Le conflit au Moyen-Orient et son impact sur la Méditerranée

Publié par

Le conflit au Moyen-Orient et son impact sur la Méditerranée

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 148
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Le oenrient
e conflit au Moenrient et son impact sur la Méditerranée
Antoni Sera niersité de Barcelone
En mai , le sommet de l’nion pour la éditer  ranée p ui deait réunir  ces d’État et de gouernement en juin à arcelone a été reporté à no  embre de manière à laisser du temps au négocia  tions indirectes de pai entre les Palestiniens et les sraéliens, entamées le même mois sous l’égide de George itcell, l’enoé spécial du président a  rac bama pour le oenrient ne crise a écla  té peu après à la suite de l’abordage par l’armée is  raélienne d’une flottille ui aait mis le cap sur Gaa aec, à son bord, de l’aide umanitaire, alors u’elle naiguait dans les eau internationales eus passa  gers du bateauavi armara ont troué la mort  s’était aceée aec l’opération « Plomb dur ci » contre la bande de Gaa, ui a ait l’objet du rapport de icard Goldstone du Conseil des droits de l’omme des ations unies En érier , les élections en sraël ont porté un gouernement de coalition de droite au pouoir, leuel a maintenu le blocus de la bande de Gaa et a aalisé l’établisse ment de neu colonies en Cisjordanie Parallèlement, la diision entre le Hamas et l’Autorité palestinienne subsistait et les élections palestiniennes ont été re portées En fin de compte, les négociations entre les Palestiniens et les sraéliens étant dans l’impasse, la résolution du conflit paraît de plus en plus lointaine
ération lo dri
Le  décembre  maruait la fin de la trêe ofi  cielle de si mois entre le Hamas et sraël Cette trêe n’a absolument pas rompu l’isolement de Gaa, puisue sraël a maintenu les postes rontières er  més En outre, le  noembre, l’armée israélienne
aait abattu si miliciens palestiniens La tension s’était accrue au cours des semaines précédant le  décembre et l’imminence des élections en sraël ainsi ue la crise alimentaire menaçant Gaa l’A aait lancé un appel d’urgence pour éiter une crise umanitaire ne aorisaient pas la retenue Entre le  et le  décembre, des diaines de u sées alassam tombent dans le désert du égue et les illes israéliennes de Sderot et d’Aselon Le gouernement de el Ai menace Gaa d’une opé ration punitie ipi Lini, candidate de adima au poste de Premier ministre, et le traailliste Eud a ra eulent aire preue de ermeté pour gagner des oi, la société étant aorable à l’usage de la orce contre le gouernement du Hamas à Gaa Le  décembre, l’aiation israélienne bombarde plus de  cibles du Hamas dans la bande de Gaa, tuant près de  personnes Le er , janier ce total passait déjà à  morts La réaction inter nationale ne sufit pas à empêcer une inasion ter restre à grande écelle, lancée le  janier Le  jan ier, l’armée israélienne assiège la capitale de Gaa et diise la bande en trois parties Le bilan des ic times est porté à  morts côté palestinien Le len demain, un projectile israélien rappe une école de l’ dans le camp de réugiés de Jabalia  morts Le  janier, le Conseil de sécurité des a tions unies approue la résolution  ui appelle à l’arrêt immédiat des ostilités, rejeté par les deu parties Les médecins européens présents à Gaa dénoncent l’utilisation d’eplosis illégau par sraël À la mijanier, le conflit menace de s’étendre après u’un groupe inconnu a lancé des usées sur sraël depuis le sudLiban et un autre ouert le eu sur une patrouille de la police des rontières israélienne de puis la Jordanie Le  janier, les troupes israé liennes entrent dans la capitale de Gaa et bombar dent un centre de réugiés de l’A, un ôpital et un centre international de presse Enfin, le Premier
ALEA ésltats des életions d 10 érier 200 et oaraison ae les sièes otens en 200 arti oi en 200  Sièes en 200 adima   Lioud   sraël eitenou sraël, notre maison   Parti traailliste   Sas   nité juie pour la ora   eret   Foer jui   nion nationale  Hadas  Liste arabe unie a’al   alad  GL retraités d’sraël   Source  sraël  inistère des aaires étrangères,  éier  amamogli – parti national religieu – et de l’nion nationale Sionisme religieu  union du adal l’égalité – parti communiste d’sraël araboisraélien, arabe Front démocratiue pour la pai et Assemblée nationale démocratiue arabopalestinienne ministre israélien Eud lmert déclare un cessele puis la première ictoire de en eu unilatéral la nuit du  janier, les orces israé Lioud en , jamais les co liennes restant néanmoins autour de la bande de trême droite n’aaient joui d’une Gaa pour éiter de nouelles attaues Le bilan final ait état de   morts du côté palestinien et  du côté israélienaort oldstone
letions en sraël
Le  érier  est un jour d’élections en sraël et   de la population  participent Au cours des deu semaines précédentes, la polarisation entre adima résultant de la scission du Lioud incarné en  par Ariel Saron, plongé dans un coma irré ersible et le Lioud ainsi ue l’eet de l’opération « Plomb durci » ont aorisé la participation au urnes et dissipé les sombres présages des sondages en ers adima Les traaillistes essuie une déaite  sièges, contre  en , confirmant la tendance à la baisse amorcée en  par la déaite d’Eud ara ,  des oi au élections au poste de Premier ministre ace à Ariel Saron ,  Cet écec n’est pas compensé par les partis de gauce  le eret obtient  sièges contre  en  et le Hadas, le parti communiste rassemblant des Pa lestiniens et des sraéliens, en totalise   en  En fin de compte, la courte ictoire de adima  sièges, contre  pour le Lioud ne sufit pas à éi ter une coalition de droite et d’etrême droite laïue et religieuse, ui rassemble  sièges sur un total de  et ui, grâce à l’opportunisme d’Eud ara appelant les traaillistes rescapés à participer au gouernement, peut compter sur  députés De
Sièes en 200     
aen egin pour le nserateurs et l’e telle puissance
L’opération contre la bande de Gaa a ait l’objet d’un rapport à carge du Conseil des droits de l’omme des ations unies, le rapport Goldstone, du nom du juge icard Goldstone, directeur de la mission cargée de le rédiger Présenté le  sep tembre , il aisait état de ce ui suit 
 Le manue de collaboration de la part du gou ernement d’sraël   Le blocus imposé par sraël à la bande de Gaa, dont les conséuences sur la population sont etrêmement graes et ui prooue une situa tion d’urgence, aggraée par les opérations mili taires   Le nombre total des ictimes, oscillant entre   et   sraël en dénombrait  , pour la plupart des ciils  le nombre des ic times israéliennes    ciils et  soldats, dont  par un tir ami  Le rapport accuse en outre l’armée israélienne d’aoir mené délibérément des attaues contre des cibles ciiles, la population ciile et un siège des ations unies destiné au réugiés palesti niens, d’aoir olontairement mis à mal l’écono mie déjà précaire de Gaa, causant des pro blèmes alimentaires et d’accès à l’eau potable, ainsi ue d’ordre sanitaire, pscologiue et
éducati destruction de  écoles, d’utiliser des bombes au pospore blanc contre les ô pitau de aluds et alaa, d’utiliser des ciils palestiniens comme boucliers umains, de pro céder à des arrestations arbitraires de ciils dont des emmes et des enants non armés, lesuels ne présentaient aucune menace et ont été transérés dans des prisons israéliennes, de aire subir des traitements dégradants au déte nus coups, torture, d’intensifier la répression en Cisjordanie, etc Somme toute, des iolations graes et répétées du droit international, du droit umanitaire et des Conentions de Genèe, ui relèent parois de crimes de guerre ou de crimes contre l’umanité
e rapport rend compte des iolations du droit international umanitaire, des onentions dont la responsailité income à parts inégales au gouernement d’Israël, au amas et à l’utorité palestinienne. e gouernement israélien a reeté le rapport, tandis ue le amas et l’utorité palestinienne ont gardé le silence  Le rapport accuse également les groupes armés palestiniens d’eposer inutilement la population de Gaa à traers des attaues menées à proi mité de bâtiments ciils ou protégés  il reproce au autorités de Gaa d’arrêter, de maltraiter et d’assassiner des membres du Fata, et accuse des ciils de collaboration  il accuse également l’Autorité palestinienne de licencier des onc tionnaires, de procéder à des arrestations illé gales et de torturer, parois à mort, des smpa tisants du Hamas outes ces actions iolent graement la Déclaration unierselle des droits de l’omme et la loi ondamentale palestinienne  Selon la troisième Conention de Genèe, le soldat israélien Gilad Salit, capturé en  par un groupe armé palestinien, est un prison nier de guerre ui derait être traité aec uma nité, autorisé à communiuer aec sa amille et receoir les isites du Comité international de la Croiouge
 Depuis , des groupes armés palestiniens ont lancé uelue   rouettes contre le sud d’sraël Entre le  juin  et le  janier , les rouettes ont tué cin ciils israéliens et en ont blessé plus de    pendant les opérations militaires  d’autres ont souert d’a ections posttraumatiues surtout des en ants La ie uotidienne s’en est trouée grae ment altérée Les attaues ui rappent sans discrimination la population ciile et sans le moindre objecti militaire portent atteinte au droit international umanitaire puisu’elles consti tuent des crimes de guerre ou contre l’umanité ui isent à terroriser la population ciile
En définitie, le rapport rend compte des iolations du droit international umanitaire, des Conentions de Genèe et de la Déclaration unierselle des droits de l’omme et pointe du doigt des crimes de guerre et contre l’umanité, dont la responsabilité incombe à parts inégales au gouernement d’sraël, au Ha mas et à l’Autorité palestinienne Le gouernement israélien a rejeté le rapport, tandis ue le Hamas et l’Autorité palestinienne ont gardé le silence Si mois plus tard, l’A a éalué les besoins occasionnés par les opérations militaires à Gaa, reaussé les pré  isions antérieures de , à , millions d’euros et estimé le déficit à , millions d’euros, n’aant reçu u’un peu plus de la moitié des res  sources conenues Le million et demi d’abitants de la bande de Gaa n’a, pour l’essentiel, pas retroué son nieau de ie antérieur et l’opération militaire a « aggraé de açon significatie la crise prolongée à lauelle ait ace Gaa… aec la destruction massie d’abitations et d’aoirs productis » Les besoins les plus importants toucent les réugiés et les articles non alimentaires , millions d’euros ainsi ue l’aide alimentaire , millions Le besoin de finan  cements supplémentaires s’epliue par les poli  tiues perpétuelles de priation et d’isolement d’s  raël, ui minent les possibilités de rétablissement et accroissent la paureté, et par l’incapacité de la com  munauté internationale à protéger et à garantir les droits umains des palestiniens, dont ceu des réu  giés ui constituent les deu tiers de la population
Crise de la flottille or la ai
Le lundi  mai , l’armée israélienne abordait dans les eau internationales une flotte de si ba
teau partis de ports irlandais, suédois, grecs et turcs aec à leur bord  coopérants et de l’aide alimentaire à destination de Gaa L’assaut duavi armaraa ait neu morts tous turcs et prooué un émoi international el Ai a justifié l’attaue en prétendant ue les coopérants comptaient dans leurs rangs des militants du Hamas et d’Alaida et u’ils transportaient des armes ers la bande de Gaa ême la presse israélienne n’ croait pas Gideon Le aait aerti uelues jours plus tôt dans les pages duaaretz ue la « macine de propa gande du gouernement israélien aait dépassé toutes les limites de l’imposture et du mensonge » en afirmant u’il « n’ aait pas de crise umanitaire à Gaa ue l’occupation était terminée ue la flottille constituait une attaue contre la souerai  neté israélienne » Après l’assaut et à la même pé  riode, ossi elman n’ésitait pas à afirmer ue l’objecti de la flottille de pai n’était pas si diérent de celui des organisateurs de l’Eodus   en rompre le blocus n blocus ui, dans le cas de Gaa, pourrait proouer une crise umanitaire, comme le signalaient dierses organisations inter  nationales et l’A L’opposition initiale du gouernement de etana ou à une enuête internationale a été interprétée comme une preue u’il allait oir dans l’assaut un aertissement à tous ceu ui tenteraient de rompre le blocus de Gaa L’action de l’armée israélienne a laissé le gouernement de etanaou plus isolé ue jamais et, comme le déclarait le ce du os sad, eir Dagan, « sraël passe du statut d’acti à celui de problème pour les Étatsnis » Eectie ment, l’opération a remis en uestion la politiue d’bama au oenrient et la réaction de la com munauté internationale, et notamment de la uruie, l’allié priilégié de asington dans la région, dé couragent ce dernier de tolérer de nouelles proo cations de la part de etanaou La uruie était en outre le principal allié musulman d’sraël L’action de el Ai ore donc au Hamas matière à comparer la dureté du blocus à celle de l’armée israélienne contre les coopérants internationau En somme, ce déraillement a ruiné l’image du gouernement de etanaou
Sitation olitie et onlsions
La fin de la trêe entre sraël et le Hamas décembre  a prooué une escalade de la iolence dont
Eud lmert, ipi Lini et Eud ara ont profité pour entreprendre une opération punitie contre Gaa  l’objecti final était de mettre fin au lancement de rouettes contre le sud d’sraël et, oficieuse ment, de reconuérir des électeurs alors ue les sondages ne leur étaient pas aorables L’opération « Plomb durci » a ait près de   ictimes palesti niennes – le rapport Goldstone parle de crimes de guerre – et a aggraé la pénurie économiue et ali  mentaire dans la bande de Gaa La médiation euro péenne n’a pas permis d’éiter l’agression et asington était trop dans l’attente du cangement de présidence pour interenir Jusu’au  janier , sraël a ignoré toutes les demandes de nou elle trêe Les négociations de pai s’éloignaient de plus en plus Elles ont paru encore plus lointaines à l’annonce des résultats électorau du  érier et après la ormation d’un gouernement par enamin etanaou, auuel participe l’etrême droite laïue et religieuse Peu aant, Hillar Clinton, secrétaire d’État d’ba ma, déoilait la position de la nouelle administra tion  une relation priilégiée aec sraël et une coo pération aec le noueau gouernement, un appui à amoud Abbas, la ormation d’un État palestinien, la fin des destructions des maisons palestiniennes à JérusalemEst, et l’arrêt des nouelles colonies en Cisjordanie ainsi ue l’intégration de la Srie au u tures négociations sur le plateau du Golan Cette prise de distance a été d’autant plus manieste lors de la isite de etanaou à asington en mai  Pour bama, la priorité était de résoudre le conflit israélopalestinien, aec en ligne de mire le programme nucléaire iranien Pour etanaou, ui aait approué l’établissement de nouelles colonies en Cisjordanie, l’ran était la priorité En outre, il ne s’engageait pas à accepter la ormation d’un État palestinien et son ministre des aaires étrangères, l’ultraconserateur Aigdor Liebermann, afirmait u’sraël ne se sentait pas tenu par les accords d’Annapolis noembre , préoant la orma tion de deu États Le rapprocement aec le monde arabe opéré par bama lors du discours du Caire a mis daantage encore en lumière la distance prise par l’administration américaine Le  juin , e tanaou a répondu u’il acceptait la uture création d’un État palestinien, mais sans capacité militaire ni contrôle de l’espace aérien, u’il considérait le statut de capitale de Jérusalem comme non négociable, u’il ne promettait u’un moratoire non respecté à bien des occasions sur l’acceptation de nouelles
constructions, et u’il eigeait de l’Autorité palesti nienne u’elle en finisse aec le Hamas amoud Abbas a rétorué ue ce discours témoignait bel et bien de la olonté de etanaou de saboter toute tentatie de négociation
Dommage collatéral, l’asence de solution à ce conflit se répercute directement sur les politiues méditerranéennes de l’E et rend eaucoup plus dificile le déploiement du processus de l’pM
En septembre , etanaou aalisait la créa  tion de  noueau oers en Cisjordanie, e  nant s’ajouter au   en construction Au total, à l’été ,   sraéliens iaient en Cisjor  danie et   à JérusalemEst En mars , lors de la isite du iceprésident des Étatsnis Josep iden, etanaou annonçait l’implanta  tion de  noueau oers en Cisjordanie et de  autres à JérusalemEst Parallèlement, la responsabilité supposée du ossad dans l’assas  sinat à Dubaï du leader du Hamas, amoud al abou  janier , a isolé daantage le gouernement de etanaou et l’abordage du avi armaraa brouillé sraël aec son uniue al  lié musulman de la région Dans le même temps, la position de amoud Ab bas s’est aaiblie, alors ue l’opération « Plomb dur ci », l’assaut de la flottille de pai et la corruption de l’Autorité palestinienne ont renorcé le Hamas ingt ans après le précédent, le siième congrès du Fata, le premier en Palestine, s’est tenu à etléem en août  l a été l’occasion de renoueler partielle ment la direction, l’élément saillant étant l’intégration de arouane argouti, dirigeant de l’intérieur or mé pendant l’occupation et emprisonné en sraël La aiblesse politiue d’Abbas l’a conduit à reporter sine dieles élections programmées en janier  etanaou contribue à cet aaiblissement par des incursions de l’armée israélienne en Cisjordanie et par la construction de nouelles colonies En août , le Hamas réafirmait son contrôle de la bande
de Gaa en se débarrassant sans égards de Jund Ansar Alla, une rancise d’Alaida critiuant la lenteur de l’islamisation et les trêes ponctuelles aec sraël En conclusion, la résolution du conflit israélopales tinien semble s’éloigner, puisue l’actuel gouerne ment israélien se montre réticent à toutes nouelles négociations ui passeraient par des concessions, et la aiblesse politiue de amoud Abbas ne lui permet de les eiger  ces discussions sont en outre compromises par l’intransigeance du Hamas, la dii sion des Palestiniens et les opérations punities de l’armée israélienne Les Étatsnis et l’Europe ne peuent les imposer Le contete régional n’aide pas non plus ui plus est, sur le terrain, la réunification de Gaa et de la Cisjordanie en un État palestinien, libre, indépendant et démocratiue paraît, pour le moment, uasi impossible Dommage collatéral, l’ab  sence de solution à ce conflit se répercute directe ment sur les politiues méditerranéennes de l’E et rend beaucoup plus dificile le déploiement du pro cessus de l’p L’influence de l’E dans la résolu tion du conflit est liée au positions adoptées par le uartet , E, Étatsnis et ussie et à la re construction des inrastructures détruites par les opérations militaires, à l’aide alimentaire mise en pé ril par le blocus de la bande de Gaa, à l’appui à l’Autorité palestinienne et à la diplomatie bilatérale pour tenter de rapprocer les positions palestinien nes entre elles ainsi u’aec sraël
iliorahie
Ations unies,a situation des droits de l’homme en alestine et dans les autres territoires arabes oués. aort de la mission d’établissement des faits de l’Organisation des ations unies sur le onflit de azaations unies, Assemblée générale, AHC, Conseil des droits de l’omme,  septembre  ocr orgenglisbodiesrcouncildocssession arcpdA,Atualizaión del lan de resuesta inme-diata ara aza evaluaión de neesidades seis meses desués de la ofensiva militar,  A  ans Comité espagnol,   unraceorg
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.