Projet ACCMA relatif à l'adaptation au changement climatique au Maroc

De
Publié par

Description fiche descriptive du projet ACCMA relatif à l'adaptation au changement climatique, financé par le CRDI et le DFID, 2007-20010

Publié le : jeudi 5 avril 2012
Lecture(s) : 255
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Fiche N°
Projet Adaptation aux Changements Climatiques au Maroc (ACCMA) Khattabi Abdellatif
Projet mis enœuvredans le cadre du programme Adaptation aux Changements Climatiques en Afrique(ACCA),financé par le Centre de Recherche pour le Développement International(CRDI)du Canada et le Department for International Development (20072010) (DFID)du Royaume Uni, réalisé sur ne période de 3 ans et demi. Vision : Objectifs : A Nador et Berkane, la population a accès àl’emploi,à la santé, Permettre aux acteurs locauxd’êtreau courant des impacts à un environnement sain, et démontre un esprit de des changements climatiques que leur environnement risque communauté. Les enseignants sont bien formés pour une de subir et de la manière des’yadapter; éducation adaptée aux spécificités locales et les adultes sont établir par la recherche, des limites sociales, économiques et sensibilisés à des prises de décisions environnementales. Les environnementales qui seront respectées par les décideurs jeunes reçoivent une éducation adéquate sur les changements dans le processus de développement durable; climatiques et leurs impacts. La population est consciente des intégrer les services gouvernementaux, les institutions de changements climatiques et de leurs impacts; et elle est recherche et la société civile dans des réseauxd’échange capable des’yadapter. d’expériencesen matière de changements climatiques et de Les décideurs, à différents niveaux, mesures d'adaptation; les organisations communautaires, la engager activement les institutions (décideurs principaux au société civile et les acteurs Maroc) dans une stratégie intégrée de planification côtière. socioéconomiques sont engagés activement dans la planification stratégique à long terme, intégrant des mesuresd’atténuationet d’adaptationaux changements climatiques, etsont soutenus par un cadre institutionnel approprié. Les chercheurs réalisent des études sur les changements climatiques dans les régions côtières du Maroc et leurs résultats sont pris en considération par les planificateurs et les décideurs. Les instituts de recherche et les organisations gouvernementales et non Partenaires limitrophes : gouvernementales collectent Le projet a trois partenaires limitrophes : les décideurs, les suffisamment de données environnementales et les rendent acteurs locaux (collectivités locales, population locale et accessibles. société civile) et les chercheurs. Les agences nationales, les ONG et les utilisateurs des ressources naturelles collaborent à la préservation del’intégrité Incidences visées : des écosystèmes, et luttent contre la pollution.L’utilisationde Les chercheurs mettent à la disposition des décideurs et l’eauest rationnelle et géréed’unemanière intégrée et durable des communautésdes connaissances surl’adaptationaux changements climatiques,s’engagentactivement avec les Mission : décideurs et les éducateurs à assurer les recherches et la La mission du projet ACCMA consiste à améliorer les formation concernant les conséquences des changements connaissances et la prise de conscience en matière de climatiques, partagent les données librement, et conduisent changements climatiques et à renforcer les capacités des recherches de modélisation etd’expérimentationafin de d'évaluation de la vulnérabilité aux changements climatiques de tester les stratégiesd’adaptation(analyses et études de différents secteurs socio-économiques au Maroc (Zones côtières cas); des provinces de Berkane et Nador). Le but poursuivi est de les décideurs intègrent les mesuresd’adaptationaux développer la recherche, de renforcer les capacités d'adaptation changements climatiques dansl’élaborationet la révision aux changements climatiques, et de soutenir les capacités des plansd’aménagementdu territoire côtier et des d'interaction dans le processus de prise de décision. stratégies concernant la gestion etl’utilisationdes ressources naturelles, ainsi que dansl’élaborationde lois et de règlements relatifs aux zones côtières; adoptent des actionsles acteurs locauxd’adaptationdans un processus intégré et participatif de planification et de prise de décision.
Sites pilotes du ProjetACCMA : Le Littoral Méditerranéen Oriental (LMO) se situe àl’extrémité Nord-est du Maroc. Ils’étendadministrativement sur trois municipalités et 23 communes rurales.L’ensemblede ces entités administratives relève de deux provinces, Berkane et Nador.
Mer
Approches utilisées dans la facilitation du changement : Collecte participative et description des données ; évaluation participative des risques pour les différents scénarios de changement climatique sur une échelle à grille réduite ; évaluation participative de la vulnérabilité des différents secteurs socioéconomiques dans les zones côtières des provinces de Berkane et Nador ; révision participative des plansd’actionde GIZC SMAP III ; finalisation participative des mesuresd’adaptation; organisation partenariale et participatived’ateliersde travail avec lesdécideurs locaux et nationaux et avec les autres parties prenantes ; Renforcement de la prise de conscience de la population locale et de la société civile vis-à-vis des mesuresd’adaptationaux changements climatiques.
Partenaires : 1. EcoleNationale Forestière des Ingénieurs (ENFI), Salé, Maroc (Coordination); 2. UniversitéMohamed V (Institut Scientifique), Rabat, Maroc; 3. Directionde la Météorologie Nationale (DMN), Casablanca, Maroc; 4. Université de Moncton, Faculté des Sciences de l'Education, Canada; 5. InterdisciplinaryCentre for Environmental Research (CIRSA), University of Bologna, Italie; 6. PotsdamInstitute for Climate Impact Research (PIK), Potsdam, Allemagne; 7. EUCC- The Marine and Coastal Union , Leiden, Pays bas.
Les quatre sites pilotes du projet sont : la frange littorale située entre Saïdia et Ras El Ma, les Communes entourant la lagune de Nador, la Commune rurale de Béni Chiker et la Commune rurale de Boudinar.
Méditerranée
Contact : Abdellatif Khattabi EcoleNationale Forestière d’Ingénieurs, Salé BP. 511Tabikt, 11000, Salé, Maroc Tel./Fax :+212 5 37 86 22 74 Tel. (GSM) : +212 6 61 21 08 54 Email : ab_khattabi@yahoo.com
Site Web :www.accma-maroc.com
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.