Réussir l'entretien de recrutement

De
Publié par

Une fiche méthodologique totalement gratuite pour réussir vos entretiens ! Destinés avant tout aux étudiants en recherche de stage, ces conseils peuvent tout autant s'appliquer aux personnes en recherche d'emploi, ou aux lycéens qui aimeraient trouver un job d'été. Cette fiche est divisée en trois partie, et aborde l'entretien dans son intégralité, depuis la recherche au rendez-vous. I- La candidature : lettre de motivation et CV II- Avant l'entretien : se préparer III- L'entretien : le jour J Ces trois parties complètes mais concises regorgent de détails simples et utiles, qui augmenteront vos chances 1 - de recevoir un rendez-vous; 2- de faire bonne impression; 3- d'être recruté pour un stage ou un emploi.
Publié le : lundi 6 juin 2011
Lecture(s) : 979
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Conseils pour l’entretien de stageSavoir préparer I - La candidature : Lettre de motivation et CV Avant de pouvoir exceller en entretien, il faut bien évidemment être sélectionné par un employeur parmi la pléthore de candidats ! Pour cela, rien ne vaut un CV et une lettre de motivation irréprochables. Voici quelques conseils et erreurs à éviter : Conseils : CV : Le CV est le résumé de votre vie professionnelle. Il se doit d’exposer clairement vos expériences, vos qualités et vos coordonnées. La question de la photographie sur le CV a été longuement discutée. Si elle n’est pas obligatoire, la photo d’identité (si elle est sérieuse naturellement)rendra votre CV moins austère. Voici quelques conseils sur la rédaction de votre CV : -Allez à l’essentiel :si vous avez la chance d’avoir accumulé les expériences, ce n’est pas une raison pour offrir au recruteur un CV surchargé ou étendu sur plusieurs pages. Triez vos expériences et ne gardez que celles qui vous mettent le plus en valeur et/ou correspondent le mieux à l’offre de stage que vous visez.
-Optimisez vos expériences : Si, au contraire, vous souffrez d’un grand manque d’expérience professionnelle, ce qui est le cas de certains étudiants, tirez le meilleur de vos activités extrascolaires, elles sont un moyen comme un autre de se mettre en avant et de se distinguer. -Soyez honnête :N’inventez pas de compétences, ou ne prétendez pas maîtriser un outil que vous connaissez à peine. Un employeur aura vite fait de vous tester lors d’un entretien, et inutile d’espérer fonder votre succès sur un mensonge. -Restez classiques : A moins que vous ne visiez une offre qui demande un certain talent artistique ou des compétences graphiques appuyées, évitez les CV fantaisistes, et utilisez des polices d’écritures neutres et lisibles.Votre but n’est pas de faire sourire le recruteur! -Utilisez un format connu : Candidature par mail ? Ne risquez pas le diable en envoyez votre CV sous un format classique (rtf. Ou pdf.). Le recruteur ne se fatiguera pas à chercher à lire un fichier inconnu. Détail qui peut prêter à sourire : faites bien attention au nom de fichier de votre CV. Si vous lui aviez donné un nom fantaisiste durant sa création, changez-le !
Lettre de motivation : La lettre de motivation, directement et personnellement adressée au recruteur, doit faire part de l’étendue de votre motivation pour le stage. Il s’agit de mettre en avant vos qualités et compétences, et de vous arranger pour qu’elles concordent avec les missions pour lesquelles vous postuler ! En aucun cas il ne faut que vous répétiez votre CV mot à mot. Voici quelques conseils pour la rédaction de votre lettre de motivation : -Soyez ordonné : Une lettre de motivation doit être aussi structurée qu’un CV, il ne s’agit en aucun cas d’une page libre à remplir selon vos envies. Suivez un plan précis qui ressemblera à celui-ci : 1- Accroche: Objet de la lettre et référence de l’offre (un seul recruteur peut proposer plusieurs stages, n’oubliez donc pas de rappeler précisément l’origine de l’offre2- Votre intérêt: Evoquez l’offre et l’entreprise et dites en quoi elles vous attirent… Expliquez vos motivations ! 3- Votre profil : Montrez en quoi vos expériences passées, votre personnalité et vos compétences serviront à l’entreprise.4- Le rendez-vous: n’oubliez pas de terminer la lettre par une demande de rendez-vous, car c’est bien ce que vous recherchez !
-Faites attention à la forme : Surveillez votre style, faites attention à ne pas écrire d’aberrations ni de fautes d’orthographes. Vérifiez que votre lettre est fluide, avec des phrases claires et facilement compréhensibles, le tout correctement agencépour ne pas rebuter l’œil du recruteur. Faites tout particulièrement attention aux données de l’entreprise :n’écorchez pas le nom durecruteur ou de l’entreprise, adressez votre lettre personnellement à Madame X ou Monsieur Y quand vous savez qui est la personne que vous contactez. Votre but est de montrer votre rigueur et votre motivation. Si vous ne savez même pas écrire correctement le nom de l’entreprise, inutile d’aller plus loin! -Travaillez chaque lettre de motivation : Contrairement au CV, la lettre de motivation est unique. Elle montre au recruteur que vous êtes particulièrement intéressé par son offre, et que vous ne vousêtes pas contenté d’envoyer lettres et CV un peu partout. Travaillez donc sur chaque lettre de motivation, même s’il peut être utile de garder une « base » commune à toutes vos lettres pour gagner un minimum de temps.
-Evitez les lettres types : Une lettre sans personnalité, ça se ressent ! Pire encore, fuyez comme la mort les lettres toutes faites trouvées sur internet. Imaginez que le recruteur tombe sur deux lettres de motivation identiques…-Soyez concis : Tout comme le CV, mieux vaut éviter le soucis de trop bien faire. Une lettre suffit amplement et, faute d’impressionner le recruteur, une lettre trop longue le fera souvent abandonner la lecture. Soyez efficace, la concision sera la première qualité que votre lettre mettra en valeur.
IIAvant l’entretien: se préparer Stressé de nature ou non, mieux vaut savoir se préparer avant de passer un entretien. Restons raisonnables : il ne s’agit pas de travailler des jours durant chacun de vos entretiens (si vous en passez une dizaine, cela tiendra de l’impossible!) mais avant tout de vous présenter au recruteur avec les idées claires, en identifiant clairement quelles sont vos compétences et expériences à mettre en avant (un travail que vous avez certainement dû commencer lors de la rédaction de lettre de motivation). Voici donc quelques conseils pour bien vous préparer : -Reprenez l’offre de stage mot à mot: Souvent courte et limitée, l’offre de stage est pourtant le seul véritable contact que vous ayez avec l’entreprise. Examinez scrupuleusement toutes les informations et disséquez les informations importantes (missions, compétences requises, profil idéal, etc.)
-Faites concorder ces informations avec les vôtres :Il s’agit désormais de déterminer qu’est ce qui fait de vous« le candidat idéal », quels sont vos atouts les plus déterminants pour décrocher le stage. Plus que tout, essayez de mettre en avant votre personnalité, vos activités extrascolaires. N’oubliez pas que les autres candidats auront certainement le même profil que vous (même études, mêmes compétences) alors sachez utiliser tout ce qui peut vous mettre en valeur. -Faites quelques recherches : Etudiez un peu avant de vous lancer vers l’inconnu! L’entreprise aura certainement un site internet, parcourez-le ! Déterminez ses activités, son secteur, sa concurrence. Avoir déjà un avis éclairé sur l’entreprise et les défis qu’elle a à relever sera un atout majeur pour vous, et montrera votre implication et votre motivation. De même, si vous avez le nom du recruteur, rien ne vous empêche de faire une recherche internet sur lui. Au mieux, vous aurez accès à des articles ou des publicationsqu’il a écrites, au pire vous pourrez peut-être trouver une photo de lui, dans tous les cas, il est parfois rassurant de savoir à qui vous allez avoir à faire ! -Anticipez : Avec un minimum de connaissances de l’entreprise et de l’offre, il vous sera plusfacile d’anticiper certaines questions du recruteur, ou de préparer vos propres questions pour l’entretien. Naturellement, il est impossible de deviner à l’avance comment se passera un entretien,mais le fait d’imaginer certaines questions vous aidera àvous intéresser plus activement à l’entreprise.
IIIL’entretien: le jour J Enfin, vous arrivez au jour de l’entretien. Si vous avez suivi les conseils de la partie précédente, vous devez certainement être un peu plus serein que si vous veniez les mains dans les poches.Mais tout est loin d’être gagné! Encore faut-il donner le meilleur de vous-même pour avoir la chance d’être choisi par le recruteur. Pour cela, voici quelques derniers conseils à suivre à la lettre : -Soyez ponctuel : Vous avez décroché un rendez-vous, c’est une chose, mais ce serait bête de tout gâcher maintenant. Ne laissez rien au hasard : si vous ne connaissez pas le lieu de rendez-vous, renseignez-vous pour savoir comment vous y rendre. S’il n’est pas loin de chezvous, allez-y « en éclaireur» pour être sûr de l’avoir bien localisé. Dans tous les cas,prévoyez un peu d’avance pour être sûr de ne pas être en retard (un souci technique est vite arrivé !). Pour autant, ne venez pas trop tôt. Le recruteur a établi un horaire de rendez-vous, il s’agit de s’y tenir!
-Soignez la première impression :Être à l’heure est une chose, être présentable est une autre! N’oubliez pas: on ne peut donner qu’une première impression; il s’agit de la soigner ! Autrement dit, il vous faut éviter les excentricités vestimentaires le jour du rendez-vous. Habillez-vous bien, mais pas trop ! Renseignez-vous sur l’entreprise que vous rencontrez. S’il s’agit d’une boîte de business, optez pour le costume cravate pour les hommes et le tailleur pour les femmes, s’il s’agit d’un secteur un peu moinsà cheval sur la tenue, optez pour une chemise simple, sans cravate. Venir habillé comme un pingouin ne vous mettra pas en valeur. Au mieux, cela amusera le recruteur ! Autre chose, méfiez-vous des odeurs ! Naturellement, il s’agit d’avoir une hygiène irréprochable (évitez la barbe de quelques jours messieurs !) mais surtout de faire attention aux détails. Si vous fumez, peut-être vaudrait-il mieux vous abstenir avant l’entretien: et si le recruteur était anti-cigarettes ? Adeptes du parfum, levez un peu le pied ! Sentir bon est une chose, embaumer toute la pièce en est une autre !Il s’agit avant tout de ne pas agresser le recruteur avec vos odeurs ! -Serrer la main ou non ? Ce genre de question vous fait paniquer ? Inutile! Il est toujours malin de s’adapter à votre interlocuteur. S’il vous tend la main, serrez-là, autrement, abstenez-vous de tendre la votre ! Cela ne vous empêcha naturellement pas de lancer un « Bonjour » franc et courtois !
-Ne venez pas les mains dans les poches : Si possible, prenez de quoi prendre des notes. Cela montrera votre motivation et vous permettra de noter ce qui pourra grandement vous intéresser au moment d’accepter ou non le stage (contenu des missions, dates importantes, etc.). -Soyez intelligent ! Poser des questions montre votre curiosité. Poser des questions idiotes montre votre bêtise ! Ainsi, essayez de faire preuve de discernement. Il serait suicidaire de poser des questions sur les congés ou les jours fériés ! Autre chose : soyez attentif ! Si le recruteur vous pose une question, mieux vaut trouver autre chose à dire que «Euh… Comment? » -Soyez détendu : Un point utile mais certainement le plus difficile à appliquer pour les personnes stressées.Il s’agit de vous efforcer de rester souriant, de regarder votre interlocuteur dans les yeux, de ne pas paraître bloqué, d’évitez les attitudes qui trahissent votre nervosité (jouer avec un stylo, avoir un tic nerveux, etc.). N’oubliez pas que vous n’êtes pas là par hasard: vous avez de réelles motivations pour ce stage, et vous n’avez donc pas à avoir peur de vous présenter ! Une dernière chose : le recruteur cherche avant tout un stagiaire efficace dont il aura déterminé le profil préalablement. S’il a accepté de vous accorder un peu de son temps, c’est qu’il vous juge apte à travailler pour lui. N’oubliez donc pas qu’il n’a aucun intérêt à vous « détruire». S’il cherche à vous déstabiliser, prenez les choses calmement, ménagez vous un instant de réflexion et réagissez ! Il serait dommage de se laisser submerger par l’émotion!
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.