Downscaling des scénarios du GIEC au niveau du Littoral Mediterranéen Oriental

De
Publié par

Ce document traite la descente d’échelle des scénarios de GIEC au niveau du littoral méditerranéen oriental du Maroc, étude réalisée dans le cadre du projet ACCMA

Publié le : samedi 10 août 2013
Lecture(s) : 57
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement

dseilgnanirsécnscaDowaKmsitAkiaCilouechFatimaetuaevedOMLirDdosGIuaECniugionarénsltdaninadmomitaelcL :O)LM (detu’éd enozaledtampluviomavecune-iradieénnesmeitédraertyempeeeldtsiroatneespeldannumulstaitnoipatéricnnyemoeuntinteederdro’ledeyenneanétriemoletavimeunleelreleirttenibfaL.euceugérrèilsia.aLlpvuosnes’ieusddeétenbmetpesiamàerprsLe.atitipéc300mmamsiilpeutvarierdemsnioed001àmmlupds60emm0tneiravsenneyomsreturapéemtes°9Cte1°5Crtetenemenéralgénerègaroacàtcarvatislensioestnse.Lnixesiatontpaseuxnesnreetréstrisegpsenneyêtnevuetervsinsalleedoheneecsrd8°1etC1°3l'Cih'lreveteertntempératuresmoté.éDsepcisedhatidumedimcluh-iedimteemesuneréd1montreseznosecuitnodneonrtMaeDdeé691edritrapàdelionolutL’évditi’draciei’dnelatéaulov’décunmaliset-hmi.dLaozenmdétierranéenneorienrètcaraca-imeseervderiornlesnueeterssrpgoduciontàlimaeedsnaetecllnnées60urlesaécaroperactettrenlaereféencdfi.aLiredima-tseementièrtenamilcnusrevedri-amiseàeidum ionsoi.nerssimss mEceniebogprett09seénertsulliefstiecbj-O1uqseamitboéltrpndeaisoEnr:nécSoiraS( sRES) écprsdenioutinmidal,serutarétempdesssehau.aLqieumitatlcenqudcelatréfmalereuaevedondunigmentatisn,’luapititaoigoégteeuqihparoc,esquesquniéastaqieuéhirompscarsesristactéselcuagnahnemepesslulnvuabérapmrielsapsyls,leMarocestqeuuesrmjaejxulednteréserepsyapnucoraMuensdetencinscoadtptaoitaseda’llesstrn.DetetnemedlevéeppoaesqudérastgiténdicesiCeses.eisrrpmetstacnonohépesexsnemèesemêrtdtnosnduchangementcilamituqeoftndaisinsequslenécsoiraufssrutlestelrmatinfoportedeedudriperburisualartesnoitnocedesauxsortiesdhcleel)palpqiéuqutipesmeerenttmselèdocseamiltéohsem.sLitevbjecetosesrécié’detnecsed(gnlicansowddesdeeésusrtêerbsadoiventatégiesuqifpseicsitneatrmnsiosdefoincedutitirétcaraeslntsactjeropftuoisn.Cruseétuetteéaliderécsiranasonifcdevrou,irmduiosnenaptrei,lamarged’incereilu’qnslonaigtnemelarénégts’utidédmmanreconestffréridilesminirseeitmiànstsaféseleffehangementesducqieu.StlcmitaConcentrationsModèles

CO2, Méthane, sulfates,chimiques, cycle
etc.du carbone

Changements climatiquesModèles
globaux Température,climatiques
précipitations, niveauglobaux couplés
mer, etc
caModèles globaux à
Détail lo l, échelle finerésolution variable/
Evénements extrêmes, etc.
Modèles régionaux
Impacts ressourcesModèles
hydriques, agriculture,d’impacts
santé, etc.
Principales étapes à suivre pour la production de scénarios du
changement climatiqueet l’évaluationde ses impacts

2-Méthodologied’élaboration scénarios à de
haute résolution :

Afin de réaliser des étudesd’impacts du changement
climatique sur les secteurs socio-économiques, il est
nécessaired’avoirdes scénarios futurs à haute résolution.
Il est important de pouvoir distinguer les spécificités des
deux sites de Nador et Berkane mêmes’ilsne sont éloignés
que de 75Km environ.

Les méthodes de downscaling (réductiond’échelle) sont
utilisées à cette fin. Parmi celles-ci, on utilise ici la méthode
dite de downscaling statistique àl’aide modèle SDSM. Il du
s’agitde relier statistiquement les champs de grande échelle
issus de modèles dynamiques aux précipitations locales. La
relation trouvée est ensuite appliquée aux champs de grande
échelle prévus pour déduire les projections de précipitations
locales.

ML)O.iental(anéenOrrretidéMlarottiLlersuertpoACAMCejtporeudcadrledanssée
Le travail de downscalling a été réalisé en utilisant comme
données sur le climat présent (période 1961-2000), les
enregistrements des stations météorologiques de Berkane et
de Nador ainsi que les Ré-analyses (données par points de grille
issuesd’un systèmed’assimilation observations) de grande des
échelle NCEP (National Center for Environmental Prediction,
USA). Les données du climat futur sont issues des scénarios du
changement climatique à basse résolution provenant du modèle
anglais HadCM3 sur la période 1961-2099.
Le travail a consisté enl’élaboration des scénarios du
changement climatique futur à haute résolution surl’orientalpar
pas de temps quotidien sur toute la période 1961-2099 pour les
paramètres : température moyenne, température maximale,
température minimale et précipitations pour les trois horizons
2020, 2050, 2070.
3-Résultats
a-Evaluation du modèle SDSM

b-Scénarios à haute résolution

On constate que la technique SDSM arrive à
reproduire la variabilité de la température
moyenne quotidienne observée dans la zone
d’étude.
Conclusion

-Suivant les scénarios IPCC-A2 et IPCC-B2 et le dowscalingréalisé à l’aide du modèle SDSM, les précipitations du littoralméditerranéen
oriental du Maroc devraient diminuer au cours du 21ème siècle:
-la baisse des précipitations concernerait toutes les saisons del’année,mais elle serait plus importante au printemps;
-les températures devraient augmenter pour toutes les saisons del’année;
-l’augmentation des températures devrait s’accompagner d’une augmentation des événements extrêmes comme les vagues de chaleur.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.