Revue de l'association

De
Publié par

Revue de l'association

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 131
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
 
 
  MAI / JUIN 2009
 Revue de l’association
 
 4 Allée Pierre de Coubertin 58660 COULANGES LES NEVERS 03.86.57.93.54 - 06.17.40.89.28 www.astrologie58.com - contact@astrologie58.com
  
 
  
   /2009ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 © 2008 SOMMAIRE SOMMAIRE .......................................................................................................................................................... 1 EDITO .................................................................................................................................................................... 2 PORTRAIT : JOCELYNE TARTARIN............................................................................................................. 3 QUESTIONS- REPONSES................................................ .............................................................................4 ........ LE PRINTEMPS DE L’ASTROLOGIE ........................................................................................................... 11 A LIRE ................................................................................................................................................................. 13 TESTS .................................................................................................................................................................. 15 TEST GEMEAUX.......................................................................................................................................... 15 TEST CANCER........................................ ......61 ................................................................................................ A NOTER SUR VOS TABLETTES .................................................................................................................. 17 LES EPHEMERIDES ......................................................................................................................................... 19 COURS D’ASTROLOGIE PERSONNALISE ................................................................................................. 20 PLAN DU COURS D'ASTROLOGIE:......................................................................................................... 21 ADHESION A L’ASSOCIATION ..................................................................................................................... 23 BOUTIQUE DE L’ASSOCIATION : ................................................................................................................ 24 COMMANDES D’ANALYSES DIVERSES..................................................................................................... 24 RESULTATS TESTS .......................................................................................................................................... 24 RESULTATS DU TESTGEMEAUX...................................................................................................................... 24 RESULTATS DU TESTCANCER......................................................................................................................... 25 MOT DE LA FIN ................................................................................................................................................ 26   
 
Pag
 
  
e °n 1   
 
    2009 ©ASSOCIATION ASTROLOGIE 58    EDITO   Bonjour à toutes et à tous.  Bienvenue dans ce nouveau numéro   Vous trouverez au fil des pages les rubriques habituelles à savoir le portrait d’un astrologue (Jocelyne TARTARIN Astrologue à Nevers) Pour suivre, les éphémérides pour mai et juin 2009 et les renseignements sur l’association. Si vous voulez voir d’autres rubriques dans les prochains numéros, contactez l’association et envoyez nous vos documents que vous voulez voir dans cette revue. Merci par avance pour votre participation.   Depuis le 21 Mars la FDAF a lancé « le printemps de l’Astrologie ». Qu’en est-il exactement ? Lisez l’article dans les pages suivantes   Nous vous rappelons que les pendules artisanales réalisées par l’association sont maintenant visibles à l’adresse suivante : http://www.boutique.astrologie58.com/ ou alors rendez-vous sur le site à la rubrique Association puis boutique.  Vous y trouverez tous les renseignements sur nos réalisations et les modalités pour vos achats. Vous y trouverez également d’autres modèles (sans rapport avec l’astrologie) Toutes les sommes récoltées par ces ventes serviront au bon fonctionnement et à l’amélioration des services de l’association. Vous pouvez également faire un don à l’association soit par courrier, soit par paiement Paypal à l’association à l’adresse jrnb58@sfr.fr. Merci d’avance pour votre soutien   Retrouvez également la suite des « TESTS ». Dans ce numéro, testez-vous pour savoir si vous êtes un(e) vrai (e) GEMEAUX ou CANCER. Bonne chance et tenez nous informé si vous vous reconnaissez dans ceux-ci.   Sur le site en ce moment, nous avons inséré un petit sondage pour savoir le signe zodiacal des visiteurs, rendez à la page d’accueil du site.   Je vous rappelle également que le premier cours d’astrologie dispensé par l’association est gratuit. Rendez-vous sur le site pour le télécharger à la rubrique Association – Cours personnalisé.   Voilà pour ce numéro, bonne lecture et n’hésitez pas à nous contacter pour tout ce qui touche à l’astrologie. Nous essaierons de vous répondre dans les plus brefs délais.     Mr RAGOT Jacky, Président et fondateur de l’association.         
 
Page n° 2 
 
 
 
  
  PORTRAIT : Jocel
 
 
      
ASSOICATION
ne TARTARIN
Page n° 3 
 ASTROLOGIE 58   ©  2009  
 
   ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 © 2009   Questions - Réponses  1- Quelles sont vos dates et lieu de Naissance ?  Je suis née le 3 mars 1951 à 16h 15’  à Ste Marie la Blanche (21-BEAUNE).  2- Quelles études avez-vous suivies ? On me proposait une voie artistique, les Beaux-arts éventuellement. Découragée de façon assez brutale par une enseignante-remplaçante, j’ai choisit la facilité avec un BAC F8 (secrétaire médicale). Ensuite, déléguée médicale dans l’industrie pharmaceutique pendant 21 ans, j’ai bénéficié de formations médicales continues. Je me suis inscrite à une Ecole d’Astrologie en 1996.  3- Pourquoi avoir choisi d’être Astrologue ? Je n’ai pas choisi, cela s’est imposé. L’astrologie avait été mise précocement sur ma route : à 19 ans, à un représentant de passage dans le CHR où je travaillais, d’un seul élan j’ai acheté 3 volumineuses et coûteuses encyclopédies :  Le Nouveau Médical, en 2 vol. et La Nature Médecin, en 2 vol.  Histoire Générale de la Peinture, en 28 vol.  Secrets et techniques de l’Astrologie, en 14 vol.  Un achat instinctif qui révélait ce que j’avais de plus authentique à exprimer et qui semble bien confirmer ce que dit la tradition de l’Astrologie : un Art, une Science, et une Philosophie… Quand on voit comment l’astrologie est ridiculisée par les médias, comment il est difficile d’en vivre parce que boudée par le plus grand nombre, on imagin bien q ’ choisit e u on ne guère d’être astrologue : il faut l’avoir chevillée au corps ! « Toute connaissance que tu cherches dans l’unique but d’enrichir ton savoir, d’amasser en toi des trésors, te détourne de ton chemin. En revanche toute connaissance que tu cherches pour mûrir sur la voie de l’ennoblissement de l’homme et de l’évolution de l’Univers te porte un pas en avant. » Rudolf Steiner 4- Comment avez-vous appris l’astrologie ? Pourquoi ? Lorsque la lumière s’est faite, j’ai suivi un enseignement d’astrologie par correspondance ; si les cours n’ont fait que révéler au grand jour un langage symbolique qui m’était familier, en revanche ils m ont enseigné quelque chose d’irremplaçable : une méthode de travail rigoureuse, l’esprit d’analyse et de synthèse, pour être apte à manier l’outil avec professionnalisme. J’ai attendu 2 ans avant d’acheter un logiciel de calcul, car je tenais à calculer et à monter les thèmes moi-même. Je reste toujours un peu méfiante à l’égard de ceux qui se disent autodidactes; l’ artisan et le compagnon ont appris leur métier dans les règles de l’art, avec un maître de stage, avec un diplôme ou une œuvre à réaliser en fin de formation. C’est justement parce que l’astrologie n’est pas reconnue que j’ai tenu à suivre un enseignement et à passer un examen de fin d’études, de façon à être guidée, corrigée, évaluée. 5- Quel est votre parcours sur le plan astrologique ? Bien que le Ciel ait mis précocement l’astrologie sur ma route, c’est seulement à 45 ans que j’ai eu mon premier contact avec une astrologue et que la lumière s’est faite. Jusque là, je découvrais et expérimentais sur le terrain. Cette première consultation me permit de découvrir concrètement l extraordinaire outil de connaissance de soi et de l’autre qu’est l’astrologie ; depuis 20 ans j’avais conscience de perdre mon temps, à faire un
 
 
 
Page n° 4 
    2009 ©ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 métier stupide dans un milieu dont les pratiques heurtaient mon éthique ; les stress et les frustrations se répercutaient gravement sur ma santé.  Je ressentais viscéralement la nécessité d une reconversion, sans pouvoir en définir précisément la nature ; ce ne sont pas les démarches régulières faites à l’ANPE ou au FONGESIF qui allaient m’éclairer. Je savais que le mal être qui m’étouffait était du à un manque de réalisation ; au lieu de cultiver la terre pour que les graines qui y avaient été déposées –l’art et l’astrologie- se développent et se dirigent vers la lumière, je l’avais laissée en jachère, livrée aux mauvaises herbes… L’acquisition de ces trois encyclopédies à l’âge de 20 ans n’était pas le fruit du hasard : le ciel me révélait les dons naturels que je devais exploiter. Tiraillée entre URANUS (empêchant ses enfants d’aller à la lumière en les maintenant dans le sein de la Terre qui gémissait et s’en étouffait) et SATURNE, je n’avais pas su saisir –ni mon entourage- les signes que le Ciel m’envoyait depuis l’enfance. Tout mon être en souffrait et mon corps ne cessait de tirer la sonnette d’alarme. Que de temps perdu et comme mon estomac a souffert, et que dire de mes os -genoux et pieds- évidemment ! Si mon expérience de près de 30 années dans différents domaines de la santé (Clinique Médicale Infantile, CHR, Laboratoires d’Analyses Médicales, Industrie pharmaceutique) pouvait être écourtée, elle m’est un atout précieux dans ma pratique. Quelque soit la raison pour laquelle on me consulte, je me fais un devoir d’aborder la santé (du corps et de l’âme) dans un but de prévention, ou pour aller à la source des difficultés ; j’attire l’attention du consultant sur ses besoins essentiels et ses points sensibles, car le meilleur médecin, c’est soi-même : cela passe par la connaissance de soi, pour être en accord avec soi-même.  6- En quoi l'astrologie peut être utile, pour vous et pour les autres ? Que ce soit sur un plan individuel ou collectif, l’astrologie permet de voir plus haut et plus juste, et nous aide à « bien-penser », pour retrouver le bon sens, les vraies valeurs et repères, donner du sens à notre vie. C’est un formidable outil pour se connaître, être éclairé sur des problématiques individuelles ou familiales, trouver des voies pour les résoudre et faire sur soi le travail nécessaire pour un meilleur épanouissement, éviter ainsi de reproduire les mêmes situations, trouver sa véritable place dans le monde, préserver sa santé, respecter la différence de l’autre, comprendre le sens des évènements, prendre des décisions lucides, anticiper au lieu de subir, comprendre la place de l’homme dans l’Univers pour respecter la biodiversité et préserver l’équilibre de la grande pyramide de l’humanité. L’astrologie prouve que tout le vivant est régi par les mêmes lois et que le vrai modèle est la Nature ; elle nous aide à disposer de notre libre-arbitre et nous enseigne un Art de vivre.  7- Qu'apporte-t-elle comme éléments de réponses pour un consultant ou une entreprise ? Mise entre de bonnes mains, l’astrologie est un outil extrêmement valorisant évolutif et pourprend conscience de ses potentialités et de ses besoins, mais aussile consultant qui des freins qui pourraient entraver sa réalisation ou son épanouissement ; en rendant conscient ce qui est inconscient, en identifiant les conceptions erronées qui le « plantent » (en rapport avec l’histoire familiale et les conditionnements du passé), elle aide le consultant à mieux disposer de son libre-arbitre. L’étude prévisionnelle va permettre de dater les périodes favorables pour prendre des décisions importantes, entreprendre un projet, anticiper une période difficile et agir en connaissance de cause, saisir les opportunités d’évolution ou de changement que le ciel nous offre au cours de notre vie.  8- A quoi reconnaît-on un bon astrologue ? L’astrologue ne juge pas, n’impose pas ; il aide à comprendre, donne du sens, ouvre des horizons et implique le consultant en tenant compte d’un ensemble de facteurs et de sa Page n° 5 
 
   ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 2009 © situation particulière. L’éclairage et les conseils de l’astrologue visent à rendre le consultant plus lucide et donc plus libre d’agir, en canalisant ses efforts sur les choses qui dépendent de lui, pour devenir le véritable acteur de sa vie. Un astrologue digne de ce nom ne fait pas donc pas de « prédictions », et doit se montrer modéré et prudent dans son analyse et ses annonces ; grâce à l’étude prévisionnelle, il permet au consultant de comprendre le sens d’un transit planétaire, sa durée, son impact sur sa personnalité et certains domaines de sa vie ; il pourra ensuite agir en toute connaissance de cause, au lieu de subir. En clair, un bon astrologue doit rendre l’autre plus conscient de ses besoins essentiels pour être heureux, et plus libre de faire des choix lucides et responsables au moment opportun.  9- tant qu'astrologue, quelle a été votre plus belle expérience ?En       Il m’est impossible d’évoquer ici un cas particulier, et chaque rencontre m’apprend quelque chose.  Moi qui ai eu un parcours rude et une évolution tardive parce que je n’ai pas été éclairée assez tôt, chaque fois que mon travail fait bouger quelque chose dans la vie du consultant, débouche sur des résultats bien concrets et une transformation positive, c’est une belle expérience : que ce soit un couple qui repart sur de nouvelles base, une personne qui ose s’affirmer ou entreprendre, celle qui se libère de ses souffrances ou blocages pour trouver sa voie ou mieux vivre sa vie affective, un suicide évité… Pour avoir trop longtemps côtoyé un milieu bouffi de suffisance car persuadé de détenir la science, j’apprécie quand un médecin fait preuve d’ouverture d’esprit en me consultant, déclarant pour l’un « découvrir quelque chose de grand », un autre affirmant « Je veux apprendre l’astrologie… », ou encore : « Vous m’avez fait une démonstration magistrale… », ou lorsqu’il devient un client fidèl e. Mes expériences les plus précieuses sont celles vécues avec ceux que j’ai connu adolescents ; les relations privilégiées qui se tissent avec certains venus me voir en situation de grande difficulté (violence, drogue, alcool, anorexie) me touchent particulièrement ; sortis d’affaire, ils aiment garder le contact avec une correspondance régulière ou avec une visite, et j’en suis très honorée. Chaque expérience est formidable…Je pourrais tout s implement vous communiquer un des messages reçus des jours-ci, d’une maman qui après m’avoir consultée elle-même, a souhaité m’amener sa fille de 17 ans ½ : « Merci Jocelyne pour votre travail ; j’ai été surprise de constater toute l’attention que Laurie vous a porté ; je suis bien heureuse pour elle, que vous lui ayez apporté la connaissance de cet instrument fabuleux qu’est l’astrologie, et vous remercie énormément pour votre analyse, pour lui avoir donné tant de clés pour son avenir, et ne pas reproduire l’histoire familiale. Si tous les jeunes pouvaient accéder à la lecture de leur thème ! Que de temps gagné ! Vous êtes formidable, merci encore. Recevez toute notre gratitude. »  10- Utilisez-vous l'astrologie pour vous-même, vos proches ? J’essaie d’être très vigilante pour moi-même, pour essayer de faire mentir l’adage qui dit que « Ce sont souvent les cordonniers qui sont les plus mal chaussés. » Cela n’est pas toujours facile ! 11- conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut apprendre l’astrologie etQuels éventuellement en faire son métier ? Suivre un enseignement sérieux et rigoureux, pratiquer et prendre le temps d’acquérir une expérience ; ne pas se précipiter car il faut une certaine maturité et une expérience de vie pour être apte à se confronter à une clientèle. C’est un métier difficile, et il peut être recommandé d’avoir fait un travail sur soi au préalable. 12- A quel courant astrologique vous reconnaissez-vous ? Page n° 6 
 
  
 
   
 
 
   2009 ©ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 Je ne me revendique d’aucune doctrine ou courant astrologique, car je tiens à garder l’esprit curieux et ouvert, et on voit comment les querelles intestines nuisent à l’astrologie. Preuve que l’astrologie ne rend pas forcément intelligent et tolérant…si on ne l’est pas déjà par nature. Ma pratique s’appuie sur la tradition tout en incluant des notions plus récentes quand elles me paraissent cohérentes, parlent à mon bon sens, et après que je les aie expérimentées et vérifiées…Fille de paysan et de la terre, je ne crois qu’en ce que j’expérimente : la tête dans le cosmos, mais les pieds sur terre !  13- Enseignez-vous l’astrologie ? Je ne souhaite pas développer pas cette voie même si c’est ce qui permet aux astrologues de survivre. Je suis trop passionnée par l’autre, par l’être humain, pour me contenter d’ ei er ou d’écrire ; j’ai besoin de retour et de résultats tangibles. J’ai longtemps ens gn souffert de ne pas trouver d’éclaireur sur ma route. C’est en apportant une aide concrète aux personnes qui me consultent et à qui j’ouvre des horizons, et qui reviennent me voir, que je me sens à ma place et utile. Je suis une praticienne.  14- Avez-vous écrit des ouvrages sur l’astrologie et si oui lesquels ? Etant donné mon expérience professionnelle dans le domaine médical, j’avais fait le projet de rassembler dans un ouvrage des études de cas rencontrés en consultation, qu’il s’agisse de maladies du corps physique ou de maladies de l’âme. Mais bon, Saturne ne m’en a pas encore laissé le loisir…  15- autre discipline que l’astrologie ? Si oui laquelle et pourquoi ?Exercez-vous une J’avais pour projet de mettre d’autres cordes à mon arc, si le temps m’ y autorise. 16- Que pensez-vous des horoscopes que l’on peut lire dans les magazines divers ou écouter à la radio ?  Cela ne me pose pas de problèmes. Les gens ont ce qu’ils méritent et beaucoup choisissent la facilité et ne souhaitent pas se responsabiliser. D’autres ne font pas l’amalgame entre l’Astrologie et les horoscopes de foire ; cela montre bien que nul n’est tenu de rester ignorant ; ceux-là ont leur place chez l’astrologue. 17- En avez-vous fait de tels ? J’ai quitté un métier lucratif parce que les pratiques du milieu médical heurtaient mon éthique. Alors la question ne se pose pas… Je viens de refuser une rubrique « Horoscopes » dans une revue locale ; à la place j’ai proposé une rubrique qui fasse honneur à l’astrologie. On n’a pas encore donné suite à l’article que j’ai proposé sur la crise… 18- Quel est votre « maître » en astrologie ? Pourquoi ? J’aurais bien aimé être guidée par un maître. Cela ne fut pas le cas au cours de ma formation. Je peux cependant citer les noms de ceux dont les ouvrages m’ont beaucoup enseigné : Alexandre Rupperti, Dane Rudhyar, Joëlle de Gravelaine, André Barbault, Liz Greene, Stephen Arroyo, Patrick Giani… Je voudrais citer un très grand Monsieur et sage,Ferdinand DAVID, avec qui je suiscomplètement « en phase » intellectuellement ; ses réflexions et analyse sur nos problèmes de société sont d’une sagacité et pertinence rares. 19- Si vous faites des consultations, comment cela se déroule ? Dès la prise de R.V, j’informe le consultant que je vois pour la première fois que nous aurons besoin de 2 rendez-vous. Lors du1erentretien (2h 30’), j’expose le climat psychologique du moment et en explique le sens ; je fais ensuite un tour d’horizon -personnalité et potentialités, hérédité et
Page n° 7 
 
 
  ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 2009 © histoire familiale, vie affective, santé- en prenant soin de valoriser le consultant sur ses qualités, et en l’amenant à prendre conscience des fragilités ou difficultés éventuelles : les tendances psychologiques inconscientes qui pourraient être au détriment de la réalisation, de la vie affective, ou de la santé. Je relève des dates importantes du passé pour savoir comment il a réagi aux transits planétaires. Cette première approche tient compte d’un contexte global et familial, et lors de la prise de R.V, je demande toujours la date de naissance des parents, conjoint, enfants ; à l’issue de ce 1er le consultant a déjà un éclairage nouveau sur ses entretien, difficultés ou questionnements, avec des pistes qui doivent l’amener à trouver lui-même des solutions. Le 2ième ressenti consiste à recueillir son et le fruit de sa réflexion, à entretien approfondir l’investigation (le thème natal), avancer vers des solutions concrètes à propos de son questionnement (que cela concerne le travail, la santé, le couple, les enfants), aborder le futur (études des transits planétaires, progressions, révolution solaire), pour anticiper et saisir les opportunités en étant ACTEUR LUCIDE ET RESPONSABLE de sa VIE. A l’issue du 2ièmeentretien et lorsqu’il n’y a pas de contrainte budgétaire, il arrive que le consultant soit lui-même demandeur d’un autre rendez-vous. Le consultant qui se trouve dans une période de remise en question peut choisir un accompagnement sur plusieurs séances ; la fréquence et l’espacement des séances dépendent de chaque cas, du but recherché ou des décisions à prendre. 20- Citez moi 3 astrologues que vous pensez être les plus sérieux ? Je ne peux répondre à une telle question. Il y a les théoriciens de l’astrologie connus parce qu’ils publient et dont on peut se sentir proches. Il y a aussi tout simplement des gens de terrain confrontés à l’humain et à la réalité de tous les jours, des astrologues sérieux qui travaillent dans l’ombre et sans faire de bruit… autre que le bruit du bouche à oreille !  21- Comment se passe votre journée type ? Tôt le matin, je consulte ma messagerie et répond aux questionnements de clients. Ensuite, mes journées sont rythmées par les consultations - soit à mon cabinet, soit par téléphone- les prises de R.V et le temps de préparation ; je ne reçois pas plus de deux personnes par jour à mon cabinet, d’une part parce que ma façon de travailler ne permet pas davantage, dautre part parce que –limage de lastrologie étant ce quelle est- on ne se bouscule pas –encore- chez nous…  22- personne qui veut consulter un astrologue ?Quels conseils donneriez-vous à une Rien ne vaut le bouche à oreille. On peut aussi consulter le site de fédération ou association professionnelle pour orienter un choix sérieux ; un premier contact téléphonique permettra de vérifier si le praticien peut répondre à la demande ou à la personnalité du consultant.  23- Est-ce les hommes ou les femmes qui vous consultent le plus ? Une majorité de femmes, évidemment.  24- Comment pouvez-vous expliquer cela ? C’est un peu long, mais voici ce que ditRudolf Steiner, anthroposophe (Cours sur la nature humaine, Editions Triades) à propos de la nature masculine et de la nature féminine: « Par certaines caractéristiques de son âme, la femme diffère de l’homme ; elle est plus portée à une activité intérieure qui déclenche des impulsions émotionnelles, et elle a plus facilement que l’homme des expériences psychiques. Vie psychique et émotionnelle chez la femme, dispositions matérielles et intellectuelles chez l’homme. Dans l’organisme masculin,
 
Page n° 8   
   ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 2009 © l’être intérieur s’est plus profondément enraciné dans la matière ; la femme ne se sépare pas pour autant de l’esprit. C’est pourquoi il n’est pas étonnant que les femmes aient un penchant spécial vers ce qui est nouveau, en particulier dans le domaine spirituel, parce qu’elles ont gardé leur cerveau plus libre, plus malléable, et la résistance est moins grande. Ce n’est pas l’effet du hasard, mais d’une loi profonde, si par un mouvement qui par sa nature, touche au spirituel, comprend un plus grand nombre de femmes que d’hommes. Qui est homme sait quel instrument difficile à manier est souvent le cerveau masculin ! Par sa raideur, il oppose des obstacles terribles quand on veut l’employer à des raisonnements plus souples ; il résiste, il faut l’éduquer par toutes sortes de moyens avant qu’il perde sa rigidité. Tout homme peut en faire personnellement l’expérience. La nature masculine est donc plus condensée, plus ramassée ; elle a été plus comprimée, rendue plus raide, plus dure, elle est devenue plus matérielle. Or un cerveau rigide est un instrument d’intellectualité plus que de psychisme. Ce que l’on doit appeler l’intelligence masculine tient au cerveau plus rigide, plus durci de l’homme. On pourrait parler d’un certain degré de « congélation » du cerveau ; il faut qu’il dégèle avant de pouvoir se livrer à des raisonnements plus subtils. Par là l’homme est porté à accueillir moins d’impressions, à faire moins d’expériences se rattachant aux profondeurs de la vie de l’âme. Celles qu’il a ne descendent pas profondément. Nous en avons une preuve dans la science extérieure si superficielle, qui saisit si peu le côté intérieur de l’âme. Nous voyons combien est vaste, il est vrai, le champ de sa pensée, mais combien elle reste superficielle quand il s’agit de relier les faits entre eux, etc… »  Les hommes qui consultent ont en général une sensibilité plus féminine, comme le montre leur thème natal.  25- être la réponse à beaucoup de questions ?D’après vous, l’astrologie peut-elle Oui, tant sur un plan individuel -puisqu’elle est la plus ancienne des Sciences Humaines- que collectif ; en aidant à penser l’astrologie est aussi une philosophie, et voici ce ditAristoteà ce propos : « La philosophie doit augmenter la puissance de pensée et permet d’être plus lucide, afin de canaliser nos efforts sur les choses qui dépendent de nous. Augmenter sa puissance à comprendre, c’est augmenter sa capacité à agir. » On peut se demander pourquoi les hommes se sont ainsi détournés de l’astrologie, alors qu’elle est là, à notre disposition, pour nous éclairer et mieux vivre.  26- » les conseils d’un astrologue ? Pourquoi ?Faut-il suivre « à la lettre L’astrologue éclaire le consultant, mais ne juge pas ni n’impose ; il doit savoir se montrer prudent dans ses annonces, impliquer le consultant en prenant en compte sa situation bien spécifique et d’un ensemble de facteurs, respecter son libre-arbitre. L’objectif d’un astrologue compétent est d’amener le consultant à agir en étant plus lucide et responsable de sa vie. Averti, et selon sa force de caractère, le consultant est libre de se dégager de ce qui pourrait aller à l’encontre de son épanouissement, de sa réalisation, de sa santé, et de saisir les opportunités que le Ciel lui offre… ou de conti nuer comme avant !  27- Que pensez-vous des logiciels d’astrologie ? De quoi parlez-vous, des logiciels de calculs, ou des logiciels d’interprétation ? S’il s’agit des logiciels de calculs, je n’en connais que très peu. En revanche, si vous faites allusion aux logiciels d’interprétation et aux thèmes astraux vendus sur Internet, sans consultation ni entretien, ils nuisent à l’astrologie ; rien ne remplace pas le contact humain, le travail d’analyse et de synthèse de l’astrologue.    
 
Page n° 9 
    © 2009ASSOCIATION ASTROLOGIE 58 28- Pourquoi, d’après vous l’astrologie n’est pas une science reconnue ? Depuis la révolution des sciences et des techniques, l’homme s’est permis de renier le savoir des anciens, ne donnant d’importance qu’à la matière, à l’argent, au paraître, au visible, à l’immédiateté, au détriment du sensible, de l’invisible, de la philosophie, du « bien-penser » et du bon sens. La science moderne –hyper rationnele - a voulu imposer son autorité au nom de sa « vérité » ; ce faisant elle a dominé la terre au lieu de la respecter, s’est affranchie des lois du vivant, méprisant les besoins essentiels de l’homme ; mais son prétendu savoir n’a pas résisté au temps. Cette science est devenue impotente, et on en paie aujourd’hui le prix de sa suffisance et de son arrogance.  29- Le sera-t-elle un jour ? L’astrologie a été pratiquée par les plus grands savants, les plus grands esprits s’y sont intéressés ; il y a tout lieu de penser qu’on la redécouvrira pour le plus grand bien de lhumanité.   30- Faut-il la réglementer ? Certains pensent qu’il serait souhaitable de la réglementer et d’encadrer sa pratique. Il semble que l’entreprise ne soit pas aisée. Après tout, les gens ont l’astrologie qu’ils méritent : à eux de chercher le praticien compétent, sérieux, soucieux de respecter un code de déontologie et une éthique.  31- Que pensez-vous des écoles d’astrologie ? Les écoles qui enseignent une astrologie de qualité ne manquent pas ; à chacun de trouver celle qui convient à sa personnalité et à l’usage qu’il souhaite faire de l’astrologie : recherche personnelle ou activité professionnelle.  32- Faut-il qu’elles soient régies par l’état ? Je ne crois pas que cela soit souhaitable ; l’état n’est-il pas déjà trop omnipotent et omniprésent dans notre système de société ? On voit où cela mène… Chacun peut en faire l’expérience, le fait de posséder un diplôme d’Etat n’est pas nécessairement un gage de sérieux ni de compétence !  33- Quel constat faites-vous aujourd’hui de l’astrologie ? Il apparaît que les différents courants astrologiques ont bien du mal à dialoguer et à se respecter, avec une impossibilité, semble t-il, à se fédérer autour d’un projet commun, pour une astrologie de qualité. J’ai été surprise et choquée par la violence des polémiques et débats auxquels on assiste régulièrement au sein de la communauté astrologique.  34- Quel est selon vous son avenir ? Ne dit-on pas après la pluie, le beau temps ? Etant donné l’état dans lequel elle se trouve aujourd’hui, elle ne peut qu’aller vers des jours meilleurs ! « Lorsque l’homme aura transformé toutes les ressources de la terre en argent, il s’apercevra que l’argent ne se mange pas. » Proverbe indien On voit l’impasse dans laquelle nous entraîne ce modèle de société qui a donné la priorité au matériel, aveuglé par l’idéologie d’une croissance sans limites, menant à la destruction du vivant. L’humanité a l’opportunité de lâcher prise avec le matériel et de s’engager dans une autre voie, avec un autre mode de vie et de penser… Tout peut basculer, et tout est donc possible pour aller vers autre chose, pour que l’invisible, des disciplines dites ésotériques, des pratiques de soins qui restent encore marginales, se développent de plus en plus. L’astrologie doit pouvoir s’emparer de cette opportunité pour aider l’homme à retrouver le bon sens, s’ouvrir à d’autres visions, définir d’autres idéaux dans une société en perte de repères et de sens, et construire une ère nouvelle –plus humaniste et plus juste- sur des bases solides.
 
Page n° 10 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.