2.1.7. Un professeur doit alerter un élève quand il sent que celui-ci
plonge
De même qu'un élève devrait toujours dire à son professeur quand il " ne s'en
sort plus ", un
professeur ne doit pas attendre de remplir le bulletin pour dire à un élève que
rien ne va plus. Seule
l'ouverture d'un dialogue, le plus tôt possible, permet à l'élève de rétablir le
cap.
2.1.8. En option
Un professeur a le droit d'avoir de l'humour, de vous emmener hors des murs
du lycée pour une
sortie " éducative ", une soirée théâtrale ou cinématographique. Vous avez
même le droit d'aller
boire un pot avec lui !
2.2. CE QUE VOUS DEVEZ AUX PROFESSEURS
2.2.1. Un élève doit arriver à l'heure
La ponctualité permet à l'élève de se concentrer et de suivre le cours dès le
début. L'élève
retardataire dérange et le professeur qui explique le cours, et la classe qui
travaille avec le
professeur. C'est vraiment dommage de rater les premiers moments du cours,
car de sérieuses
difficultés se posent pour bien comprendre la suite de la leçon.
2.2.2. Un élève doit écouter ce qui se dit en classe
Il doit être attentif à la parole du professeur autant qu'à celle de ses copains
quand ils
interviennent. Le cours progresse grâce à ces échanges. Aussi, vous pouvez
attendre la pause pour
commenter la dernière finale de foot ou le film de la veille.
2.2.3. Un élève doit participer au cours
Le professeur consciencieux se creuse la tête pour préparer un cours et
inventer des " trucs " pour
expliquer simplement des notions difficiles. C'est pour vous qu'il est là ;
souvent, il vous interroge en
vous donnant des pistes, parce qu'il sait que la meilleure méthode est de
trouver par soi-même. S'il
vous pose des questions, c'est aussi pour savoir s'il a été suffisamment clair
dans ses explications.
2.2.4. Un élève doit dire quand il n'a pas compris, quand il ne suit
plus
Rien de plus irritant pour un professeur que de se rendre compte, à l'occasion
d'un devoir, que la
moitié de la classe n'avait, en fait, pas compris la moitié du dernier cours.
2.2.5. Un élève doit aller en cours
Pensez à vous ! Sécher des cours handicape toute votre année et vous
marginalise par rapport à
la classe et aux copains. En général, un professeur organise son cours par
séquence, chaque heure de
cours étant le maillon d'une chaîne. Et, rater une étape veut dire fournir deux
fois plus de travail chez
soi pour se remettre à flot. Quel intérêt ?
2.2.6. Un élève doit accepter la règle du jeu du professeur face à sa
classe
L'élève est là pour apprendre et le professeur pour enseigner. On n'a pas
encore inventé la classe
sans rapports de force où les élèves se passeraient d'un professeur pour
s'instruire sans effort.
Le professeur " est payé pour ça " dites-vous ! justement : pour vous donner ce
qu'il sait. Alors,
profitez-en en essayant de prendre le professeur tel qu'il est ! Ne décrétez pas,
d'emblée, que vous
ne vous sentez pas concerné et que l'école, " c'est pas mon truc " !
2.2.7. Un élève doit respecter son professeur
Vous n'êtes pas des machines à digérer du savoir, lui n'est pas une machine à
cracher son cours.
Comme tout le monde, le professeur peut connaître aussi des périodes de
fatigue, de mouvements
d'humeur, des passages à vide. Il n'est pas plus parfait que vous. Montrez-vous
donc indulgent à son
égard dans ses moments de faiblesse.
2.2.8. En option
Si votre professeur est génial, il n'est pas interdit de lui dire que son cours est
passionnant…Vous
lui
devez
bien ça !
SVP laissez vos commentaires !!!!!!!!!!
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.