LE PROCÈS DE SOCRATE

Publié par

LE PROCÈS DE SOCRATE

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 153
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
LETTRE
Nabyl L LE
35
Cher Khalil Idrissi, j’ai lu avec d’intérêt to article : Au Majesté le réflexion ju honnête qui indirecteme certains as les donnée développée dernière piè Procès de le pouvoir a liberté, la d liberté d’ex propos de l Si tu avais ma pièce “L Socrate”, cr 1996, tu m’ doute offert critique thé qui, à ma c abordes rar domaine. D de ce débat l’injuste et jugement in  ,. Mohamed Selhami et¥ Nabyl Lahlou. quelle insulte, en cette fin depar mes ennemis et mes dÈ-Amale Samie, et dans siËcle! tracteurs,tu as cru bon remuerhumain est conditionnÈ parrez. La langue dÕAllah! la l’élan de la solidarité exprimée à Maroc…mission de jeu tÈlÈvisÈelangue est dans tous les cÏursle couteau dans la plaie entous les moyens susceptibles Hebdo International, je¥ La femm:echerchant ‡ me ridiculiserde lui faire plier lÕÈchine et de tous les croyants. Les pa- Bonsoir, pro-te donne à lire quelques cËs en direct se propose dedans ta derniËre piËce dedÕen faire un robot qui em-roles dÕAllah, sont aussi dans extraits de ma pièce “Le vous emmener ce soir dansthÈ‚tre. Mais tu nÕas pas rÈus-brasse, avec soumission etla Bible, dans les …vangiles, Procès de Socrate”, en un des tribunaux dÕAthËnes si. Tu as plutÙt essuyÈ unpeur, les mains et les pieds dedans la Torrah. Dans tous les te priant de bien vouloir o˘ va sÕouvrir le procËs deÈchec, un cuisant Èchec. Cibleses maÓtres, de ceux qui lelivres sacrÈs. DÕailleurs, je les publier, ou d’en Socrate. Comme vous le sa-ratÈe, but ratÈ. Sais-tu pour-commandent et le gouvernent.donnerais ma langue au chat publier, au moins, la vez, depuis que la justice a ÈtÈquoi? Parce que tu a sacrifiÈDans ces dÈmocraties, lÕindi-si elles nÕy Ètaient pas bien partie qui est relative à privatisÈe, les prisons et lesla facilitÈ ‡ la rÈflexion, la far-vidu doit se faire tout petit,avant "la descente " du Coran. la télévision et qui tribunaux ont ÈtÈ mis en ven-ce ‡ lÕanalyse, la vÈritÈ et lÕob-apprendre ‡ se taire et nÕou-Il ne faut pas que vous commence par "procès te. Ce soir,cÕest dans lÕan-jectivitÈ aux go˚ts de la dÈ-vrir sa bouche que pour glo-autres, Musulmans, vous vous en direct ". cienne prison centrale, deve-magogie. rifieret remercier les sei-croyiez Ítre les seuls dÈposi-¥LÕhomm:e Si jÕai biennue le ThÈ‚tre Populaire, gr‚-Intelligent et malicieuse-gneurs qui le commandent ettaires des paroles dÕAllah. Les compris, vous ne pouvez pasce ‡ lÕaction de lÕancien mi-ment sarcastique comme tule gouvernent.paroles dÕAllah, cÕest lÕhÈri-dire grand chose sur scËne?nistre des droits de lÕHomme,peux lÕÍtre, tu aurais d˚ te¥ LÕhomm:etage de tout croyant. Les pa-Tu entends, La premiËre candidatechÈrie, ce que disait mon po-payer ma tÍte plus adroite-converti en producteur deroles dÕAllah sont dans les es-Pas seulement sur scËne.spectacles, que le tournage dument, plus finement car en dÈ-te Socrate, il y a 2400 ans.prits; elles ne doivent pas Ítre Dans les films, aussi, on nefilm sur la vie et la mort democratie ÐdÈmocratie au vraiHeureusement que cesÈtalÈes ‡ des fins dÈmogra-dit pas toujours ce quÕon a en-Socrate va avoir lieu. Pour lessens du mot, mon petit Aris Ðchoses-l‡ nÕexistent plus dephiques ou politiques. Le vie de dire. On ne filme pas ceabonnÈs de notre chaÓne, deuxtout est permis: lÕhumour, lanos jours; aujourdÕhui, lÕhom- Coranest magnifiquement quÕon a envie de filmer rÈel-cents figurants seront choisiscaricature, la critique, le pam-me est libre. Il est totalementimpressionnant par sa musi-lement, ce quÕon doit filmer,et payÈs pour participer ‡ cephlet, la dÈrision, la parodielibre de penser et de dire toutcalitÈ et sa beautÈ lyrique, en rÈalitÈ. Et mÍme dans lestournage, en qualitÈ de figu-ainsi que les savoureux excËsce quÕil a envie de dire oumais il faut aussi que vous journaux, ‡ travers articles,rants. Comment faire pourdu langage et de la langue,dÕÈcrire. soyezau courant dÕautres mu-analyses ou interviews, cÕestparticiper et Ítre choisi? Toutsans oublier la rÈvolte et la rÈ-Sur la langue arabesiques, au courant de ce qui se toujours la langue de lÕhypo-simplement en rÈpondant, parbellion, indispensables et nÈ-La premiËre candidatepasse autour de vous, pour crisie ou de la lËche quÕon esttÈlÈphone, ‡ une seule etcessaires, toutes les deux, ‡Cette langue, cÕest laque vous puissiez communi-obligÈ dÕutiliser si on veut seunique question. Commetout Ítre indÈpendant et libre.langue arabe. La langue duquer avec les autres, cÕest ‡ faire bien voir. Chez soi,vous le savez, le procËs deIl nÕ y a que sous ces soit-di-Coran. Et le Coran, cÕest ledire avec ceux qui ont, eux certes, chacun peut penser ceSocrate a eu lieu ‡ AthËnes, ensantes dÈmocraties, issues dulivre dÕAllah, le livre dÕAllah aussi,leur Allah. ¿ chacun quÕil veut. Mais dire ou crier399 avant JÈsus-Christ.cliquetis des armes, ou sor-qui contient les parolesson Allah et Allah est pour haut et fort sa pensÈe, Áa, cÕestLe procËs dÕAl-Hallaj, tiestout droit dÕurinoirs, quedÕAllah, il vÈhicule les pa- tous. Autrement, cÕest la uneautrehistoire.QuantlasÕestdÈroulÈen922delÕËrleeslibertÈsnesontqueleurresrolesdÕAllah.CÕestpourquoi,chienlit.tÈlÈ et ‡ la radio, nÕen parlons musulmane. «a aussi vous leet mirages. Dans ces dÈmo-il est quasiment impossibleDÕailleurs, pour que le pas. LÕaccËs y est tributaire savez, comme vous connais-craties, nÈes de lÕavortementde dire ou de chercher ‡ fai-courant puisse passer entre de pas mal de conditions etsez Ègalement la date exactedes urnes et montÈes de toutesre passer sur scËne un textevous et le public, il vous faut de concessions.du procËs de Martin Luther,piËces dÕartilleries, le rire etqui pourrait faire allusion auvraiment faire la rÈvolution ‡ ¥ LÕhomm:evotre langue de bois ara-sexe ou Ítre empreint de gros-lÕironie sont ‡ bannir ‡ jamais,quÕil ne faut pas confondreJe peux par-faitement comprendre les mo-avec Martin Luther King, qui,parce quÕils sont synonymessiËretÈ ou de vulgaritÈ. Lesbesque et ‡ votre pensÈe tivations des rÈgimes et deslui, a ÈtÈ assassinÈ, sans au-de dÈconsidÈration, donc li-gens ne lÕaccepteront jamais,dÕhommes de thÈ‚tre boiteux, systËmes dictatoriaux qui re-cune forme de procËs. Bien.bÈrateurs. Dans ces dÈmo-car cÕest la langue du Coran,afin de les adapter aux tons et fusent lÕaccËs ‡ la tÈlÈvisionNous allons bientÙt arriver ‡craties Ðsoit- disantes dÈmo-la langue dÕAllah.au temps en cours. Nabyl LAHLOU et ‡ la radio ‡ tous ceux quila question; mais pour cela, ilcraties, mon petit ArisÐ lÕÍtreLÕhomme : Vous exagÈ-
Maroc Hebdo International n° 371  Du 7 au 13 mai 99
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.