Contexte socio-économique du site Lagune de Nador

De
Publié par

Ce document décrit la composition et la répartition de la population du site Lagune de Nador qui compte environ 225368 habitants,et les activités économiques de la région ainsi que les infrastructures de base.

Publié le : dimanche 26 mai 2013
Lecture(s) : 81
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Contexte socio-économique du site Lagune de Nador Khattabi Abdellatif, amid Boubekraoui et Hlal El Aid
Fiche N°
1-Contexte démographique(RGPH, 2004)Conditionsdahibatitno: P ulation et ménages :onismaesiocarsmtibahsegdsnadtnetemeppar6,9%nts,,8%4en,sedasadsnnviron75d%edsesdmaénnsaE opa La population du site Lagune de Nador compte environ 225368 logements de type rural et 3 % dans des habitats sommaires. Le habitants, répartis en 46 984 ménagesd’unetaille moyenne de villa ne  typeconcerne que 1 % et les autres typesd’habitations 4,8 habitants/ménage. Elle est composée à 86,1 %d’urbainset à englobent 5,8%. 13,9 % de ruraux. La population féminine compte pour environ la moitié de la population totale (49,6%).
Densité de la population dans le site de la lagune (hab./Km²)
Catégoriesd’âge: La population active constitue à peu près 62,6%; celle ayant un âge inférieur ou égal à 14 ans représente 29,3%. Le pourcentage du grouped’âgedépassant 60 ansn’estque de 8,2%.
Etat matrimonial et fécondité: La population totale du site (les cinq communes) est composée de 44,3% de célibataires, 48,6% de personnes mariées et 7,1% de divorcés ou veufs.L’âgemoyen au premier mariage est de 30 ans; il est de 32,7 ans pour les hommes et de 27,3 ans pour les femmes.
Scolarité etAnalphabétisme : le tauxd’analphabétismemoyen des cinq communes atteint 39%. Le taux le plus élevé (44,2%) concerne la commune rurale d’Arekmane, et le taux le plus bas (31,6%) est enregistré dans la municipalité de Nador. Ce taux est plus élevé chez les femmes (51,5%) que chez les hommes (26,7%).
Activités et professions Plus du 1/3 de la population de la zoned’étudeest actif (36,9%); ce taux dépasse la moitié chez les hommes (58,4%) et reste très faible chez les femmes (15,1%). Le statut salarié prédomine par 57% de la population; le statut indépendant occupe le deuxième rang avec 33,2%. Le reste des actifs est réparti entre les catégories aide familiale, employeurs et apprentis avec valeurs de de 6,42%, 2,36% et 1%, respectivement.
Statut d’occupation d’habitat dans le site de la lagune
2- Infrastructures et équipements
Equipements scolaires : Lenseignementprimaire et secondaire sont assurés dans 46 écoles coraniques, 62 écoles maternelles, 54 écoles primaires, 10 collèges et 7 lycées . A Nador, la structure del’enseignement est renforcée par la présenced’unInstitut de Technologie Appliquée et de 7 Centres de Formation Professionnelle. Equipements sanitaires : D’aprèsdonnées des monographies communales, le siteles disposed’uneinfrastructure sanitaire composéed’unhôpital à Nadord’unecapacité de 422 lits, de 7 cliniques dont cinq à Nador et deux au niveau de la commune de Bouareg, de 34 centres de santé, 24 dispensaires, 2 centres du Croissant Rouge et de 134 pharmacies. Le personnel médical compte 96 médecins publics ou privés, 32 infirmiers, 19 prothésistes dentaires et 24 dentistes. Adduction en eau potable : Les deux communes urbaines de Nador et Béni Ansar présentent des taux de branchement au réseau publicd’eau potable satisfaisants (65,2 et 74,7 % respectivement). Par contre, le taux de branchement reste très faible dans les communes rurales de Bouareg, Ihaddadene et Arekmane avec des taux de 30,4%; 32,8% et 26,3 %, respectivement. Electrification Lélectrificationest en totalité gérée parl’ONE. Le taux de branchement moyen au réseau électrique reste satisfaisant (70,3 %) .
Assainissements liquide et solide : -- Assainissement liquide: S leurs eaux évacueeulement un quart (26,2%) des ménages usées par le réseau public. Les fosses septiques concernent 30,9 % des ménages. Le reste utilised’autresmodes d’évacuation. -- Assainissement solide: La production de déchets solides dans la municipalité de Nador est de 0,9kg/hab./j. Tous les déchets solides collectés sont évacués dans la décharge non contrôlée de Ouled Settout. Une bonne partie des déchets non collectés est déversée dans les oueds, puis charriée dans la Mar Chica. Infrastructures routières : Le site est desservi par deux routes nationales (n°15 et 16). La réalisation de la rocade méditerranéenne qui longe la Méditerranée sur 508 km de longueur de Tanger à Saïdia, produira certainement des effets de grande importance sur l’aménagementdu territoire et le développement socio-économique et touristique de la zone. Infrastructure portuaire : Le site dispose de deux ports , celui de Béni Ansar et le port de Sidi Ali. Le premier est un grand port destiné aux activités de pêche maritime et au transit des passagers et de marchandises; le deuxième est un petit port de pêche artisanale.
3- Activités économiques : Agriculture et élevage : D’aprèsles données du Recensement Général del’Agriculture (RGA) de 1996, la Surface Agricole Utile (SAU) est estimée à 22 546 ha, répartie sur 6 414 exploitants, soit une superficie moyenne par exploitation del’ordrede 3,5 ha. Les plus grandes SAU existent au niveau des communes rurales d’Arekmane et Bouareg; elles sont respectivement de 11 770 et 9 858 ha. Ces deux mêmes communes concentrent la majorité des exploitants agricoles de la zone avec des effectifs respectifs de 3725 et 1949. Les cultures pratiquées dans la zone sont très variées. Les spéculations agricoles sont à 47 % de la céréaliculture, à 11 % des cultures industrielles, à 8,1 % des maraîchages, à 5,5 % des cultures oléagineuses, à 5,2 % des cultures fruitières, à 4,2% des cultures fourragères; et le reste étant affecté à la jachère.
Tourisme: Le tourisme dominant au niveau du site est surtout de type balnéaire. Les trois plages entourant la lagune de Nador répondent aux normes requises en matière de qualité des eaux de baignade et des sables (plages de Kariat Arekmane, de Mohandis et de Bocana).
Pêche: Le nombre de barques de pêche recensées est de 390 unités réparties entre les nombreux points de débarquement.
Pourcentages des captures par espèce:
Industrie et artisanat : L’activitéindustrielle reste relativement récente et à faible capacitéd’absorption d’emploipuisque la taille des unités industrielles demeure très faible. Excepté la ferme aquacole MAROST exerçant dansl’industriehalieutique et qui a arrêté ses activités en 2006, les autres unités restent de faible capacité . Le secteur artisanal revêt un intérêt socio-économique important compte tenu de la diversité des activités pratiquées et de l'effectif des artisans. La production artisanale concerne essentiellement des pièces artistiques, des articles d'habillement, de poterie, de vannerie et de ferronnerie d'art. Commerce : Le commerce demeure une activité importante dans la zone. Toutefois, cette activité est dans sa grande partie dominée par le secteur informel en raison de la proximité de la ville de Melillia.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.