9 managers sur 10 ne seront pas d'accord avec cette idée... Tant pis !

De
Publié par

Nous vivons décidément une époque épique. Les crises à répétition que connaît notre économie ne nous ménage guère, tous nos repères sont bouleversés et il est parfois bien difficile de s'y retrouver tant les frontières de nos connaissances se rétrécissent.
Cette crise que nous traversons tous et toutes doit nous faire réfléchir avant tout sur les formidables opportunités qu'elle cache sous des oripeaux de malheur et de tristesse.
Publié le : jeudi 19 janvier 2012
Lecture(s) : 215
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
9 managers sur 10 ne seront pas d'accord avec cette idée... Tant pis !
Nous vivons décidément une époque épique. Les crises à répétition que connaît notre
économie ne nous ménage guère, tous nos repères sont bouleversés et il est parfois bien
difficile de s'y retrouver tant les frontières de nos connaissances se rétrécissent.
Cette crise que nous traversons tous et toutes doit nous faire réfléchir avant tout sur
les
formidables opportunités
qu'elle cache sous des oripeaux de malheur et de tristesse.
En cassant de vieilles croyances, de vieux comportements, elle nous confronte avec nos peurs
les plus effroyables et en même temps, elle nous propose d'adopter une nouvelle attitude
envers nous-même et envers notre environnement.
Mieux encore,
elle nous apporte un vent frais
, un renouvellement des tendances de fond sur
notre attitude générale à considérer ce qui est important et primordial pour notre vie.
Ce nouveau paragdime va nous obliger de gré ou de force à modifier nos façons de travailler,
à penser d'une autre manière, à agir en étant le plus original et le plus innovant possible, nous
assistons à une transformation générale comme celle qu'a connu la fin du 19ème siècle.
Amis managers, décideurs de tous poils et adeptes inconditionnels de la rationalité, du
toujours plus de matrices et procédés de gestion des risques et quelles que soient vos
manières de gérer vos affaires, il va vous falloir évoluer et vous ranger du coté de ceux qui
ont déjà pris le train en marche pour exploser vos chiffres de vente.
En effet, les moments que nous vivons sont d'une telle rapidité et les informations circulent à
une telle vitesse qu'il nous sera bientôt impossible de suivre avec les anciens outils.
Nous sommes maintenant dans un système en 2.0
et il va falloir s'habituer à travailler plus
léger. En fait, virer le sac à dos que nous transportons à l'image de nos attachés-case,
regorgeant de martingales et de process sensés nous protéger de tout.
Je m'explique.
Tout va très vite, tout ira de plus en plus vite et s'il vous faut à chaque fois que vous démarrez
un nouveau business, engranger des quantités effroyables de données, d'études de marché et
j'en passe, vous risquerez de rater la prochaine reprise qui s'annonce déjà.
Aujourd'hui,
il faut être rapide, léger, nomade et évolutif
. Mais comment l'être ou le (re)
devenir avec tout ce que compte le monde de l'entreprise comme logiciels, matrices, procédés
et méthodes pour identifier et gérer les opportunités et les menaces qui pèsent sur nos
sociétés.
Avez-vous pensé à une intelligence naturelle, que nous possédons tous, à des degrés divers et
qui s'appelle
l'intuition.
L'intuition, mais qu'est-ce que c'est ? C'est tout simplement cette évidence qui s'impose
à nous sous la forme d'une petite voix intérieure qui nous parle, d'un simple ressenti ou
même d'un rêve qui prend des allures de prémonition.
C'est la perception immédiate de la vérité sans l'intervention du raisonnement
.
Vous imaginez une seule minute l'extraordinaire portée de cette petite phrase. Notre éducation
et nos apprentissages (scolaires) ne nous avaient pas préparés à ça et encore moins à voir la
vie d'une manière aussi simple.
Et bien si et n'en déplaise aux mécontents,
le temps est venu de se simplifier la vie
(professionnelle) et de garder de plus en plus de temps pour soi et son propre destin.
Il est temps de quitter le mode Descartes et son fameux "je pense, donc je suis" et sa
rationnalité imperméable à toute influence extérieure.
Il est temps de
faire fonctionner en priorité notre cerveau créatif
à plein régime (non, ce
n'est pas fatiguant) et d'adopter "la poulpe attitude" comme l'à écrit Christophe Haag dans son
dernier essai.
Il est temps pour chacun d'entre-nous de devenir plus intuitif,
de céder la place à
l'émotionnel
, de cultiver cette intelligence intuitive pour la mettre au service de notre
bonheur (des affaires) et qui nous permettra de pouvoir évaluer en quelques instants à peine,
ce qui est bon ou mauvais et en faisant les bons choix, ceux qui nous conduirons
invariablement vers ce que nous souhaitons vraiment
et qui correspond à nos véritables
aspirations?
Qu'il s'agisse d'
améliorer notre vie sentimentale, de résoudre enfin des problèmes
financiers
ou de savoir avec suffisament de précision s'il faut accepter ou non le nouveau job
qu'on nous propose.
Pour y parvenir, c'est tout simple !
Ecoutez-vous, fermez les yeux et sentez qui vous êtes au fond de vous, vos boussoles
intuitives vont commencer à se faire entendre et ce qui vous paraissaient lent, lourd, pesant va
très vite vous sauter aux yeux et vous faire voir la vie sous un jour totalement inédit.
Et vous, que pensez-vous que l'intuition puisse vous apporter ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.