Partition complète, L'amour médecin, Opéra comique en trois actes

De
Publié par

Pratiquez la partition de L'amour médecin partition complète, opéras comiques, fruit du travail de Poise, Ferdinand. Cette partition romantique écrite pour les instruments tels que: orchestre, solistes vocaux
Cette partition offre différents mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique répertoriée dans les genres
  • opéras comiques
  • Stage travaux
  • opéras
  • pour voix, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions pour orchestre
  • pour voix avec orchestre
  • langue française

Redécouvrez de la même façon d'autres musique pour orchestre, solistes vocaux sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: A. Durand & fils, n. d. (ca. 1880). Plate D. S. & Cie. 2830.
Libbretiste: Charles Monselet (1825-1888) after Molière
Publié le : jeudi 23 février 2012
Lecture(s) : 30
Licence : Libre de droits
Nombre de pages : 157
Prix de location à la page : 0,0000€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

FILS.A. DURAND &
-
**t<*rti.'r#er.:--
• -j»
va<0^m3
L'AMOUR MKI>ECI>
fiiUiifrH-CoiiiiiiiiH lrui> Actes
<!-©-&-
\"l\ IRTISTE»
-Soprano mu 1 ni il i u h
Mezza-Soprano m. / /
CLITARMIE Ténor. «v
scan il i.i ;,;MiKi.l.K Baryton.
DESFONANUKÈS Ténor. . H\!<\< l rM»
>r itwus Tr'nor. r.Hlvur
M KC1U1TOS Batte. t.<>l llhn\M'
TOMES Batti m IIISMT
***
I K NOTAIRE. . . .
r -n'ur .1. .•-!,,- IDirection de Mi-c *!! M 1 IUHLE9 l'oM H \Kli__ Cl,. I ll'ui . I M; .\>.iM CAKVALHO
l'uni- In ii<lu vente vu location s partition»-,
partht d'nrehettre mite eu terne dettint de cottumet et de décor»
s\idimat r <) v»r.-/i/'W *>/», si Hd SHW'KBK et 1 y rditeuvs propriétaire» pom
CATALOGUE DES MORCEAUX
ACTE I
iAiihnde
INTKill'l 1 UN frnrliv rfiini-rlosr. /../;./ I- ,1 lu .,.,!..
I Tl \ la .
[Trrzrtto

IIK D.-r Il II S» "•. . .2 . . .
Oui I.111I1 l'..iinli.' ./.!-. II.,/ .1. i../.,S. ...,.ii./t. .3 TKIO. j,. (,. r,(~ / «
.
:.r.non* <!• ii> l'iiM'iiir . / ...mrf. ......4 \iu . .tour
Ahîqui Ihfur ».««•« .5 un
/"6 HMI IV/'M. l'ffMl »/
ACTE II
V\TK»CTE
/,..!(.,>
IDCETTO
/'.*' v v 1 Kt - >n \>v< 'INk l>l
iMIMl II» M t\t!i|Q1M'.'I EK Df SCKM
'•'- K,/'••/ H -
,
1.1r»n* «~i w'..iiMtTih (Sceiu dt la contint lion)
^
''N tk: 1 » INA1
ACTE III
ionENTRACTE
/....il. ion(I) Iiri NETTE
.». lllltMlia « " II- 111
, H>\-..\Il
..- u su.. D /
,1 _: rtKif rro m
k '!•»
\ iti'aa pny* ilnm*C/il«»rfn!*BÉCIT Et COtl'I.FTS.;t2
1
||i
1 il. rtilmérr,8tm
.13 QOÀTCOI

1 , 1
1 ilV i .n-j.'ur
/ SI> I « HMI
.
li"'2' Ditertiiiemriil
1 «liait
>. H. Pour
•--••»•-- •d ?
MKDKCIAUIOl'K
ISECOMIQUE EN j ACTESOPERA
OUVERTURE
Allegro non trupp
*'+
=<: s# g ; s
././" T..iCI4.NO
' M' f x x*S
h
*«** ^XL
*— m :^
* m
0"P
Cl -* £ *^*m -S±. -tï-~ 3 ?r— ^g
—-
-V- —^ >.
* »" ^
». F /' j1^ »> r «i su
*Ji
^&:
1 •? x^Tj^Œ^ij^.S
Ji:
ssëÉ" i
r>^r r - ;ss F^^ip^=e
• • ^. • ' SVy^J -t—^
«Mi*-i
;> S ^^ ^FF=f
^*•
t
\
-0-
•1 -*Lèh
-r^s^-y.
e^£ ï : l
>I) Allegro non troppo
£EiEË — :
EB
:T-iQg. £
- .0
8 ^i
r
-et
: s^^ i: ir rrr ir
1
B"" CmhI).
*' s Tïl'o— S-f pi ^^^
' r*gsn J 1 r Ip^ï I U
;
FI. H'
*-.Ti >-^t#£ ±^±--*—-E-*-^
Quatuor |M7zi'
^=^=
i *r # r*—
S
w
» »
•)'-. I3£ Jf-T;
r i: r
-^~ S_ * ^^
~
u z~ f * = «m ^=«^=5^: o * 3 ; r
I--i
Ped
Un |. \. !•• Hi.l. ..n
E:,
j XiP 'I *- -r
IVHH Andnnlt
LISETTES
mnisMessieurs, Mesdames, voilà
iAvec Molière n escapade.
cou sorriini\t\t Quatuor
1rsD.ui> verts sentiers «ju'il foula
Mcssieius. Mesdames, iiu>ii~ voilà!
3tn=m
Faut-il s'étonner de cela?
Le Génie est bon camarade.
voilàMessieurs, Mesdames, nous
tvee eu escapade.Molière
î^r
;
Quund il écrivait pour sou roi
Une de ces farces hardies,
Combien de gens tremblaient d'effroi
Quand il écrivait sonpour roi.
-fre-
8-
Il disait: i La France c'est inoiîi
Frappant les planches agrandies,
Quand il écrivait pour son roi
Lue de ces farces hardies.
poS:
Ses ehefs-dVuvre semldaieiit flamber
Dans la musique,les décors et
se courberOn voyait les fronts
Ses chefs -d'u omi' semblaient flamber.
iLes Marquis se laissaient dauber
* grands coups de verve ironique.
Si> rliefs dVuvre —inlilii.nl llainbei'
l);m* ••!les dêrors la musique.Tempo IV
|
ti.is-dun.vvt bien liv
=#-,^2==3=m ^^ ~w.^
^
\*g** Jr g
1 Sï^p
Q..M....
nfcfc
=»#=3= ^^
±=*:^EËË
-*—r. ^ ^Pi
EÊE3E
«r^?z feS
:ft^=îft *=^£j^^^ ^
i>i>
^£ ^E
s- s

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.